samedi 5 novembre 2016

Les montagnes russes S.M Gerhard


Merci aux éditions Dreamcatcher de cette belle lecture.

Maxence un futur architecte trop gentil pour son bien et Xander l’archétype du cadre à qui tous réussi, découvrent avec souffrance et bonheur que nos cœurs font parfois de drôles de voyages. Ils pensaient qu’en rencontrant la bonne personne, la vie serait tranquille et facile, mais il arrive que le parcours vers l’amour ait des hauts et des bas, comme lorsque nous montons sur des montagnes russes.


Une très belle nouvelle M/M.

Maxence craque pour le patron de sa coloc et se désespère qu'il le remarque.

Comme le dit Maxence et le titre de la nouvelle, pour lui c'est "Les montagnes russes" entre espoir et désespoir.

L'auteur nous propose ce récit du point de vue de Maxence, puis de celui de Xander en ajoutant dans cette partie des éléments qui nous permettent de mieux connaître et d'appréhender Xander avant son arrivée en France.
Le dernier chapitre lui est du point de vue de Sandra la coloc de Maxence et secrétaire de Xander , là aussi S.M. Gerhard nous propose en plus l'histoire de Sandra et aussi de sa rencontre avec Maxence.

L'auteur nous livre ici un récit plein de belles émotions, de tendresse et de douceur. J'ai adoré découvrir cette nouvelle.


Reborn tome 2 Toxic Rachel Van Dyken



Merci aux éditions Milady de cette belle découverte.

Tout le monde a un secret... Les jours de Gabe Hyde sont comptés. Une erreur commise quatre ans plus tôt le condamne à vivre sous une fausse identité. Et vivre dans la dissimulation est une vraie torture, surtout quand cela implique de mentir à ceux qui vous aiment. Même si Saylor déteste Gabe de tout son cœur, elle ne peut rien contre l'attirance qu'elle ressent pour lui. Mais si elle découvre la vérité, alors sa vie et celle de Gabe ne tiennent plus qu'à un fil.

Un second tome tout aussi empli d'émotions et de sentiments que le premier.

Dans ce second opus, on suit Gabe, le meilleur ami de Wes.
Derrière les apparences de bad boy, qui est le vrai Gabe ?

Gabe est comme sa chevelure dans une période sombre, noire. Il est perdu, déprimé, le passé l'accable et le rattrape, il a peur de faire face.
Il va retrouver la musique qui lui permet d'exprimer son mal-être et par là même rencontrer Saylor.
Le passé que cache Gabe est lourd, difficile à porter seul.

L'auteur sait parfaitement nous faire ressentir l'accablement, les tourments de Gabe, son enferment aussi sur lui-même. C'est très dur, poignant. Saylor et sa personnalité vont lui montrer que quelque part, il y a peut-être une petite lueur d'espoir.
Pour renforcer l'émotion dégagé par le récit, l'auteur , à chaque chapitre, nous propose une "citation" d'un des personnages (Wes, Gabe, Saylor). Ces dernières sont des pensées un brin philosophique, des réflexions sur le sens de la vie. Elles accentuent la douleur, les sentiments que l'on ressent à la lecture du récit.

Vous l'avez compris, l'auteur a su me toucher, m'émouvoir avec ce roman. Sa plume est emplie d'émotions. Ces dernières deviennent de plus en plus vives, fortes au fil des pages.
Je retiens un chapitre qui résume, je trouve, l'émotion et le message qui ressortent de cette histoire, le chapitre 43 (lors de la visite de la maison , pour ceux qui ont lu le roman). On perçoit ici toute la bonté d'âme , l'altruisme de Saylor face à la situation : peu de gens réagirait de cette manière dans de telles circonstances. Sa façon de voir les choses est magnifique.
On retrouve aussi ce côté altruiste chez Gabe tout au long du récit, en découvrant comment depuis 4 ans il gère seul une situation des plus complexes émotionnellement et matériellement.

Il y a aussi une phrase en tête de chapitre qui m'a beaucoup marquée et résume aussi très bien le roman : " L'amour, la mort sont les deux seules choses au monde assez fortes pour altérer le cours d'une vie d'un destin. Soit ils nous propulsent aux sommets, soit ils nous paralysent. Au bout du compte, c'est à vous de choisir" Wes (entête du chapitre 51).

Un roman, une romance avec un magnifique message d'altruisme, de courage, d'espoir et une belle leçon d'amour, d'humilité.


vendredi 4 novembre 2016

Ne rougis pas saison 2 tome 2 Lanabellia



Merci à Nisha éditions de cette belle découverte.


