samedi 11 février 2017

Airelle et les champignons Dainius Sukys Karen Hoffmann-Schickel


Merci aux éditions Borealia de cette belle découverte.

A suivre les délicieux champignons qui poussent dans la taïga, la petite pouliche Airelle s’égare. Elle rencontre alors de curieux animaux…


Un album aux jolis dessins expressifs.

Troisième album de la collection "Petits Polaires" que je lis et je suis aussi enchantée par mes découvertes.

Airelle la petite jument part à l’aventure seule.
Elle va faire de jolies rencontres et aussi découvertes.

Un joli album simple bien adapté au public visé avec un petit message sur l'entraide.
Les illustrations sont très expressives, on ressent bien les émotions par lesquelles passent Airelle.

Les deux dernières pages (comme toujours dans cette collection) est un petit documentaire sur les chevaux du Grand Nord. Il y a aussi une mini-légende avec, c'est très plaisant.

Encore une fois avec cet album, je suis sous le charme de cette collection "Petits Polaires" : de superbes illustrations simples et expressives, des textes enjoués et en bonus un petit documentaire. Des albums qui plairont sans aucun doutes aux plus jeunes.


Terre des Loups Gilles Milo-Vacéri



Merci à l'auteur et aux éditions du 38 de cette belle découverte.


Quand Lorenza Beaumont, reporter de guerre, rencontre Grégory Nashoba, homme d’affaires et expert mondial en Canis Lupus, elle ne se doute pas que sa vie va basculer. Elle découvre la personnalité fascinante de Grégory, dernier descendant d’une puissante lignée amérindienne, au cœur d’une mystérieuse légende.
Un attentat à la bombe décime la famille de Greg et le blesse très grièvement. À sa sortie de l’hôpital, il n’aura qu’une obsession, retrouver les responsables de ce drame.
La journaliste restera à ses côtés et, de Paris en Afghanistan, des hauts plateaux éthiopiens jusqu’aux États-Unis, ils vont traquer ensemble les meurtriers, aidés par leur ami Pierre Bonnefeu, divisionnaire de Police. Entre trafic d’armes et de stupéfiants, mettant leur vie en jeu face à des tueurs avides et sanguinaires, ils affronteront le pire de l’âme humaine.

Les assassins n’auraient jamais dû s’en prendre à la famille de Grégory, car ils ont réveillé le Gardien de la Terre des Loups, un fauve qui ne connaît ni pitié, ni pardon.


Un thriller, de l'émotion, du suspense, du paranormal, des légendes, une communion avec la nature tels sont les thèmes de ce roman.

Gilles Milo-Vacéri nous livre ici un thriller grandiose avec un personnage simple et hors du commun Greg.
Greg est un homme riche, discret, descendant des indiens Pawnees. Il vit en communion avec les traditions ancestrales familiales. Ce point se refléte dans sa façon d'aborder la vie.

Ce roman ne s'arrête pas à ça. Il développe toute une thématique autour d'un attentat qui coûte la vie à la mère et à la sœur de Greg. Le récit va nous amener aux quatre coins de la planète : Paris, Suisse, Ethiopie, Iran, Afghanistan, le Kansas ... C'est tout un voyage, une aventure difficile. Beaucoup de suspense, de rebondissements nous attendent au fil des pages : une grande enquête, et aussi une romance sobre et belle et cette communion avec les loups.

Un petit pavé qui se lit très vite, tant le rythme est frénétique. Il y a des moments de grande émotion surtout en début et fin de récit. Le coeur du roman est le thriller, l'enquête.
 Comme Greg, on ne comprend pas qui est derrière tout ça, quand on le sait, on ne comprend pas le pourquoi.
En fin de livre quand tout est résolu, l'auteur revient sur un point (que j’avais zappé en route tant j'étais prise dans le récit) et pimente la fin.

Tout au long de la lecture, on ressent bien que l'auteur a un passé militaire dans les scènes difficiles qui nous présentent ici et à travers l'attitude de Greg.

Un beau mélange des genres, un récit addictif avec ce côté mystique, cette communion avec mère nature : un excellent roman.


vendredi 10 février 2017

Le Traîneau de Petit Renne Dainius Sukys & Emilie Maj


Merci aux éditions Borélia de cette belle découverte.


Petit renne trouve dans la neige un traîneau. Il demande aux animaux autour de lui s’ils veulent bien le tirer. Il va même voir l’ours qui dort dans sa tannière

Un album de cette série "Petits polaires" toujours aussi beau et mignon.

