samedi 21 mai 2016

Above All tome 3 Décoller Battista Tarantini


Merci à Angels éditions de cette lecture.

Depuis quelques temps, tout nous souriait : Andreas donnait à notre couple une chance de parvenir à un équilibre, je volais sans faillir. Il a pourtant suffi d'une mission pour que nos vies basculent. L'escale sur l'archipel d'Hawaï est sur le point de s'achever et les démons du passé ont décidé de nous tourmenter. Pourvu que nous nous en sortions indemnes. Pourvu que le destin ne nous joue pas encore de mauvais tours...


Ce tome 3 est pour moi, le plus abouti de la saga.

Il cumule les rebondissements. Les enjeux pour Alexi et Andréas sont importants ici aussi bien du côté privé que professionnel.
De plus, les secrets, les non-dits des tomes précédents leurs sautent à la figure.

Tout ceci fait de cet opus, un tome haletant, palpitant. On se demande comment cette histoire va pouvoir se terminer.
On a aussi des surprises du côté des personnages secondaires : les anciens "ennemis " deviennent des alliés.
Il y a aussi une belle part faite à la place de la femme dans un milieu d'hommes. C'est très bien fait. On voit comment Alexi doit jouer des coudes pour apprécier à sa juste valeur et aucun manquement ne lui est pardonné.

Un excellent troisième tome, le meilleur pour moi de cette saga, cet opus est plein de suspense donc prenant et palpitant sans oublier une romance qui apporte aussi son lot de surprises.


vendredi 20 mai 2016

Croque-Monsieur Mathias Claeys



Merci à NetGalley et aux éditions HQN de cette lecture.

Jouer au loto, voilà ce qu’il devrait faire. Car aujourd’hui, c’est la journée des bonnes nouvelles pour Nicolas : c’est sûr, la chance est de son côté ! D’abord, il y a eu cette rencontre avec Karl, un serveur drôle, charmant et très sexy, avec qui il a tout de suite accroché et qu’il compte bien revoir. Puis cette réponse qu’il n’attendait plus, n’espérait plus : l’acceptation de son manuscrit par une maison d’édition. Une grande maison, et reconnue en plus ! Le voilà donc avec deux nouveaux rendez-vous sur son agenda : signer son contrat et revoir Karl. Mais il se pourrait bien que certains évènements viennent perturber son planning…


Un romantic suspense M/M qui m'a déçue.

Le début est une romance M/M puis le récit prend très vite une tournure thriller avec des événements étranges.

Du côté de la romance, pas grand chose à se mettre sous la dent, ce n'est pas ce point qui m'a gêné appréciant le côté suspense aussi.

Là où le bas blesse pour moi, c'est le style de l'auteur.
Un style sans fioritures, simple, peut-être trop simple, aucun sentiment, émotion ne ressortent de la plume de Mathias Claeys. J'ai eu beaucoup de mal avec ça.
J'aime les styles, où l'on ressent quelque chose à la lecture du roman. Ici, ça n'a pas été le cas, j'ai donc eu du mal à m’intéresser aux personnages et à leur histoire.
De plus, l'auteur insère des passages du futur qui n'apportent au final pas grand chose puisqu'on les retrouve quasi identiques par la suite.

Ne vous arrêtez pas à mon avis. Ce roman plaira , je pense à tout ceux qui sont pas aussi sensible que moi au style d'un auteur.


Geek Girl tome 3 Holly Smale


Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu'elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail... à New York ! En l'espace de vingt-quatre heures, elle quitte l'Angleterre et se retrouve dans une ville triste et perdue de la grande banlieue new-yorkaise. La voilà loin de ses amis, loin de sa vie, très très loin du bonheur. Même les quelques shootings auxquels elle participe en cachette à New York ne suffisent pas à lui remonter le moral. D'autant que, pour couronner le tout, Nick prend de plus en plus ses distances avec elle...


Un troisième tome toujours aussi désopilant.

Harriet est égale à elle-même, geek, un peu coincée et tellement naturelle.

La première moitié du roman est assez calme côté situations cocasses. Il est aussi intéressant de redécouvrir Harriet dans sa vie de tous les jours avec sa famille et ses amis.
Dans la seconde , elle se rattrape et m'a fait beaucoup sourire.

