samedi 15 octobre 2016

Ninn tome 1 La ligne noire Darlot Pilet



Merci à Kennes éditions de cette magnifique découverte.


Ninn fut découverte tout bébé dans le métro parisien par deux ouvriers effectuant des réparations sur les voies. Aujourd'hui, Ninn a onze ans et le métro est son univers. Elle en connaît le moindre recoin et s'y sent comme chez elle. Mais en dépit de sa joie de vivre, Ninn se pose mille questions. D'où vient-elle ? Quels sont ces souvenirs lointains et incompréhensibles qui hantent ses souvenirs, elle qui n'a jamais mis le pied hors de Paris ? Pourquoi voit-elle, depuis peu, des essaims de papillons parcourir les galeries, invisibles aux yeux de tous sauf aux siens ? Toutes ces questions la taraudent, d'autant qu'une sourde menace la traque sans répit...

Une BD aux sublimes planches, à l'histoire trépidante dans un univers inédit et novateur.

Ninn vient de recevoir cette semaine le prix des lecteurs du Journal de Mickey. Cette BD le mérite, elle est magnifique avec une héroïne attachante dont la passion est le métro et tous ses secrets.

En voyant le synopsis et la couverture, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je suis ravie de ce que j'ai découvert.
En premier lieu, ce sont les magnifiques planches qui nous interpellent et nous attirent puis on a envie de comprendre Ninn et sa solitude, de connaître son histoire.
Un des points forts est que l'on découvre en même temps que Ninn le mystère qui entoure sa naissance et qui elle est. Autour de l’histoire de Ninn, les auteurs ont créé un univers original tout en contraste. Un monde qui semble sombre mais dont des touches de couleurs sont parsemés de ce ci de là et nous font penser que le récit va évoluer vers quelque chose de plus coloré. Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la découverte .

J'ai hâte maintenant de lire la suite qui fort heureusement est déjà dans ma Pal car la fin est frustrante et nous laisse en plan au moment où l'on allait en savoir encore plus !

Une superbe BD que j'ai découverte un peu par hasard et grâce à une erreur d'envoi des éditions Kennes , je suis ravie de cette erreur qui m'a permis de la lire , je serai passée à côté d'une magnifique découverte.
Une BD à l'univers original avec une héroïne des plus attachante : ne pas passez pas à côté, vous rateriez une excellente découverte.

A très vite pour le tome 2.





Love Ticket Sophie Mikky


Merci aux éditions La Condamine de cette belle lecture.

Drôle, sensuel et enivrant : vous ne pourrez plus vous arrêter ! 
Coup de cœur Fyctia du concours "Désirs"
Employée dans un fast-food, Mélissa se débat avec ses problèmes d'argent. Sa vie sentimentale ? Aussi vide que son compte en banque...
Mais la chance tourne quand elle remporte dix millions d'euros au loto. Quel pied de nez au banquier qui l'avait prise de haut quelques jours auparavant ! Une revanche sur ce beau garçon prétentieux et beaucoup trop sûr de lui...
Alors que Mélissa profite de sa fortune toute neuve pour réaliser ses rêves les plus fous, elle découvre qu'elle n'aurait peut-être pas dû juger cet homme sur les apparences. Et si son ticket de loto lui faisait gagner beaucoup plus que dix millions d'euros ?

Un romance avec un côté burlesque mais aussi plus morose.

Mélissa est une jeune femme désabusée par ses problèmes d'argent. La chance va tourner et elle va pouvoir prendre sa revanche sur son banquier David.

L'histoire est écrite sur le ton de la légéreté, c'est frais, pétillant mais on ne ressent aussi un certain désarroi chez Mélissa dans le début du roman.  Ce dernier se transforme peu à peu en quelque chose de moins lourd mais il reste tout de même une certaine gravité  jusqu'au bout.

La relation de David et Mélissa est originale, à couteaux tirés, en montagnes russes. Ils s'attirent tout en se repoussant . David est assez mystérieux sur sa vie personnelle et sa famille . Le mystère se lève petit à petit tout doucement jusqu'aux révélations finales. La fin est écrite sur un ton plus grave, elle est très touchante.

