mercredi 15 mars 2017

Laëtitia ou La fin des Hommes Ivan Joblonka


Merci aux éditions Audiolib de cette découverte.

Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d’être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
Ce fait divers s’est transformé en affaire d’État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du «présumé coupable», précipitant 8 000 magistrats dans la rue.
Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.


Je reviens de suite sur un point qui m'a parfois troublé lors de l'écoute. L'auteur est un homme et le lecteur est une femme. Cet audiolib étant l'enquête d'Ivan Jablonka sur ce fait divers qui a eu lieu en 2011, l'auteur parle en son nom et donc à la première personne. Du coup comme le livre est lu par une femme , il y a parfois des tournures de phrases qui font bizarres. C'est juste un petit aspect troublant de l'écoute.

Du côté du récit, l'auteur reprend tous les points depuis la disparition de Laetitia jusqu'au(x) procès.
J'ai beaucoup apprécié qu'il recadre la période, le milieu social dans lequel Laetitia a grandi mais aussi le contexte politique, l'enquête ... J'ai trouvé que c'était essentiel de bien tout avoir en tête pour bien comprendre ce qui s’est passé.  Ce point engendre des redites mais je n'ai pas trouvé ça gênant.

Le récit mêle donc le document, un peu de "fiction" puisqu'il retrace l'enfance de Laetitia vue par les siens, il va loin dans l'intimité de la jeune fille.
Il nous montre comment la justice a pu se sentir mal face à la véhémence du président Nicolas Sarkozy.
Il prend aussi en compte l’ambiguïté de Monsieur Patron : ses propos, et ses actes .
Il y aussi un côté très intime avec le témoignage de la jumelle de Laetitia : Jessica et d'autres personnes connaissant la jeune femme.

Il nous explique aussi à travers d'autres affaires le chemin parcouru par la police scientifique et aussi tout ce qui a été mis en place contre la récidive et surtout les moyens alloués à la justice pour qu'elle puisse s'appliquer.

Ce livre traite de beaucoup de choses autour de cette affaire. Ivan Joblonka a essayé d'être le plus complet possible pour bien comprendre ce qui s'est passé à l'époque et pourquoi cet engouement médiatique autour de cette affaire.

Un récit très complet sur une affaire qui a fait la une des journaux pendant des semaines. Il nous amène à réfléchir sur la police , la justice et leurs moyens pour mener à bien les investigations et  appliquer la loi et aussi sur le rôle des politiques dans tout ça.

Si vous êtes curieux des grandes affaires, je vous conseille ce livre.


5 commentaires:

  1. Il a l'air super intéressant et le fait que ce soit une histoire vrai le rend encore plus poignant, je le note !

    RépondreSupprimer
  2. Bizarre d'avoir fait lire ce livre par une femme... Bref, je ne pense pas le lire. C'est pas forcement le genre de livre qui me plait :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas spécialement tentée, mais il a l'air très intéressant quand même !

    RépondreSupprimer
  4. Oh non non, ce livre n'est pas pour moi !

    RépondreSupprimer
  5. J'avais vécu la même chose avec La mort s'invite à Pemberley ... Ce n'étaient que des femmes qui lisaient et Monsieur Darcy, quand il parlait, c'était assez troublant! ^^

    Je me le note pour la prochaine fois :)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!