vendredi 18 novembre 2016

La Cordonnerie des Ours Polaires Yukako Ohde



Merci aux éditions nobi nobi ! de cette belle découverte.


Dans la montagne, une famille d’ours polaires cordonniers trouve la maison idéale pour installer sa boutique. Et pour cause : le bâtiment a la forme d’une botte !
Très rapidement, la cordonnerie des ours polaires rencontre un grand succès, et les clients venus des quatre coins de la forêt affluent tous les jours.
Mais au moment où les murs commencent à trembler, les ours découvrent avec surprise d’où vient cette drôle de maison... 
Une belle histoire aux illustrations charmantes, à lire au coin du feu !

La famille Ours s'installe dans une botte géante et en font leur maison, atelier et boutique de chaussures. Mais à qui est cette botte ?

Un joli conte mettant dans l'ambiance de Noël par sa neige, ses couleurs, par sa magie et son message.
On découvre des ours cordonniers qui fabriquent des chaussures pour tous les animaux de la banquise, en les adaptant à chacun et surtout avec des innovations qui leur facilitent la vie.

Des dessins tendres, doux qui attendriront les plus jeunes et les feront rêver.

Un magnifique album pour entrer dans la magie de Noël et des Fêtes de fin d'année avec un beau message à découvrir.


Meilleurs ennemis Sally Thorne


Merci à NetGalley et aux éditions Harlequin de cette belle découverte.


Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?


Un roman étonnant avec une belle humour et beaucoup d'émotions diverses et variées.

Lucy, deux mètres moins cinquante bons centimètres comme elle dit, doit faire face depuis la fusion de sa maison d'éditions avec une autre à un collègue désagréable et froid.

Dès les premières lignes, l'auteur nous permet de ressentir pleinement les différentes phases par lesquelles passent Lucy. Tout comme elle, on passe de la haine, à l'agacement, à la découverte, l’incompréhension puis la plénitude, le tout avec un brin d'humour très appréciable.

Dans le début du roman, on découvre un crêpage de chignon permanent entre Joshua et Lucy, une guerre froide est déclarée. Ils se rendent coups pour coups. On se demande comment Lucy supporte jour après jour les piques de Joshua, cet ours mal léché qui est aussi un concurrent pour sa carrière.

Peu à peu , le Jeu  se transforme en quelque chose de plus subtil mais toujours avec cette tension permanente, des étincelles crépitent !
La suite est pétillante, Lucy réalise certaines choses, elle panique.
Et le final est explosif, Lucy est une vraie harpie envers Anthony. Ce moment est faste, j'ai adoré. C'est explosif et tellement romantique. La conclusion est très belle, Josh montre enfin son vrai visage.  J'ai aussi beaucoup ri, souri dans ce final.

Un roman crépitant de tension : on est agacé, énervé , on rit, on vibre, tout cela à la fois avec cette histoire pétillante et pleine d'humour.

jeudi 17 novembre 2016

Issunbôshi Le petit samouraï Alice Brière-Haquet Sanoe


Merci, aux éditions nobi nobi ! de cette magnifique découverte.


Un couple sans histoire allait tous les jours au temple pour demander : « Donnez-nous un enfant, même un tout petit... ». Les dieux les exaucent, mais les prennent au mot : le fils qui leur naît ne mesure guère plus de trois centimètres ! Bercé par leur amour, le minuscule Issunbôshi grandit en esprit et en bravoure... Tant pis pour la taille ! Armé de son aiguille, le petit samouraï part, bien décidé à gravir des montagnes, combattre des géants, et même, qui sait, sauver une belle princesse en danger ?


Un très bel album par ses illustrations et son histoire pleine de merveilleux.

Issaunbôshi, le garçon de 3 centimètres, veut devenir samouraï.
Il est courageux, vaillant et surtout humble : un héros qui enchantera les plus jeunes.

Un joli conte qui se rapproche de notre conte européen Tom Pouce. On a ici un conte sur le même thème, la valeur ne dépend pas de la taille. Il est inspiré par la culture nippone . Ce point accentue la part de merveilleux .

