samedi 5 novembre 2016

Reborn tome 2 Toxic Rachel Van Dyken



Merci aux éditions Milady de cette belle découverte.

Tout le monde a un secret... Les jours de Gabe Hyde sont comptés. Une erreur commise quatre ans plus tôt le condamne à vivre sous une fausse identité. Et vivre dans la dissimulation est une vraie torture, surtout quand cela implique de mentir à ceux qui vous aiment. Même si Saylor déteste Gabe de tout son cœur, elle ne peut rien contre l'attirance qu'elle ressent pour lui. Mais si elle découvre la vérité, alors sa vie et celle de Gabe ne tiennent plus qu'à un fil.

Un second tome tout aussi empli d'émotions et de sentiments que le premier.

Dans ce second opus, on suit Gabe, le meilleur ami de Wes.
Derrière les apparences de bad boy, qui est le vrai Gabe ?

Gabe est comme sa chevelure dans une période sombre, noire. Il est perdu, déprimé, le passé l'accable et le rattrape, il a peur de faire face.
Il va retrouver la musique qui lui permet d'exprimer son mal-être et par là même rencontrer Saylor.
Le passé que cache Gabe est lourd, difficile à porter seul.

L'auteur sait parfaitement nous faire ressentir l'accablement, les tourments de Gabe, son enferment aussi sur lui-même. C'est très dur, poignant. Saylor et sa personnalité vont lui montrer que quelque part, il y a peut-être une petite lueur d'espoir.
Pour renforcer l'émotion dégagé par le récit, l'auteur , à chaque chapitre, nous propose une "citation" d'un des personnages (Wes, Gabe, Saylor). Ces dernières sont des pensées un brin philosophique, des réflexions sur le sens de la vie. Elles accentuent la douleur, les sentiments que l'on ressent à la lecture du récit.

Vous l'avez compris, l'auteur a su me toucher, m'émouvoir avec ce roman. Sa plume est emplie d'émotions. Ces dernières deviennent de plus en plus vives, fortes au fil des pages.
Je retiens un chapitre qui résume, je trouve, l'émotion et le message qui ressortent de cette histoire, le chapitre 43 (lors de la visite de la maison , pour ceux qui ont lu le roman). On perçoit ici toute la bonté d'âme , l'altruisme de Saylor face à la situation : peu de gens réagirait de cette manière dans de telles circonstances. Sa façon de voir les choses est magnifique.
On retrouve aussi ce côté altruiste chez Gabe tout au long du récit, en découvrant comment depuis 4 ans il gère seul une situation des plus complexes émotionnellement et matériellement.

Il y a aussi une phrase en tête de chapitre qui m'a beaucoup marquée et résume aussi très bien le roman : " L'amour, la mort sont les deux seules choses au monde assez fortes pour altérer le cours d'une vie d'un destin. Soit ils nous propulsent aux sommets, soit ils nous paralysent. Au bout du compte, c'est à vous de choisir" Wes (entête du chapitre 51).

Un roman, une romance avec un magnifique message d'altruisme, de courage, d'espoir et une belle leçon d'amour, d'humilité.


6 commentaires:

  1. Merci pour cette belle chronique, tu donnes envie !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette découverte, j'ai bien envie de me laisser tenter !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'est pas encore eu l'occasion de découvrir cette saga....

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air absolument magnifique ce roman !

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi pas. Je ne sais pas si je la lirai immédiatement mais je la garde bien en tête =)!

    RépondreSupprimer
  6. Je me laisserai bien tenter par celui-ci :)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!