samedi 3 septembre 2016

Ailleurs plus loin Amy Bloom


Merci aux éditions Charleston de cette lecture.

1924. Fuyant la Russie après le massacre de sa famille lors d'un pogrom, Lilian Leyb, vingt-deux ans, débarque à New York. Elle loue un demi-matelas dans un appartement surpeuplé et pouilleux du Lower East Side, souffle un travail de couturière dans un théâtre yiddish à une file de candidates, et, brûlant d'apprendre l'anglais, se récite des litanies de synonymes (petit ami : soupirant, jules, roméo), tirés du thésaurus offert par son ami Yaakov, tailleur, acteur, dramaturge - et Pygmalion. 

Mais le jour où Lilian découvre que sa fille, Sophie, serait encore en vie quelque part en Sibérie, elle n'a plus qu une obsession : la retrouver. Elle part, une carte de l'Ouest américain cousue dans son manteau, pour un périple qui commence dans un réduit du train express de Chicago. Et le conte traditionnel de l'immigrant va se métamorphoser en aventure d'exil, des bas-fonds du Jazz District de Seattle jusqu au sauvage Alaska et au Yukon des trappeurs...


Une histoire touchante, la quête d'une mère, mais faite de descriptions, flash back qui ont  tendance à embrouiller le lecteur.

Lilian a fui la Russie pour l’Amérique après le massacre de sa famille.

Ce récit est fait de voyages Russie-Amérique, puis Amérique-Russie quand Lilian apprend que sa fille serait vivante.

Lilian va faire des rencontres qui pimentent le récit.

Le style de l'auteur est particulier : sans fioriture; il manque d'émotions à mon goût. Il rend aussi à cause ce dernier point le récit dur et réaliste.
On a du mal à éprouver quelque chose pour Lilian.

Dommage, avec un style  plus emprunt d'émotions et plus linéaire, ce récit aurait été une excellente lecture.


Come Back to me Mila Gray


Merci aux éditions Milady Romance de cette belle découverte.

Lors de sa permission, Kit ne pense qu’à une chose : Jessa, la sœur de son meilleur ami, à laquelle il a juré de ne pas toucher. Succombant à la tentation, ils vivent une liaison intense, le temps d’une permission. Quand le marine part au combat, Jessa compte les jours jusqu’à son retour, mais une terrible épreuve les attend.


Un roman intense en émotion et tension.

Le prologue nous laisse sur notre faim et nous fait nous interroger. Cette interrogation est là tout au long du récit qui se déroule trois mois plus tôt que le prologue.
Ce doute crée une certaine tension au fil des pages. Elle augmente en voyant approcher le moment où l'on va savoir. Ce point rend la lecture intense.
Un autre point, un non-dit crée aussi de la tension : pourquoi le père de Jessa déteste autant Kit ? Même si in a des doutes sur le pourquoi.

Le sujet de la romance est un peu déjà vu : le garçon hait par le père, tombe amoureux de la jeune femme. L'auteur a su rajouter des points qui rendent la lecture originale ; le fait que Kit soit un marine et qu'il n'est ici que pour quatre semaines. Les épreuves que Kit et Jessa vont subir donne au récit un trop plein d'émotions comme j'aime dans la romance.

La plume de l'auteur est belle, douce, sensible, addictive.

Une excellente romance avec tout ce qu'il faut de tension, de secrets et romance.

vendredi 2 septembre 2016

Lizzie sexploratrice du temps époque 6 Lizzie et la magicienne JIP


Merci aux éditions Dominique Leroy de cette découverte.

Après de délicates missions, et pour chasser de son esprit l'image de Giuseppe, Lizzie Stromb se rend auprès de Circé dont elle a, lors d'un précédent voyage, voluptueusement partagé la couche. Ulysse et son équipage, avec l'aède Homère, accostent au même moment sur l'île de la magicienne. Celle-ci attire le guerrier dans sa demeure afin de lui imposer des joutes érotiques. Lizzie et Ulysse se trouvent confrontés au caractère autoritaire et emporté de Circé…

Lizzie vient se reposer sur l'île de Circé au moment où Ulysse arrive.

