samedi 2 avril 2016

Dans Les Déserts du vide tome 1 La déchirure Lydia Valldepérez


Merci à l'auteur de cette magnifique lecture.

1933. La guerre d’Espagne se profile à l’horizon. Soledad, Juan et Jaime vivent dans un petit village du golfe de l’Ebro, au cœur de la Catalogne espagnole. Soledad, fille d’un propriétaire terrien, au destin dramatiquement lourd à porter dès ses treize ans. Juan, un garçon très pauvre qui s’épuise à travailler pour faire vivre ses vieux parents tout en rêvant d’égalité et de justice. Jaime, un jeune étudiant en médecine, fils de notable, catholique, mais sympathisant à la cause républicaine. Les évènements tragiques d’une guerre fratricide, républicains contre franquistes, vont les jeter sur des chemins douloureux. La guerre va faire de Juan et Jaime deux amis inséparables, et ils aimeront la même fille, Soledad. A travers le regard de trois êtres sensibles et attachants entraînés dans un conflit qui les dépasse, « Dans les Déserts du Vide » emporte le lecteur dans les affres de la guerre civile espagnole, le tenant en haleine jusqu’à un dénouement surprenant, et laisse une marque durable dans le cœur et la mémoire.



Un magnifique roman , un récit de vie, de trois vies : Soledad, Jaime et Juan avec pour point central Soledad.

On découvre Soledad le jour de ses 13 ans, le jour où sa vie va basculer et on la suit pendant plusieurs années.

Soledad est une jeune fille, aimant la vie mais le destin s’acharne et lui apporte que des déconvenues.

Le récit se déroule dans une Espagne troublée, celle des années qui voit la montée du communiste et des franquistes.
On suit nos trois personnages à travers la guerre civile espagnole. Comme le dit Jaime, il n'y a pas pire conflit qu'une guerre civile et fratricide.

L'auteur m'a émue à travers ces trois histoires liées entre elles par l'appartenance de nos trois héros au même village de Catalogne.
Trois personnages, trois milieux : Soledad fille unique d'une riche paysan, Jaime fils du médecin du village, Juan fils de la famille la plus pauvre du village; trois regards différents et identiques sur cette vie faite de superstitions religieux, où le qu'en dira t-on est le plus important; trois façons de vivre les choses, d'évoluer vers des mœurs moins austères et vers une ouverture d'esprit.

Ce premier tome pose les bases de tout ça et de bien des changements qui ont eu lieu au siècle dernier.
On découvre ici une histoire très bien construite, dure, émouvante, triste.
La plume de l'auteur est fluide, nous entraîne et nous étreint dans ce magnifique récit.

J'ai hâte de lire le tome 2 et voir ce que le destin (l'auteur) réserve à Soledad, Juan et Jaime.

Un magnifique roman de vie, de courage, un récit plein de rebondissements se déroulant dans un contexte dur : l’Espagne en guerre civile puis l'Espagne de Franco.
Je vous le conseille, ce roman saura vous émouvoir, je pense, à travers ces trois destins.


3 commentaires:

  1. Pas très fan de la couverture mais heureusement que ta chronique donne envie de connaitre l'histoire parce que de moi-même, hein !
    Quoi qu'il en soit, je note !

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien, ton avis me donne terriblement envie ma belle !

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'as donné envie de le lire, je me le note !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!