On retrouve Petit Renne qui veut jouer avec ses amis les lapins et un traîneau.

Le récit nous décrit ici un jeu auquel les jeunes lecteurs auront aucun mal à adhérer tant il pourrait être le leur, même la mésaventure que vivent Petit Renne et ses amis pourraient leur arriver. Ils se reconnaîtront dans cette histoire et apprécieront ce qu'il découvre.

Les illustrations sont simples, un brin enfantines ce qui leur donnent un charme fou.

Tout comme dans le précédent album "Petit Renne a peur" , on trouve un documentaire en fin de livre. Ici, nous avons deux pages nous expliquant pourquoi les peuples du Nord utilisent les traîneaux. Ce petit doc intéressera sans l'ombre d'un doute nos jeunes lecteurs.

En cette période hivernale, cet album (et le précédent ) déclencheront la curiosité  et bel enthousiasme chez les jeunes lecteurs.


L'effet Papillon Jussi Alder Olsen


Merci aux éditions audiolib de cette écoute.

Marco, un adolescent de quinze ans, a passé toute sa vie au sein d une bande de jeunes voleurs exploités par son oncle Zola. Un jour, alors qu il essaie de sortir de la clandestinité, il découvre le cadavre d un homme, lié à des affaires de corruption internationale, dans le bois derrière les maisons de son ancien clan, et doit fuir, poursuivi par son oncle qui veut le faire taire. 

Parallèlement, l enquête du Département V sur la disparition d un officier danois, piétine. Du moins, jusqu à ce que Carl Mørck ne découvre qu un jeune voleur, Marco, pourrait avoir des informations pour résoudre ce cold case. 

Déjà traqué par la bande de Zola, Marco déclenche malgré lui un tsunami d évènements et se retrouve avec des tueurs serbes et d anciens enfants soldats sur le dos. Aucun moyen ne sera épargné pour l éliminer et gagner le département V de vitesse.


Encore une fois, Jussi Adler-Olsen a réussi à nous surprendre. Dans ce cinquième tome de la série, Carl Mørck et ses assistants s engagent dans une course-poursuite au suspense haletant qui, des rues de Copenhague, les amène jusqu en Afrique.

C'est le premier roman de l'auteur que je découvre et je suis assez mitigée.

Le gros bonus ici, c'est la lecture de Julien Chatelet: une lecture dynamique, vivante. Heureusement , je crois que si j'ai dû lire ce roman de manière classique, je l'aurais abandonner en route.

Du côté de l’histoire, j'ai beaucoup aimé tout ce qui touche au jeune Marco.
Pour le reste de l'intrigue, j'ai eu du mal. Elle est complexe. L'auteur nous promène du Cameroun à Copenhague et on a du mal à comprendre les liens. J'ai eu l'impression de lire, d'écouter deux histoires pendant très longtemps. Au départ, je me suis dit tu n'es pas concentrée, réécoute et ben non ça ne venait pas de ça. Du coup, mon écoute a été fastidieuse et lente , j'ai réécouté de nombreux passages.

La partie enquête avec l'inspecteur Morch et son coéquipier Assad est aussi assez intéressante. Surtout grâce au personnage de Assad : son côté mystérieux et sa manière bien à lui de gérer une enquête, d'interroger les témoins. Il met un peu d'humour dans ce récit.

Marco aussi est un personnage intéressant. Il est fils de gitan , il se rebelle contre ce mode de vie, il a soif d'apprendre, de savoir.

Voilà un roman qui me laisse mitigée par son intrigue complexe qui a mon sens part un peu dans tous les sesns, heureusement la lecture de Julien Chatelet est accrocheuse, prenante.


jeudi 9 février 2017

Petit Renne a peur de tout Dainius Sukys Karen Hoffmann-Schickel


Merci aux éditions Borealia de cette belle découverte.


1er tome de la collection PETITS POLAIRES.
Petit Renne a peur de tout, des lièvres qui courent dans les buissons, du bruit des arbres et même des écureuils. Jusqu’au jour où il doit faire face au loup…


Un joli petit album aux illustrations simples, figuratives et explicites. Les dessins ont un quelque chose de simplet qui leur donne un côté humoristique très agréable, ils dédramatisent la peur de Petit Renne et nous donnent le sourire.

Du côté du récit : un texte simple, limpide, entraînant avec un joli message : "On peut être peureux et trouver le courage d'affronter ses peurs quand il le faut".

