jeudi 17 novembre 2016

The long and winding road Pellejero Christopher


Merci aux éditions Kennes de cette belle découverte.

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » disait le poète. C’est pourtant sans joie que notre Ulysse entreprend le voyage posthume que lui propose son père. En guise de dernière volonté, celui-ci l’invite à répandre ses cendres sur l’île de Wight, en Angleterre, en suivant le même périple que lui lorsqu’il s’était rendu au mythique concert de 1970. Une odyssée rock qui avait changé le cours de sa vie. Et qui pourrait bien changer la sienne… Sur une bande-son d’époque, au volant d’un combi Volkswagen hors d’âge et flanqué des trois compagnons de jeunesse de son père, tous plus barges les uns que les autres, Ulysse empruntera donc la route longue et sinueuse qu’ils avaient suivie quelques années plus tôt. Au-delà de la ligne blanche, Ulysse découvrira que son père n’était pas ce petit bourgeois étriqué pour qui il n’avait jamais eu grande estime. Et à travers lui, il comprendra mieux d’où il vient et qui il est vraiment. Un voyage intérieur d’une rare intensité !

Un périple à la découverte de son père et des ses racines pour Ulysse, un prénom prédestiné😉 ?

Ulysse est de retour dans la maison familiale pour l'enterrement de son père. Il est amère. De plus, les dernières volontés de son père sont d'éparpiller ses cendres sur l'île de Wight tout en refaisant le parcours de son père quelques décennies plus tôt.

Parlons d'abord de l'objet livre, BD. Une BD de 180 pages, brochée avec un petit plus de plus en plus rare, un marque-page filaire, cousu dans la tranche du livre, une rareté très appréciable.
La première chose qui frappe en feuilletant cette BD sont ses couleurs souvent monochromatiques pour chaque planche,  des couleurs assez neutres et représentant chacune un moment ou un sentiment : le jaune pâle pour le présent, la tristesse ; le bleu pâle pour les souvenirs qui devient bleu-violet pour les souvenirs plus attendrissants et ou la nostalgie.
Les vignettes polychromatiques sont des moments de délires.
Le tout bien-sûr avec quelques variantes.
Toutes ces couleurs donnent l'ambiance du récit à un moment T.

Du côté de l'histoire, on découvre la fin des années soixante avec son mouvement hippie et surtout le Rock'n Roll.
Il y a aussi derrière ce road-trip, un retour aux sources, un bilan, une remise en question pour Ulysse de sa vie, de son avenir, un élan vers de nouvelles aspirations et une redécouverte de ses propres aspirations.
Le tout auréolé d'une belle humour.


Une très belle découverte, un objet livre magnifique, très travaillé. Une histoire sombre et pourtant pleine d'humour à découvrir.

9 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais tu m'intrigues assez je dois dire :D

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que ça ferait un tabac chez moi, je note ! Merci pour ta chronique.

    RépondreSupprimer
  3. Sombre et plein d'humour ? Voilà qui est intéressant 😉

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si sa me plairait ....

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant ce livre, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  6. Je peux compter sur une main le nombre de BD que j'ai lu dans ma vie, mais là tu me donnes trop envie de découvrir celle-ci !

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis pas très emballer par cette BD.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la découverte mais je passe mon tour !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!