Quatre jours après le départ de Rose, Gabriel se réveille avec l’impression d’avoir la gueule de bois, incapable de comprendre pourquoi elle l’a quitté.
De son côté, Rose essaye de se convaincre que son choix est le bon : pour protéger son « Monsieur Compliqué » de son ex, elle est prête à tout. 
Pour surmonter l’épreuve que lui impose Alexis, Rose devra repousser ses limites .
Mais quand le destin s’en mêle, le bonheur n’a jamais semblé aussi inaccessible.



Un second tome encore plus sombre que le précédent.

Gabriel et Rose sont dans une impasse. Chacun souffre de son côté.

On ressent leur désespoir, leur incompréhension, leur manque l'un de l'autre. Rose campe sur ses positions. Elle a pris une décision et malgré ce qu'elle ressent elle ne veut pas revenir en arrière.
C'est compréhensible mais on a aussi envie de lui dire d'ouvrir le dialogue que ce soit avec ses amis ou Gabriel. Du coup, le tome tend vers un côté encore plus sombre, un côté un peu thriller et surtout une descente aux enfers pour Gabriel qui lui fait prendre des décisions extrêmes.

La plume de Lanabellia est toujours aussi entraînante.. On veut savoir comment tout ça va finir. Et là, cruelle auteur qui nous laisse en plan à un moment crucial. Vite, la suite.


Le Hibou Samuel Bjork



Merci aux éditions JC Lattès de cette belle découverte.


L'armateur le plus riche de Sandefjord est proche de la mort. Il a une condition, une seule, pour que son fils aîné puisse hériter de sa fortune : du sang impur ne devra pas être mélangé à celui de la famille. Or son fils est amoureux d’une femme déjà mère d’un garçon de deux ans et une fille de quatre ans. Les enfants sont envoyés à l'étranger et le couple est marié dans le plus grand secret. Mais cette union sera de courte durée, et sanglante.
 Plusieurs années plus tard, quand une jeune femme est retrouvée assassinée, placée dans un pentagramme de bougies et sur un lit de plumes, certains distinguent des associations en lien avec une autre époque. Les enquêteurs Holger Munch et Mia Krüger ne sont pas du tout préparés à la cruauté à laquelle ils seront confrontés dans cette affaire.


Un thriller nordique aux personnages très travaillés, à l''intrigue complexe.

Le corps d'une jeune fille est retrouvée dans un pentagramme. Holger, Mia et leurs collègues vont enquêter.

C'est le premier roman de Samuel Bjork que je découvre et son récit a toutes les qualités des thrillers nordiques : - des personnes très travaillés avec des passés douleurs qui impactent le présent et leur manière de penser : chaque personnage même le plus secondaire a son démon et apporte quelque chose de particulier à l'histoire.
                   - l'intrigue est complexe, s'étoffe au fil des pages, elle est prenante. Elle ne nous épargne pas en horreur.
                    - et ce petit truc en plus qui font le charme de la littérature nordique.

Ici, les deux personnages principaux Holger et Mia et surtout cette dernière ont des choses qui les minent . Mia est sur le fil du rasoir et ceci parfois perturbe son jugement et son intuition. Holger lui n'accepte pas l'échec de son mariage. Il a aussi pas son pareil pour dénicher les meilleurs enquêteurs.

L'intrigue nous entraîne dans un univers où le passé des uns et des autres percutent le présent.

La plume de l'auteur est entraînante, rythmée. J'ai dévoré ce roman en quelques heures.

Un roman avec de multiples personnages, personnalités, des scènes difficiles, un récit saisissant, addictif. Je suis maintenant très curieuse de découvrir le premier roman de l'auteur.


jeudi 3 novembre 2016

Love Buisiness tome 1 Angel Arekin


Merci à Nisha éditions de cette belle découverte.

Béni Mordret a tout pour plaire : elle est belle, jeune, riche et surtout, ambitieuse.
Malgré des relations tendues avec sa richissime famille, cette carriériste a su gravir un à un tous les échelons. Malheureusement, Béni se voit dans l'obligation de retourner à la villa Mordret. Plutôt mourir que de se rendre seule au mariage de sa sœur cadette !
Grâce à l'intervention de Merryn, sa secrétaire, Béni rencontre Jelan, un escort rebelle... tout à fait charmant. Contre une jolie somme d'argent, le jeune homme a pour mission de séduire la haute société le temps d'un week-end. Entre hypocrisie et mépris le plus total, le secret du faux couple sera-t-il percé à jour ? Jelan parviendra-t-il à apprivoiser la jolie Béni ? Car entre eux, peu sûr que le contact reste strictement professionnel... 

