samedi 2 avril 2016

Dans Les Déserts du vide tome 1 La déchirure Lydia Valldepérez


Merci à l'auteur de cette magnifique lecture.

1933. La guerre d’Espagne se profile à l’horizon. Soledad, Juan et Jaime vivent dans un petit village du golfe de l’Ebro, au cœur de la Catalogne espagnole. Soledad, fille d’un propriétaire terrien, au destin dramatiquement lourd à porter dès ses treize ans. Juan, un garçon très pauvre qui s’épuise à travailler pour faire vivre ses vieux parents tout en rêvant d’égalité et de justice. Jaime, un jeune étudiant en médecine, fils de notable, catholique, mais sympathisant à la cause républicaine. Les évènements tragiques d’une guerre fratricide, républicains contre franquistes, vont les jeter sur des chemins douloureux. La guerre va faire de Juan et Jaime deux amis inséparables, et ils aimeront la même fille, Soledad. A travers le regard de trois êtres sensibles et attachants entraînés dans un conflit qui les dépasse, « Dans les Déserts du Vide » emporte le lecteur dans les affres de la guerre civile espagnole, le tenant en haleine jusqu’à un dénouement surprenant, et laisse une marque durable dans le cœur et la mémoire.



Un magnifique roman , un récit de vie, de trois vies : Soledad, Jaime et Juan avec pour point central Soledad.

On découvre Soledad le jour de ses 13 ans, le jour où sa vie va basculer et on la suit pendant plusieurs années.

Soledad est une jeune fille, aimant la vie mais le destin s’acharne et lui apporte que des déconvenues.

Le récit se déroule dans une Espagne troublée, celle des années qui voit la montée du communiste et des franquistes.
On suit nos trois personnages à travers la guerre civile espagnole. Comme le dit Jaime, il n'y a pas pire conflit qu'une guerre civile et fratricide.

L'auteur m'a émue à travers ces trois histoires liées entre elles par l'appartenance de nos trois héros au même village de Catalogne.
Trois personnages, trois milieux : Soledad fille unique d'une riche paysan, Jaime fils du médecin du village, Juan fils de la famille la plus pauvre du village; trois regards différents et identiques sur cette vie faite de superstitions religieux, où le qu'en dira t-on est le plus important; trois façons de vivre les choses, d'évoluer vers des mœurs moins austères et vers une ouverture d'esprit.

Ce premier tome pose les bases de tout ça et de bien des changements qui ont eu lieu au siècle dernier.
On découvre ici une histoire très bien construite, dure, émouvante, triste.
La plume de l'auteur est fluide, nous entraîne et nous étreint dans ce magnifique récit.

J'ai hâte de lire le tome 2 et voir ce que le destin (l'auteur) réserve à Soledad, Juan et Jaime.

Un magnifique roman de vie, de courage, un récit plein de rebondissements se déroulant dans un contexte dur : l’Espagne en guerre civile puis l'Espagne de Franco.
Je vous le conseille, ce roman saura vous émouvoir, je pense, à travers ces trois destins.


vendredi 1 avril 2016

Bilan livresque de mars 2016


Ce mois ci, j'ai lu :

Un mois riche en lecture et belles découvertes.




Mon bilan audio :


Le journal d'un booty girl Rose Darcy


Merci aux éditions Sharon Kena de cette belle lecture.

No n’a jamais cherché le prince charmant. Pourtant, elle l’a trouvé !
Quand son amour de jeunesse est revenu dans sa vie de célibataire mouvementée, la jeune femme ne s’attendait pas à ce qu’il la chamboule à ce point ! Aujourd’hui, Greg lui apprend à changer son regard sur elle, à comprendre qu’elle est fabuleuse, et pas seulement chiante. Mais l’amour qu’ils se portent tous les deux lui permettra-t-il de surmonter ses craintes, ses complexes et toutes ces idées brouillonnes qui tournent dans sa tête ?
Passer de « seule et fière de l’être » à « je suis ta moitié » en moins de six mois a de quoi vous perturber, et No n’échappe pas à la règle. Entourée de ses morues adorées, d’un ban de maquereaux, de garces frigides et de son homme, la jeune femme va devoir prendre une décision : se donner une chance de laisser son passé et ses angoisses derrière elle, ou s’enfermer dans la peau d’une fille qu’elle n’est pas vraiment.

L’amour balaie tout sur son passage. L’amour vous construit, vous reconstruit. L’amour vous rend forte, belle, courageuse… Si on le laisse faire…



J'ai retrouvé avec énormément de plaisir la plume pétillante, plein d'humour de Rose Darcy.

