lundi 14 novembre 2016

De chant et d'amour Virginie Tharaud



Merci aux éditions JC Lattès de cette découverte.

Novembre 1766.  Abandonnée enceinte à dix-huit ans par le baron de Beaumesnil, Adélaïde de Villars serait condamnée au couvent par son père si ses dons de musicienne ne lui offraient un refuge, l'Académie royale de musique, où les femmes sont sous la seule autorité du roi. Elle remplace au pied levé la grande Sophie Arnould et triomphe sous le nom de « Mlle Beaumesnil » espérant ainsi attirer l’attention de son amour perdu. Ce rêve l’aide à affronter le quotidien, la jalousie de Sophie, les rivalités, les manœuvres, les protecteurs qu’il faut bien s’assurer...
Adélaïde séduit le duc de Chartres, dont elle attend un enfant, mais tandis que le destin de l’Opéra bascule avec l’arrivée de Glück qui ambitionne de révolutionner l’art lyrique, tous ses espoirs s’écroulent : elle perd l’enfant, le baron la rejette, le maître la dédaigne. Pour trouver la force de se relever, Adélaïde devra accomplir sa vraie vocation : composer.

Adélaïde doit fuir sa famille et la honte d'avoir aimé. Elle se présente à l'Opéra pour chanter et surtout être sous l'autorité du Roi.
Elle découvre un monde de musique et aussi l'envers du décor avec ses rivalités et ses complots. Il lui faut se battre jour après jour pour garder sa place, pour avoir les meilleurs soutiens et pouvoir durer, rester à l'affiche. C'est une lutte de tous les instants. Un parcours difficile attend Adélaïde.

Dans la seconde partie, on pense apercevoir une lueur d'espoir, qu'elle a sa place et un soutien, tout est remis en question par les événements. L'arrivée de Louis XVI au pouvoir changent la donne politique. Il y a aussi la reine Marie-Antoinette qui fait la pluie et le beau temps sur l'Opéra et attise ainsi les tensions.

Adélaïde est une jeune femme qui se bat bec et ongles pour ce qu'elle veut. Elle sombre parfois mais elle se relève et fait face à l'adversité avec encore plus de détermination et d'ambition.
Elle n'a pas de chance dans sa vie privée, dans ses amours et avec ses protecteurs.

Un roman montrant les dessous de l'Opéra où la musique a aussi des enjeux politiques : il faut être bien vu au plus haut et pas uniquement que du public, il faut s'adapter aux modes et aux personnes en vues pour présenter tel ou tel opéra.
L'auteur nous propose ici un récit sur l'envers de l'Opéra à l'époque de la fin du règne de Louis XV et le début de celui de Louis XVI et aussi l'histoire d’Adélaïde une jeune femme au parcours chaotique et étonnant. Le tout nous donnant un roman plein de tension et de rebondissements.


6 commentaires:

  1. Malheureusement, ce n'est pas particulièrement mon style préféré...

    RépondreSupprimer
  2. J'adhère complètement, je note ! Merci

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que je vais passer mon chemin pour celui-ci

    RépondreSupprimer
  4. Ben tu vois, avant j'aurais passé mon tour pour ce genre de romans mais maintenant je dois dire que je trouve ça assez tentant !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis en train de le lire et je l'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!