L'auteur joue avec le lecteur et jusqu'au bout on a du mal à déterminer comment l'histoire va pouvoir se conclure.

Un joli roman frais et léger tout en gardant une certaine gravité. Mélissa est à l'image de cette impression que donne le récit : délurée, pleine d'entrain et aussi affligée par sa vie, par la tournure des événements.
L'auteur réussit à merveille le mélange de ces deux sentiments et nous propose une lecture prenante, grisante.



vendredi 14 octobre 2016

@Sirène tome 3 Olivia Billington


Merci à Nisha édition de cette belle découverte.

Michaela Dauclair est habitée par un étrange besoin de devenir sirène, d’explorer les fonds marins. Au summum de sa carrière, l’auteure à succès est à la recherche d’un compagnon pour son aventure aquatique.
Florian, séducteur aguerri et plus que charmant, incapable de garder ses conquêtes, est la cible parfaite.
Subjugué, notre héros ignore qu’il embarque pour une dangereuse épopée.
Une cuisinière effarouchée, des poissons, des piscines, une libraire amoureuse, des profondeurs inquiétantes… Plongez dans une histoire drôle et houleuse.

Un tome aussi sombre que romanesque.

Dans ce dernier opus, les trois histoires, les trois "couples "que nous suivons Amaury/Rebecca, Clémentine/ Julien et Michaëla/ Florian se concluent.

Le début est très sombre avec la découverte de la vraie personnalité de Michaëla et de ses délires.
Du côté de Rebecca et Amaury, on a une remise en question, une certaine tristesse.
Pour Clémentine et Julien, ils sont chacun de leur côté dans l'expectative improbable de se revoir.

La fin conclut à merveille ces trois histoires avec enfin une prise de conscience pour Florian de ce qu'il veut vraiment.

Un tome addictif, on a envie de savoir, de comprendre qui est vraiment Michaëla.

Un saga étonnante avec une (des) romance avec un côté mystérieux, sombre, abracadabrantesque pour l'un des personnages, le tout très bien mené : une histoire originale à découvrir.


Les enfants des Lumières 1759 La plume de l'ange Laure Bazire & Flore Talamon


Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

1759, à Paris : les Philosophes tentent de publier leur Encyclopédie malgré la censure. Judith Amelot, fille d'imprimeur, se passionne pour le métier de son père. Mais ce dernier est brutalement arrêté, accusé d'avoir imprimé des ouvrages interdits. La jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l'imprimerie, à dix-sept ans et face à l'hostilité des ouvriers. Désespérée, elle reçoit une lettre qui lui redonne courage et dans laquelle l'auteur, anonyme, lui déclare sa flamme. Pourtant, Judith n'est pas au bout de ses peines. Quelqu'un cherche manifestement à anéantir la famille Amelot. Qui ? Et pourquoi ?

Un roman jeunesse très complet sur cette période troublée où les philosophes à travers l'Encyclopédie veulent faire changer la société et où ils sont décriés .

On découvre Judith, fille d'imprimeur. Elle voit son père être emprisonné sans raison apparente lui qui fait très attention à ce qu'il publie et qui est validé par la censure.

Les auteurs nous livrent ici l'histoire de l'imprimerie, de ses contraintes en intégrant les contre verses sur l'Encyclopédie et sur la popularisation du savoir.

Pour un récit jeunesse, je l'ai trouvé très complet. Etant une passionnée d'histoire et aimant ce qui attrait à l'histoire de l'imprimerie, je me suis passionnée pour les déboires de Judith et sa famille.
Ce récit est fait de complots obscurs. On touche aussi à la place de la femme dans cette société, à la transmission familiale d'un savoir et à la liberté d'expression.

Judith est une jeune femme curieuse, indépendant, courageuse même si elle le nie. A travers les épreuves qui lui sont proposées ici, elle fait face, prendre les rennes : non sans difficulté mais avec beaucoup de détermination. Un personnage qui plaira au plus grand nombre.