Un épisode avec de l'érotisme toujours présent et aussi de belles surprises, un peu de science fiction différente des voyages dans le temps.
Le personnage de Circé m'a surprise jusqu'au bout. En la découvrant au départ, on imagine pas ce qui se cache derrière cette femme sympathique.

De plus, on a ici une explication sur un point troublant d'un des épisodes précédents.

Un saga originale mêlant érotisme, voyage dans le temps et un peu d'histoire, légende à découvrir.

Congo requiem Jean-Christophe Grange


Merci aux éditions Audiolib de cette belle découverte.

On ne choisit pas sa famille mais le diable a choisi son clan. 

Alors que Grégoire et Erwan traquent la vérité,jusqu'à Lontano, au coeur des ténèbres africaines, Loïc et Gaëlle affrontent un nouveau tueur à Florence et à Paris. 

Sans le savoir, ils ont tous rendez-vous avec le même ennemi.L' Homme-Clou. 

Chez les Morvan, tous les chemins mènent en enfer.


Un roman à tiroirs comme Jean-Christophe Grange sait si bien les écrire.

Du côté de l'écoute :

La voix d'Hugues Martel est entraînante. Les changements de tons, de rythmes permettent de rester concentrés.
Mon mari qui a écouté en partie avec moi a trouvé que la lecture de Hugues Martel était très bien faite et prenante.


Du côté de l'histoire :

Les Morvan , père et fils d'un côté, enquêtent à Lontano sur une ancienne affaire. Tout deux ne sont pas vraiment d'accord sur l'utilité de cette dernière .Une grande tension existe entre les deux hommes, tout en ayant pour Grégoire(le père) un côté très protecteur sans le montrer.
De l'autre, Loïc et Gaëlle, frère et sœur d'Erwan, affrontent un tueur à Florence puis à paris.

Au départ, j'ai eu un peu mélangé Erwan et son frère Loïc et parfois je mettais un temps pour savoir où l'on était. Je pense que c'est dû à l'écoute où les changements de chapitres, de lieux... sont parfois moins marqués qu'à l'écrit.

Jean-Christophe Grange nous propose ici une histoire complexe sur fond d'anciens crimes et de nouveaux. Il y a beaucoup de rebondissements, de débordements attendus et inattendus.
Plusieurs fois, je me suis dit : "ils ont trouvé la clef de l'énigme" et bien non un nouvel élément revient tout remettre en question et cela jusqu'au bout.
La résolution finale est loin de celle qu'on pouvait attendre au départ : du grand Grange.

J'ai beaucoup apprécié au Congo, les informations données par l'auteur sur les différentes ethnies et leurs rivalités.
Un autre point que j'ai énormément apprécié est le côté psychologique très travaillé des personnages principaux et secondaires. C'est assez effrayant parfois de découvrir les non-dits de chacun et leur vrai caractère.
Il y a aussi dans ce thème phycologie, psychiatrie, une partie qui fait partie de l'intrigue à un degré plus général. Du coup, la fin est étonnante, on va de surprises en surprises : outre de voir où l'auteur nous mène, il y a un grand travail de recherche sur les questions psychiatriques .

Du très grand Grange, il nous propose un thriller complexe aux multiples facettes et tiroirs. Il nous tient en haleine jusqu'au bout.


jeudi 1 septembre 2016

Bilan lectures août 2016


Ce mois ci, j'ai lu :


J'ai écouté :


Et vous, quel est votre  bilan ?


Le livre de Memory Petina Gappah


Merci aux éditions JC Lattès de cette découverte.