En fin d'album, on a deux pages de documentaires sur le renne : où il vit, à quelle espèce il appartient, ses mensurations etc ... J'ai trouvé ce point très intéressant, il permet à l'enfant d'aller plus loin , d'acquérir des connaissances, de le rendre curieux.

Un album très mignon par ses illustrations, il délivre un joli message et le bonus de fin sous forme de documentaire est très appréciable.


Je n'écrirai que morte Elizabeth Letourneur



Merci à LP Conseils et aux éditions Le Passeur de cette découverte.

Au départ, il y a cette décision : l'adoption. Après de longues démarches et un voyage aux confins du monde, Antonin arrivera dans la vie de la narratrice. Mais elle ne le supporte pas. Elle le bat. Ses appels au secours restent sans réponse et elle sombre dans la spirale de la violence envers ce fils choisi et pourtant haï.
Nous suivons cette femme dans son chemin de croix jusqu'à sa rédemption, à laquelle elle accédera par la force de sa haine, transmuée en amour.
Un texte rare, intime et littéraire, dans lequel s'entremêlent réalité et fiction pour dire la douleur et l'amour, les affres de la maternité.
Avec pudeur et sincérité, l'auteur livre un récit authentique et brut, sans concession. Elle nous renvoie aux principes humanistes qui souvent servent de rempart à nos bons sentiments. Une écriture à cœur ouvert.  

Un roman dur, troublant, tragique.

Un récit sur l'adoption, sa dureté dans les démarches, dans l'apprentissage de l'amour de cet étranger.

L'auteur narre ici toutes les étapes difficiles de l'adoption.: l’humiliation de devoir aller chercher un enfant à l'étranger, les gens qui profitent de votre détresse, la difficulté d'aimer ce petit être, cet étranger.
On ressent toute la détresse d'Elizabeth face aux événements que rien, ni personne n'a préparé à ce qu'elle va vivre.
Des phrases courtes, des chapitres courts accentue le sentiment de détresse d'Elizabeth. Le roman se lit très vite , le ventre noué , n'acceptant pas les actes d'Elizabeth mais comprenant son mal-être, sa solitude face à ce qu'elle éprouve, ce qu'elle découvre sur elle-même.

Ce roman est un cri, une douleur, un besoin d'écoute, de compréhension, un appel à l'aide.

Elizabeth se livre sans pudeur, crûment . C'est incroyablement fort, difficile à lire, à appréhender, à accepter mais l'auteur arrive à nous faire comprendre ce que ressent Elizabeth car on est touché par tant de désespoir. C'est déchirant, bouleversant.


mercredi 8 février 2017

L'Homme de la Grue Eric Sanvoisin


Merci aux éditions Slalom de cette belle découverte.

Un homme s'enferme dans une grue, à plusieurs mètres de haut, avec le strict nécessaire pour tenir un " siège " dont il ignore la durée. Est-ce un fou, un homme suicidaire, un dangereux activiste ? 
Non, cet homme est un papa désespéré, privé de la garde de sa fille, Camille, depuis un an. C'est pour marquer cet insupportable anniversaire que " l'homme de la grue " comme les médias vont le surnommer, a pris cette terrible décision et est prêt à aller jusqu'au bout de son combat. 
Camille de son côté, est tiraillée entre sa vie de collégienne, sa mère qui semble déterminée 
à éloigner à tout jamais l'adolescente de son père, et les infos qu'elle reçoit, comme la 
France entière, sur le geste de son père, au Journal de 20 heures.

Un roman jeunesse sur un sujet difficile : le divorce, l'éloignement.

Dès les premières lignes, on ressent la détresse, l'amour de ce père pour sa fille Camille qu'il ne voit plus.

La plume de l'auteur est poétique, pleine d'émotion. De plus, il nous narre cette histoire inspirée d'un fait réel avec beaucoup de suspense, de rebondissements.
On a le point de vue de l'homme de la grue et de sa fille. On comprend que rien n'est ni noir ni blanc que pour tous les deux les choses sont complexes. On a un père qui ne sait plus que faire pour voir sa fille. Le désespoir fait parfois faire des choses extrêmes.
Du côté de Camille, l'auteur intègre ici la meilleure amie de Camille qui va l'aider à comprendre ce qu'elle ressent et à relativiser.