La fin du récit adoucit le reste du roman qui est assez sérieux avec un côté sombre avec une belle conclusion pour l'avenir de Judith. J'ai hâte de la retrouver dans le prochain tome qui se déroule en 1762.

Un roman jeunesse bien documenté, qui nous entraîne dans une intrigue complexe sous fond de jalousie et de liberté de penser.



NB: Pour l’anecdote, un passage du livre m'a fait sourire. A u moment Judith cherche d'où provient le papier sur lequel a été imprimé le livre avec un avant-propos qui n'est pas le bon. Elle regarde pour ça les filigranes des différentes feuilles. Un de ses filigranes est un coeur barré avec une date, avant qu'elle découvre d'où provient ce papier, je l'avais deviné car reconnu le filigrane du Moulin Richard de Bas près d'Ambert (63) que j'ai visité à de nombreuses reprises et qui est toujours en activité.

jeudi 13 octobre 2016

Songe d'une nuit torride épisode 3 Joy Maguère



Merci à Nisha éditions de cette belle découverte.

Sur le mont Olympe, Eyron s'ennuie. Le dieu, las de surveiller les créatures vivant sur Terre, s'interroge. Les divinités, avides d'orgies et de breuvages aphrodisiaques, ne sont-elles pas des maîtresses formidables ? Pourquoi ne pas pimenter sa vie... et surtout ses nuits ? En compagnie d'une jolie rousse au regard ensorceleur, peut-être ? 
À moins que le conseiller d'Eyron tombe amoureux le premier...


Un troisième tome intense, exhaustif.

Un nouvel épisode de la même longueur que les précédents mais celui est intense : différentes phases sont développées ici.
Le début est une conséquence de la "mauvaise manipulation" d'Idalio, et on a des scènes frénétiques avec les Dieux. A côté de tout ça , on a Idalio qui récolte ce qu'il a semé et Eyron qui se repend.

Tous ces ingrédients fait de ce tome, un tome bien rempli et étonnant.
Oui, surprenant par sa fin et les conclusions auxquelles est parvenues notre Dieu Eyron.

Un troisième opus frénétique par ses scènes et intense en réflexion celles d'Idalio et surtout celles d'Eyron.


Demain n'attend pas Céline Rouillé


Merci à LP Conseils et aux éitions ICity de cette découverte.

Cela fait cinq ans que Sarah a tout quitté pour réaliser son rêve : ouvrir une maison d'hôtes sur la côte normande. Depuis, elle savoure chaque instant de sa vie. Alors, quand une menace risque de tout remettre en question, elle remonte ses manches pour protéger son havre de paix. A quelques kilomètres de là, un autre destin se joue. Celui de Pierre, employé dans une luxueuse résidence médicale. Accusé d'un forfait qu'il n'a pas commis, sa vie est sur le point de basculer. Armés d'une farouche volonté, Sarah et Pierre dont les chemins vont se croiser, partent à la reconquête de leurs existences. Bousculés par des rencontres inattendues et des secrets, ils vont découvrir que derrière les problèmes, des bonheurs peuvent naître alors qu'on ne les attend pas...

Un roman à la construction particulière, à la narration plurielle sur fonds d’amertume, des histoires familiales, d'enjeux économiques et écologiques.

Le récit est fait de l'alternance deux histoires que l'on suit en parallèle : celle de Sarah, ses filles et son gîte et celle de Pierre l'homme à tout faire du Domaine (centre de reconstruction psychique et psychologique).
Dans la première partie, on suit leur histoires en parallèle , dans la seconde on est centré sur Pierre et la dernière est le lien , la rencontre des deux .

