samedi 4 février 2017

Mister B Up in the air saison 4 R.K. Lilley


Merci aux édition Hugo Roman de cette belle lecture.


Dans Mister B. , R.K. Liley se place du point de vue masculin et réussit une véritable performance, sans répétitions ni redites : nous faire entrer dans la complexité de James Cavendish et de Stephan, l'ami de Bianca. 
Le livre navigue entre le passé et le présent et nous vivons avec James l'attraction physique et sensuelle qu'exerce Bianca sur lui. 
Nous revivons toute la tension sexuelle qui unit les deux amants et qui leur fait vivre une incroyable histoire d'amour. 
Mais nous découvrons également l'histoire de l'amitié qui unit Bianca et Stephan avec des scènes déchirantes de leur adolescence tourmentée. 



Un quatrième tome avec un retour sur l'histoire et sur le passé avec les points de vue des deux personnages masculins : James et Stephan.

J'ai été ravie de découvrir l'histoire de Stephan : son passé, son présent avec Bianca.
On comprend mieux à travers le ressenti de Stephan, les liens si particuliers qui l'unissent à Bianca. On découvre aussi une autre facette de ce personnage. Stephan est quelqu'un  de torturé par ce qu'il a vécu, par son impulsivité, sa rage quand on touche à Bianca. Stephan est touchant par ce côté déchiré et cet amitié-amour fraternel qu'il porte à Bianca.

Du côté de James, l'auteur nous propose aussi de découvrir son passé. Il est intéressant de mieux comprendre comment il est devenu ce qu'il est. On découvre aussi la force de ses sentiments pour Bianca.

L'auteur a su mêler les deux histoires de James et Stephan avec des retours : passé/ présent très bien fait. On n'est pas une fois déstabilisé, perdu ce qui est assez rare dans ce genre de narration.

Un quatrième tome, un bonus à la saga qui apporte un vrai plus sur les deux personnages principaux masculins : James et Stephan.




vendredi 3 février 2017

En l'an 2513 tome 1 L'homme, une espèce en voie de disparition Kim Amianok


Merci aux éditions La plume et le parchemin de cette magnifique découverte.

Cinq siècles se sont écoulés. Autant dire une éternité pour les générations qui les ont vécus. Le monde a été entièrement bouleversé et la civilisation des années 2000, anéantie. Les religions, disparues. Cinq cents ans séparent également le « journal d'une grand-mère » et l'arrivée de Moz dans une nouvelle communauté. Ce journal est le fil conducteur qui va lui permettre de mieux comprendre le XXIº siècle et ses lourdes conséquences sur le futur... Il a fallu repartir à zéro, essuyant des catastrophes tout au long de cette nouvelle ère, certaines prévisibles, d'autres inimaginables et déconcertantes. Dans les années 2060, lors d'une guerre pour s'approprier les derniers gisements de pétrole, une attaque chimique ralentit considérablement la naissance de petits garçons dans le monde. Le coup fatal pour l'humanité fut donné par le grand cataclysme survenu en 2170. Fuir les « clans totalitaires féminins », telle est la bataille quotidienne des derniers hommes survivants. Dans cette fuite, ils devront affronter des Mutantes, des Démones et les guerrières des Flèches de Feu.


Un magnifique roman d'anticipation, plein de véracité, de rebondissements et d'émotions.

Moz vient d'être recueilli par un groupe d'hommes. Les hommes se font de plus en plus rares sur la planète depuis quelques siècles, les femmes dominent.

La première partie est faite d'un récit dans le récit. Moz narre son périple à ses amis et l'auteur nous fait découvrir la vie dans cette communauté d'hommes qui tentent de survivre avec un minimum de confort.
On découvre l’histoire de Moz les différentes peuplades, régimes politiques qui existent. On découvre aussi le pourquoi de ce bouleversement : une planète dévastée suite à la stupidité des Hommes et les conflits internationaux. La base de ce changement est notre époque 2012. Ça fait froid dans le dos. On reconnaît bien les problèmes de notre société actuelle (et encore plus avec certains événements récents).

Ici, la société a bien changé : les femmes sont devenues les dirigeantes, les hommes sont en voie de disparition. Ils sont devenus un "trésor" pour l'avenir de l'humanité. Trésor est un mot bien trop beau tant les hommes sont utilisés, devenus des esclaves de la procréation.

Le périple de Moz m'a beaucoup fait pensé à un autre en littérature qui se place à une tout autre époque : celui d'Ayla dans Les Enfants de la Terre de Jean M. Auel.  Moz va rencontrer différentes peuplades, régimes et espèces mutantes : des autoritaires, des guerrières, des pacifiques.
Cette première partie est riche en découverte et pose l'univers du roman. L'auteur gère très bien cette première moitié, même s'il y a peu d'action, on ne s'ennuie pas une minute tant on est curieux de l'univers et de découvrir comment les choses vont évoluer.

