mardi 10 avril 2018

Le Silence et la Fureur Nathalie Carter et Nicolas D'Estienne D'Orves



Merci à XO éditions de cette belle découverte.

Un lac perdu de l'Ontario, et au milieu, une petite île escarpée où souffle le vent mauvais du soupçon. 
Max King, pianiste adulé dans le monde entier, y vit reclus dans sa maison, prisonnier de ses obsessions et de ses cauchemars. 
Il y a dix ans, un drame l'a condamné au silence : la moindre note sur le clavier provoque en lui d'effrayantes douleurs. 
Pour cet immense artiste, la musique est devenue un bourreau. 
Mis à part sa gouvernante, Max King ne voit personne. Ni sa femme Fiona, ni son fils Luke, qui a quitté l'île et que tout le monde surnommait le " petit prince ". 
Un futur pianiste de génie, comme son père. 
Le retour de Luke résonnera comme un cataclysme sur cette terre maudite. 
Et du silence jaillira bientôt la fureur. 

Un thriller psychologique, machiavélique, intense.

Max, pianiste adulé, ne peut plus jouer depuis le drame d'il y a 10 ans. Susan, sa gouvernante, veut l'aider à sortir de son état dépressif. Elle fait venir son fils Luke.

Je découvre ici Nicolas d'Estienne D'Orves dans une écriture à quatre mains avec sa maman. On sent la différence, la touche féminine : ça ne gâche rien, bien au contraire. 
J'ai retrouvé avec grand plaisir l'univers de l'auteur : le thriller psychologique, psychique aussi j'ai envie de dire, je vous laisse le soin de découvrir pourquoi en découvrant ce roman.

A la lecture de ce récit, on ressent un profond mal-être venant de Max et quelque chose de troublant dans l'attitude de sa femme, de son fils.  Surtout qu'au départ, les auteurs laissent planer un certain mystère autour de l'incendie.
Ce sentiment troublant , cette atmosphère tendue, morose  sont des éléments que j'apprécie énormément dans les romans de l'auteur. Je suis ravie de les avoir retrouvés ici.
Il y a aussi la sensation d'être hors du temps, dans quelque chose de réel et de diffus à la fois.

Du côté de l'histoire, elle est écrite en plusieurs paliers, la tension montent à chacun d'eux : découvertes des personnages, découvertes des événements d'il y a 10 ans, les doutes, les peurs des personnages et les révélations finales. Et quelles révélations, je n'ai rein vu venir ! Si ce n'est que j'avais le sentiment troublant pendant la lecture qu'un élément m'échappait.
Les personnages de Max, Luke et Susan sont extrêmement bien travaillés. Les auteurs nous laissent entrevoir des êtres complexes aux sentiments troubles avec leurs difficultés, leurs peurs à affronter le passé.

Vous voulez découvrir un thriller psychologique à l'atmosphère grise comme un ciel d'hiver, à l'ambiance tendue, n'hésitez pas, lisez "Le Silence et la Fureur".


2 commentaires:

  1. Eh bien, j'avoue que tu m'intrigues ma belle, alors pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
  2. Oh ca me donne envie d'être en automne ou en hiver, une journée froide et un peu grise, un plaid et ce bouquin. Bref, il me tente bien. ^^

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!