On retrouve No de Sexy No. Le préquel qui fait un quart du roman est le reprise de la nouvelle Sexy No.
Le reste du récit est consacré à No et sa relation naissante avec Greg.

On retrouve une No, peu sûr d'elle, complexée, se posant toujours autant de questions. Elle nous donne l'impression que pour un pas en avant, elle en fait trois en arrière. Elle n'arrive pas à se détacher de son sentiment de mal-être et à s'accepter.

Ce premier tome (oui c'est une saga) est tout dans le questionnement. C'est à la fois prenant et agaçant. On a envie que No prenne sur elle et avance et on est aussi attendri devant ses perpétuelles interrogations.
Vu qu'il y a un second tome (un troisième aussi, il me semble), j'espère que No va évoluer et enfin prendre des décisions franches.

Un petit roman qui pose bien les bases du personnage de No et de la saga, j'ai beaucoup aimé la retrouver, même si j'ai eu souvent envie de la secouer. J'espère qu'elle va tendre de l'assurance et se délivrer de son passé par la suite. J'ai hâte de découvrir ce que l'auteur nous réserve.


jeudi 31 mars 2016

Maestra L. S. Hilton


Merci aux éditions Robert Laffont de cette lecture.

Le thriller le plus scandaleusement original que vous lirez cette année. 
Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères londonien qui l'exploite malgré ses diplômes et son talent. La nuit, elle officie dans un bar à hôtesses où elle séduit sans effort.
Judith sait qu'elle doit jouer le jeu. Pour faire carrière et pour charmer les hommes, elle a appris à être une gentille fille... Jusqu'à ce qu'elle découvre une gigantesque escroquerie autour d'une fausse toile de maître. Licenciée avant d'avoir pu faire éclater le scandale, Judith décide de fuir avec un riche client sur la Côte d'Azur. Là-bas, un monde décadent et corrompu les attend. Là-bas, elle goûtera à la vengeance. La gentille fille deviendra femme fatale.
Traduit dans 35 pays et déjà en cours d'adaptation par la productrice de Millénium et la scénariste de La fille du trainMaestra est le premier volet d'une trilogie noire et érotique.


Un roman mêlant thriller et érotisme, j'étais très curieuse de le découvrir, appréciant les deux genres.

Je suis déçue. Je ne suis à aucun moment vraiment rentré dans le récit. L'histoire de Judith/ Lauren m'a laissé de marbre. Je me suis sentie spectatrice de fond de salle, n'étant pas sur de bien savoir où l'auteur voulait en venir et essayant de comprendre sans arriver à me sentir concerné par ce que je lisais.

Le mélange des deux genres n'apportent pas grand chose à mon sens à l'histoire.
Judith aime le sexe dur, hard, une chose qu'elle assume. C'est chaud et sans grand intérêt.
De plus, il y a peu de suspense, quelques longueurs aussi. Le tout fait que je ne suis pas arrivée à m'imprégner de cette étrange ambiance qui ressort du roman.

Un roman dont j'attendais peut-être de trop, il n'a pas tenu ses promesses. Je ne me suis pas sentie concernée par l'histoire de Judith et pourtant le récit est à la premier personne.


Bad Romance Céline Mancellon



Merci aux éditions Milady de cette belle découverte.

Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant...

Une romance torturée, tortueuse.

Comme souvent avec les romans de Céline Mancellon, j'ai besoin de quelques pages pour retrouver la magie de sa plume et de là je dévore le roman : celui ci n'a pas fait exception.

Céline Mancellon nous propose ici une romance avec un bad boy, un vrai, un dur . Chris est le mauvais garçon , il tapasse les junkies pour son patron Ronan. Il baise tout ce qui bouge ...

Sa rencontre avec Kate va le rendre un peu mièvre mais seulement avec elle. Bad boy, il est bad boy il restera. Il a du mal à comprendre ce qui lui arrive en présence de Kate.

L'auteur par petites touches nous apportent de petits éléments qui vont prendre de l'ampleur au fil des pages et nous donner une romance encore plus difficile. Quand le récit tourne au cauchemar, il n'y a pas vraiment d'effets de surprises et pourtant on reste pantois. On se pose 1000 et une questions.
La fin m'a beaucoup émue, touchée. J'ai eu les larmes aux yeux.