Dans la première partie, j'ai bien accroché à Sarah et ses soucis avec son gîte et les promoteurs immobiliers. Par contre, j'ai eu du mal avec Pierre. En effet, dans ce début de roman, on est comme lui complètement perdu face à ce qui lui arrive. Tout est bien mystérieux même si on soupçonne un des personnages d'être à l’origine de ses ennuis. On n'a pas tous les éléments et la lecture est parfois fastidieuse.
Dans la seconde partie, on suit essentiellement les collègues de Pierre et les protagonistes des ses problèmes. Ce morceau se lit très vite, du fait que l'on a déjà des éléments en main et que l'on a enfin des réponses à nos interrogations.
La dernière partie est la mise à plat de tout ça . Les deux histoires se mêlent alors. On apprend le pourquoi. Ce final se lit aussi très vite.

Après une première partie qui m'a paru un peu longue à démarrer du côté de Pierre, le restant du récit est très fluide et prenant.
Un roman à la construction complexe avec une narration où de nombreux personnages prennent "la parole", le début semble un peu décousu mais lorsqu'on comprend toutes les implications des événements le récit se fait plus fluide et intéressant.


mercredi 12 octobre 2016

Get high tome 1 Avril Sinner


Merci à Nisha éditions de cette belle découverte.


 Raphaëlle, surfeuse bretonne exilée à Paris, contrôle sa vie avec rigueur. Mais lorsqu’elle rencontre Edern et Jean, deux amis sombres et mystérieux, notre héroïne perd tous ses moyens et se laisse embarquer dans une relation sulfureuse. 
Raphaëlle arrivera-t-elle à survivre à ce triangle amoureux sans oublier qui elle est ?


Une histoire, deux personnages(trois ?), pleine de dualité.

Raphaëlle, psychologue et une jeune femme en mal d'amour mais qui a peur de s'engager rencontre par hasard un jeune anglais et son ami Jean.

Dans cet épisode, beaucoup de mystères plane sur le passé de Raph et aussi celui de Jean.
On a deux personnages duaux, voulant profiter d' un moment de tendresse et de sexe sans amour tout en le cherchant sans le vouloir ?

Ce premier épisode pose les bases d'un récit qui me semble, va être complexe et plein de surprises.

Raphaëlle est audacieuse, sans complexe mais a aussi un côté coincé dû à la peur de s'attacher.
Jean lui a un côté mystérieux sur sa vie mais aussi sur ses envies. On devine derrière ses pensées quelque chose mais reste à savoir si cela va se concrétiser.

Je suis très curieuse de découvrir la suite et de voir comment cette histoire va évoluer.


Petit Tom au pays de Seréna Carole Serrat Laurent Stopnicki Sandra Steller


Merci aux éditions Zethel de cette magnifique découverte.

Petit Tom est content : aujourd hui, c'est son anniversaire, il fête ses sept ans ! Et sa maman lui a fait confiance : ce matin, elle lui a confié les clés de la maison. Tom s'amuse avec en rentrant de l'école mais zut, ses clés tombent dans le ruisseau et sont emportées par le courant ! 
Heureusement, le Professeur Grenouille et ses amis vont l'aider à récupérer son trousseau, et à se sentir mieux (calmer ses colères, se détendre, apprendre à faire confiance aux autres...).

Un conte qui atteint son but ; sérénité et détente.


Tom a 7 ans, c'est un grand. Sa mère lui confie les clefs de la maison mais catastrophe elles tombent dans le ruisseau.

Ce récit est la quête de Tom pour retrouver ses clefs. Cette quête est présentée comme un parcours initiatique où il rencontre de nombreux animaux fabuleux qui vont l'aider à agir sans stress.
Le premier est le professeur Grenouille plein de bons conseils.
Chacun des personnages rencontrés apprend à Tom à se recentrer, à se concentrer et à être serein.

Le message du récit est aussi transmis par la musique qui accompagne la lecture du texte. Cette musique nous détend  : j'ai écouté ce CD un matin de bonne heure vers 8 heures étant levée depuis 5h 30, l'écoute de ce conte m'a donné envie de m'allonger et me détendre, de me relaxer en écoutant le récit des aventures de Petit Tom.

J'ai aussi énormément apprécié la conclusion et l'ouverture du coffre que Tom a ramené et surtout ce qu'il fait du contenu : le message est passé pour Tom.

