samedi 27 août 2016

A toi de jouer Zetta Marino


Merci aux éditions Milady de cette découverte.

Fragilisée par l’échec de son couple, Adelina retrouve un peu de sérénité grâce à la musique. Elle seule sait la transporter et lui faire oublier les douleurs du passé et le déchirement de ne pouvoir être mère.
Mais c’est sa rencontre avec Lionel qui l’éveille tout entière. L’attirance est immédiate, charnelle. Il l’entraîne dans des jeux délicieusement coquins et elle reprend vie dans la chaleur de son regard et de leurs étreintes.
Jusqu’à ce que leurs blessures les rattrapent. Lionel reproche à Adelina son manque d’engagement ; il ne joue pourtant pas franc jeu non plus.
Alors que les cartes se révèlent, Adelina croit voir leur histoire s’effondrer. Saura-t-elle relever le défi et trouver le bonheur dans une vie qui n’est pas celle dont elle a rêvé ?


Un roman qui commence par de la déprime et qui continue sur le même ton malgré la romance.

On ressent le stress d'Adelina, sa difficulté à exprimer ses sentiments . L'atmosphère du roman est assez oppressante.

Je ressors avec une impression étrange sur ce roman. J'ai apprécié le style de l'auteur : une plume addictive, qui fait bien ressortir l'état d'esprit d'Adelina mais l'atmosphère du récit m'a un peu gênée. Pour une romance, je n'ai pas vu de côté fleur bleue. C'est une romance à la fois réaliste et rapide.
Le début du récit nous fait découvrir Adelina qui six mois après son divorce a du mal à s'en remettre. Par contre sa libido se rappelle à elle. Sa rencontre avec Lionel , la relation qui en découle vont vites dans le temps mais prennent leur temps pour que nos deux protagonistes apprennent à se parler et à découvrir des points essentiels de la vie de l'autre.
L'auteur joue sur ce manque de dialogue et crée de la tension dans son récit. L’atmosphère en est donc assez oppressante, c'est assez étrange pour une romance.

Adelina est perdue face à sa vie sentimentale, face à ses aspirations pour réussir une relation de couple. Elle ne sait pas montrer ses sentiments ce qui crée des tensions.
Lionel est un Homme. Il faut tout lui expliquer ou presque pour qu'il se rende compte qu'Adelina tient à lui.
Vous l'avez compris leurs deux caractères créent des non-dits.

Un roman un peu oppressant dû au réalisme de la romance pas toute rose, sans gros clash mais avec de petits éléments qui mettent de la tension dans l’histoire.
J'ai apprécié la plume de l'auteur mais le côté oppressant m'a un peu déstabilisé pour une romance ; c'est un choix de l'auteur et je trouve que c'est une bonne initiative mais on n'est pas habitué et ça fait tout drôle.

8 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est toujours différent avec ce genre de format aussi

    RépondreSupprimer
  2. Hum, je ne pense pas le lire vu la façon dont tu en parles, être oppressée n'est pas vraiment ma tasse de thé.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais passer mon chemin sur ce coup-ci

    RépondreSupprimer
  4. Ah, alors là, je suis plus que convaincue ma belle, il me tente énormément !

    RépondreSupprimer
  5. Celui ci va directement dans ma WL! Merci

    RépondreSupprimer
  6. Ah ce n'est pas sûre que j'accroche à ce livre !

    RépondreSupprimer
  7. Oh merci pour avoir pris la peine de faire cette chronique ! Vous êtes la première que je lis, et c'est très curieux de voir son récit par les yeux d'une autre. Je me permettrai à mon tour de partager cet article même si votre avis est en demi-teinte. Je n'ai pas voulu créer une atmosphère oppressante, mais j'ai voulu éviter la rositude et du coup je comprends que ça puisse ressortir ainsi. Cela me donne à réflexion. Je suis contente que certains aspects vous aient tout de même plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous de ce message et du partage.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!