Béni, chef d'entreprise surbookée, n'a aucune vie privée. Pour le mariage de sa sœur, elle se fait accompagner d'un escort.

Un sujet vu et revu, vous me direz ! Oui mais l'auteur le traite de manière différente en appuyant sur le caractère de Béni et son attitude vis à vis de sa famille.

Béni est revêche à toutes formes de sympathie envers sa famille. Du coup, elle est toujours à cran avec eux. Jelan, l’escort ne va pas juste l’accompagner, il va essayer de lui faire profiter du mariage, de la détendre.

Ce premier tome par bien des aspects nous promet une suite où les non-dits, la méconnaissance de l'autre risquent de créer des tensions.

La plume de l'auteur est fluide, légère et grave à la fois. On ressent derrière ses personnages un mal-être malgré qu'ils aient l'air de ne pas s'en faire.
Il y a aussi dans ce tome une belle sensualité qui ressort.

Un premier tome nous promettant une belle histoire par la suite, il me semble : avec un personnage féminin Béni dure , sarcastique avec elle-même et sa famille, elle nous donne envie de mieux la connaître et de découvrir ce qui se cache derrière la carapace.


Oiseaux de Paradis Rachel Berthelot


Merci aux éditions Sharon Kena de cette belle découverte.

Meghan Turner a quitté sa ville natale il y a sept ans. Aujourd’hui, elle y revient pour passer des vacances chez Nora, sa meilleure amie, mais aussi pour fuir une relation qui ne lui correspond plus. Meghan a besoin de changement et il semblerait que les amis de Nora soient bien capables de le lui apporter.
Seulement, il n’est pas si aisé de faire une croix sur son passé, surtout au milieu d’une ville dont on connaît les fantômes...
Qui est réellement Meghan Turner ?
Chassez le naturel, il reviendra à tire-d’aile...

Une romance avec un petit côté policier, règlement de comptes avec le passé.

Meg revient après 7 ans d’absence dans sa ville natale pour faire un break. Elle rencontre les nouveaux amis de sa meilleure amie.

Ce roman est classé romance . La première partie est la mise en place d'une romance mais on sent qu'il y a plus. Dès le début, on présent que des éléments du passé de Meg vont entrer en jeu et nous amener vers un autre genre littéraire. Je ne sais pas trop comment classer la deuxième partie. Elle tend vers du policier mais il y a plus une remise des pendules à l'heure par rapport au passé de Meg ?

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Meg. C'est quelqu'un qui a besoin de repartir sur de bonnes bases : ces dernières ne seront peut-être pas celles auxquelles elle pensait !
Elle réfléchit parfois un peu trop, parfois pas assez. Tout ceci la rend très humaine et sympathique.
Le personnage d'Isley m'a aussi beaucoup plu. Elle a aussi un côté mystérieux. Elle sait ce qu'elle veut et sait être convaincante pour l'obtenir.

Avec ce roman , j'ai découvert la plume de Rachel Berthelot dont j’ai lu beaucoup de bien. Je confirme l'auteur a une très belle écriture, entraînante, qui sait faire planer le suspense.

Un roman mêlant romance et un petit côté policier très agréable. Une jolie lecture entraînante, on est curieux de savoir ce qui se cache avec la romance et du coup le roman se lit très vite.


mercredi 2 novembre 2016

Zeus Dating épisode 5 Eva de Kerlan



Merci à Nisha éditions de cette découverte.

Zeus, roi des dieux, dieu des hommes, est un amant très demandé. À peine quitte-t-il les bras de Léda que déjà, Sémélé le réclame... alors que son épouse Héra l'attend. Seulement, à contempler Léda alanguie sur la plage, le désir lui vient de s'attarder encore un peu... rien qu'un peu... Il saura bien se faire pardonner !

Il ne se doute pas que son attitude va l'obliger à parcourir le monde entier, à la recherche d'Éros. Nom de Zeus ! Le plus simple n'aurait-il pas été de ne jamais être en retard ?"


On retrouve Apollon à la conquête de la Grèce en l'absence de Zeus.

Apollon est toujours aussi arrogant, sûr de lui.
La plume de l'auteur est très lyrique, céleste j'ai aussi envie de dire. Elle s'adapte très bien aux personnages divins qu'elle nous présente. Cette écriture accentue l'arrogance d'Apollon qui est le narrateur. Il n'a pas froid aux yeux et est prêt à tout pour arriver à ses fins.

Comme le tome précédent , cet épisode me laisse un sentiment mitigé dû au caractère d'Apollon. Il présage par contre un prochain épisode époustouflant et plein de rebondissements avec enfin le retour de Zeus. Je suis impatiente de le découvrir.