Ce livre est idéal pour un moment calme avec les enfants à la maison , en classe. En classe, il peut aussi ouvrir avec les plus grands à la discussion sur le thème abordé ici, la sérénité.

Une très belle écoute pour un moment calme et serein accompagné d'un joli album aux magnifiques illustrations à faire découvrir à tout vos "petits monstres".

mardi 11 octobre 2016

Après l'obscurité tome 2 Eve Borelli.



Merci à Nisha éditions de cette belle découverte.


La vie de la pétillante Olivia aurait pu être parfaite si une tache de naissance n'était pas venue tout gâcher. Pleine de complexes, c'est à peine si la jeune femme ose affronter son reflet. Fond de teint, compliments de son meilleur ami : rien n'y fait. Co-animatrice d'une émission radio, elle est bien plus à l'aise terrée derrière son micro.
Un ascenseur.
Une panne de courant.
Un ouvrier du bâtiment terriblement troublant. 
La lumière après l'obscurité. 
Qui est donc ce mystérieux Noan qui est parvenu à la rassurer ? Une nouvelle obsession... ou un fantôme du passé ?

Un second épisode où l'on rentre dans le vif des secrets.

On retrouve Noan et Olivia, le lendemain de la fin du précédent tome. Noan hésite à tout avouer à Olivia.

Un opus plus sombre que le premier, les secrets sont dévoilés : comment Olivia va réagir ?comment vont-ils pouvoir passer outre ?
Vivement le tome 3 pour le savoir.

Dans cet épisode, on est la majorité du temps dans la tête de Noan. C'est très intéressant de découvrir son point de vue, son ressenti, ses peurs. On a aussi de nombreux flash-back du passé.

Un tome qui nous tient en haleine de la première à la dernière ligne. La fin est une remise à zéro, j'ai hâte de découvrir comment ce récit va évoluer.

Un tome deux addictif, plus sombre que le premier : c'est le moment des révélations.


Histoire d'une mère Amanda Prowse



Merci aux éditions Milady de cette belle découverte.

« Je n’aime pas Lilly. Non, je ne l’aime pas. Je déteste jusqu’à son nom et je n’ai aucune envie de passer du temps avec elle. Je m’en veux terriblement de dire des choses pareilles, et même de les penser, mais c’est la stricte vérité. » Jess porte l’enfant de l’homme qu’elle aime. Elle est folle de joie et attend avec impatience « l’heureux événement ». Ceux à qui elle a annoncé la bonne nouvelle n’ont que ce mot à la bouche. À commencer par sa mère, qui lui assure que l’amour maternel est une véritable révélation. Hélas, à la naissance de sa fille, Jess ne ressent rien. Est-ce à dire qu’elle est une mère indigne, comme le suggère son entourage ? Incapable de tisser un lien avec son enfant, Jess part à la dérive. Seule face à cette épreuve, elle redoute le pire.

Un roman bouleversant, déstabilisant, effroyable.


L'histoire commence comme un conte de fées : un joli mariage entre Jess une jeune femme de la classe moyenne et Matt fils d'un riche investisseur.
Ce bonheur contraste avec les pages du journal de Jess. On suit en parallèle la vie de couple de Jess et Matt et de Jess plus tard qui a travers son journal revient sur certains points de sa vie conjugale et de sa descente en enfer.

L'atmosphère de conte s'alourdit puis se dissipe complètement au fil des pages. On comprend que quelque chose d'horrible, d'inconcevable va arriver.

Le thème abordé ici est la dépression et particulièrement la dépression post-natal : un sujet difficile, tabou. On a encore du mal de nos jours à admettre qu'une telle maladie existe et surtout avec de telles conséquences sur la mère. C'est ce que nous démontre Amanda Prowse à travers l'histoire de Jess.
C'est très bien fait, on a de l'empathie pour Jess, on partage son mal-être, sa peur de parler.
Les proches, l'entourage voient son désarroi mais ne comprennent pas à quel point Jess est mal, qu'elle a besoin d'aide de professionnels. Même avec de l'aide, on se rend compte que rien n'est simple avec cette maladie.

