samedi 20 août 2016

Lady Helen Le Club des mauvais jours Alison Goodman


Merci aux éditions Gallimard de cette belle découverte.

Londres, avril 1812. Lady Helen s apprête à faire son entrée à la cour. La jeune orpheline est encore sous la tutelle de son oncle et de sa tante qui veillent à étouffer chez elle tout écart pouvant rappeler la réputation sulfureuse de sa mère. Helen fait alors la connaissance du ténébreux Lord Carlston, qui revient juste d exil après avoir été soupçonné du meurtre de sa femme. Elle est piquée par la curiosité, d autant qu'il promet de lui faire des révélations sur elle-même et sa mère et que d étranges faits surviennent alors : des bonnes disparaissent, des meurtres sanglants sont commis. Mais la jeune fille est loin de soupçonner l'existence de démons viciés, des Abuseurs, qui se nourrissent de l énergie humaine. Bientôt sonnera l heure de l Abuseur Suprême traînant dans son sillage une véritable Terreur. Lord Carlston appartient au Club des Mauvais jours, une police secrète parallèle qui a juré de protéger l humanité de ces démons. Dotée d une énergie et de dons particuliers, Helen est appelée à les rejoindre. La miniature que sa mère lui a donnée suffira-t-elle à la protéger ? Helen doit choisir entre une vie faite de privilèges et d insouciance ou basculer dans un monde terrifiant mais aussi passionnant où les démons s invitent dans les soirées mondaines.


Un roman jeunesse à l'univers original dans un contexte historique : le Régence de 1812 en Angleterre.


Lady Helen fait son entrée dans le monde. Elle a pour consigne de se faire discrète sur qui étaient ses parents et surtout sa mère.

Ce pavé de 560 pages m'a tenu en haleine du début à la fin.
La plume de l'auteur est prenante. Elle nous entraîne dans son univers avec beaucoup de facilité.
Son héroïne Helen est un personnage qui suscite la sympathie et la curiosité.
Helen est une jeune fille vive d'esprit, intelligente. Elle va se découvrir certaines facultés et être guidée par Lord Carlston.

On  ne peut pas dire que ce roman soit fait de rebondissements et d'actions mais plein d'éléments se mettent en place et nous tiennent en haleine. La vie d'Helen est chargée du côté bonne société et du côté de son apprentissage et aussi la découverte de l'histoire de sa mère.
On ne s'ennuie pas un seul instant.

L'auteur a su décrire son univers tout en le ponctuant de questions, d'incidents qui permettent de garder notre intérêt entier et en éveil jusqu'au bout.
La fin me laisse sur ma faim. Je l'ai senti venir dès les cent dernières pages. Avec ce tome, on n'est pas encore au coeur de l'action lié à ce monde  de démons. On entrevoit les possibilités de ce qui peut se passer dans le prochain tome.

Un univers complexe, mêlé à un contexte historique La régence en Angleterre, fort intéressant. On a du paranormal et les mœurs de la haute société qui se mélangent avec brio. Je suis très curieuse de découvrir la suite.


8 commentaires:

  1. Ca a l'air d'etre un beau mélange !

    RépondreSupprimer
  2. Ooh tu me donnes envie de lire ce livre là !! Hop, dans ma WL ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Wahou, j'adore la couverture et l'univers a l'air extrêmement original !

    RépondreSupprimer
  4. La couverture est super belle! Et la chronique donne aussi vachement envie

    RépondreSupprimer
  5. Sabrina Desremp20 août 2016 à 20:43

    j'ai trooooooop hâte de le recevoir !!!! :)

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi pas ! Pas forcément besoin de plein de rebondissements pour un bon livre :)

    RépondreSupprimer
  7. Il a l'air pas mal, mais 560 pages sans vraiment d'action ça me fait un peu peur (je ne suis pas du genre patiente ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, elles passent toutes seules grâce à la plume de l'auteur et beaucoup de petits événements.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!