Le journal de Céleste Katia Cajus



Merci à Rebelle éditions de cette belle découverte.

Je m’appelle Céleste, petite enseignante venue d’Aquitaine, installée dans le Cantal depuis 15 ans. Le journal que vous tenez entre vos mains raconte une partie de ma vie toujours partagée entre mon métier, ma famille et mes amies.”

Le journal de Céleste est le journal d'une enseignante du Cantal et aussi beaucoup plus que ça, la conciliation d'une vie de famille et d'un travail exigeant.

On découvre Céleste, mère de famille, institutrice qui a du mal à tout gérer et carbure aux heures de travail acharné pour préparer sa classe.
On retrouve dans ce récit tous les soucis d'un enseignant actuel : les stages, les réunions, la gestion des parents et bien sur la préparation des cours.
A côté de son métier, de sa famille, Céleste aime écrire, peindre, illustrer des histoires. Cette passion va l'amener vers d'autres horizons, vers de nouvelles découvertes et aussi vers une forme de plénitude.

Ce roman est le récit de la vie de Céleste et du chemin parcouru du Cantal à New-York.
Le fait que le récit soit un journal donne un rythme effréné. On ressent une urgence et aussi une frénésie de vie, de bien faire. Il y a aussi des moments difficiles durs. L'auteur nous les décrit de manière très touchante. On ressent beaucoup d'empathie pour Céleste. Malgré ses déboires, elle reste quelqu'un de passionné, qui vit à fond les choses. Elle est entière.

Un joli roman que j'ai dévoré en quelques heures. Le récit est très rythmé. Céleste est institutrice, on reconnait en elle et dans son histoire tous les soucis que rencontre les enseignants à l’heure actuelle. Ce roman va plus loin que ce métier, l'auteur nous propose un magnifique récit où les passions de Céleste pour le dessin, la peinture prennent une grande place et l'amène vers d'autres horizons.

mardi 1 novembre 2016

Lille Grand'Place Marlène Jones



Merci à Evidence éditions de cette belle découverte.

« La meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y céder. » Zoé et Raphael, couple uni, amoureux et fusionnel vont en éprouver la vérité quand elle rencontre Gaétan, sculpteur sur cuivre et quand il croise Lucile, sur la Grand’Place de Lille... Drame à venir ? Pas forcément...


Une nouvelle touchant à un sujet peu développé en littérature : le polyamour.

Zoé et Raphaël sont mariés depuis 20 ans et ont une vie sexuelle très active. Quelle n'est pas leur surprise de se sentir attirer par une autre personne !

La plume de l'auteur est douce, pleine de tendresse pour ses personnages et leurs découvertes. Marlène Jones met l'accent sur le dialogue, la reconnaissance des envies de l'autre, sans remttre en question la relation de couple existant (tout n'est pas simple).

J'ai adoré cette manière d'aborder le sujet, il y a bien quelques accrocs entre Zoé et Raphaëlle mais le dialogue, l'écoute reprennent grâce à une tierce personne qui les aide à être constructif.

Ce récit ouvre sur un débat, un sujet un peu tabou : peut-on aimer plusieurs personnes en même temps ? L'auteur nous ouvre l'esprit vers ce mode de vie , de pensée tout naturellement et en douceur sans préjugés. C'est très bien fait.

Je vous conseille cette nouvelle sur le polyamour : la découverte de Zoé et Raphaël pour ce mode de vie se fait en toute simplicité . Un très beau texte.


Bilan livresque d'octobre 2016


Ce mois ci, j'ai lu :



Et vous, quel est votre bilan ?

lundi 31 octobre 2016

Les Humaninaux Eric Sinnard


Merci aux éditions Syros de cette belle découverte.

Je vous présente les six tomes en une seule chronique, sachant que chaque tome fait environ 45 pages et que leur format du livre est de 16.5 X 11 cm. Je vous les mets dans l'ordre de mes lectures, ils peuvent se lire dans n'importe quel ordre.



L'enbeille se sent agressée dès qu'on l'approche. Son dard surgit alors du bas de son dos pour piquer... Pourra-t-elle un jour le maîtriser ? 


L'enbeille est une jeune fille mi-humaine, mi abeille. Elle vit avec d'autres humanimaux dans un centre pour humains modifiés.

Un petit récit avec tout ce qu'il faut de rebondissements, d'aventures, de début d'amitié pour rendre cette lecture passionnante.
Dès le début, on est curieux de connaître l'Enbeille, de comprendre comment elle vit son double statut. Puis, l'auteur ajoute un élément qui déclenche l'aventure et le récit devient de plus en plus prenant au fil des pages.On ressent beaucoup d'empathie pour l'Enbeille et ses difficultés à gérer son stress.
L'auteur se sert d'un aspect de la personnalité de l'abeille qui est en l'enbeille pour nous conter une histoire pleine de bon sens et d'amitié et de rêves.