Les illustrations à l'image de la couverture, sont splendides. Elles embellissent la part de rêve et de merveilleux du récit et donnent une belle profondeur à l’histoire. C'est magnifique.

Un album dès 4 ans, un objet livre magnifique qui émerveillera les plus jeunes et enchantera les plus grands : à découvrir sans attendre !


The long and winding road Pellejero Christopher


Merci aux éditions Kennes de cette belle découverte.

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » disait le poète. C’est pourtant sans joie que notre Ulysse entreprend le voyage posthume que lui propose son père. En guise de dernière volonté, celui-ci l’invite à répandre ses cendres sur l’île de Wight, en Angleterre, en suivant le même périple que lui lorsqu’il s’était rendu au mythique concert de 1970. Une odyssée rock qui avait changé le cours de sa vie. Et qui pourrait bien changer la sienne… Sur une bande-son d’époque, au volant d’un combi Volkswagen hors d’âge et flanqué des trois compagnons de jeunesse de son père, tous plus barges les uns que les autres, Ulysse empruntera donc la route longue et sinueuse qu’ils avaient suivie quelques années plus tôt. Au-delà de la ligne blanche, Ulysse découvrira que son père n’était pas ce petit bourgeois étriqué pour qui il n’avait jamais eu grande estime. Et à travers lui, il comprendra mieux d’où il vient et qui il est vraiment. Un voyage intérieur d’une rare intensité !

Un périple à la découverte de son père et des ses racines pour Ulysse, un prénom prédestiné😉 ?

Ulysse est de retour dans la maison familiale pour l'enterrement de son père. Il est amère. De plus, les dernières volontés de son père sont d'éparpiller ses cendres sur l'île de Wight tout en refaisant le parcours de son père quelques décennies plus tôt.

Parlons d'abord de l'objet livre, BD. Une BD de 180 pages, brochée avec un petit plus de plus en plus rare, un marque-page filaire, cousu dans la tranche du livre, une rareté très appréciable.
La première chose qui frappe en feuilletant cette BD sont ses couleurs souvent monochromatiques pour chaque planche,  des couleurs assez neutres et représentant chacune un moment ou un sentiment : le jaune pâle pour le présent, la tristesse ; le bleu pâle pour les souvenirs qui devient bleu-violet pour les souvenirs plus attendrissants et ou la nostalgie.
Les vignettes polychromatiques sont des moments de délires.
Le tout bien-sûr avec quelques variantes.
Toutes ces couleurs donnent l'ambiance du récit à un moment T.

Du côté de l'histoire, on découvre la fin des années soixante avec son mouvement hippie et surtout le Rock'n Roll.
Il y a aussi derrière ce road-trip, un retour aux sources, un bilan, une remise en question pour Ulysse de sa vie, de son avenir, un élan vers de nouvelles aspirations et une redécouverte de ses propres aspirations.
Le tout auréolé d'une belle humour.


Une très belle découverte, un objet livre magnifique, très travaillé. Une histoire sombre et pourtant pleine d'humour à découvrir.

mercredi 16 novembre 2016

Love Business tome 2 Angel Arekin


Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.

Béni Mordret a tout pour plaire : elle est belle, jeune, riche et surtout, ambitieuse.
Malgré des relations tendues avec sa richissime famille, cette carriériste a su gravir un à un tous les échelons. Malheureusement, Béni se voit dans l'obligation de retourner à la villa Mordret. Plutôt mourir que de se rendre seule au mariage de sa sœur cadette !
Grâce à l'intervention de Merryn, sa secrétaire, Béni rencontre Jelan, un escort rebelle... tout à fait charmant. Contre une jolie somme d'argent, le jeune homme a pour mission de séduire la haute société le temps d'un week-end. Entre hypocrisie et mépris le plus total, le secret du faux couple sera-t-il percé à jour ? Jelan parviendra-t-il à apprivoiser la jolie Béni ? Car entre eux, peu sûr que le contact reste strictement professionnel... 


