vendredi 16 septembre 2016

La conjuration de Göttingen Jérôme Legras



Merci à LP Conseils et aux éditions L'Archipel de cette belle découverte.


Juin 1954. Le corps de William Wien, bibliothécaire adjoint de l’université de Princeton, est retrouvé sans vie. Assassiné. Avant de mourir, l’homme a trouvé la force d’inscrire sur une stèle la lettre grecque epsilon. De son propre sang…
L’inspecteur Michael Rumford découvre peu à peu que ce meurtre n’a rien d’ordinaire. Toutes les pistes semblent en effet converger vers le prestigieux Institut des études avancées et son célèbre directeur, Robert Oppenheimer, père de la bombe nucléaire, pris en étau entre d’anciens criminels nazis et un groupe de savants au passé trouble…
Mais pourquoi Edgar Hoover, le patron du FBI, s’intéresse-t-il de si près au célèbre physicien Albert Einstein ? Cherche-t-il à dissimuler la véritable histoire de la course à l’atome ? Autant de questions que Rumford n’aurait jamais cru devoir se poser un jour.

Mêlant suspense, faits historiques et enjeux scientifiques, ce premier roman plonge le lecteur au coeur de la guerre froide et du maccarthysme. Au fil de la lecture, une question lancinante : et si tout était vrai ?

Un roman passionnant, saisissant.

Un bibliothécaire, William Wien est assassiné, laissant pour seul indice la lettre grecque epsilon. L'inspecteur Rumford va enquêter.

Une enquête qui nous mène à travers l'histoire de la découverte de la radioactivité et de la relativité. Le roman relate cette enquête et les découvertes de savants comme Planck, Poincaré et Einstein pour les plus connus.
J'ai adoré la manière dont l'auteur intègre ces découvertes complexes à l'enquête pour meurtre qui a lieu 50 ans plus tard. On a une alternance de  moments du passé avec les savants et le contexte politique de l'époque : la course à l'armement, avec le présent et les rebondissements de l'enquête de Rumford dans un contexte de chasse aux communistes et du procès des époux Rosenberg.

L'auteur sait rendre attrayante et simple cette course à la découverte la plus terrible de l'humanité, la bombe atomique. Il nous passionne pour ce thème en le traitant comme un thriller avec tout ce qu'il faut de pression, de complots, d'enjeux politiques.

Une intrigue vous l'avez compris époustouflante. On est pris dans le récit. On ressent de l'empathie pour Rumford. On tâtonne avec lui.Ces points  rendent la lecture addictive. Chaque fois, que l'on pense toucher au but, un nouvel élément vient tout remettre en question  pour notre plus grand plaisir.Les surprises, les rebondissements , l'action alternent et nous passionnent.

Un excellent thriller avec une intrigue mêlant avancées scientifiques, complots, crimes et avec ce côté qui nous amène à la réflexion sur l'Homme, sa manière d'agir, de chercher des solutions pour s'auto-détruire. Un thriller comme je les aime !


9 commentaires:

  1. Ca a l'air très intéressant, je ne connaissais pas

    RépondreSupprimer
  2. Wahou, c'est vrai qu'il a l'air passionnant, ton avis l'est tout autant d'ailleurs ma belle, alors merci beaucoup pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si j'aurais le courage de me plonger dans ce genre de récit. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour la découverte, je note cette lecture qui pourrait être très intéressante

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!