lundi 27 novembre 2017

Arrête d'inventer Inès d'Almeÿ Sébastien Chebret



Merci à Babelio et aux éditions Gauthier-Languereau de cette découverte.

"On dit que j'invente tout le temps, mais ce n'est pas vrai.
Je vis juste des aventures incroyables que personne ne veut croire.
Et tout ce que les gens savent dire, c'est Arrête d'inventer! .

Quand une petite fille pleine de vie transforme son quotidien par le pouvoir de son imagination, sa chambre devient une mer agitée par la tempête, le trajet vers l'école une fanfare générale et le potager de papi la jungle d'Amazonie...


Un joli album sur l'imagination débordante d'une enfant.

Une petite fille vit des aventures extraordinaires dès qu'elle fait quelque chose. Quand elle les raconte aux adultes, on lui dit "arrête d'inventer".

Un album coloré, rythmé sur l'imagination débordante des enfants. Les jeunes lecteurs se reconnaîtront très bien à travers cette héroïne à qui il arrive des choses extraordinaires.

J'ai adoré la conclusion et les jeux qui en découlent.

Les illustrations sont faites de couleurs vives. Elles accentuent le rythme du récit. Elles permettent à l'imagination de l'enfant de s’épanouir : le jeune lecteur peut à son tour imaginer de nombreuses histoires autour de ce qu'il voit dans ces images .

Un très bel album où le jeune lecteur n'aura aucun mal à s'identifier à l'héroïne et "partager" avec elle ses propres aventures.


2 commentaires:

  1. Ah oui, une formidable aventure dans l'imagination, c'est idéal pour les enfants ça !

    RépondreSupprimer
  2. Oh je trouve ça super! =)
    Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!