vendredi 11 novembre 2016

Les enfants des Lumières 1762 L'encrier du diable Laure Bazire & Flore Talamon



Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

1762 : jeune mariée, Judith s'est installée à Rouen au côté de son mari, libraire. Elle y coule désormais des jours paisibles... trop paisibles. Aussi se lance-t-elle avec enthousiasme dans le projet de ses amis philosophes parisiens, qui veulent faire reconnaître le génie de Molière à l'Académie française. Or une rumeur se propage : et si Corneille était le véritable auteur des œuvres signées Molière ? Judith doit en avoir le cœur net. Il en va de l'honneur de ses amis. Mais dans l'ombre, d'autres sont prêts à jeter le discrédit sur Molière et faire taire ses partisans... à n'importe quel prix.


Un tome 2 toujours aussi prêt de l'Histoire avec de nombreux rebondissements.

On retrouve Judith à Rouen, mariée à François-Marie. Elle s'ennuie, les événements du tome précédent lui ayant donné le goût de l'aventure, de l'enquête.

La première partie ne m'a pas franchement enthousiasmée. Le roman est un roman épistolaire. Le souci n'est pas là mais dans le fait que dans ses lettres Judith se lamente sur son sort et que Paris lui manque.
Heureusement, dans la seconde , on retrouve une Judith déterminée, prête à l'action. Elle saute sur l'occasion qui se présente pour enquêter sur une rumeur comme quoi les écrits de Molière seraient en fait de Corneille.
A partir de ce moment, le roman devient de plus en plus palpitant à chaque page.
L'auteur comme dans le tome précédent, intègre à l'histoire de Judith, l'Histoire de cette époque troublée où les philosophes essaient d'ouvrir les esprits sur la condition humaine, sur l'égalité ...

Le fait que le roman soit épistolaire, donne un rythme frénétique au récit, ce qui rend la lecture rapide et prenante.

Un second tome, mise à part la première partie(sur les trois que compte le roman) est passionnant par les sujets traités : Molière à l'Académie française, les philosophes, et le caractère de Judith.
Une série jeunesse qui apprendra bien des choses aux plus jeunes sur notre Histoire et les passionnera par la détermination, la passion de Judith à vouloir connaître la vérité coûte que coûte.


6 commentaires:

  1. Je pense que c'est une lecture qui pourrait me plaire :) J'attends ton avis sur le dernier tome avant

    RépondreSupprimer
  2. il est dans ma PAL mais je ne pense pas le lire de suite même si le 1er tome était assez plaisant. Ce n'est pas une de mes priorités

    RépondreSupprimer
  3. Le dernier roman épistolaire que j'ai lu sont les lettres persanes ! Ha ha ! 😉
    Merci pour ton avis ! Je ne connaissais pas, je note le titre dans un coin de ma tête d'autant que je trouve ça tellement difficile d'écrire seulement en lettre. Une vraie prouesse !

    RépondreSupprimer
  4. Malheureusement, ce n'est toujours pas pour moi...

    RépondreSupprimer
  5. Je veux, je veux ! faut vraiment que je m'y mette ^^

    RépondreSupprimer
  6. Une saga qu'il faut que je tente. Ça m'a l'air génial!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!