mardi 13 juin 2017

Koboltz tome 1 Mission Uluru Benoit Grelaud



Merci aux éditions Slalom de cette découverte.

Les Koboltz ont pour véritable obsession de ne pas polluer la planète. Ils ne mangent aucun animal, cultivent leurs céréales, leurs fruits et légumes sans produits chimiques, et traitent absolument tous leurs déchets. Alors quand les hommes décident de créer un insecticide pouvant entraîner une véritable catastrophe écologique, le petit peuple vivant sous terre décide de mener une mission afin d'empêcher la création de ce poison. Mais pour cela, ils vont avoir besoin de l'aide de Rakiriko, un koboltz banni de son peuple plusieurs années auparavant, mais qui seul sait comment se rendre invisible aux yeux des humains. Rakiriko va-t-il accepter de venir en aide à son peuple qui l'a rejeté ? Les Koboltz vont-ils arriver à temps pour stopper les humains et préserver la planète ? Entre aventure, maladresse et sentiments, Tammpo et ses compagnons vont devoir faire face à de nombreux obstacles. 

Un récit avec un joli message pour nous et notre planète.

Les Koboltz sont des êtres de 8 cm. Ils vivent sous terre par la force des choses : les humains ont pollué leur habitat naturel.

J'ai adoré le prologue : la découverte de ces êtres et la rencontre avec le futur auteur de la saga 😉.
L'histoire elle-même est très complète. On a un côté scientifique fort, par exemple on nous explique la photosynthèse, la pollution des nappes, les grottes calcaires ... C'est décrit simplement et efficacement mais du coup on a le sentiment que par grand chose se produit dans un chapitre, que l'action, l'aventure sont à l'arrière plan. Le rythme de lecture est lent. C'est dommage car l'histoire est mignonne, intéressante. J'ai peur que ce point rebute un peu les jeunes lecteurs.

L'univers créé par l’auteur est passionnant avec ces êtres très intelligents, qui s'adaptent à la bêtise de l'homme, qui la compense du mieux qu'ils peuvent mais rien n'est simple vue leur taille et leur souci avec la lumière du soleil.
Ce monde m'a beaucoup fait pensé aux minimoys en plus écolo.

Dans ce premier tome, l'auteur, je pense, a voulu nous faire connaître un maximum de choses  sur le monde qu'il a imaginé et ceci parfois au détriment de l'aventure et de l'action. Ce point est compensé par le monde fascinant que l'on découvre et le message qui ressort du récit. Je suis très curieuse de découvrir la suite qui nous promet un peu plus d'aventures.


8 commentaires:

  1. Déjà sorti? Flute, je suis en retard ><

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ces petites créatures, elle me paraissent très mignonnes !

    RépondreSupprimer
  3. Je pense comme Vampilou ! Il est dans ma PaL, il va falloir que je l'en sorte

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je suis d'accord avec toi. Il y a des longueurs qui ont rebuté Ophélie. C'est dommage, car il y a une belle histoire.

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas un roman qui me tente plus que ça ! ^^

    RépondreSupprimer
  6. J'étais intéressée jusqu'à que tu parles du rythme lent ! Je sors doucement (mais surement) de ma panne livresque donc je crois que je vais éviter ce genre de livre pour le moment. ^^

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!