samedi 12 mars 2016

Miss You Maria Duffy


Merci aux éditions Milady Romance de cette magnifique lecture.

William et Donna sont nés à Dublin le même jour. Il grandit en banlieue avec une mère qui lui fait la vie dure, elle réside en ville et est élevée par sa sœur aînée. Will et Donna se croisent au fil des ans, mais sans se rendre compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Lorsqu’un drame bouleverse leur existence, il décide d’entreprendre un tour du monde et elle de réaliser un vieux rêve. Ils se rencontrent finalement à quelque 20 000 kilomètres de Dublin, mais leur amour ne survivra pas à un nouveau désastre. À moins que le destin s’en mêle, une fois de plus


Quel magnifique roman ! Du suspense de la romance, une intrigue tortueuse.

William et Donna : deux destins parallèles, deux histoires différentes.
On les suit tous les deux de leur naissance à l'âge adulte. On attend , et attend encore... une attente qui n'est que du bonheur.
Que d'événements, de rebondissements autour de leurs histoires ! L’auteur nous entraîne dans un dédale de petits et grands événements, on est toujours à un fil ... On ne se lasse pas de ce suspense.
L'auteur sait nous garder en haleine. C'est magnifiquement dépeint.

La plume de l'auteur est belle, entraînante, elle joue avec nous, c'est très agréable. Elle nous entraîne dans un  tourbillon de " et si .." On se demande jusqu'au bout si un jour peut-être....

Difficile de décrire ce roman sans spolier, l'intrigue est originale, une romance à rebondissements. L'auteur nous tient en haleine jusqu'à la fin : j'ai adoré.


vendredi 11 mars 2016

Violence à l'origine Martin Michaud


Merci aux éditions Kennes de cette lecture.

Avec Violence à l'origine, son nouveau roman qui met en scène la quatrième enquête de l'inspecteur Victor Lessard, Martin Michaud prouve qu'il a l'étoffe des grands auteurs de polars. Responsable de la section des crimes majeurs en l'absence de son supérieur, le sergent-détective Victor Lessard se voit confier la mission d'enquêter sur la mort d'un haut gradé du SPVM dont on a retrouvé la tête dans un conteneur à déchets. Formé du jeune Loïc Blouin-Dubois, de l'inimitable Jacinthe Taillon et de Nadja Fernandez, avec qui Victor partage sa vie, le groupe d'enquête qu'il dirige doit faire vite, car l'assassin a laissé un message qui annonce de nouvelles victimes. Confronté à un tueur particulièrement retors, qui peint de lugubres graffitis sur le lieu de ses meurtres et évoque un curieux personnage surnommé le "père Noël", pressé d'obtenir des résultats rapides par sa hiérarchie sans pour autant recevoir l'appui nécessaire, Victor Lessard s'entête envers et contre tout à résoudre "l'affaire du Graffiteur", dédale inextricable d'une noirceur absolue qui ravivera les meurtrissures de son âme, ébranlera ses convictions les plus profondes et le mènera au bord du gouffre.

Martin Michaud sait nous surprendre à chaque nouveau roman.

Ici, on découvre une construction narrative particulière. On entame notre lecture par le chapitre 48 et le début du 49. Ce dernier est inséré par morceaux dans le roman.
Cette manière de faire est troublante et donne un effet flash-back très particulier.L'auteur joue avec son lecteur.
 De plus, l'auteur s'appuie sur des événements des précédents romans.

Autour d'un tueur en série aux méthodes bien particulières, Martin Michaud nous offre une intrigue palpitante, complexe.
Sa plume est efficace, prenante. Le roman se lit très vite.

On retrouve Victor. On le découvre sans un nouvel angle avec sa noirceur. Il se replonge ici dans les moments sombres de son passé. A ses côtés, toujours Jacinthe, cette enquêtrice au franc parlé, à l'humour décalé, elle donne un ton de légèreté à ce roman noir. Elle nous permet de souffler quelques instants.

Martin Michaud nous propose encore une fois un roman où la tension monte au fil des pages. Il nous prend dans ses filets et ne nous laisse pas le temps de souffler.

