samedi 9 septembre 2017

Dernière enquête Roger Pascault



Merci aux éditions Rebelle de cette belle découverte.

André, commissaire de police à la retraite, découvre sur le bureau de sa fille Hélène, éditrice, un manuscrit destiné à la destruction. À sa lecture, il est troublé par des similitudes relatives à sa première enquête non élucidée cinquante auparavant sur le décès de deux vieilles dames. Il se persuade que l'auteur est le meurtrier qu'il recherchait. Il décide de le rencontrer, mais ne donne plus signe de vie. Sa fille Hélène, déterminée à le retrouver, va découvrir la véritable personnalité de son père.

Un récit étonnant de bout en bout.

André, commissaire à la retraite, reçoit un drôle de manuscrit. Les éléments décrits lui rappellent une de ses premières enquêtes. Il va essayer de retrouver l'auteur.

Un roman original.
L'auteur mène son intrigue d'une manière bien à lui.  J'ai du mal à mettre des mots pour décrire la façon dont Roger Pascault développe son intrigue. Il y a des intrigues dans l'intrigue et quand on découvre le fin mot de l'histoire on se dit que tout était là et on n'a pas vu grand chose venir.

Il n'y a rien ici du polar classique. On a André, perdu depuis la mort de sa femme qui va se lancer dans cette enquête sans réfléchir aux conséquences.
A côté, il y a Morel, qui sort de prison et veut se venger d'André qui l'a fait condamné à tort.
On a aussi Hélène, la fille d'André, qui veut savoir ce que son père a découvert et les conséquences. Elle est soutenue par sa meilleure amie Patricia. Et il y a les ombres de l'ombre, qui sont-ils ?
Tous ces points font que nous avons de nombreuses interrogations tout au long de la lecture. Nous sommes tenus en haleine sans peine 😏.

Plus, le roman avance plus le mystère s'épaissit, plus on en découvre plus on est perdu 😜. On ne comprend pas les motivations des uns des autres. Tout ce mystère crée une belle addiction au roman. Il nous promène d'hypothèses en hypothèses. Quand on découvre la fin, nous n'avons pas deviné un millième de la solution.

Roger Pascault nous propose ici un polar aux imbrications complexes, aux retournements de situations les plus inattendues, le tout avec des personnages hauts et en couleur aux réactions, motivations tout aussi inattendues.
L'auteur nous surprend de bout en bout pour notre plus grand plaisir.


4 commentaires:

  1. Ah, le côté retournements de situation me plaît beaucoup, alors je note !

    RépondreSupprimer
  2. Ca me semble très complexe mais également très intéressant. Je note :)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!