samedi 12 décembre 2015

Found in you Laurelin Paige


Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.

Dans le premier tome de la série YOU, Fixed on you , on assistait à la naissance de la relation entre Alayna et Hudson, une romance passionnée au coeur de Manhattan... Dans le deuxième épisode de cette trilogie, l'auteur nous fait entrer au coeur de la relation chaotique de ce couple. Elle ne peut qu'être fragile puisque tous deux apprennent ensemble à partager, s'aimer, se faire confiance. Pas facile, notamment pour Alayna qui a toujours eu tendance à avoir tellement peur d'être abandonnée qu'elle préfère poursuivre ses amoureux jusqu'à la folie. Alayna est comme une alcoolique, elle a suivi une thérapie identique et se lance dans la relation avec Hudson comme quelqu'un qui reprend son premier verre après des années d'abstinence. Parviendra-t-elle à conserver sa raison ? Chose d'autant plus difficile que Hudson souffre lui d'une tendance à la manipulation et qu'il peut la pousser très vite dans ses erreurs. On se plonge avec délice dans les déboires, les hésitations et les évolutions de ce couple passionné et fusionnel.

Un second tome prenant. Je l'ai dévoré.

La plume de Laurelin Paige est addictive. L'histoire entre Hudson et Laynie est belle , pleine de bonheur et de quelques tracas bien sur .
On ressent planer au dessus de ce bonheur une ombre. Ce sentiment que quelque chose cloche nous tient en haleine. On attend que cette ombre se pose sur Hudson ou Laynie. J'ai pressenti assez vite qui était derrière tout ça mais sans en être sûr à 100 %.
 C'est là que rentre en jeu le talent de l'auteur qui en nous narrant la relation idyllique de Hudson et Laynie laisse planer un doute.
Le final est superbe , l'auteur amène le drame à un moment où m'on se s'y attend plus.

J'ai adoré cette fin  : du drame, de la réflexion, un brin de folie et de l'amour.

Un magnifique second tome avec juste le juste dosage de passion , de drame pour le rendre passionnant .


vendredi 11 décembre 2015

De mères en filles tome 4 Ava Dominique Drouin


Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.

Années 1970. Ava Gauthier, fille biologique d'Anaïs Calvino, a été adoptée par une famille aimante, mais bien différente des Calvino. Éleveurs de chevaux, les Gauthier n'ont pas manqué de générosité et d'amour avec Ava, mais ce sont des taiseux et ont peu de moyens, alors que les Calvino vivent dans un tout autre univers. Faisant la connaissance de cette autre famille lors des funérailles de la doyenne, Ava réalise rapidement que dans aucune des deux elle n'est à sa place. Et les retrouvailles avec sa mère, Anaïs, ne sont pas des plus faciles. Heureusement qu'avec Ariane, sa grand-mère, un lien solide se crée. Ariane la prend sous son aile et décide de l'aider à parfaire son éducation. Accueillie, entourée et motivée par elle, Ava trouve enfin sa voix dans l'écriture pour la jeunesse. Rapidement une auteure à succès, Ava ne trouvera pas la même satisfaction dans sa vie amoureuse et familiale et vivra certaines difficultés. Décidée à tout quitter, Ava s'installera en Provence, terre de naissance d'Alice, son arrière grand- mère, et trouvera enfin l'amour, le vrai. Ainsi, De mères en filles boucle la boucle en revisitant les lieux où tout a commencé...


A travers cette saga, on a suivi 4 femmes, 4 destins, on a traversé le XXe siècle et débuté le XXI e siècle. Des vies assez semblables , à chaque fois un plus est apporté par les précédentes héroïnes.

Ici avec Ava, la boucle est bouclée. A la fin , elle remercie ses aïeules de ce qu'elles lui ont apportée. Je trouve que ce tome est tout à fait dans cette optique.

Une héroïne qui va se battre autant que sa mère, sa grand-mère, son arrière grand-mère avant elle pour trouver le bonheur, pour avoir une vie pleine et épanouie. Tout ceci ne se fait pas sans peine. Ava a les histoires d'Alice, Ariane et Anaïs pour lui montrer le chemin. Arian va beaucoup la guider, l'aider. On retrouve dans Ava un peu de la personnalité de chacune de ces trois femmes.

J'ai passé un excellent moment avec ce tome. Il m'a émue. Ava n'a pas une vie simple, elle se bat avec ce qu'elle a sans trop savoir où est sa place.

Ce tome est prenant. Je l'ai lu très vite. L'histoire d'Ava est belle, mouvementée, dure par biens des côtés.

Un tome qui clot très bien cette saga. A travers ces personnages, l'auteur nous montre l'évolution de la place de la femme dans notre société au cours du siècle dernier . De belles valeurs sont aussi véhiculées ici.


jeudi 10 décembre 2015

Éléonore tome 1 Le quartier de l'orgueil Nadia Lakhdari King


Merci à Kennes éditions de cette belle découverte.

Tome 1: Le quartier de l'orgueil. Le quartier aisé d'Outremont à Montréal, où elle a grandi, Éléonore voit son petit monde se transformer. Alors que l'avenir auquel elle se croyait vouée disparaît, elle doit tout remettre en question et relever le défi de se tracer un nouveau destin. Entourée de ses grandes amies Allegra et Yasmina, qui poursuivent, elles aussi, leurs rêves de reconnaissance et de réussite, Éléonore tentera d atteindre les buts qu'elle s'est fixés dans sa carrière, mais surtout dans ses amours... Grâce à des personnages bien campés et réalistes, ce premier tome d'une saga passionnante nous entraîne dans un univers charmant et unique, où la vie des jeunes filles de bonne famille dévoile tous ses secrets.



Un roman qui m'a étonné d'un bout à l'autre.