La seconde partie est un nouveau périple. Là, Moz est accompagné de ses amis masculins, ils doivent fuir des démones venues d’Afrique. Cette deuxième moitié est riche en action, rebondissements et reconstruction d'une nouvelle société égalitaire. Il y a aussi beaucoup d'émotions dans cette partie.

La fin ouvre vers un second tome qui devrait être l’aboutissement de ce périple et le début d'une nouvelle ère.

J'ai adoré ce récit. L'auteur nous tient en haleine du début à la fin. Elle nous propose un magnifique roman d'anticipation aux thèmes forts : la place de la femme et de l'homme dans la société, l'avenir de la planète, l'écologie, les conflits ... Elle nous fait réfléchir aux problèmes de notre société actuelle et à l'avenir de cette dernière et de la planète.



jeudi 2 février 2017

Bilan lectures janvier 2017


En Janvier, j'ai lu :



Et vous, quel est votre bilan ?

Les cinq éléments Tome 1 la Tablette d'émeraude Dan Jolley



Merci aux éditions Slalom de cette belle lecture.


LES CINQ ÉLÉMENTS: 
Cinq éléments comme les cinq héros de cette série addictive 
Le feu, c'est l'instinct et la colère. 
L'air, c'est l'esprit allié au coeur. 
L'eau, c'est la célérité et la ruse. 
La terre, c'est la lenteur et la stabilité. 
Il existe un cinquième élément : la Magie – 
et la Magie, c'est le destin, aussi sombre soit-il... 

Tome 1 : La Tablette d'Émeraude

Gabe Conway a passé son enfance à déménager, ballotté de ville en ville par son oncle autoritaire. 
Ce n'est que lorsque ce dernier disparaît que Gabe comprend que cette cavale, ces 
couvre-feux stricts et les règles apparemment arbitraires imposées par son oncle n'avaient 
qu'un seul but : le protéger, lui. Car voilà plus d'un siècle que la famille du jeune garçon est 
persécutée par l'Aurore Éternelle, une secte impitoyable dont le but est de faire fusionner 
notre monde avec son double maléfique, Arcadia. Gabe et ses amis se retrouvent entraînés 
dans un tourbillon de secrets obscurs et de magie noire, et ils sont désormais le dernier 
rempart entre notre monde et Arcadia, ce royaume parallèle et corrompu rempli de créatures 
cauchemardesques et de périls inimaginables.


Un récit d'aventures palpitant.

Gabe est désespéré. Il doit encore déménager et quitter ses amis. Pour une fois, il s'est fait des vrais amis.
Grâce à la curiosité de l'intrépide Brett, Gabe va se retrouver entraîner dans une grande aventure avec ses amis.

Le début du récit est troublant, intrigant. Comme nos quatre héros, nous découvrons en même temps qu'eux l'univers créé par l'auteur. Nous sommes dépassés , perdus comme eux par ce qui arrive. Nous avons un sentiment de vertiges qui rend la lecture addictive et intrigante. Nous voulons comprendre ce que cache l'oncle de Gabe, comprendre ce que les quatre ados ont déclenché.

Ce roman m'a fait pensé à une saga qui a bercée mon enfance : Le Club des 5, par son côté amitié, soutien des uns envers les autres et bien sûr pour l'aventure. Il y a ici en plus le côté fantastique qui apporte une autre dimension aux aventures de nos quatre héros.

Ce premier tome "La Tablette d'émeraude" nous permet de découvrir un univers riche fait de magie avec un côté sombre. Il nous entraîne dans une aventure pleine de rebondissements et de découvertes. Il nous ouvre les portes d'une saga qui semble promettre de belles aventures à nos héros pour notre plus grand plaisir.

Un excellent premier tome avec  tout ce qu'il faut pour nous permettre d'appréhender l'univers créé par l'auteur et de nous rendre curieux de la suite et aussi beaucoup de rebondissements qui nous tiennent en haleine.


mercredi 1 février 2017

Ne rougis pas saison 3 tome 1 Lanabellia


Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.

Rose et Gabriel, deux âmes sœurs qui s’attirent irrémédiablement, alors que la vie s’évertue à les séparer. Et si tout n’avait pas commencé au Saphir ? À l’aube de découvrir le terrible secret de Gabriel, trois mots, d’une puissance dévastatrice, remettent brutalement en cause l’amour du jeune couple. Une course acharnée contre le temps débute. Mais Rose, plus déterminée et courageuse que jamais, ne reculera devant rien pour déjouer les plans du destin. Dans ce nouvel opus, le danger a pris une tout autre forme. L’amour peut-il vraiment tout surmonter ? Découvrez la fin surprenante de cette saga qui a su toucher des milliers de lectrices.