Un tome, un exil, Harriet est à New-York. Comme toujours avec elle, ce qu'elle a imaginé vivre et loin de ce qui lui arrive réellement.
L'essentiel, c'est qu'elle retombe toujours sur ses pieds et garde ses belles valeurs : fidélité en amitié, en amour et elle reste elle-même : geek un jour geek toujours !
Il y aussi un côté familiale plus poussé dans ce tome.  Ils sont aussi un peu Geek dans leur genre, surtout le père d'Harriet. Annabel, sa belle-mère m'a surprise. On la connaissait en fait peu à travers les précédents tomes. J'ai beaucoup aimé la fin et son analyse de la situation.

Un tome toujours aussi drôle et léger, tout en gardant les pieds sur terre avec de belles valeurs et beaucoup de simplicité.

jeudi 19 mai 2016

Ne Rougis pas tome 5 Lanabellia


Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.



On retrouve Rose et son Compliqué et c'est compliqué !

La vie de Rose n'est pas simple. Elle ne se rend pas compte de tout ce qui lui gravite autour.

Un épisode très romanesque mais aussi plein de rebondissements, il se lit très vite.
Beaucoup de choses restent en suspend dans cet opus. On avance tout doucement . Gabriel reste encore très mystérieux par certains côtés.
Les interactions de Rose avec plusieurs personnages secondaires nous font aussi se poser des questions qu'à la suite des événements.

La plume de l'auteur est toujours aussi entraînante. Elle nous capture et on est pris des les premières lignes dans le récit.

La fin de ce tome est atroce : vite la suite !

Premier rôle Fanny André


Merci aux éditions Milady  de cette belle découverte.

Lorsque Thia se rend avec ses meilleures amies à Londres afin d’assister à un fan event autour d’un film à succès, elle est loin d’imaginer qu’elle va avoir la chance incroyable d’approcher et de rencontrer les acteurs... et notamment le beau et mystérieux Maden, pour qui elle a toujours eu un énorme crush. À sa propre surprise, elle va se retrouver néanmoins à flirter avec le séduisant Jackson, dont l’accessibilité et le charme facile sont loin de la laisser indifférente. Entre la passion ombrageuse et longtemps fantasmée, et le coup de cœur sans nuage auquel elle ne s’attendait pas, le choix s’annonce difficile...


Une romance triangulaire, très bien faite, on se passionne pour cette histoire (ces histoires).

Thia va rencontrer lors d'un fan-événement les acteurs de l’adaptation TV de son roman préféré. Deux hommes, deux des acteurs, Maden et Jackson vont attirer Thia.

Jackson et Maden sont deux personnages à l'opposé l'un de l'autre. Jackson est le charmeur, le pitre, un homme avec qui on se sent à l'aise. Maden, lui est ténébreux, sombre, mystérieux, il est plus distant.
On comprend Thia dont le coeur ne sait lequel choisir.

Les triangles amoureux sont parfois lourds. Ici, ce n'est pas du tout le cas. L'auteur sait rendre la chose naturelle. On ressent une franchise derrière Thia qui se sent attirée par les deux hommes sans savoir comment réagir surtout avec Maden . Elle n'arrive pas à faire un choix, les choses sont compliquées d'un côté. C'est un gros dilemme, une torture pour elle.
L'auteur a traité ce sujet difficile avec beaucoup de réalisme et avec un côté touchant, prenant. On ne s'offusque pas du ressenti de Thia.

Ce roman est paru en épisodes au départ. J'ai énormément apprécié ma lecture en un seul opus. J'ai l'impression que si je l'avais lu en épisodes, je l'aurai encore plus apprécié. L'attente qui résulte entre deux parutions est une bonne chose je pense pour ce récit. Pour ce genre de roman, la parution en épisode est un vrai plus. J'ai même hésité plusieurs fois à le poser entre deux épisodes et prendre un autre roman.

Une très belle romance avec un triangle amoureux extrêmement bien fait, on est pris dedans , on ne s'agace pas, on comprend Thia . Le roman a un côté suspense très appréciable. La fin est étonnante, elle m'a ravie.


mercredi 18 mai 2016

Cookie Monster Venor Vinge


Merci à Babelio et aux éditions Le Bélial de cette découverte.

Non, vraiment, la vie de Dixie Mae n'a pas toujours été rose... Mais grâce à LotsaTech, et au boulot qu'elle vient de décrocher au service clients de ce géant des hautes technologies, les choses vont changer. Telle était du moins sa conviction jusqu'à ce que lui parvienne l'email d'un mystérieux expéditeur, message qui contient quantité de détails intimes liés à son enfance et connus d'elle seule... Dixie Mae, telle Alice, devra passer de l'autre côté du miroir et payer le prix de la vérité - exorbitant : celui de la nature ultime de la réalité au sein de la Silicon Valley...

J'ai sélectionné ce livre pour son résumé bien alléchant et intrigant.

Je ne savais pas que ce roman faisait partie du genre Hard SF. Je le voyais plus comme un thriller avec un côté science-fiction simple, si je peux dire. La Hard SF est de la science-fiction qui est compatible avec les connaissances techniques et scientifiques au moment où l'auteur écrit son roman.

Ici, l'intrigue se déroule dans un complexe d'un société de hautes technologies : LotsaTech qui a dépassé IBM, Microsoft ...
L'auteur nous propose suite au mail reçu par Dixie Mae, une enquête, un jeu de piste à travers le complexe pour découvrir qui est derrière ce dernier. Ce jeu de piste nous mène de découvertes en découvertes plus intrigantes les unes que les autres.
On est en pleine technologie sur l’intelligence artificielle, sur des projets de simulation, de tests etc... ceci pour le côté science-fiction.
Ce roman propose aussi un côté conte tel Alice aux pays des Merveilles.

La lecture de ce court roman, une centaine de pages est très prenante tant on a envie de comprendre.
J'ai un petit bémol. J'ai trouvé les raisonnements et les explications scientifiques parfois un peu complexes. J'ai une formation scientifique, si tel n'avait pas été le cas, je pense que je serai passée à côté de certaines informations.

Un roman surprenant passant de la Hard Science-fiction à quelque chose tendant vers le conte.


Pas sans toi Ven Yam


Merci à NetGalley et aux éditions HQN de cette belle découverte.

Si Julian pouvait changer un instant de son passé, ce serait ce jour-là. Ce fameux soir où, ayant encore oublié ses clés, il attendait bêtement devant la porte de leur appartement ; où Marcus, comme toujours, est arrivé en sauveur pour lui ouvrir. Ce terrible soir où il a perdu son meilleur ami.

Alors, s’il pouvait changer le passé, Julian choisirait d’accepter les mots d’amour que lui offre Marcus. Il s’obligerait à repousser ses préjugés, sa colère et ses doutes pour serrer son ami dans ses bras et laisser parler son cœur.

Six années se sont déjà écoulées… Julian est devenu une star internationale. Mais il lui manque l’essentiel ; une part de son âme, une part de son être : Marcus. Cette part manquante, Julian a décidé de la reconquérir, coûte que coûte. Dès demain, il partira pour retrouver Marcus…


Une superbe romance M/M, magnifique et très platonique une grande partie du roman.


Marcus a déclaré son amour à Julian, son meilleur ami. Ce dernier a fui. Six ans plus tard, il part à la recherche de Marcus.

Une romance difficile et simple à la fois, difficile de revenir sur six années de silence, simple car tout est encore là mais comment affronter ces non-dits, ce silence.

Une histoire triste et belle, pleine d'émotions, elle est très platonique (rien d'érotique ici) et nous fait découvrir la peur d'avouer ses sentiments , la peur du rejet, le dur travail d'acceptation, les doutes.

J'ai été touchée, émue par ces deux hommes, ces deux amis qui ne savent plus où leur relation, amitié en sont. Ce récit est doux et lent chacun croyant agir pour le bien de l'autre. C'est très bien fait, on ne s'ennuie pas une minute.
La plume de l'auteur est belle, pleine de sensibilité.

Je vous conseille cette romance simple et belle.




mardi 17 mai 2016

CHALLENGE CONTRE L’HOMOPHOBIE ÉDITION 2016

Cette année, je vais participer au challenge organisé par Nathalie du blog Sur ma table de nuit et Kevin du blog Les lectures de Kévin

Je vous mets le copier/coller de leur article. Si vous voulez vous inscrire, allez sur leur blog.


Sur ma table de nuit : 

Coucou les p’tits loups,
Je suis fière d’annoncer que le blog  » Les lectures de Kevin «  et le mien avons l’honneur de lancer la seconde édition de notre challenge contre l’homophobie, un challenge de lecture au message percutant contre les discriminations, les tabous encore – hélas – présents dans notre société. L’idée donc de ce défi de lecture est de participer à changer cela, est d’essayer de donner un message d’espoir pour toutes les personnes homosexuelles en leur montrant que nous, simples lecteurs, simples amoureux de la lecture, les acceptons pleinement et que nous sommes tout aussi révoltés face à une certaine partie de notre population non compréhensive.
Comme l’an passé, le but sera de lire au moins 6 livres d’ici la fin de l’année mais rien ne vous empêche d’en lire plus et de nous faire partager votre avis, d’aiguiller les lecteurs non-initiés vers des romans qui pourraient leur plaire. Car oui, nous ne visons pas uniquement un lectorat amateur du genre mais nous voulons toucher tous les types de lecteurs. Initié ou non. Jeune ou moins jeune. Réaliste ou lunatique. Alors, toi derrière ton écran, n’hésite pas et embarque dans cette aventure de paix.
gay-pride-2013-564x375
Pour ceux qui n’ont pas participé au challenge de l’an passé, vous ne pouvez pas savoir pourquoi nous avons choisi le nombre significatif de 6. Ce nombre correspond aux 6 couleurs du drapeau représentant la cause gay et lesbienne, le drapeau représentant les initiales du mouvement LGBT(QI). Alors, accrochez-vous et brandissez fièrement ce drapeau sur votre blog et vos lectures.
L’année passée était la première édition et nous n’étions pas les plus performants pour le suivi des lectures de chacun. Cette année, nous apprenons de l’an passé et après chaque lecture, nous vous demanderons d’informer un des deux blogs (via des formulaires mis à votre disposition) ou de poster un message sur le groupe Facebook sur lequel nous vous invitons (ici).
Amis lecteurs, je vous invite à participer et lire. Amis éditeurs, que vous publiiez des romans de ce genre ou non, je vous invite à partager ce message de paix.

 » JE DÉTESTE LE MOT HOMOPHOBIE. CE N’EST PAS UNE PHOBIE, VOUS N’AVEZ PAS PEUR, VOUS ÊTES SEULEMENT DES CONNARDS.  » DE ANONYME

Règles :
  • Faire en sorte de lire un minimum de 6 livres
  • Informer un des deux blogs participants (ou les deux) après chacune de vos lectures
  • Un manga ou une bande-dessinée sont autorisés, pas plus
  • Prenez du plaisir en lisant


Eh, bien dansons maintenant ! Karine Lambert


Merci aux éditions JC Lattès de cette belle découverte.

Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes. 
Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire.

Marguerite a toujours vécu dans l'ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs coeurs se réveillent. Oseront-ils l'insouciance, le désir et la joie ?

Après le succès de L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, traduit dans de nombreux pays, Karine Lambert signe un roman lumineux sur la fragilité et l'ivresse d'une histoire d'amour à l'heure où l'on ne s'y attend plus.

Un romance pétillante, originale avec un peu de mélancolie , un brin de folie, de jeunesse, des sensations un peu contradictoires vous me direz mais c'est tout à fait  ce que l'on ressent à cette lecture.

C'est très bien dépeint, je me suis surprise à l'avoir lu en deux fois à une vitesse folle.
Il est plein de légèreté et pourtant.

Marguerite a 78 ans, est veuve depuis peu. Elle vivait à l'ombre de son mari dans une routine bien établie sans fantaisie. Elle se sent perdue et revivre à la fois.
Marcel est aussi veuf. Il a perdu son âme sœur, son point d'ancrage.
On suit leur histoire en parallèle jusqu'à leur rencontre. Une rencontre qui va les pousser, leur faire voir les choses autrement, leur redonner goût à la vie ...

L'auteur a très bien su faire ressortir toutes les émotions de Marguerite et Marcel : la tristesse, la mélancolie, l'envie de vivre, la tendresse, un peu de folie et un côté enfantin, jeunesse aussi.

C'est le titre et la couverture qui m'ont attiré vers ce roman. Je suis contente d'avoir eu l'occasion de le découvrir. C'est une petite pépite du genre.

On ressent un souffle de vie, d'espoir, d'amour avec un brin de légèreté de folie comme pour un premier amour. C'est très agréable et addictif aussi.
Une romance à découvrir pleine de vie, Marcel et Marguerite veulent profiter de tout ce qu'elle a leur offrir.



