mardi 3 janvier 2017

L'affaire de la Belle évaporée J.J. Murphy


Merci à LP conseils et aux éditions BakerStreet de cette découverte.


31 décembre, New York, à l'époque de la Prohibition.
En compagnie de ses fidèles amis, Woollcott et Benchley, Dorothy Parker fête le nouvel an à l'hôtel Algonquin. La grande star de théâtre et de cinéma, Douglas Fairbanks, y organise une réception dans sa luxueuse suite. Alors que la soirée bat son plein, l'un des invités, le Docteur Hurst, annonce qu'un cas de variole vient d'être détecté, et que l'hôtel est mis en quarantaine. Le cauchemar ne s'arrête pas là : quelques heures après le début des festivités, Bibi Bibelot, l'extravagante vedette de Broadway, est retrouvée sans vie dans un bain de champagne.
Dans une course contre la montre, Dorothy va mener l'enquête, épaulée par Sir Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Une investigation à huis clos, où personnages réels et fictifs se croisent et se recroisent. D'un étage à l'autre, questions, dilemmes et révélations s'enchaînent et s'entrechoquent, alors que le meurtrier, lui, continue à échapper aux membres du Cercle Vicieux.


Un huit-clos à la fois oppressant et décalé.

C'est le 31 décembre, une soirée est organisée à l'hôtel Algonquin. Mais un cas de variole est détecté et l'hôtel mis sous quarantaine. Peu de temps après la danseuse Bibi Bibelot est retrouvée morte.

Une atmosphère un brin british avec la présence dans les invités de Conan Doyle et avec les allusions à ses romans : Le chien des Baskerville et bien sûr la série Sherlock Holmes,le tout avec un brin de jolie dû à l'époque les années 20, les années folles.

Le récit est frénétique, les personnages pour les besoins de l'enquête se promènent d'étages en étages. Ce point embrouille le lecteur et rend la lecture frénétique et renforce le côté décalé du roman.
Les personnages sont plein d'humour, avec Dorothy en particulier mais aucun n'est de reste.

L'histoire est traitée un peu à la manière d'Agatha Christie et bien sur de Sherlock Holmes avec des indices qui partent dans tous les sens et nous font soupçonner tout le monde tour à tour. Quand vient la résolution finale, elle est là évidente mais on a rien vu venir.

L'histoire en elle-même m'a bien plu. Par contre, j'ai eu un peu de mal à  accrocher au style de l'auteur. Une plume décalée, frénétique à l'image du récit qui rend la lecture trépidante, un peu trop parfois, j'ai du revenir en arrière pour être sûr d'avoir rien oublié.

Un roman qui plaira à tous les amateurs de récits se rapprochant du style d'Agatha Christie avec ici cette ambiance particulière des années 20.


7 commentaires:

  1. Cette histoire a été un coup de cœur pour moi ! <3 Je suis ravie que tu ais aimé ta lecture.

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que ce n'est pas particulièrement mon style...

    RépondreSupprimer
  3. Oh la la, mais il est fait pour moi ce livre ! J'adore A. Christie et en plus Conan Doyle fait parti des personnages?! Hop direction la wishlist !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Conan Doyle fait partie des personnages.

      Supprimer
  4. Je passe mon tour, je ne suis pas sensible à ce genre de lecture.

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai vu passer hier sur instagram, bien envie de le découvrir à mon tour ;)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!