L'auteur a su parfaitement donné le ton qu'il faut pour nous faire comprendre que ce sujet doit être mieux connu et abordé différemment.
La plume de l'auteur est pleine de sensibilité.

Un roman bouleversant, criant de vérité, effrayant tant on est démuni face à une telle maladie aussi bien  pour le malade que son entourage.

Une histoire effroyable qui nous amène à réfléchir et regarder ces femmes souffrant de dépression post-natal d'un autre œil.


lundi 10 octobre 2016

Les Jumelles Claire Douglas



Merci à LP conseils et aux éditions Harper Collins de cette découverte.

Journaliste freelance, Abi Cavendish a fait une tentative de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique après la mort de sa soeur jumelle dix-huit mois plus tôt. Fragilisée par cette disparition dont elle se sent responsable, elle tombe sous l’emprise de Beatrice, une inconnue au charme fascinant chez laquelle elle emménage. Beatrice Price est quant à elle la soeur jumelle de Ben. A la mort de ses parents adoptifs, elle a acheté un hôtel particulier à Bath, où elle vit avec Ben, et s’est lancée dans la création de bijoux. Ben, dont elle n’a découvert l’existence qu’à 19 ans, souffre de problèmes psychologiques...
Entre les membres de ce trio se nouent des liens de fascination, de désir et de répulsion, entretenus par les secrets les plus noirs...

Un roman oppressant à l'intrigue originale.

Abi a perdu sa jumelle Lucy. Elle rencontre par hasard Béa qui ressemble à Lucy et se lie avec elle. Béa a un frère jumeau Ben.

L'atmosphère du récit est pesante, stressante. Le désarroi d'Abi est palpable dès les premières lignes. Son mal-être nous oppresse.
Sa rencontre avec Béa nous fait espérer une éclaircie pour Abi mais c'est tout le contraire qui se produit.

Une relation étrange s'installe entre le trio Abi, Ben et Béa. Les deux filles se suspectent de vouloir déstabiliser l'autre, il y a aussi une jalousie à l'encontre de la relation qu'à l'autre avec Ben.
Béa et Ben ont un secret , on n'arrive pas à comprendre ce qu'il peut être. Ce point alourdit encore l'atmosphère et garde le suspense jusqu'au bout.

De petites choses arrivent et mettent la pression sur Abi, sur sa santé mentale mais elle est plus forte qu'elle croit. Elle se rend compte que malgré ce qu'on essaie de lui faire croire et malgré ses soucis de santé qu'elle n'est pas folle. Ce schéma se répète beaucoup et rend l'atmosphère encore plus pesante. Il donne aussi l'impression de tourner en rond , de ne pas avancer. Je pense que c'est voulu par l'auteur. Elle nous cache des choses et nous embrouille en construisant son récit de cette façon.

Les révélations finales sont difficiles à accepter et nous fait voir la relation de gémellité d'un autre œil avec un côté plus sombre que la complicité habituelle.

Un roman qui par son atmosphère m'a fait pensé à Huit-clos alors que ce n'en est pas un. On se rapproche aussi du thriller avec le côté psychologique fort. On est plus ici dans la manipulation.
J'ai beaucoup apprécié l'originalité du sujet avec ces jumeaux et la relation de ce trio, le tout décrit avec une atmosphère oppressante qui nous prend les tripes.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (220)


Cette semaine, j'ai fini  :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :


Une douce nuit d'été, ma chronique ici.
L'Affaire Aurore S., ma chronique ici .
Accords parfaits, ma chronique ici.


L'envers des contes tome 1, ma chronique ici.
Camp Pikachu tome 2, ma chronique ici.

Ma lecture en cours :


Mes prévisions pour la semaine; l'ordre est aléatoire.


Et j'écouterai :



Et vous, que lisez-vous ?

dimanche 9 octobre 2016