mercredi 22 juin 2016

Quand j'étais Théodore Seaborn Martin Michaud


Merci à Kennes éditions de cette découverte.

Martin Michaud, Quand j'étais Théodore Seaborn : Un récit riche sur un sujet d'actualité brûlant : l'état islamique et le terrorisme. Théodore Seaborn, un jeune publicitaire de Montréal, se remet d'une dépression après avoir été congédié. Marié et père d'une petite fille, il passe ses journées à regarder des enregistrements de la commission Charbonneau et à manger des Coffee Crisp. Le jour où ses réserves de barres chocolatées s'épuisent, il sort de chez lui et croise un homme qui lui ressemble de façon troublante. L'entêtement de Théodore à retracer cet inconnu et, plus tard, à croire qu'il appartient à une cellule terroriste vire bientôt à l'obsession. Mais par quel revers de fortune va-t-il se retrouver dans le fief de l'Etat islamique, en Syrie ? De Montréal à Racca, Théodore affrontera tous les dangers, mais le voyage le plus risqué et le plus insensé de tous est celui qui le mènera au bout de lui-même.

A travers une intrigue, au départ, un peu tirée par les cheveux , Martin Michaud nous amène en Syrie de nos jours. Ce récit est une réflexion sur l'humanité à travers un sujet d'actualités le djihadisme.

On s'attache très vie à Théodore dépressif qui va suivre son sosie croisé dans la rue. Théodore a des origines très différentes par ses parents et donc une large culture. Ce point va l'aider à s'adapter à une situation tendue et difficile.
Comme à son habitude, Martin Michaud nous promène de chapitres en chapitres en nous proposant des moments du passé, du présent bien sûr et aussi du futur proche. Il parsème aussi plusieurs petits récits avec personnages qui semblent indépendants de l'intrigue principale.
J'ai beaucoup apprécié le petit clin d’œil de l'auteur à son couple d'enquêteurs  de sa série Victor Lessard. Ils les fait intervenir ici sur quelques pages.

Cette lecture n'est pas simple. On se sent oppressé : une réelle tension ressort de ce récit, cette dernière augmente au fil des pages.
Ce roman a un côté psychologique fort à travers son personnage principal Théodore Seaborn , dépressif, en mal-être qui pourtant va réagir avec beaucoup de bon sens et de sang à froid à des situations difficiles.

Une lecture mêlant thriller, espionnage avec pour thème central un conflit politique, un roman palpitant nous faisant s'interroger sur l'humanisme de tout un chacun.


3 commentaires:

  1. J'adore, ça a l'air très original et palpitant, je note, ça me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
  2. Le thème est original et tu donnes envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce fabuleux avis, tu m'as donné envie de le découvrir ... =)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!