vendredi 24 février 2017

Hiver indien Michel Noël


Merci aux éditions Borélia de cette lecture.

Près du Lac Victoria, Nipi, jeune Métis orphelin de la réserve indienne de Maniwaki, va passer l’hiver sur un camp de chasse avec son amie Pinamen. C’est là qu’il découvre que le décès de son père pourrait bien ne pas être accidentel. Va-t-il parvenir à lever le mystère de cette mort suspecte ?

Un roman sur les indiens Algonquins et leurs droits.

A travers l'histoire de Nipishih, l'auteur nous amène à la découverte des indiens du Québec et de leur place parmi les habitants du Canada dans les années 60.

Le roman mêle la découverte d'un milieu le Grand Nord, d'un peuple les Algonquins et de suspense avec l'enquête de Nipishih et l'animosité des gendarmes canadiens envers lui.

Nipishih est métis et très attaché aux traditions de son peuple les Algonquins. A travers son enquête sur la mort inexpliquée de son père, il va se battre pour les droits des siens.

Une lecture qui nous fait découvrir un univers, un mode de vie mais aussi des discriminations. J'ai beaucoup aimé ce mélange des genres avec le côté découverte et le côté enquête.


6 commentaires:

  1. Oh, un peu de douceur, ça n'fait jamais de mal ! =)

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l'air très beau, je note, pour un beau petit moment !

    RépondreSupprimer
  3. Oh le genre de livre que j'aimerais beaucoup ! Je note :)

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi pas, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  5. Rien que la couverture fait voyager !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime tout; le titre, la couverture et ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!