Nouveau tome, nouvelle saison et toujours aussi mouvementé et torride.

On retrouve Rose complètement perdue, déprimée après les révélations de Gabriel à la toute fin de la saison précédente.

Pour relancer leur histoire, l'auteur replonge Rose dans ses souvenirs d'enfance. J'ai trouvé que c'était un peu gros comme ficelle (on devine tout de suite le rapport de ces souvenirs avec le présent) mais c'est très mignon et bien trouvé pour donner une autre dimension à ce récit. Je trouve que ce détail va bien avec Rose, sa vie, c'est par contre plus surprenant pour Gabriel mais comme on l'a découvert dans le tome précédent, il nous manque beaucoup d'éléments sur lui.

L'auteur a su faire rebondir son récit tout en gardant les bases : c'est très bien fait et toujours aussi addictif. On est un peu frustré de ne pas savoir ce que cache exactement Gabriel mais c'est le jeu des sagas en épisode : réponse dans les prochains tomes !

Une nouvelle saison, un nouveau rebondissement, une nouvelle torture pour nous lecteur et toujours deux personnages aussi touchants et émouvants, j'ai hâte de découvrir ce que Lanabellia nous réserve dans la suite.


Les enquêtes de Kelly McDade tome 2 GHB Sylvie G


Merci à Kennes éditions de cette belle découverte.

Embauchée à titre d’aide-entraîneuse par un camp de gymnastique de la ville de Québec, Kelly entrevoit un été bien chargé. Toutefois, l’adolescente verra son emploi d’étudiante chamboulé lorsqu’elle apprendra qu’un violeur meurtrier qui s’en prend aux jeunes filles de 17 ans sévit dans la région. Assistée de ses amis, Kelly tentera d’élucider cette affaire criminelle à sa façon en espérant ne pas y laisser sa peau. Mais cette fois, Derek réussira-t-il à la protéger ?


On retrouve dans ce second tome  toutes les qualités du premier : un thriller jeunesse bien construit qui ne laisse rien au hasard, un style adapté au public jeunesse visé.De plus, dans ce deuxième opus, on a un excellent suspense dans le final.

L'enquête est complexe, nos amis enquêteurs Dereck, Jason et la mère de Kelly ainsi que nos détectives en herbe Kelly et Alex ont peu d'éléments, peu de suspects.

Kelly nous montre ici ses belles qualités de déduction. On a envie de dire telle mère telle fille et même encore plus tant Kelly a un excellent instinct. Elle se pose de plus toujours les bonnes questions et en déduit de nombreuses pistes. Elle est aussi très observatrice.

Dans ce tome, la relation de Dereck et Kelly s'approfondit pour notre plus grand plaisir. L'auteur nous propose aussi un début de quelque chose entre Jason et Alex mais rien n'est simple avec ces deux là. On a envie de mieux connaître Alex et Jason. Jason est un personnage intrigant par son carctère enjoué et aussi secret.
Sylvie G nous propose aussi un excellent travail autour des différents personnages secondaires et de de très belles histoires autour de ces derniers.

Un excellent second tome qui reprend les qualités du premier en allant encore plus loin. On a ici beaucoup de suspense et toujours notre quatuor auquel on s'attache.

Ma chronique du tome 1.


mardi 31 janvier 2017

Un Amour de Zombie 2+1 Kelly DiPucchio & Scott Campbell


Merci aux éditions Little Urban de cette belle lecture.

Morty et Zélie sont fous de joie à l'idée de devenir parents, mais ils sont aussi morts de trouille.


Un joli album aux couleurs maladives bien dans l'ambiance Zombie.

On découvre un couple de Zombie, nouveaux parents, complètement perdu devant ce bébé si sage.

L'histoire est drôle et toute mignonne. De jolis sentiments ressortent de cette lecture : l'amour inconditionnel de parents pour leur enfant mais aussi la peur de ne pas savoir quoi faire, de ne pas faire ce qu'il faut.

J'ai adoré ce petit album : peu de phrases illustrant très bien les images.  Ce point, à mon avis, permet aux jeunes lecteurs d'avoir une lecture fluide, facilité par le bon accompagnement illustrations-texte.
Les illustrations font très bien ressortir les sentiments de nos deux jeunes parents zombies.


Burning Dance tome 1 CS Quill


Merci aux éditions de La Condamine de cette lecture.

