mardi 13 février 2018

Des Yeux comme les miens Sheena Kamal



Merci aux éditions JC Lattès de cette belle découverte.

Le téléphone la réveille à 5 heures du matin. Et avant 7 heures, un appel n’annonce jamais rien de bon. Nora ne  connait pas  Everett Walsh mais celui-ci est persuadé qu’elle doit savoir quelque chose sur sa fille adoptée récemment disparue.
Perturbée, mal comprise,  Nora déjà submergée par ces  problèmes personnels, refuse de s’impliquer. Jusqu’à ce qu’elle voie la photo. Une jeune fille, une adolescente, qui a ses yeux. Comment pourrait-elle lui tourner le dos  ?
Mais partir à la recherche de sa fille renvoie Nora à un passé qu’elle préférerait oublier. À mesure qu’elle progresse dans son enquête, elle découvre une dangereuse conspiration  à travers  les ruelles sombres et pluvieuses de Vancouver jusqu’aux flancs enneigés des Rocheuses canadiennes.  Pour finir, elle devra  affronter son démon le plus terrible  : une ombre  surgie de son propre passé

Un thriller sombre, plus noir de pages en pages.

Nora reçoit un coup de fil : sa fille biologique qu'elle a fait adopter a disparu. Le passé  de Nora lui revient à la figure.


Ce roman a une atmosphère sombre. On ressent un malaise à sa lecture, ce qui le rend addictif. De plus, on est de suite touché par Nora, sa désinvolture apparente, son côté geek. Elle m'a beaucoup fait penser à Lisbeth dans Millenim (je n'avais pas vu que ce point apparaît sur la quatrième couverture). La comparaison est très juste. On a une jeune femme désabusée par la vie qui survit comme elle le peut.
Nora est quelqu’un de discret, qu'on ne remarque pas. Elle s'implique pas dans ses relations avec les autres. Sa seule amie est sa chienne Whisper.

Le récit nous mène aux tréfonds du Canada et de manigances les plus ignobles.
Au fil de l'histoire, en même temps que Nora avance dans son enquête pour retrouver Bonnie, on découvre le passé de Nora : c'est une survivante.

Le roman est construit en plusieurs parties qui sont composées du point de vue de Nora et de temps à autre de Bonnie.
Les chapitres sont courts, ils donnent un rythme effréné au récit et renforce le côté sombre du roman.

Un excellent thriller addictif avec une héroïne discrète, touchante, elle a tout de la mal-aimée et pourtant elle nous touche.


2 commentaires:

  1. Ah, tu m'intrigues carrément ma belle, c'est typiquement le genre de thriller qui me plairait !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un thriller qui pourrait bien me plaire ! Je note :)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!