A chaque roman de l'auteur, je suis étonnée par sa faculté à nous décrire des intrigues plus complexes, les unes que les autres et nous amener à découvrir un autre trait de caractère de son personnage principal.


Chroniques Célestes Livre 1 Les clés du paradis Marie-Sophie Kesteman



Merci à l'auteur de cette belle découverte.

Eleanor menait une vie paisible jusqu’à ce qu’une mystérieuse missive fasse tout voler en éclats. La jeune fille se trouve alors projetée dans un monde qui lui est inconnu. 
Le paradis, les enfers, les anges et les démons ébranlent ses croyances. Le roi des cieux lui fait une terrible demande : « Deviens le plus puissant guerrier que ce monde ait porté et combats à nos côtés ». Ce choix changera sa vie à jamais. 
Loin au nord, au cœur des Plaines sauvages, les grands maîtres de l’Édénie demeurent, n’attendant que de lui enseigner ce qu’elle devra maîtriser. Le voyage serait aisé, si le conseil des archanges ne lui imposait le pire compagnon qui soit : Abrahel. Un angelot aussi détestable qu’habile au combat. Mais pour la protéger, Eleanor ne peut compter que sur lui. 

Plongée au cœur d’une bataille ancestrale, où s’affrontent les deux plus grandes puissances de ce monde, Eleanor devra transcender ses faiblesses. Et devenir celle que tous attendent.



Dès les premières lignes, le style de l'auteur nous emporte dans son récit. Le roman se lit très vite. On est pris par les aventures d'Eléanor.

L'univers sur les anges est assez basique. J'ai eu une petite impression de déjà vu parfois mais rien de gênant.
L'auteur donne grâce à une écriture fluide, entraînante envie de connaître Eleanor et ce à quoi elle est destinée et aussi d'en savoir plus sur le mystérieux Abrahel. Ce tome est très bien dosé entre actions et moments descriptifs du monde qu'est l'Edenie.

 Ma curiosité a été plus titillée par Abrahel qu' Eléanor. Cette dernière est comme nous, un peu spectatrice de son destin et du monde qu'elle découvre en même temps que nous. Abrahel lui le connaît par bien des côtés au vue de sa nature et de son histoire. De plus, j'ai l'impression que beaucoup de futurs éléments de l'histoire seront liées au côté mystérieux d'Abrahel. On pressent que les choses pourront prendre des directions totalement différentes grâce à lui ou à cause de lui. Il est un pilier du récit et je m'attends des surprises de son côté. Ma curiosité est donc grande pour la suite de leurs aventures.

Un premier tome, une mise en bouche j'ai envie de dire, pour une saga qui semble nous promettre bien des surprises par la suite.

jeudi 10 mars 2016

Serre moi fort Claire Favan


Merci aux éditions Robert Laffont de cette belle découverte.

" Serre-moi fort. " Cela pourrait être un appel au secours désespéré.
Du jeune Nick, d'abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l'incertitude et l'absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l'Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité.
Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l'enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psycho logique d'une rare violence...


Ce roman est bien plus qu'un thriller, qu'une enquête sur un tueur en série.
L'auteur nous met au coeur de l'intrigue en nous partageant la vie de l'enquêteur, de la famille d'une des victimes et du tueur.
On apprend à les connaître, à les apprécier. On est ensuite bluffé par la seconde partie et l'horreur qui en ressort.
On a beaucoup de moments de doutes , d'incompréhension.
La dernière partie est dure : c'est la "traque" entre l'enquêteur et le tueur, un affrontement bien particulier, on se demande jusqu'au bout comment tout ça va pouvoir finir.
Vous l'avez compris, le roman est haletant, prenant.

Un thriller noir, dur, sombre, qui prend les tripes, écrit avec beaucoup de sensibilité. C'est paradoxal pour un roman du genre et pourtant c'est ce que j'ai ressenti tout au long de ma lecture à travers la plume de Claire Favan.
Au départ, on se demande si l'on est pas plus dans un drame que dans un thriller. Ce dernier se met en place peu à peu et le roman prend une tournure très sombre. J'ai adoré cette manière de faire : on est happé par l'histoire, on la vit avec les personnages.