Une magnifique romance, Céline Mancellon nous propose une histoire complexe, une romance dure et tumultueuse. On doute tout au long du récit.


mercredi 30 mars 2016

La chute saison 2 Tome 3 Twiny B.


Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.




On retrouve une Prune à fleur de peau tel que l'on la voit peu. Dans ce tome avec elle, c'est tout ou rien. Elle passe de la joie aux larmes. Elle est de plus en plus amoureuse d'Adam.

Donald et sa Daisy futée ont su m'attendrir dans ce tome : un troisième volet de cette seconde saison , tout en émotions ! On est tout aussi à fleur de peau que Prune et la question et si ? nous turlupine tout au long du récit.

L'auteur sait faire rebondir l'histoire de Prune et Adam pour toujours nous garder en haleine. De plus, chaque épisode est une nouvelle révélation de son talent. Twiny B. a su encore une fois me surprendre, me passionner dans ce nouvel opus pour l'histoire d'Adam et Prune.



Trilogie Quantum Tome 3 Victorious M.S. Force


Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.

Leur passion forge le destin...

L'histoire haletante et torride de la relation entre une jeune institutrice new-yorkaise rigide et un peu coincée et un acteur de cinéma au sommet de sa gloire, homme à femmes dominateur. Tout les oppose, ils n'ont rien en commun et, pourtant, une passion torride, puissante et irrationnelle va les pousser l'un vers l'autre pour leur faire vivre une grande histoire d'amour du xxie siècle. Lui est tellement épris de Natalie qu'il se persuade qu'il peut changer pour elle et devenir l'homme dont elle a besoin. Mais Natalie a-t-elle vraiment envie que Flynn change ?

C'est dans cette aventure amoureuse passionnée que nous entraîne M.S. Force avec tout son talent, en s'immisçant dans chacun de ses personnages pour nous faire partager son point de vue.


On rentre avec ce tome dans le vif du genre littéraire,un troisième tome plus érotique que les précédents.


Le second tome finissait sur deux interrogations. Ce troisième opus  nous régale du côté de la vie de couple de Nat et Flynn. Pour le deuxième point, j'ai trouvé que c'était un peu survolé. Il faut déjà un certain avant que l'auteur y fasse de nouveau allusion au début de ce tome puis on a quelques petites passages sans que rien n'avance vraiment jusqu'à la fin.

 J'ai adoré retrouver Flynn et Nat. J'ai beaucoup apprécié de les voir , se parler, s'écouter, se surprendre l'un l'autre.

Natalie m'a beaucoup étonnée par sa curiosité, son envie d'essayer , de ne pas fermer les portes à un monde sans le connaître. Après ce qu'elle a vécu, on ressent tout de même une angoisse. Natalie est forte et  finit par surmonter la plupart de ses peurs.

Un excellent troisième tome en confiance mutuelle et sensualité.


Le Prince Disparu Frances Hodgson Burnett



Merci aux éditions Zethel de cette belle découverte.

Exilé de Samavie, Marco Loristan habite à Londres avec son père, Stefan, dans un appartement miteux. Père et fils sont patriotes ; tous deux rêvent d'un retour à l'âge d'or de Samavie, avant la mystérieuse disparition du jeune prince et le début de la guerre qui déchire le pays depuis cinq cents ans. Lorsqu'il n'étudie pas, Marco sillonne la ville de Londres en compagnie d'une bande de gamins des rues et s'invente leader de la révolution samavienne. Mais le jeu devient réalité lorsque son père lui confie une mission secrète : avec son ami Le Rat, il devra parcourir l'Europe afin de transmettre un signal aux rebelles samaviens qui conspirent pour renverser le dictateur au pouvoir. Commence alors un dangereux périple destiné à remettre sur le trône l'héritier du prince disparu...



Je commence cette chronique, une fois n'est pas coutume, par parler de l'auteur.

Frances Hodgson Burnett est une auteur de la fin du XIX e siècle. Elle est l'auteur du Petit Lord Fauntleroy et la Petite Princesse (Princesse Sara) et aussi de Jardin secret.
Le Prince Disparu est un de ses romans qui n'avait jamais été publié en France jusqu'aujourd'hui .

Quand j'ai vu ce titre sur la page Facebook de la maison d'éditions, j'ai de suite chercher des informations sur ce roman. En effet, le Petit Lord Fauntleroy est un roman qui a bercé mon enfance. Je l'ai lu et relu (5 fois au total). J'ai aussi vu et revu le film adapté du roman.

