mardi 5 juillet 2016

Les Michetonneuses Rose Emilien


Merci à LP conseil de cette découverte.

Heaven Alighieri est trop belle pour être pauvre. Un principe comme un autre auquel croit dur comme fer cette jeune michetonneuse. Pour subvenir à ses besoins, elle écume les soirées branchées de la capitale avec ses inséparables copines : Anissa la pulpeuse, Stéphanie la blonde fashion addict, et Maya l'intello qui carbure à la poudre. Armées de leur plastique de rêve et d'un culot à toute épreuve, prêtes à toutes les folies pour un sac Chanel, une paire de Louboutin ou une robe Azzeddine Alaîa, nos quatre bombes sexuelles rivalisent d'ingéniosité pour épingler le gros poisson : champions de foot, artistes, hommes d'affaires ... tout mâle est bon à prendre pourvu qu'il ait une carte Infinite Black, meilleur aphrodisiaque pour ces courtisanes des temps modernes. Insouciante mais bien déterminée à se faire une place au soleil, Heaven ne lésine pas sur les stratagèmes pour accrocher ses conquêtes. Mi-Nana, mi-Zahia, son existence est rythmée par des déjeuners avec des hommes mariés, des séances de sport pour garder la ligne et des virées shopping rue Saint-Honoré. Mais le jour où Heavy décide de séduire N. , le rappeur à la mode, sa vie de champagne et de stilletos sur fond de rap-dancehall prend un nouveau tour...


Un roman avec un goût de dérision et de légereté.

Le ton est donné d'entrée avec la découverte de notre personnage principal Heaven. C'est une jeune femme qui aime s'amuser, faire du shopping, profiter de la vie. Elle est assez superficielle et pour s'en sortir tous les subterfuges sont bons. Le principal est d'utiliser son corps, son appétit sexuel pour obtenir de quoi subvenir à ses besoins.
Elle est accompagnée de ses trois amies qui comme elle n'ont pas beaucoup de morale.
L'auteur sait nous faire rire de cet état de fait. Du coup, la lecture est légère, fraîche. C'est une lecture sans prise de tête, idéale pour saison estivale qui débute.

La plume de l'auteur est sans fioritures, parfois crue, pleine d'humour.

Ce roman est le genre pour lequel, il ne faut pas avoir de grandes attentes pour ne pas être déçu, juste ne attendre un moment de détente totale.

Heaven est un personnage attachant. Derrière sa superficialité, on sent une jeune meurtri qui a besoin de réponses.
Je l'ai adoré dans les moments où elle fait du baby-sitting auprès de Zoé. On la découvre différente de l'image qu'elle donne le reste du temps. Lorsqu'elle parle de sa sœur, on entrevoit une autre personne.

L'auteur parsème le récit de rebondissements qui nous rendent curieux de découvrir comment tout cela va pouvoir se terminer.

Un roman décalé, à prendre pour son côté léger et sa dérision.



4 commentaires:

  1. Le côté légèreté me tente bien sûr énormément !

    RépondreSupprimer
  2. Oh un livre tout en légèreté, idéal pour cet été. Je note !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas, je pense qu'il pourrait me plaire!

    RépondreSupprimer
  4. mouais... je le note mais il ne sera pas dans mes priorités!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!