Beaucoup d'ados vont se reconnaître dans ce roman , ils vont ressentir le tiraillement, le déchirement de se trouver au milieu deux adultes et de devoir choisir ou pas.  Camille va écouter les raisons des deux adultes et comprendre que rien n'est simple : personne n'a tort ou raison, chacun a sa manière de voir les choses.

Un roman poignant, décrivant très bien la réalité de ses familles déchirées, de la souffrance des enfants et aussi celle des adultes, de l'amour d'un enfant pour ses parents et se trouvant au milieu d'un conflit et se demandant à qui il doit faire confiance.


Sexy Lawyers Sous Influence saison 2 Emma Chase



Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle découverte.

Dans la première saison de Sexy Lawyers, nous avions découvert la passion, puis l'amour qui unissait Stanton et Sofia dans une comédie romantique épicée. Dans cette deuxième saison de la série Sexy Lawyers nous allons suivre un autre avocat de cette bande d'amis : Jake qui va faire la 
connaissance de la séduisante Chelsea. 

Jake, avocat et ami de Stanton et Sofia, est un homme charmant mais qui ne prétend pas être le Prince Charmant et qui enchaîne les conquêtes... Jusqu'au jour où il sera séduit par la belle Chelsea qui s'occupe de ses six neveux et nièces... sa vie va basculer ! 

Jake va découvrir les joies des réunions parents/élèves, la folie des concerts des One Direction et le stress des urgences ! Bref, l'avocat froid et ténébreux de Washington va connaître aux côtés de Chelsea, un monde tout à fait différent de celui dans lequel il évoluait jusqu'à présent, et qu'il n'avait pas prévu de laisser tomber... 

En grand défenseur de la veuve et de l'orphelin, Jake comprendra qu'il est la personne qu'il faut à la ravissante Chelsea, quelqu'un qui sache l'aimer, la protéger, la défendre..


Un second volet tendre, attendrissant, beau.

Ce deuxième opus est Jake, l'ami de Stanton. Jake est aussi avocat, c'est un géant de presque 2 mètres. Il est imposant.

Dans ce tome, Jake va nous montrer que derrière son allure de quaterback se cache un coeur d’artichaut. Il a une façon bien à lui de se servir de son métier : avocat de la défense pour voir les choses, pour les gérer ainsi que pour aider les autres. Ce point le rend encore plus attachant.

Emma Chase nous propose ici une romance des plus originale où la famille, les enfants ont une grande part.
A travers la relation que Jake va développer avec Chelsea, se surprend. Il est perdu, il n'a jamais envisagé les choses de cette façon, lui le célibataire endurci.  Il va se découvrir lui-même. Il est attendrissant, plein de bon sens, à l'écoute des autres (mais pas de lui-même) , un véritable chevalier. On ne peut que l'apprécier.

Chelsea et sa tribu sont craquants, des petits diablotins tellement attachants.

J'ai adoré ce roman. Emma Chase a pris le risque  de nous faire découvrir une romance à part avec toutes les difficultés que pose la famille recomposée et surtout le bonheur qu'elle peut apporter. Rien n'est simple bien sûr mais c'est beau, tendre, simple : on a redemande.

Un magnifique second opus, plein de tendresse.


mardi 7 février 2017

Sur ton chemin Tome 3 Mikky Sophie


Merci à Nisha éditions de cette lecture.

Jade, jeune étudiante en médecine, n’a qu’un seul objectif : rendre fiers ses parents. Léo, baroudeur sans attache, n’a aucun objectif si ce n’est de ne jamais s’en fixer. La routine : se lever, prendre une douche, se doper à la caféine. L’imprévisible : se lever sans savoir où on est, ni avec qui. Mais lorsque les chemins de ces deux individus se croisent, les certitudes s’effondrent. La folie mystérieuse de Léo sera-t-elle trop excentrique pour la sérieuse et prévisible Jade ? Rien n’est moins sûr ! Méfiez-vous des apparences !


Un troisième tome qui ouvre sur encore plus de questions que les précédents. Lequel est le plus mystérieux de Léo ou Jade ?

Dans ce troisième opus, Mikky Sophie nous amène à mieux connaître Jade. Le peu qu'elle nous dévoile apporte plus de questions que de réponses. L'attitude de son frère, de ses parents envers elle me font me poser des questions : je suis prise d'un doute sur sa personnalité. Je ne sais pas si l'auteur le fait exprès ou si ça n'aboutira à rien mais c'est assez troublant.

