mercredi 2 novembre 2016

Le journal de Céleste Katia Cajus



Merci à Rebelle éditions de cette belle découverte.

Je m’appelle Céleste, petite enseignante venue d’Aquitaine, installée dans le Cantal depuis 15 ans. Le journal que vous tenez entre vos mains raconte une partie de ma vie toujours partagée entre mon métier, ma famille et mes amies.”

Le journal de Céleste est le journal d'une enseignante du Cantal et aussi beaucoup plus que ça, la conciliation d'une vie de famille et d'un travail exigeant.

On découvre Céleste, mère de famille, institutrice qui a du mal à tout gérer et carbure aux heures de travail acharné pour préparer sa classe.
On retrouve dans ce récit tous les soucis d'un enseignant actuel : les stages, les réunions, la gestion des parents et bien sur la préparation des cours.
A côté de son métier, de sa famille, Céleste aime écrire, peindre, illustrer des histoires. Cette passion va l'amener vers d'autres horizons, vers de nouvelles découvertes et aussi vers une forme de plénitude.

Ce roman est le récit de la vie de Céleste et du chemin parcouru du Cantal à New-York.
Le fait que le récit soit un journal donne un rythme effréné. On ressent une urgence et aussi une frénésie de vie, de bien faire. Il y a aussi des moments difficiles durs. L'auteur nous les décrit de manière très touchante. On ressent beaucoup d'empathie pour Céleste. Malgré ses déboires, elle reste quelqu'un de passionné, qui vit à fond les choses. Elle est entière.

Un joli roman que j'ai dévoré en quelques heures. Le récit est très rythmé. Céleste est institutrice, on reconnait en elle et dans son histoire tous les soucis que rencontre les enseignants à l’heure actuelle. Ce roman va plus loin que ce métier, l'auteur nous propose un magnifique récit où les passions de Céleste pour le dessin, la peinture prennent une grande place et l'amène vers d'autres horizons.

14 commentaires:

  1. ca peut etre sympa, un peu différent

    RépondreSupprimer
  2. Je conseillerai ce livre à ma cousine, instit!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que c'est un roman qui pourrait me plaire :).

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup la première de couverture !

    RépondreSupprimer
  5. Très belle couverture et le sujet me plaît aussi beaucoup!

    RépondreSupprimer
  6. Très belle couverture, mais je ne vais pas succomber ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ah oui, ça a l'air vraiment très beau ça, je suis très tentée !

    RépondreSupprimer
  8. Ollalalala, celui-ci, il me parle! Je le note! Merci de la découverte!

    RépondreSupprimer
  9. Un livre qui peut être chouette à lire et j'aime beaucoup ta chronique. Je note !!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Je suis l'auteur du roman "Le journal de Céleste" et je remercie ici Viou03 pour cette critique qui me va droit au coeur. Je vous attend sur ma page facebook : auteur katia cajus et nous pourrons échanger si cela vous tente. Bonne journée à toutes les lectrices qui sauront partager ce roman avec la gente masculine...mon époux a succombé! Pourtant, il ne lit jamais...non seulement lui, mais d'autres hommes qui ont compris ce qu'était la vie de bien des femmes et comment elles la ressente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Merci de ce message. Je vais de ce pas vous demander en ami (Sylvie V).

      Supprimer
  11. Voici un résumé et une critique vraiment convaincante et donnant l'envie de lire ce roman!!! Nouvellement partenaire de la maison d'édition Rebelle, je pense -grâce à toi- demander à le lire à mon tour <3 A contrario, je ne suis pas fan de la couverture... Le seul défaut (mais là c'est vraiment un avis personnel)
    MERCI

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!