Un thriller difficile, sombre; une intrigue menée et écrite de façon originale, je vous le conseille.


mercredi 9 mars 2016

Alia, les voleurs de l'ombre tome 1 Sophie Auger


Merci à Nisha éditions de cette lecture.





J'étais très curieuse de découvrir un roman de Sophie Auger. J'ai vu beaucoup d'avis très positif sur ses livres.
J'attendais donc beaucoup d'Alia. Je reste sur ma faim.
J'ai trouvé le début un peu long à démarrer. Il faut être à la moitié du récit pour rentrer dans le vif.

Dans la première partie, l'auteur plante son personnage. Vadim est un jeune homme, beau, il a tout de l'archétype du macho, du bad boy, un vrai dur.  Dans cette première moitié, on découvre de long en large sa personnalité. C'est assez dur, hot du côté des scènes de sexe. Le point qui m'a frappé dans ce début de roman, c'est la froideur qui ressort de tout ça.
On est dans la tête de Vadim ce qui rend ce côté sans émotion encore plus difficile.

Dans la seconde partie, l'atmosphère tiédit. Vadim rencontre Alia. Il y a de jolis moments où Vadim devient une vraie guimauve mais attention le Vadim  froid, sans sentiment n'est jamais bien loin.

La fin nous laisse bouche bée, tout comme Vadim ! Du coup, je suis très curieuse de la suite et aussi parce que je commençais à m'attacher à Vadim.

Un roman me laissant sur ma faim avec un récit un peu long à démarrer et un fin intrigante à souhaits.

Beautiful Boss Christina Lauren


Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.

Dans cette " novella ", Will Sumner et Hanna Bergstrom (les personnages de Beautiful Player) découvrent que le mariage et l'amour éternel ne sont qu'un début. Un homme à femmes dompté. Un rat de laboratoires comblé. Et une décision cruciale à prendre. Quand Will est tombé amoureux d'Hanna, son sens de l'humour et son ambition, le faisaient craquer sans parler de sa timidité de novice en matière de sexe et son désir de tout apprendre de lui. Mais quand les offres de travail se présentent à elle –; et elles arrivent en masse –;, Hanna n'arrive pas à savoir ce qu'elle veut vraiment, où ils devraient vivre, et jusqu'à quel point elle doit impliquer Will dans sa décision. Les étincelles au lit ne sont qu'un versant d'une relation... bien s'entendre au quotidien en est un autre.



Un nouveau mariage dans la famille des Beautiful men, ici celui de Will et Hanna.
Tout n'est pas rose une semaine après les noces : Hana a des entretiens pour sa carrière, beaucoup de changements à gérer pour Hana.

On retrouve le ton plein d'humour et de légèreté de cette saga. Les problèmes sont là mais un peu de détente à deux permet d’alléger la tension ou de repousser les discussions.
Du coup, ce récit se lit le sourire aux lèvres.On se sent léger, détendu tout au long du roman.

Je suis ravie d'avoir retrouvé tous les protagonistes de la saga Beautiful et en particulier Will et Hana : un couple passionné et peut-être un peu moins fusionnel que leurs comparses.
La plume des auteurs Christina Lauren est toujours aussi vive, entraînante, pleine de légèreté.
Un excellent moment livresque permettant de  retrouver les personnages et de se remémorer les bons moments de cette saga.


mardi 8 mars 2016

Bien Ordinaire Serval Frayer


Merci aux éditions Caillon Dorriotz 

Observatrice de notre monde, Serval Frayer nous livre sa vision de l’humain au travers de ses textes. Après avoir écrit sur un blog pendant plusieurs années, elle se lance dans l’écriture de nouvelles. Elle a reçu le coup de coeur du jury du concours "Femme exceptionnelle" (organisé par Librinova et Sophie Gourion) en 2014 pour son recueil de nouvelles "Bien ordinaire ?".