L'enbaleine a une silhouette majestueuse. Grâce à ses deux nageoires et à son évent, elle nage très vite et très longtemps sous l'eau. Elle fait chaque nuit le même rêve...

L'Enbaleine est une jeune fille mi-baleine, mi-humaine qui fait toujours le même rêve. Elle veut comprendre pourquoi.
On en apprend ici un plus sur le centre.
Ce tome comme le précédent est fait de secrets, de rêves, d'amitié, d'aventures.
Ce récit se lit très vite et plaira aux plus jeunes pour son rythme, son univers, ses secrets.



L'encygne possède de longues ailes blanches, mais il a le vertige. Il voudrait surmonter sa peur car il a une promesse à tenir...

Un tome un peu différent. L'Encygne a grandi en dehors du centre avec sa mère adoptive.
Cette dernière est la fondatrice du centre des humanimaux.
Cet opus est aussi différent par l'émotion qui en résulte. L'Encygne va devoir déjouer sa peur, faire son deuil et au final découvrir l'amitié et l'amour.

A chaque tome , l'auteur joue sur les différences, l'acceptation de soi et celle des autres, le tout avec de belles valeurs sur l'amitié. 

Un joli tome plein d'émotions.


L'enlouve ne peut pas entendre un bébé pleurer sans avoir aussitôt envie de le protéger et de s'occuper de lui. Mais quel parent humain serait prêt à lui confier son petit ? 

Un tome plein de tendresse.

L'Enlouve a un instinct maternel très développé.

Ce tome est doux, tendre. Il nous parle de l'instinct maternel chez les animaux et aussi d'amitié.
Chaque tome développe une histoire à partir des caractéristiques de l'animal qui est dans l'humanimaux. C'est très bien fait.


L'engourou a de grandes oreilles et des pieds très longs. Comme il saute à plus de trois mètres de haut, il se fait repérer par un entraîneur de basket... 

Un tome plus difficile. 

L'Engourou mi enfant mi kangourou saute comme personne. Il est repéré par une équipe de basket.
Son statut d'humanimaux va lui causer bien des problèmes d'intégration.

Comme dans les précédents tomes, l'auteur joue sur les signes distinctifs de l'animal dont l'enfant a les gênes pour nous montrer ce que la différence entraîne.

Un très beau tome plein de sensibilité.


Attiré par la forêt, l'enfaon oublie souvent d'écouter la maîtresse. Heureusement, dans la classe, Leïla est amoureuse de lui. 

Un tome, une nouvelle fois tout en tendresse et en émotions.

Ici, le narrateur n'est plus l'humanimaux mais une jeune fille Leila. Elle nous raconte sa rencontre avec l'Enfaon.
Un tome qui mous montre encore une fois que derrière la différence, il y a un coeur qui bat, qui rêve et qui éprouve des sentiments. On ressent ici toute l'humanité de l'Enfaon et sa sensibilité.

Un tome poétique et doux.


Conclusion:

A travers , cette série, l'auteur nous fait découvrir à chaquetome un animal d'une espèce différente vivant dans un habitat différent et ici lié à des gênes humains avec  tous leurs espoirs.
Un joli message ressort aussi sur l'acceptation de la différence et de jolies valeurs sont abordées  comme l'amitié et l'amour.

Ces récits courts, rythmés plairont aux plus jeunes et toucheront les plus grands. Je pense aussi qu'ils peuvent être un point de départ pour la découverte de la lecture et en donner envie de lire. 

Je suis sous le charme de cette saga. A chaque tome, on en apprend un peu plus sur le centre, on découvre différents humanimaux autre que les héros. J'ai adoré ces six petites lectures avec lesquelles l'auteur fait passer  un très beau message.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (223)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.
Ce roman étant un pavé , j'ai alterné ma lecture avec de petits romans ou nouvelles et une BD.

J'ai aussi  lu :


Après l'obscurité tome 3, ma chronique ici.
Leo's chance, ma chronique ici.
Get High tome 2, ma chronique ici.


Nanny Mandy tome 2, ma chronique ici.
L'encyclopédie de l'incroyable 2017, ma chronique ici.


Toutes les autres chroniques dans la semaine. Celle des humanimaux est programmée cette après-midi; Lille Grand Place demain après-midi. Les autres doivent encore être tapées.

Ma lecture en cours :



Mes prévisions : l'ordre est aléatoire.


Et vous, que lisez-vous ?