jeudi 18 août 2016

Voici venir les rêveurs Imbolo Mbue



Merci à NetGalley et aux éditions Belfond de cette belle découverte.

Un des romans les plus attendus de la rentrée littéraire étrangère, LE livre qui a fait l'événement de la Foire de Francfort 2014. Américaine d'origine camerounaise, Imbolo Mbue puise dans son expérience pour raconter les destins croisés de deux familles que tout semble opposer ; un premier roman pétillant qui questionne avec une certaine jubilation l'illusion de l'American dream au profit de l'African dream.

Aux États-Unis et au Cameroun, en 2007.

Nous sommes à l'automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d'origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxis, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains.
Mais rien n'est simple au pays de l'American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compétent, et son patron Clark, noyé dans le travail et les difficultés de la banque se noue une vraie complicité. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudés malgré l'épée de Damoclès de l'expulsion, les Edwards sont en proie à de nombreux problèmes. Pour tous, l'interminable demande d'asile des Jonga et la menace d'éclatement de la bulle des subprimes vont remettre en question leurs certitudes... 



Un roman débordant d'espoirs, de rêves et de déconvenues.

Jende, camerounais, veut obtenir une green card pour lui et sa famille. Le parcours de demandeurs d'asile est long et difficile.
Jende va travailler pour un homme riche de la City : Mr Edwards.

On suit les deux familles, celle de Jende ses espoirs, ses déconvenues et celle de la famille Edwards leur situation de riches et pourtant rien n'est simple.

Ce roman montre une grande simplicité de vie, de rêves pour Jende et les siens et de l'autre chez les Edwards que l'argent ne fait pas le bonheur.
Ce récit touche au rêve américain que l'entrevoit ici mais la crise de 2008 passe par là.

J'ai beaucoup apprécié le courage de Jende, son bon sens et sa simplicité. Il se bat du début à la fin pour s'en sortir et faire au mieux pour sa famille. Le chemin n'est pas toujours celui qu'il pensait prendre pour y arriver. Il a des moments de doutes mais il finit par prendre des décisions.
Il est posé ; à la différence de sa femme Neni qui elle est impulsive.

La plume de l'auteur est douce et addictive. On est pris par l'histoire de Jende.

J'ai passé un excellent moment avec Jende et sa famille. n vit cette lecture aux rythmes de leurs espoirs et déconvenues.



7 commentaires:

  1. Il a l'air très beau, tu m'intrigues beaucoup !

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais pas mais ça a l'air intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. A priori il m'attire pas vraiment mais je me trompe peut être ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ah, ça m'a l'air très beau, jee note avec grand plaisir !

    RépondreSupprimer
  5. Ce roman à l'air très beau avec un sujet d'actualité ! Je note. Merci =)

    RépondreSupprimer
  6. Je me laisserai bien tentée à le lire

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!