mardi 3 octobre 2017

La Demoiselle de Rosling Bernard Grandjean


Merci aux éditions du 38 de cette belle découverte.

30 juin 2014. Alors qu'il visite le parc du château de Rosling, en Bavière, François Thiébaud-Leconte est surpris par un terrible orage. Il se réfugie dans la grotte de Pan, interdite au public. Quand l'orage se calme, il découvre à ses côtés, assise sur le banc de pierre, une jeune femme en larmes, bizarrement vêtue d'une longue robe d'époque Xviiie. Elle tient des propos incohérents, se croit le 30 juin 1753, et soutient qu'elle habite le château de Rosling, propriété de son oncle Maximilien de Lüttenberg qui l'a recueillie à la mort de ses parents. François, tout en cherchant une explication rationnelle à cette fantasque situation, se laisse peu à peu prendre au charme de la jeune Luise de Wildbach. Il l'emmène chez lui, bien décidé à démêler le vrai du faux de cet imbroglio spatio-temporel, aidé par ses amis, et surtout par le professeur Hans-Martin Weber, un érudit spécialiste du Xviiie siècle, séducteur et libertin qui ne laisse pas Luise indifférente. Une belle histoire romantique, pleine d'humour, qui nous fait naviguer du Xviiie au Xxie siècle, et n'est pas sans rappeler par certains côtés les romans de Jane Austen (accommodés à la sauce moderne et bavaroise). 


Romance contemporaine ou historique : à vous de choisir ! 😊



François se repose dans le parc du château de Rosling quand apparaît Luise, jeune femme "endimanchée" comme au XVIIIe.


Je ressors de ce roman le sourire aux lèvres. La fraîcheur du caractère du personnage de Luise y est pour beaucoup.
Ce récit comme je le dis plus haut en clin d’œil a de la romance contemporaine vue qu'elle se déroule en 2014 mais aussi un côté fort historique avec Luise et son histoire : une histoire que je vous laisse découvrir par vous même et surtout découvrir cette jeune femme 😘.

Luise après les surprises des premières pages montre une grande force de caractère et de détermination. Elle sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas !
François lui est plus discret. C'est un point d'ancrage pour Luise, un soutien sans faille.
Il y a aussi ici les deux autres prétendants, nos excentriques chacun a sa manière : l'un par son côté scientifique réfléchit (pas assez parfois 😉), son côté professeur hurluberlu pimente le récit et de l'autre nous avons un vieil acariâtre qui au fil des pages nous surprend.

La Demoiselle de Rosling est une romance des plus originale, mêlant contemporain et historique avec brio.
Le récit est à la fois grave par ce qui arrive à Luise ici et là-bas et léger par la façon dont cette dernière aborde au final les choses.

Une romance que je conseille à tous les fans du genre avec son mélange contemporain-historique.


4 commentaires:

  1. Je ne suis pas très fan de la couverture, en revanche, ton avis me donne tout de même envie de le découvrir ma belle !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne pense pas craqué pour ce livre, mais je suis heureuse que ta lecture t'ai plus.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ce que tu en dis, j'adore le genre en plus =)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!