Du côté de Léo, la carapace de ce dernier se fissure même s'il reste égal à lui-même Yéti, Homme des Bois. Il a un côté froid et bouillant à la fois : froid par son attitude générale avec tput le monde, bouillant par l'effet qu'il fait à Jade.

Un troisième tome qui nous laisse une nouvelle fois sur notre faim, même si le final permet de faire avancer les choses mais beaucoup de questions restent en suspend. Vivement le tome 4.


Les Rifodés Quoiqu'il advienne le show doit continuer... Mell 2.2



Merci aux éditions Sharon Kena de cette belle découverte.

Suite à une terrible catastrophe, le sol est devenu putride et toxique. C’est au sommet de curieux pylônes gigantesques que les Rifodés ont échafaudé leur Société circassienne. Dans cette ville faite de ponts de singes, de tyroliennes et de trapèzes, la vie dans les airs est un spectacle à risque de tout instant. Pour survivre et faire prospérer cette communauté d’êtres colorés, il faut parfois partir au-delà de ces immenses pilotis, à la découverte de nouveaux horizons.
Après avoir accompli l’épreuve de la Fusion, Cyanne, une bleue, doit épouser Shiro, un blanc. Ce couple hétérochrome, très mal vu par leurs semblables, se retrouve, avec l’escouade Cirka-T4, envoyé dans une mission suicide qui pourrait bien changer à jamais leur vision de ce monde.

Mais quoi qu’il advienne, le show doit continuer...

Un univers innovant des plus original et complexe.

Cyanne a trouvé son âme sœur en Shiro. Elle est une Bleue, lui est un Blanc ce qui est mal vu de leur communauté. Ils vivent tels des acrobates au somment de pylônes géants, le sol étant venu putride.

Un univers aérien, acrobatique : des ponts de singe, des tyroliennes, des personnages doués en gymnastique, en escalade tel est le monde où vit Shiro, Green et Cyanne . Ils ont aussi des particularités physiques : la couleur de leurs yeux-cheveux et bien d'autres.

Le début du roman avec la Fusion de Cyanne et Shiro ressemblent à une romance. Ne vous y trompez ce roman n'est pas une romance , c'est un univers, une manière de vivre de voir les choses. Il est difficile d'expliquer sans spolier : en effet l'imagination de Mell 2.2 est sans limite, sans pareille. Elle a le don de nous faire découvrir des mondes qui ressemblent que de très loin à ce que l'on peut connaître.
Il y a aussi un autre thème développé ici : la polyandrie, c'est un point essentiel du roman. Il faut y avoir un trio et non un triangle amoureux . L'auteur développe tout un  concept développé autour de  ce point. C'est très intéressant et original (oui je me répète, l'univers, les lois, la manière de vivre des personnages n'a rien à voir avec ce que l'on connaît).

La seconde partie du roman nous permet de comprendre qui sont les Rifodés et pourquoi ils vivent sur des pylônes. L'histoire prend une tournure mystique et un côté aventure se met en place dans cette moitié.

A travers ce récit, on retrouve tout ce qui fait l'originalité de cette auteur . Mel 2.2 possède une imagination sans pareille. De plus, sa narration est pimentée, une belle humour s'en dégage. J'adore.
Mell s'est nous faire sourire de petits riens. Elle s'amuse beaucoup avec son lecteur et ses personnages.

Ce roman m'a beaucoup surprise d'un bout à l'autre.  Tout d'abord, j'ai trouvé bizarre qu'elle transpose une simple romance dans un monde différent. Eh oui, la romance est un des thèmes mais comme d’habitude Mell va beaucoup plus loin , c'est une nouvelle philosophie de vie qu'elle laisse entrevoir à travers les découvertes, les aventures de Cyanne, Shiro et Green. Il y a ici de l'aventure, un côté mystique, mythologique et quelque chose d'unique avec cet univers sans nul autre pareil.
La fin est ouverte sur un autre thème, orientation et nous laisse espère une suite.

Je ne peux que vous conseillez ce roman pour sa grande originalité, cette plume addictive et cette pointe d'humour pleine de fraîcheur.


lundi 6 février 2017

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (237)



Cette semaine, j'ai fini :

Un excellent roman d'anticipation, que je vous conseille, ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :


Mister B, ma chronique ici .


J'ai fini d'écouter :



Ma lecture en cours :


Mes prévisions : l'ordre est aléatoire.


Et je vais commencer d'écouter :


Et vous, que lisez-vous ?