Un second tome entre cafouillage, envies et désirs.

Béni, dans ce second opus, est égale à elle-même envers sa famille : sarcastique. Elle montre une toute autre image d'elle quand elle est avec Jelan. On comprend ici pourquoi elle est aussi amère envers ses proches.
Jelan apaise les tensions et fait ressortir le meilleur de Béni.

Le grand moment de ce tome est le jeu entre relation de travail et un jeu de séduction qui se développe entre Béni et Jelan.  Chacun essaie de rester à sa place, tout en jouant les amoureux : où est la part de vérité et de comédie ? Du coup, on a un certain cafouillage entre leurs rôles et leurs envies très agréable. Ce point donne une vraie originalité au récit. J'adore la manière dont l'auteur amorce un petit quelque chose entre ce duo atypique. On se demande comment tout ça va pouvoir finir ! Je me pose 1000 et une questions : vite la suite.

Une saga avec une relation originale entre nos deux personnages principaux entre jeu, comédie et vérité ?


Fire Crush tome 1 Robyne Max Chavalan



Merci aux éditions La Condamine de cette belle découverte.


Une histoire d'amour subtile et sensuelle. 
Du suspens, des rebondissements et des mystères brûlants.

Marjorie Constance contrôle chaque aspect de son existence, de sa carrière de mannequin à sa boutique de lingerie fine. Rien ne la perturbe. Rien ne la choque. Jusqu'au jour où elle rencontre un inconnu dans un ascenseur en panne... Un inconnu intriguant et divinement sexy, qui va lui proposer un jeu troublant : échanger leurs places et leurs problèmes...

Et vous, que feriez-vous à sa place ? 

Une romance auréolée de mystère, de sensualité et une pointe de suspense.

Marjorie(alias Diane), mannequin adulé, rencontre dans un ascenseur le mystérieux Neptune. L'attraction est forte. Un jeu sous couvert d'anonymat débute. Chacun veut garder son identité secrète pour plus de liberté et de piments.

On découvre en Marjorie  une femme, indépendante, libérée, dominante qui adore la séduction, le sexe et la domination et ne s'en cache pas. Sa rencontre avec Neptune lui fait découvrir une autre part d'elle-même plus soumise mais toujours joueuse.
Le beau Neptune est secret. Qui est-il ? Que lui arrive-t-il ? Fait-il partie des trois noms que l'on propose à Marjorie ?

Un récit très sensuel avec une atmosphère ludique, libéré. L'anonymat permet de se lâcher pour Diane et Neptune, d'être entièrement soi-même, d'être aussi un peu idéalisé par l'autre. C'est une relation sans obstacle, dans un cocon qui se développe entre eux mais la réalité n'est jamais bien loin.

Un sentiment de liberté, de volupté, de plaisir, de bonheur ressort de cette relation que construisent Diane et Neptune. J'ai beaucoup aimé cette atmosphère un peu idéaliste mais tellement belle et sereine. Bien sur, la réalité va les rattraper, le mystère sur l'identité de Neptune devrait être dévoilé dans le second tome. Ce dernier nous promet un grand moment de surprises et de tensions pour Marjorie et Neptune. J'ai hâte de découvrir cela et de voir comment ils vont faire face.

Un excellent roman plein de sensualité, de liberté avec une part de mystère très agréable qui accentue le sentiment de liberté.


mardi 15 novembre 2016

Ne rougis pas saison 2 tome 3 Lanabellia


Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.

Quatre jours après le départ de Rose, Gabriel se réveille avec l’impression d’avoir la gueule de bois, incapable de comprendre pourquoi elle l’a quitté.
De son côté, Rose essaye de se convaincre que son choix est le bon : pour protéger son « Monsieur Compliqué » de son ex, elle est prête à tout. 
Pour surmonter l’épreuve que lui impose Alexis, Rose devra repousser ses limites .
Mais quand le destin s’en mêle, le bonheur n’a jamais semblé aussi inaccessible.



Un troisième tome où l'on passe par de multiples sentiments : surprise, joie et beaucoup d'émotions dans le final.