Au cours , de les recherches , j'ai aussi découvert que la série en BD Princesse Sara était inspirée par le roman de F.H.B. Vu, les avis sur cette série, je vais me pencher d'un plus près sur cette BD.

Revenons au roman lui-même.

Dès les premières lignes, j'ai retrouvé la plume envoûtante de l'auteur. Tout comme dans mon souvenir, la petite fille qui sommeille encore en moi a été portée par la plume de l'auteur. J'ai de suite apprécié le personnage principal Marco.

Marco est un jeune garçon de 12 ans, nomade. Il voyage depuis des années à travers l'Europe avec son père. Il est originaire de Samavie, petit état en guerre civile pour le trône.
Cette guerre est liée à la disparition du Prince héritier 500 ans plutôt.
Même si on devine très vite, la fin, la magie du récit opère grâce à son personnage principal et son ami Le Rat.

Marco est un personnage posé, attentif, observateur, serein. Ce caractère est sa force.
J'ai aussi adoré son compagnon et ami Le Rat. Ce dernier est un jeune infirme de 13 ans. Ce garçon est d'une discipline incroyable avec lui-même. Il a une force de caractère impressionnante et aussi un sens inné de l'armée.

Leurs aventures les amènent à travers l'Europe autour d'un Jeu de stratégies inventé par Le Rat.

De ce roman ressort un sentiment d'entraide, d'appartenance à un peuple, à une famille.

J'ai retrouvé à travers le Prince Disparu tout ce qui m'avait émerveillé dans le récit du Petit Lord Fauntleroy.
Malgré les 30 ans passés, depuis ma dernière lecture des aventures de Cédric, j'ai été aussi touchée par l'histoire de Marco que celle de Cédric.

Vous êtes nombreux (ses) à aimer la BD de Princesse Sara, je ne peux que vous conseillez de découvrir ce roman. Marco et Le Rat sont deux personnages attachants, atypiques, passionnants à suivre.



mardi 29 mars 2016

En coulisse Marlène Jones


Merci, à L'ivre-Book de cette belle lecture.

Le concert à Coachella est terminé. Nathan Turner, chanteur du groupe VersusJames, contemple la foule et attend. Sait-il lui-même ce qu’il attend ?


C'est avec un énorme plaisir que j'ai retrouvé la plume de l'auteur, son univers et ses personnages.

Cette petite nouvelle plante le décor de l'univers atypique des écrits de Marlène Jones. Elle mêle rock-star, romance M/M, le polyamour et BDSM avec brio.

Je ne vais pas vous cachez que je ressors frustrée de cette lecture ayant lu : Sous sa coupe et Sales gosses au coeur pur . Je connaissais déjà l'univers, les personnages et cette nouvelle se situe à "l'intérieur" de Sous sa coupe. Je n'en ai pas eu pour mon sou du coup ;), j'en voulais plus.

J'ai énormément apprécié de retrouver la plume de l'auteur , les personnages Nathan, Liam et Stanilas ,et aussi d’éclaircir un point sur la relation de Stanilas et Nathan .

Cette nouvelle nous donne un avant gout de tous les thèmes chers à l'auteur : le monde de la musique, le polyamour, la romance M/M . Elle vous permettra de découvrir toute la simplicité, le sentiment d'amour et de liberté qui ressort de la plume de Marlène Jones.

N'hésitez pas à lire cette nouvelle et découvrir l'univers de l'auteur : rock et polyamour. Elle a une façon bien à elle de faire passer un message de tolérance sur ces sujets, toujours encore un peu trop tabous dans notre société.

Rencontre avec la vérité Eva Adams


Merci à l'auteur et aux éditions L'Ivre Book de cette découverte.

Léna n’est plus une bonne soumise. Elle est étourdie et fait des erreurs qui ne sont pas pardonnables. Elle s’égare et se perd, ce qui a le don d’exaspérer son Maître. Celui-ci, pourtant ouvert d’ordinaire, n’arrive plus à comprendre ce qui la tourmente et ne voit d’autre solution que de convoquer le conseil de leur confrérie et de la mettre devant un choix : est-elle faite pour ce monde ?


Lena se remémore comment elle est devenue soumise, elle est dans une phase de doutes.

L'auteur nous propose la démarche qui a conduite Lena en couple (normal) avec Camille à devenir la soumise de Gabriel.

Le récit est à la première personne. On est de suite pris dans l'histoire et on a envie de comprendre Lena et ses interrogations.
On suit son questionnement, ses recherches au moment où elle se rend compte qu'elle n'est pas satisfaite de sa vie sexuelle. Puis , Lena passe par des phases de doutes.
Le récit est entrecoupé de scènes de Lena et Gabriel et de leurs doutes.

