mardi 18 avril 2017

L'amour plus fort que l'amour Frédéric Barrès



Merci à l'auteur de cette belle lecture.

L'histoire, profondément ancrée dans le monde contemporain, met en lumière les relations chorales de jeunes gens qui portent haut leurs espérances malgré les griffes d'anciennes blessures. L'univers des libraires, les réseaux sociaux, les âmes passionnées et les esprits brûlés constituent l'essence de ce roman dans lequel la douceur se mêle à la force des sentiments et où la lumière n'en finit pas de renaître du désenchantement, voire des drames. Après un séjour aux États-Unis, Camille revient en France. Jeune femme volontaire bien que fragile, elle s’installe en Provence et amorce sa carrière professionnelle. Elle renoue avec Thomas, son premier amour. Son existence prend une nouvelle dimension au contact d’hommes et de femmes attachants, quelquefois malhabiles mais toujours sincères. Dont l’énigmatique Léna qui bouleverse plusieurs vies. Que faire de son fardeau et de celui des autres ? L’amour est-il plus puissant que la peur quand elle tenaille le ventre ?


Que vais-je retenir de ce roman? Eh bien, au delà de l'histoire qui est très belle, ce qui va me rester c'est la plume poétique de Frédéric Barrès : la sensibilité, la poésie qu'il y a derrière chaque mot, chaque description.

Ayant lu d'autres romans de l'auteur dans des genres différents, j’avais déjà perçue la plume pleine de poésie de l'auteur. Ici, on est dans une romance qui se prête donc totalement  à une telle écriture et la fait donc ressortir. On vibre ici avec Camille. On ressent chaque mot de l'histoire de Camille et Léna, deux personnages chacune avec sa douleur. J'ai adoré la relation de confiance, d'amitié qui se noue entre nos deux colocataires. Elles s'écoutent, se soutiennent, se racontent.
Léna reste pourtant bien mystérieuse sur son passé et sa vie privée. Ce personnage nous touche autant que Camille, le personnage principal. Comme Camille on est dans l'attente d'une confession qui ne vient pas. Ce n'est pas grave, l'essentiel est d'être là pour elle.
Tous les personnages ici ont leur importance que ce soit Michel le patron de Camille qui la pousse à se découvrir elle-même ou que ce soit Thomas l'ex de Camille. Ils renforcent la poésie du texte et son côté mystérieux.

Le final nous laisse sur notre faim mais heureusement il est noté "A suivre". J'ai hâte de découvrir ce que nous réserve la suite.

Ce roman est un poème. Il nous fait vibrer avec Camille : on est elle, on souffre, on rit avec elle.


11 commentaires:

  1. Il a l'air très beau, j'en prends note !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette découverte !!! Je le note ;-)

    RépondreSupprimer
  3. La couverture est belle ! Encore une saga prometteuse

    RépondreSupprimer
  4. La couverture est absolument magnifique et je dois dire être très tentée !

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi pas, hâte de voir ton avis pour la suite

    RépondreSupprimer
  6. C'est vraiment magnifique ce que tu dis de ce livre.

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi pas si l'occasion se présente

    RépondreSupprimer
  8. Rien qu'à la couverture, j'imagine une très belle lecture.

    RépondreSupprimer
  9. Quelle jolie chronique ! Tu me donnes envie de lire ce livre immédiatement !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!