On retrouve Rose et Gabriel au moment crucial où on les a laissés à la fin du tome précédent.
Rose m'a beaucoup étonnée par sa réaction face à ce qu'elle découvre, pour une fois le gentille Rose n'est pas là et c'est une Rose blessée qui crie vengeance que l'on découvre.

Gabriel lui est égal à lui-même. Il est un brin autoritaire mais aussi aux petits soins pour Rose, il anticipe ses réactions. Ce point nous fait souvent sourire et c'est très agréable.

A un moment, on pense que tout est quasiment réglé. Les explications finales nous démontrent le contraire. Ces révélations sont un moment fort en émotion.

Un troisième tome très bien construit avec des moments forts et d'autres plus doux.


Pulpeuse Fiction Sophie Noël


Merci à LP conseils et à City éditions de cette belle lecture.

Accro à ses copines, à son chat et à ses soirées pizza-vidéo-pinard, VICTOIRE est une gaffeuse invétérée. Avec ses rondeurs en trop, cette prof de collège de trente ans passés a bien du mal à trouver le prince charmant. Son dernier amoureux l'a même quittée pour devenir... prêtre ! De quoi la faire douter de son sex-appeal. Mais Victoire possède une détermination à toute épreuve. Quand elle rencontre Arnaud, un beau prof de musique, elle a le coup de foudre. Bien décidée à le séduire, elle commence un régime. Sauf qu'Arnaud ne semble pas prêter attention à sa pulpeuse prétendante. A-t-il déjà une petite amie ? Pour en avoir le coeur net, elle fouille dans son casier. Mais, forcément, elle se fait prendre la main dans le sac par Axel, le sexy surveillant du collège. Pour acheter son silence, il lui propose alors un deal : une liaison avec elle. C'est là que les ennuis commencent...


Un joli roman qui se lit le sourire aux lèvres.

Victoire, professeur de SVT est amoureuse du professeur de musique Arnaud mais ne sait pas comment lui montrer qu'il lui plait.

Vic est une jeune femme, un peu boulote, gaffeuse, à qui il arrive toujours de drôles de mésaventures.
Elle a aussi le coeur sur la main et une belle humour qui font que dès les premières lignes on s'attache à elle.
Elle est aussi déterminée et teste de nombreuses choses pour parvenir à ses fins : par exemple pour perdre du poids, ce n'est pas toujours judicieux mais elle a la volonté, elle ne laisse pas décourager.
Elle a aussi des petites manies un peu loufoques et qui fonctionnent pour elle : un carnet de métaphores, des post-it avec de petites phrases qui deviennent des matras.
Même lorsqu'elle s'embourbe dans des situations cocasses, elle prend les choses plutôt bien en règle générale.
La "romance" est à l'image du personnage pleine de moments cocasses.

Un roman frais, léger, plein d'humour, un joli moment de détente livresque.

lundi 14 novembre 2016

De chant et d'amour Virginie Tharaud



Merci aux éditions JC Lattès de cette découverte.

Novembre 1766.  Abandonnée enceinte à dix-huit ans par le baron de Beaumesnil, Adélaïde de Villars serait condamnée au couvent par son père si ses dons de musicienne ne lui offraient un refuge, l'Académie royale de musique, où les femmes sont sous la seule autorité du roi. Elle remplace au pied levé la grande Sophie Arnould et triomphe sous le nom de « Mlle Beaumesnil » espérant ainsi attirer l’attention de son amour perdu. Ce rêve l’aide à affronter le quotidien, la jalousie de Sophie, les rivalités, les manœuvres, les protecteurs qu’il faut bien s’assurer...
Adélaïde séduit le duc de Chartres, dont elle attend un enfant, mais tandis que le destin de l’Opéra bascule avec l’arrivée de Glück qui ambitionne de révolutionner l’art lyrique, tous ses espoirs s’écroulent : elle perd l’enfant, le baron la rejette, le maître la dédaigne. Pour trouver la force de se relever, Adélaïde devra accomplir sa vraie vocation : composer.