« L’histoire que vous m’avez demandé de vous raconter ne commence pas avec la mort, d’une hideur déplorable, de Lloyd. Elle commence par une journée d’août, il y a bien longtemps, quand j’avais neuf ans, que le soleil brûlait mon visage couvert de cloques et que mon père et ma mère me vendaient à un homme étrange. »
 
Enfermée dans le couloir de la mort, pour un crime qu'elle n'a pas commis, Memory se souvient : son enfance joyeuse dans le township près d'Harare, où la nuit les sorcières mangent les enfants. Son attachement pour cet homme blanc, mystérieux et érudit, qui lui a donné une éducation et l'amour des livres...
Désormais, Memory partage ses interminables journées avec Verity et Jimmy, l'arnaqueuse et la prostituée. Entre rire et émotion, le passé resurgit et éclaire son improbable destin.
D'une écriture étincelante, mélodique, ce roman plonge le lecteur dans un monde de mystères, de dérisions et d'énergie vitale.

L'histoire de Memory, celle d'une communauté dans un pays peu connu pour nous : le Zimbabwe.


Memory est dans le couloir de la mort. Une journaliste américaine lui a rendu visite. Son avaocate lui conseille de lui écrire son histoire. Ce livre est donc le récit de la vie des événements qui ont amenés Memory en prison.

Memory se livre avec une certaine retenue sans s’appesantir sur son sort.
Le récit mêle au gré des pensées de Memory le présent et le passé. Ce point donne à mon sens plus de réalisme à l'histoire et donne une profondeur au récit en rendant le lecteur curieux de comprendre ce qu'elle a vécu et vit.
Memory reste sereine, elle écrit pour avoir une chance que sa peine soit réviser sans se permettre de faux espoirs dans un contexte politique difficile dans ce pays.

A travers son histoire, on découvre un pays le Zimbabwe, un cadre de vie , des résurgences de la colonisation dans la façon de penser.
De plus, Memory est quelqu'un de particulier, elle est albinos mais aussi par son éducation qui est encore plutôt réservée à la communauté blanche.

Ce roman est un récit de vie mais il y a plus encore : trouver sa place.

La plume de l'auteur est entraînante. Le roman se lit très vite.

Vous êtes curieux d'un contexte, d'un pays et de ses mentalités que l'on connaît peu, d'un personnage qui n'a sa place ni dans une communauté ni dans l'autre, je vous conseille ce roman.


mercredi 31 août 2016

Damoclès Fatou Ndong


Merci à Anyway éditions de cette découverte.

Madelyn Johnson, jeune afro-américaine de 17 ans pleine de vie, va malgré elle apprendre que tous les « blancs » ne sont pas tolérants face aux gens de « couleur ». Nous découvrirons l’évolution du racisme à travers les années avec les combats de Malcom X et Martin Luther King. Une histoire poignante qui vous poussera à réfléchir sur le racisme qui est malheureusement toujours présent de nos jours.


Un roman fort par son sujet et son message.

Le récit se déroule dans les années 60 (63) dans le Mississippi : un état où la ségration est forte.

Maddy, jeune femme noire de 17 ans a grandi avec les jumeaux Harper Sean et Sébastian (fils d'un riche patron).
Sean et Sébastian sont très différents de caractères. Sébastian et Maddy entretiennent une belle amitié. Sean est assez indifférent à cette dernière mais l'arrivée de James va entraîner Sean vers des idées moins tolérantes.
Maddy est une jeune femme simple, pleine de tolérance. Sébastian est pareil. Sean lui doute et suit le mouvement de la majorité de sa communauté.

La narration est à plusieurs voix et nous permet de découvrir les points de vues de beaucoup de personnages : les trois principaux mais aussi leurs parents. On a aussi parfois la même scène vue par deux personnages différents.

L'objet livre est illustré par des vignettes décrivant des scènes du roman de manière régulière en fin de chapitre.

Un roman qui décrit avec beaucoup de simplicité et d'émotion, les événements de cette époque en s'appuyant sur les voix de Malcom X et de  Martin Luther King.
Le récit dépeint l'intolérance vis à vis des noirs qui montent au gré des réflexions sur l'égalité blanc-noir. Il dépeint aussi la peur des noirs de ne pas être acceptés.
Il y a aussi ici un soupçon de romance très bien fait. Cette dernière montre que les choses peuvent changer : rien n'est ni noir, ni blanc chez chacune des deux populations.

J'ai beaucoup apprécié la manière de Fatou Ndong d'aborder ce sujet. Elle fait la juste part des choses et fait passer un beau message de tolérance. En ayant pris le parti d'avoir comme personnages principaux une jeune femme noire et deux jeunes hommes blancs , elle nous montre les deux façons de penser.

Un roman sur un sujet brûlant pour ces années 60 et toujours d'actualités, très bien traité, l'auteur fait ressortir tout en douceur qu'un Homme quelque soit sa couleur reste un Homme, un être humain.

Les cendres froides Valentin Musso


Dix jeunes femmes enceintes, grandes et blondes, sourient à la caméra. Elles attendent les enfants illégitimes de la guerre, conçus avec un officier allemand. Aurélien découvre ce film lors du décès de son grand-père médecin, qui y apparaît. Quand le jeune prof cherche à en savoir plus, il reçoit aussitôt des menaces. Et une octogénaire est tuée chez elle, tout près de la maison du dit grand-père... 



Du côté de l'écoute :

J'ai adoré la manière de lire de Jean-Marie Fonbonne, on a l'impression d'être avec Aurélien de vivre aux rythmes de ses découvertes.

Du côté de l'histoire :

Le décès de son grand-père va plonger Aurélien dans de découvertes sur sa famille mais aussi sur une partie de l'histoire nazie en particulier sur les lebensborn.

Le début est un peu déroutant car on suit en parallèle Aurélien et une enquête sur le décès d'une vielle femme. On ne voit que vers le milieu le lien antre les deux histoires.

Aurélien est quelqu'un qui fait confiance et  qui a du mal à accepter ce qu'il découvre.

L'intrigue est très bien menée : des explications historiques , des découvertes et une fin à laquelle je ne n'ai pas pensé . La révélation finale m'a étonnée mais elle se tient et j'ai adoré être surprise de la sorte.

C'est le premier roman de l'auteur que je lis (écoute), je suis très curieuse d'en découvrir d'autres tant j'ai apprécié celui ci .


mardi 30 août 2016

Essaie-moi. Volume 1 Peut-elle lui faire confiance Flore Job


Merci aux éditions Publishroom de cette belle lecture.


Un monde les sépare, pourtant, leur rencontre est comme une évidence...

À 26 ans, Samantha, a décidé de faire une croix sur sa vie amoureuse pour se consacrer à son jeune fils, qu’elle élève seule. Mais lorsqu’au cours d’une soirée elle croise la route d’Enzo, elle ne peut résister à son charme. S’il semble lui aussi totalement fasciné par elle, Samantha se questionne tout de même. Qu’est-ce qu’un footballeur professionnel, richissime et tout juste âgé de 23 ans pourrait bien lui trouver à elle, la jeune maman esthéticienne, qui se bat chaque jour pour joindre les deux bouts ?

Un roman émouvant.

Samantha, mère célibataire, a de gros soucis pour joindre les deux bouts. Elle va faire des extras et va rencontrer Enzo.

Une très belle histoire, pleine d'émotions mais aussi de rebondissements : qui est Enzo ? Pourquoi Sam est-elle autant à fleur de peau ?

Il y a dans ce récit beaucoup de belles émotions, aidées en ça par la plume de l'auteur. Un style doux, sensible, d'où les sentiments transpercent.
Le personnage de Sam est très bien travaillé. C'est une jeune femme déterminée, entière qui a des principes mais elle a aussi peur de s'engager.
Tout ceci donne une très belle romance avec ce qu'il faut de tension pour rendre la lecture addictive.

Une très belle romance, touchante, émouvante. J'ai hâte de pouvoir découvrir la suite.



Un rôle sur mesure Pierrette Lavallée


Merci aux éditions Sharon Kena de cette magnifique lecture.

Un accident, une perte incommensurable, une vie brisée...
Ophélie ne sait pas comment elle pourra surmonter la situation dans laquelle elle se trouve. C’est sans compter sur Jonas, son ex petit-ami et la bande de Zonards qui gravitent autour de lui.
Petit à petit, Ophélie va cesser d’endosser le rôle de la fille cynique, fière, insensible et mettre à nue ses sentiments et sa véritable nature. Mais de nouveaux obstacles vont se mettre sur sa route…

Ophélie se retrouvera à faire des choix cruciaux mais fera-t-elle les bons ?


Un second opus encore plus intense que Sous le masque des apparences.

( Les deux titres peuvent se lire séparément mais il est tout de même mieux de les lire dans l'ordre.)

On retrouve ici Jonas et Ophélie. Leur histoire est belle et intense.

Le début du roman est beau léger malgré la situation désastreuse d'Ophélie, sa colère. L'auteur a su nous donner des moments d'humour qui allègent la tension. C'est très bien fait.
Cette première partie est aussi une belle leçon sur le handicap.

Pierrette Lavallée nous rend adique à son histoire et à ses personnages. Il y a quelque chose de fort qui ressort ici autour de cette famille de coeur que Jonas a rassemblée. Ophélie va pouvoir réagir en sentant entourée, encouragée. Elle trouve ici tout ce qui lui manque dans sa propre famille.
J'ai adoré cette ambiance familiale, ce soutien, cette amitié qui en ressortent.

Ophélie est une jeune femme têtue, perdue. Jonas, lui est un jeune homme à l'écoute, persévérant. Ces deux là font  des étincelles pour notre plus grand plaisir.

La deuxième partie est encore plus dure, plus intense en émotions qui nous prennent les tripes.

J'ai adoré ce récit, j'ai vécu intensément l'histoire d'Ophélie et Jonas.
J'ai aussi adoré découvrir un peu plus les personnages secondaires : Dick, Lucky et Mel. J'ai hâte de découvrir ce que l'auteur nous réserve avec eux et les autres.

Après Sous le masque des apparences avec Un rôle sur mesure, Pierrette Lavallée nous propose ici une nouvelle fois un roman fort, intense en émotions et sentiments.
Un roman  sublime !

lundi 29 août 2016

Yoga & Supplices Oly TL


Merci à Nisha éditions de cette découverte.

Sous les manguiers de leur villa malienne, Lilas et Steen s’adonnent à un yoga bien particulier. Les cordes de Monsieur Hood ne sont jamais bien loin. Dominant dans l’âme, adepte du contrôle, le Maître est torride, même sur un tapis de yoga…

Du yoga à deux très sensuel.

Lilas et son maître s'exercent à des postures de yoga à deux.

Autant, j'ai énormément apprécié Pari à Trois de l'auteur, autant ici je reste sur ma faim.
La plume de l'auteur est toujours aussi agréable et douce.
Le point qui m'a gêné ici, ce sont les descriptions des scènes de yoga et de la sensualité qui en résultent. Je ne suis pas du tout arriver à imaginer ce qu'elles pouvaient donner. Du coup, j'ai eu beaucoup de mal à m'imprégner de l'atmosphère de cette nouvelle. Je connais pas grand chose au yoga ceci explique peut-être cela.

Ayant lu et apprécié les trois autres titres de l'auteur, je reste sur une bonne impression. Pour cette nouvelle, ce n’était peut-être pas le bon moment.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (214)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.

J'ai lu ensuite ;


Un autre jour pour mourir, ma chronique ici.
A toi de jouer, ma chronique ici .
Avant que tout se brise, ma chronique ici.
Le copain de la fille du tueur, ma chronique ici.

J'ai aussi lu  :


Les soucis d'un Sanssoucy tome 1, ma chronique ici.

Ma lecture en cours :


J'écoute :


Mes prévisions pour la semaine :


Et vous, que lisez-vous ?