Step Brother Pénélope Ward


Merci aux éditions Hugo Roman de cette magnifique découverte.

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle. 

Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. 
Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit jusqu'à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y était apparu. 

Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête. 

Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?


Un magnifique roman poignant, plein d'émotions et une histoire sur la durée.

J'ai été étonnée au début du roman et dans toute la première partie de ce dernier de l'âge de Greta et Elec. Ils sont lycéens. Je me suis dit c'est un NA ou un YA. J'ai compris en commençant la deuxième partie pourquoi il est classé NA.

Ce roman est fort en émotions, en sentiments de toute sorte. L'auteur nous donne les points de vue des deux personnages principaux mais pas avec une narration alternée avec quelque chose d'original qu'il vous faut découvrir en lisant ce roman.
Le point de vue d'Elec m'a énormément touchée, bouleversée, parfois les larmes n'étaient pas loin. On découvre un être tout en contradictions, apeuré par son passé, son histoire. Sa "partie" est belle, poignante.
Du côté de Greta, l'auteur aussi  nous propose beaucoup d'émotions. Greta est touchante moins bouleversante qu'Elec , c'est dû à la manière dont l'auteur aborde différemment les deux points de vue et à l'histoire personnelle d'Elec.

Il y a longtemps que je n'avais pas été autant happé par un roman et par la deuxième partie que j'ai lu d'une traite en à peine deux heures.

Vous l'avez compris, ce roman m'a touchée. On est pris dans l'histoire de Greta et Elec, on se pose beaucoup de questions. L'auteur nous décrit leurs sentiments, leurs interrogations, leur désarroi avec beaucoup de justesse ce qui rend le roman émouvant et addictif.


lundi 16 mai 2016

Nini Zombie Tome 1 Celle qui n'existait plus ..Norival Borrini


Merci à Kennes éditions de cette belle découverte.

Nini est morte. Ce pourrait être la fin mais c’est le début d’une nouvelle aventure pour la jeune fille devenue un zombie. Mais rien n’est simple dans sa nouvelle vie. En renaissant, Nini a perdu la mémoire et ne se souvient que d’une chose : elle est dessinatrice. Mais qui est-elle vraiment ? Pourquoi le professeur Spirit l’a-t-il ramenée à la vie ? Et qui est Zékiel, ce feu follet qui se prétend éperdument amoureux d’elle ? En partant à la recherche de son passé, Nini va prendre de gros risques. En effet, un lourd secret plane sur sa famille et de nombreuses personnes souhaiteraient qu’elle reste amnésique. Et puis surtout, la mort rôde et elle est prête à tout pour récupérer l’âme perdue de « celle qui n’existe plus «.


Une histoire originale, un univers proche de Frankstein et du nôtre.

Tous les jeunes lecteurs vont se régaler avec Nini.

Nini est courageuse, un brin téméraire et surtout elle a un sixième sens. Lorsqu'elle dessine, ses dessins. évoquent  des scènes du futur. Elle ne sait pas pas toujours les interpréter.

Ce premier tome pose les bases d'une grande aventure : la quête de Nini à retrouver ses parents et son identité. Elle va devoir faire des choix.

La conception des zombies et leur mode de survie sont originaux. Le récit fait planer le mystère sur qui sont réellement Nini et sa famille. Ce premier tome dévoile peu de choses. On a juste quelques indices qui nous font nous poser beaucoup de questions et donnent envie de connaître la suite.

J'ai passé un très bon moment avec Nini, un peu frustrée  de ne pas en avoir plus. Vous l'avez compris, je suis  très curieuse de la suite des aventures de Nini et de pouvoir découvrir les réponses sur elle et sa famille. Comment va-t-elle gérer ce qui lui arrive ? Qui est-elle vraiment? Que veulent les méchants?


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (199)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :


La vengeance du Highlander, ma chronique ici.
The Young World, ma chronique ici.
Le Baiser, ma chronique ici.
Geek Girl tome 2, ma chronique ici.

Nini zombie, un roman jeunesse bien sympathique, ma chronique cet après-midi.
Step Brother, un magnifique roman, ma chronique demain.
Eh bien dansons, une superbe romance.
Pas sans toi, magnifique M/M.
Cookie Monster, de la Hard SF.

Ma lecture en cours :


J'écoute toujours :


Mes prévisions pour la semaine: l'ordre est aléatoire.



Et vous, que lisez-vous ?