Adélaïde doit fuir sa famille et la honte d'avoir aimé. Elle se présente à l'Opéra pour chanter et surtout être sous l'autorité du Roi.
Elle découvre un monde de musique et aussi l'envers du décor avec ses rivalités et ses complots. Il lui faut se battre jour après jour pour garder sa place, pour avoir les meilleurs soutiens et pouvoir durer, rester à l'affiche. C'est une lutte de tous les instants. Un parcours difficile attend Adélaïde.

Dans la seconde partie, on pense apercevoir une lueur d'espoir, qu'elle a sa place et un soutien, tout est remis en question par les événements. L'arrivée de Louis XVI au pouvoir changent la donne politique. Il y a aussi la reine Marie-Antoinette qui fait la pluie et le beau temps sur l'Opéra et attise ainsi les tensions.

Adélaïde est une jeune femme qui se bat bec et ongles pour ce qu'elle veut. Elle sombre parfois mais elle se relève et fait face à l'adversité avec encore plus de détermination et d'ambition.
Elle n'a pas de chance dans sa vie privée, dans ses amours et avec ses protecteurs.

Un roman montrant les dessous de l'Opéra où la musique a aussi des enjeux politiques : il faut être bien vu au plus haut et pas uniquement que du public, il faut s'adapter aux modes et aux personnes en vues pour présenter tel ou tel opéra.
L'auteur nous propose ici un récit sur l'envers de l'Opéra à l'époque de la fin du règne de Louis XV et le début de celui de Louis XVI et aussi l'histoire d’Adélaïde une jeune femme au parcours chaotique et étonnant. Le tout nous donnant un roman plein de tension et de rebondissements.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (225)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.

J'ai aussi lu :


Get High tome 3, ma chronique ici.
Après l'obscurité tome 4, ma chronique ici.
Pulpeuse fiction, ma chronique demain.
Le Sycomore, ma chronique ici.


The Korsican , ma chronique ici.
Zeus dating épisode 6, ma chronique ici.


De chant et d'amour, ma chronique cet après-midi.
Ne rougis pas saison 2 tome 3, ma chronique demain.

Ma lecture en cours :


Mes prévisions pour la semaine, l'ordre est aléatoire.


Et vous, que lisez-vous ?


dimanche 13 novembre 2016

Zeus Dating épisode 6 Eva de Kerlan


Merci à Nisha éditions de cette lecture.

Zeus, roi des dieux, dieu des hommes, est un amant très demandé. À peine quitte-t-il les bras de Léda que déjà, Sémélé le réclame... alors que son épouse Héra l'attend. Seulement, à contempler Léda alanguie sur la plage, le désir lui vient de s'attarder encore un peu... rien qu'un peu... Il saura bien se faire pardonner !

Il ne se doute pas que son attitude va l'obliger à parcourir le monde entier, à la recherche d'Éros. Nom de Zeus ! Le plus simple n'aurait-il pas été de ne jamais être en retard ?"



Dernier tome de cette saga, c'est l'heure du combat , de la remise à l'heure.

Zeus est de retour avec Eros, ce qu'ils découvrent sur l'Hellade les laissent pantois. Comment tout remettre en ordre ? Un lourd combat débute.

Par cet affrontement entre le père et le fils, l'auteur nous propose un combat pas ordinaire avec des armes particulières : magie mais aussi érotisme. Elle utilise le talon d’Achille de Zeus. Le combat est donc dur et sensuel à la fois. Comment Zeus va-t-il résister à tant de tentations ?

Le prologue nous aide à bien nous remettre dans le bain des aventures de Zeus que l'on n'a pas vu lors des deux précédents épisodes en proposant les grandes lignes des quatre premiers opus.

Cet épisode est rythmé par des chapitres courts et donnent aux événements et au combat une certaine frénésie.

Une très belle conclusion à cette saga où l'imagination de l'auteur nous entraîne dans un récit sensuel avec beaucoup de rebondissements et une originalité sans pareille.

Les nouveautés de ma Pal (224)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :