jeudi 16 février 2017

Le Dernier des Nôtres Adélaïde de Clermont-Tonnerre


Merci à Babeio et aux éditions Audiolib de cette magnifique découverte.

« La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme.
Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d'un petit garçon.
Avec puissance et émotion, Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant... Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga.
Vous ne dormirez plus avant de découvrir qui est vraiment « le dernier des nôtres ».


Quel roman et quelle écoute ! 💓💓💓

C'est la première fois que je suis aussi prise par  un livre audio. J'ai eu beaucoup de mal à lâcher l'écoute de ce roman. Rémi Bichet donne le ton à merveille, le rythme : un ton plein d'émotion, un rythme troublant et dur. La lecture de Rémi Bichet fait ressortir avec beaucoup de justesse tout ce que  l'auteur a voulu faire passer à travers son récit.

On découvre l'histoire de Werner : sa vie aux Etats-Unis et ses origines.
La narration fait des allers-retours présent/passé, Allemagne 1945 et USA 23 ans plus tard. (Les récits se déroulent sur plusieurs années et débutent à ces dates).
Adélaïde de Clermont-Tonnerre nous livre ici un récit plein d'émotion mais aussi de suspense.
Dans le début, l'émotion est grande en découvrant l'histoire de la naissance de Werner. En règle générale dans ce roman , l'émotion est plus liée à la partie allemande. Les passages sur la vie de Werner dans la fin des années soixante, début des années soixante-dix sont plus légers mais au fil des années ils rejoignent le passé pour l'émotion.
La vie de Werner adulte a quelque chose du rêve américain avec la réussite et la romance.
Puis les deux parties se télescopent et là une enquête débute. Les découvertes nous dévoilent toutes les horreurs des années de guerre. C'est dur, difficile à accepter, à diriger pour Werner.

Werner est un personnage entier, un peu trop parfois. Il n'a pas conscience que ses origines peuvent lui être préjudiciables surtout qu'il ne les connaît pas ayant été adopté. Il va enquêter sur ce passé familial lourd pour sa petite amie. Il aura  soif de rétablir la vérité jusqu'au bout et comprendre qui sont les siens.

Un roman, une écoute addictive, pleine d'émotion. Une histoire dure, magnifique, horrible, prenante : comme Werner on veut comprendre qui il est, quelle est l'histoire de sa famille.
Ce roman a reçu le "Grand Prix du Roman de l'Académie française".

9 commentaires:

  1. Je préfèrerais le lire celui-ci, en tout cas merci de cette découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Un bon moment alors. Merci pour ton avis, il semble vraiment intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. Malheureusement, ce n'est pas spécialement mon style...

    RépondreSupprimer
  4. pas pour moi!!

    et en audio, j'ai dejà testé, je n'aime ps!

    mais j'aime la couverture!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe en roman papier. C'est un roman à connaître à mon avis.

      Supprimer
  5. Je me le note, mais en version papier.

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois ,ma curitosité est piquée ! Je note =)

    RépondreSupprimer
  7. Que ta chronique est tentante ! Si je le lis, ce sera en version papier par contre. J'ai un peu de mal à me concentrer avec les livres audio. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui ci est excellent au niveau de l'audio, on ne décroche pas.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!