En le commençant, je ne pensais pas le finir en ayant autant aimé et surtout être aussi émue par la fin.

On découvre Eléonore, adolescente, fille unique, assez fermée. On la voit évoluer, se transformer en jeune femme déterminée , faisant face aux tracas familiaux et amicaux.
Elle a deux amies Yasmina et Allegra . Elles sont très différentes et apportent à Éléonore quelque chose de complémentaire.

A travers elles trois, on effleure le milieu de la TV, la mode , de la célébrité .

Le roman avec ses expressions québécoises penche vers le genre chick lit au premier abord. Il est bien plus profond que ça.
L'auteur touche au mal-être de l'adolescence, aux conflits familiaux,  à la construction de l'adulte, à la découverte de l'amour, à l'amitié....C'est ce côté moins léger qui a fini par tant m'émouvoir.

J'ai apprécié ce roman graduellement, un peu plus à chaque chapitre, pour finir en apothéose avec cette fin que j'ai adoré. On n'a pas toutes nos réponses (c'est un premier tome ne l'oublions pas) mais on pressent la suite.
J'ai hâte de me plonger dans le tome 2. Je vais tout de même savourer encore un peu ce tome avant.

mercredi 9 décembre 2015

Etreintes masquées Collectif



Merci à Julie Derussy pour cette découverte.



Un recueil de nouvelles érotiques  tout en sensualité.

Les différents thèmes de l'érotisme sont abordés ici :  M/M , F/F, un peu de BDSM (très léger) etc...
Le point commun de toutes est le masque que porte les partenaires de ces jeux érotiques.

Ces masques augmentent l'audace des personnages et donc de leur plaisir. Ils donnent un sentiment de détachement , d'illusion, d'irréalité à certaines nouvelles.

J'ai beaucoup aimé la nouvelle de Marlène Jones La douleur exquise. Elle narre un début de romance gay avec une pointe de soumission, de BDSM.  Il y a dans ce récit matière à développer.
Je n'avais pas encore lu une histoire M/M avec du BDSM.

J'ai adoré On s'était dit de Stephie . Une nouvelle toute en sensualité. Son point fort c'est sa chute (ses chutes même). C'est excellent.

Pour les autres, elles sont assez classiques, toutes agréables à découvrir.

Hollywood en Irlande Tome 1 Elisia Blade



Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.



Un premier tome au décor luxuriant l'Irlande, un tome drôle, cocasse.

Adelia, 25 ans , se met dans des situations les inattendues les unes que les autres. J'ai beaucoup souri, ri en lisant ses "mésaventures ".
Adelia est une héroïne fraîche, pétillante, avec un côté innocent qui fait tout son charme.
Elle réagit de façon démesurée aux situations dans lesquelles elle se met et du coup en crée d'autres toutes aussi improbables. J'ai adoré le personnage.
Sa tirade téléphonique à Nate m'a fait beaucoup rire. J'ai fini ce premier volet le sourire aux lèvres.

Un premier épisode qui pose les bases  et nous promet de belles choses par la suite. J'ai hâte de pouvoir retourner en Irlande avec Adelia.


mardi 8 décembre 2015

Jeanne Carine Roucan


Merci à Elenya éditions de cette belle découverte.

Chacun entretient sa folie avec soin. Elle est l’expression d’une démesure qui peut être éphémère, foudroyante, héréditaire ou provoquée.
Jeanne est une jeune femme plutôt fragile, qui n’a de cesse de chercher le bonheur. Marquée par son enfance, durant laquelle elle a été maltraitée, elle erre, telle une âme en peine persuadée qu’elle mérite de vivre une vie paisible, sans souffrances.
Celui qu’elle pensait être l’homme de sa vie, Daniel, la quitte.
Ses pensées deviennent floues et son discours manque parfois de logique. Jeanne perd pied peu à peu et commet l’irréparable en assassinant deux personnes sur une aire d’autoroute.
 

Un roman noir qui pose question. Intuition, illusion, interprétation, imagination. Sommes-nous vraiment capables de contrôler l’incontrôlable…



Un roman étrange, passionnant, addictif, troublant.

Les éditions Elenya ont toujours des romans qui sortent de l'ordinaire. Celui ci ne déroge pas à cette règle.
Jeanne est un roman noir, fort, dur, difficile.

Le personnage de Jeanne est très travaillé. C'est une jeune femme particulière à l'enfance difficile. Elle a des moments de folies, hystéries et de normalité. On est pris dans cette alternance en se demandant tout au long du roman comment Jeanne va s'en sortir, ce dont il va advenir d'elle. Un doute plane dans le récit : ce que fait Jeanne est vrai ou juste sorti de son imagination ?, difficile de faire la part des choses parfois ! L'auteur  joue sur ce sentiment d'incertitude , c'est très bien fait .

La plume de Carine Roucan est fluide, addictive. J'ai lu le roman en quelques heures (moins de 3) , difficile de le lâcher tant l'envie de savoir est forte.

Un thriller noir. Une héroïne passant au gré des pages de la normalité à la folie sachant que l'on sache si tout se joue dans son imagination ou dans la réalité.
Un roman troublant, passionnant.


lundi 7 décembre 2015

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (177)


Cette semaine, j'ai fini :

Ma chronique ici.

J'ai fini d'écouter :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :


Étreintes magiques , un recueil sensuel.
Jeanne un roman prenant , original.
Éléonore 1 un roman frais et touchant.
Hollywood en Irlande un premier tome qui nous promet de belles choses.

J'ai aussi écouté :


J'ai voulu renouer avec Douglas Kennedy avec cet audiolivre, je suis de nouveau déçue.

Ma lecture en cours :


J'écoute :



Mes prévisions de ma semaine : l'ordre est aléatoire.



Et vous que lisez-vous ?