Percutant, incisif et passionné, découvrez le nouveau coup de coeur de Fyctia et Nisha Editions.

Le passé peut laisser des traces bien plus profondes que quelques cicatrices sur le corps. Sin, en perpétuelle fuite de ses démons, en sait quelque chose.

Elle arrive bientôt à bout des promesses qu'elle a juré de tenir. Il ne lui en reste plus qu'une à honorer avant d'être libérée. Pour ça, elle doit atteindre la finale du plus grand concours de danse des Etats-Unis.

Rien ni personne ne la fera dévier de son objectif. Pas même ses nouveaux colocataires, et surtout pas Jolan !

Mais si un ancien serment venait tout bouleverser ?


Un roman frustrant et mystérieux.

Sin est danseuse et très mystérieuse sur son passé. Elle commence une colocation avec des garçons et surtout le bad boy Jolan.

Je ne m'attendais pas à découvrir une telle histoire, vue l'enthousiasme autour de sa sortie.  Je suis un peu déçue, peut-être que j'en attendais de trop.

Sin est une jeune femme en retrait et c'est son souhait d'être le plus invisible possible. On la sent perturbée par son passé. Elle s'est promis de faire certaines choses dont gagner un concours de danse avant de vivre pour elle-même. Elle nous touche par son côté renfermée et asociale. Elle a aussi un côté très déterminée. Jolan va la déstabiliser.

J'ai trouvé cette lecture frustrante et addictive. Frustrante car la danse dont parle le titre est vraiment très à l'arrière plan et uniquement développée dans le dernier tiers. L'auteur ne fait pas assez passer à mon goût l'amour que Sin peut ressentir pour la danse et ce qu'elle ressent lorsqu'elle danse. J'ai trouvé qu'il manquait quelque chose de ce côté là pour donner de la profondeur à ce récit. Je reste sur ma faim même si le final apporte en grande partie ce que j'attendais.
Je disais aussi addictive car le côté mystérieux de Sin et ses raisons de l'être nous tiennent en haleine. Mais ce côté mystère est traité de manière particulière, il y a un côté psychologique mais on ressent aussi une certaine folie, une déraison sans trop savoir quoi penser puisqu'on n'a pas tous les éléments en main.
J'espère que le prochain tome va continuer sur la lancée du final de celui ci en gardant la danse bien présente et surtout les sensations que l'on a découvert dans cette fin.

Un roman frustrant et un thème central : la danse, un peu long à vraiment rentré en ligne de compte, une héroïne mystérieuse qui nous donne envie de la connaître, de l'aider et un personnage masculin aux failles intéressantes.


lundi 30 janvier 2017

Marquer Les Ombres Véronica Roth


Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un "don', un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui 
gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. 
Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s'aider – ou décider de se détruire.


Véronica Roth nous propose ici un récit mêlant Science-Fiction et dystopie. L'univers qu'elle a créé est complexe, innovant. On découvre une fédération de 9 planètes où chaque société vit différemment des autres et surtout les habitants ont (ou pas) des dons différenciés suivant le peuple dont ils sont issus.
A travers ces différentes sociétés, l'auteur essaie de nous montrer des philosophie de vie, de l'existence variées.

L'auteur, dans ce premier tome, a pris le parti de nous décrire tout ou presque des aspects de ce monde. J'ai trouvé ce point parfois gênant, les descriptions cassent un peu le rythme de la lecture et donnent surtout dans le milieu du récit des longueurs alors que c'est le moment où l'on attend le plus d'actions.
L'action est présente en début et en fin, un peu moins au coeur du récit.

Cyra et Akos , les deux personnages principaux sont issus de deux peuples différents et ne voient pas les choses de la même manière. Ils vont pourtant devoir s'allier.
On a le point de chacun. Akos est quelqu'un de posé. Cyra est plus impulsive, sombre même (un effet de son don).

La plume de l'auteur a toujours ce quelque chose d'addictif qui fait que malgré le sentiment de ne pas avancer parfois, on a envie de découvrir comment Akos et Cyra vont s’en sortir.

J'étais très curieuse de ce nouveau roman de Véronica Roth. Je ressors un peu mitigée mais curieuse de la suite. En effet, elle nous propose un univers riche, complexe qui est peut-être un peu trop développé dans ce début de saga d'où le sentiment de longueur et d'une lecture non fluide.
A côté, on a deux personnages très intéressants, ils donnent envie de mieux les connaître et de découvrir comment ils vont pouvoir s'allier pour affronter les épreuves qui les attendent.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (236)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :


Ma lecture en cours :


J'écoute toujours :


Mes prévisions pour la semaine : l'ordre est aléatoire.


Et vous, que lisez-vous ?