Cinq nouvelles , cinq vies ordinaires ?

On découvre des textes touchants, poignants, des histoires ordinaires  mais pas banales, des histoires de tous les jours dans la rubrique faits divers.

L'auteur dépeint ces vies de manière très prenante, on est touché dès les premières lignes. Ce sont des nouvelles et l'auteur nous transmet dès les premiers mots l'émotion . On est touché par les personnges comme Miss Papillon , Verveine ...

Serval Frayer dépeint ces histoires difficiles en toute délicatesse. C'est très doux et pourtant ce sont des histoires fortes.


Incandescente Tome 1 Révélation Incendiare K Aisling



Merci aux éditions Sharon Kena de cette lecture.

Partir. Tout quitter. Mes racines. Ma famille. Mes amis. Et tenter de me reconstruire et guérir de mes blessures.
Je devais reprendre ma vie en main avec pour simples bagages, une valise et mes souvenirs ! Pourtant, rien n’aurait pu me préparer à ce que j’allais affronter. Je pensais être un monstre, néanmoins je n’étais rien comparé à certains.
Ma vie allait prendre un nouveau tournant, surprenant et bien loin de ce que j’avais imaginé. Mais je ne serais pas seule face à mon destin. Une rencontre précieuse. Gabriel.

Je m’appelle Cathye… mais pour eux, je suis le Phénix !


Une lecture qui me laisse un sentiment étrange de frustration.

Tout au long du récit, j'ai eu une impression d 'opposition avec les mots doucement et vitesse.
Je m'explique, j'ai trouvé que le récit démarrait doucement dans le premier quart.
Ce sentiment a continué avec le reste de l'histoire avec en opposition une impression de vitesse dans les moments importants.
En effet, l'auteur pose les bases de son univers en le mêlant à de l'action. Rien d'anormal ici. J'ai trouvé que lorsqu'on est dans le vif du sujet, dans l'action tout allait vite. A tels points , que lors des moments de pause, l'héroïne explique ce qui s'est passé plus précisément. Du coup, j'ai ressenti des longueurs dans ces derniers et un manque pendant l'action. C'est un choix de l'auteur, je le comprends mais j'ai été gênée par cette façon de faire. Mon intérêt pour l'histoire a donc oscillé tout au long de ma lecture. C'est dommage car par ailleurs, j'ai trouvé l'univers original, les personnages bien construits .

Passé ce point, l'univers est un mélange de différentes mythologies apparentés à la bit-lit. L'auteur y apporte sa touche personnelle que j'ai trouvé très originale. J'ai beaucoup apprécié ce qu'elle nous décrit autour des légendes innues, sur les Immortels et le don de Cathye...
Cathye est touchante par son côté fragile et déterminée à surmonter son chagrin , ses problèmes.
Dans le début de récit , une aura de mystère plane autour d'elle, j'ai beaucoup aimé la façon de l'auteur à nous donner des indices mais pas à son héroïne.
L'intrigue est vraiment très intéressante. On a envie de savoir ce qu'il va advenir de Cathye et des autres.

Voilà, un roman qui me laisse sur ma faim pour plusieurs raisons : j'ai envie de connaître la suite et je reste sur cette impression de lenteur/vitesse qui m'a frustrée et a un peu gâchée ma lecture en faisant oscillé mon intérêt pour l'histoire de Cathye.






lundi 7 mars 2016

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (189)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.

J'ai fini d'écouter :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :


Journal d'un gentleman tome 3, ma chronique ici.
Tout ce qu'on ne s'est la mais dit, ma chronique ici.
Serre moi fort , un super thriller , original.
Bien ordinaire, un recueil de nouvelles ordinaires ?
Incandescente , ma chronique demain.

J'ai lu aussi :


Beautiful Boss une nouvelle bien sympathique.
Alia, je suis curieuse de la suite tout en étant dubitative.
Miss You, magnifique roman , original.

Ma lecture en cours :


J'écoute :



Mes prévisions, l'ordre est aléatoire :



Et vous que lisez-vous ?