J'ai beaucoup aimé l'approche d'Eva Adams : montrer que l'on "naît" pas soumise, que c'est une longue réflexion, un long cheminement.

Un texte classé érotique, il y en a très peu en fait. Le récit est surtout une réflexion sur un mode de vie, de relations.
 La fin est explosive.

L'auteur nous décrit ça en toute simplicité et efficacité. C'est très bien fait.

Une rencontre inattendue Malika R


Merci aux éditions Anyway de cette belle découverte.

Ils viennent de deux mondes différents et rien ne semblait pouvoir les réunir.
Lui, fils d’un mécanicien, dont la vie a forgé son image sur le monde, n’aurait jamais dû poser les yeux sur elle.
Elle, fille de sénateur, n’aurait jamais pensé qu’aimer pouvait faire aussi mal.
Aussi novice l’un que l’autre dans ce sentiment si profond qu’est l’amour, Samantha et Nick vont devoir se battre contre les autres mais surtout contre eux-mêmes.

Quand deux mondes différents se rencontrent...

J'ai dévoré ce roman en quelques heures à peine.
J'ai adoré le personnage de Nick et sa relation avec sa famille : une famille aimante, attendrissante.
Samantha, jeune fille de bonne famille riche, n'a rien de la petite fille gâtée dont sa mère essaie de faire.

Leur histoire se déroule doucement, sur plusieurs mois avec des accrocs venus de leurs relations extérieures.

Ils sont issus de deux mondes différents. La fac et le hasard les réunit. On a d'un côté Nick entouré, soutenu par sa famille et Samantha qui n'arrive par avoir une relation saine avec sa mère.

La plume de l'auteur est entraînante. Elle est émouvante à certains moments. La fin a vu une larme pointée au coin de mon œil. Mon côté fleur bleue a été comblé.

Un excellent roman NA, magnifiquement écrit, les émotions sont là.


lundi 28 mars 2016

Lily Tome 1 Déclic Karine Géhin et William Tinchant


Merci aux éditions Dominique Leroy de cette belle découverte.

Après une rupture, Lily est libre de mener sa vie comme elle l'entend. En commençant par emménager dans un nouvel appartement et par faire connaissance avec son séduisant voisin, photographe.


Une petite nouvelle toute en sensualité.

Lily prend un nouveau départ. Elle veut redevenir la Lily d'antan : pétillante, sûr d'elle. Sa rencontre avec son voisin Thomas va l'aider plus qu'elle ne l'aurait cru.

L'auteur nous dépeint un récit doux, sensuel, plein de surprises.
C'est très bien écrit. L'érotisme est naturel, Lily se désinhibe.
La scène centrale est très bien décrite, il en ressort un sentiment de volupté.

Je suis très curieuse de lire la suite.


Une simple histoire de chance Laure Allard-d'Adesky


Merci à Anyway éditions de cette belle lecture.

Anaïs Cerf est un chat noir. Elle ne peut pas sortir de chez elle sans déclencher des catastrophes. Le sort s'acharne tellement sur elle qu'elle s'y est habituée et, toujours célibataire, elle travaille de chez elle pour s'exposer le moins possible aux coups du destin. Heureusement, elle peut compter sur ses amies pour lui remonter le moral et affronter les tracas du quotidien. Et pourtant, un jour de Saint-Valentin, sa chance va tourner.

Une petite nouvelle avec un côté chick-lit très agréable.

Anaïs est Miss poisse, "le chat noir" comme elle se nomme elle-même. Dans ce récit, elle fait une "pause".

Je ne vais pas vous cacher qu'au début je me suis demandée où l'auteur nous menait. Maintenant en l'ayant fini, je me dis que ce récit est une petite ode à la vie.  C'est une petite leçon pour nous dire : prenez la vie du bon côté et profitez de l'instant présent.

Une nouvelle qui se laisse lire, elle apporte un joli message. A découvrir.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (192)



Cette semaine , j'ai fini :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu  :


Personne d'autre que lui, ma chronique ici .
Alia tome 2, ma chronique ici.
Escort girl, ma chronique ici.
Une rencontre inattendue , un excellent NA , ma chronqiue demain.

J'ai aussi lu  :



Je suis en train de lire :


J'écoute toujours :



Mes prévisions : l'ordre est aléatoire.



Et vous, que lisez-vous ?