vendredi 14 octobre 2016

Les enfants des Lumières 1759 La plume de l'ange Laure Bazire & Flore Talamon


Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

1759, à Paris : les Philosophes tentent de publier leur Encyclopédie malgré la censure. Judith Amelot, fille d'imprimeur, se passionne pour le métier de son père. Mais ce dernier est brutalement arrêté, accusé d'avoir imprimé des ouvrages interdits. La jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l'imprimerie, à dix-sept ans et face à l'hostilité des ouvriers. Désespérée, elle reçoit une lettre qui lui redonne courage et dans laquelle l'auteur, anonyme, lui déclare sa flamme. Pourtant, Judith n'est pas au bout de ses peines. Quelqu'un cherche manifestement à anéantir la famille Amelot. Qui ? Et pourquoi ?

Un roman jeunesse très complet sur cette période troublée où les philosophes à travers l'Encyclopédie veulent faire changer la société et où ils sont décriés .

On découvre Judith, fille d'imprimeur. Elle voit son père être emprisonné sans raison apparente lui qui fait très attention à ce qu'il publie et qui est validé par la censure.

Les auteurs nous livrent ici l'histoire de l'imprimerie, de ses contraintes en intégrant les contre verses sur l'Encyclopédie et sur la popularisation du savoir.

Pour un récit jeunesse, je l'ai trouvé très complet. Etant une passionnée d'histoire et aimant ce qui attrait à l'histoire de l'imprimerie, je me suis passionnée pour les déboires de Judith et sa famille.
Ce récit est fait de complots obscurs. On touche aussi à la place de la femme dans cette société, à la transmission familiale d'un savoir et à la liberté d'expression.

Judith est une jeune femme curieuse, indépendant, courageuse même si elle le nie. A travers les épreuves qui lui sont proposées ici, elle fait face, prendre les rennes : non sans difficulté mais avec beaucoup de détermination. Un personnage qui plaira au plus grand nombre.

La fin du récit adoucit le reste du roman qui est assez sérieux avec un côté sombre avec une belle conclusion pour l'avenir de Judith. J'ai hâte de la retrouver dans le prochain tome qui se déroule en 1762.

Un roman jeunesse bien documenté, qui nous entraîne dans une intrigue complexe sous fond de jalousie et de liberté de penser.



NB: Pour l’anecdote, un passage du livre m'a fait sourire. A u moment Judith cherche d'où provient le papier sur lequel a été imprimé le livre avec un avant-propos qui n'est pas le bon. Elle regarde pour ça les filigranes des différentes feuilles. Un de ses filigranes est un coeur barré avec une date, avant qu'elle découvre d'où provient ce papier, je l'avais deviné car reconnu le filigrane du Moulin Richard de Bas près d'Ambert (63) que j'ai visité à de nombreuses reprises et qui est toujours en activité.

8 commentaires:

  1. Un thème passionnant!!!! Merci pour cette belle découverte

    RépondreSupprimer
  2. Un roman qui suscite mon intérêt ! Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
  3. Bien que je ne sois pas très fan de l'historique, ça m'a l'air très intéressant !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas

    RépondreSupprimer
  5. Hate de le lire celui là ! contente de voir qu'il a l'air pas mal du tout :)

    RépondreSupprimer
  6. Oh une histoire qui à l'air tout à fait passionnante! Et la couverture est très belle! Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout!

    RépondreSupprimer
  7. J'avais un peu d'appréhension n'étant pas trop fan de l'époque mais finalement ce fut interessant et je me suis prise au jeu de chercher qui était derrière le complot et l'auteur des lettres !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis absolument pas fan des livres " Historique ", mais j'avoue que tu as piqué ma curiosité.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!