samedi 19 septembre 2015

Emma Wilde tome 0 Lou Duval Emma Loiseau


Emma Wilde, la cousine du beau Noah, héros de la série Mister Wilde, est une jeune journaliste qui a la fâcheuse habitude de foncer tête baissée dans des péripéties toutes plus hasardeuses les unes que les autres. Cet été vous l’avez suivie au milieu de l’Amazonie sur les traces de son ami Jeff, la voici trois ans avant son aventure colombienne.

Qui est Emma Wilde ? Et le beau et dangereux Attila ?

Découvrez l’Indiana Jones sexy du XXI° siècle.


Un petit tome gratuit bien sympathique et pétillant.

J'ai adoré le personnage d'Emma : une jeune femme mélange d'Alice Roy et d'une James Bond girl. Elle est très curieuse, journaliste de surcroît et aussi téméraire. Son côté James Bond girl ressort par son attitude ave Attila  et son brin d'humour.

Un récit d'une centaine de pages palpitant, on a vraiment pas le temps de s'ennuyer. Il est plein de rebondissements, de moments plus tendres. On le lit totalement détendu, le sourire aux lèvres. On vibre avec Emma, avec son coeur d'artichaut , pour ses décisions toutes plus téméraires les unes que les autres.

Je découvre cette saga avec ce tome 0 qui se déroule trois ans  avant la saga. Je n'ai qu'une envie maintenant c'est découvrir la saga et retrouver Emma.

Un excellent moment livresque, de détente : c'est frais, léger, pétillant.


L'épreuve tome 1 Le labyrinthe James Dashner


Lu pour le marathon Dystopie/SF

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.


J'appréhendai cette lecture ayant vu le film avant. Je préfère lire le film puis voir le film : d'où mon appréhension.

J'ai eu aucun mal à rentrer dans le roman tant pour le début, le film est très fidèle à l'histoire. A partir du milieu, le film prend quelques libertés mais rien de bien méchant. Dans le roman , on a un peu moins de "grandes scènes" d'actions.
L'ambiance du livre est oppressante : cette recherche d'une solution sans savoir ce qui les attend après. Tout au long de la lecture, on se demande ce qu'ils peuvent espérer n'ayant plus de souvenirs de l'extérieur du bloc.

Une chronique , je pense un peu différente de celle que j'aurai pu faire si j'avais découvert l'histoire à travers ce roman. Je ne l'ai pas lu de la même façon.
J'ai bien accroché malgré tout et j'ai beaucoup apprécié retrouver le monde , les personnages de ce roman.
La fin m'a énormément touchée alors que je la connaissais. Elle ouvre ici encore plus de questions que le film.

Une dystopie que je recommande , j'ai hâte maintenant de découvrir la suite qui a l'air assez différente.


vendredi 18 septembre 2015

Zone Chroniques d'un dernier jour tome 2 Steeve Hourdé


Merci à l'auteur de cette découverte.

Les survivants de la ZONE sont pris au piège! Wallace et ses hommes les ont condamnés à un cruel destin contre lequel ils devront lutter de toutes leurs forces. Quels choix feront-ils? Parviendront-ils à échapper aux griffes des monstrueuses créatures qui hantent ce lieu maudit? OSEREZ-VOUS PÉNÉTRER A NOUVEAU DANS LA ZONE?

Ce second volet a toujours le côté horrifique bien ancré, le côté psychologique se développe encore plus que dans le précédent tome. L'angoisse monte au fil des pages.

On entrevoit aussi une explication à la présence des Faucheurs, et une réponse à ce qu'ils sont , d'où ils viennent.

Ce tome se centre dans l'organisation de la survie : on est plus forts ensemble !
Le côté horreur continue à monter, on découvre des moments très difficiles , très horrifiques. On frissonne toujours autant.
L'espoir s'étiole peu à peu. On espère quand même jusqu'au bout. L'auteur sait nous faire espérer tout en nous montrant qu'un miracle est quasi impossible . C'est difficile pour nos nerfs et aussi psychologiquement . Une grande tension émane de ce roman. L'auteur a un don pour nous faire ressentir toute l'angoisse des victimes mais aussi des secours qui se sentent démunis.

J'ai encore plus apprécié ce second volet pour ce doute , cette tension qui en ressortent.

Un roman horrifique en deux tomes , très réussi, l'horreur augmente au fil des pages. On a l'impression qu'elle est arrivée à son summum et bien non l'auteur trouve encore pire à nous décrire .
On se lit ce roman avec beaucoup d'angoisse, on frissonne , on a des hauts le cœurs , des sueurs froides. On réfléchit aux décisions humaines, politiques face à un tel danger.

Un roman horrifique et psychologique que je vous recommande, n'ayez pas peur d'avoir peur avec cette lecture.

Levana Les chroniques lunaires Marissa Meyer


Lu dans le cadre du Marathon dystopie/SF

L'histoire de Levana, la terrible reine lunaire, est enfin révélée... 

"Miroir, mon beau miroir, 

dis-moi, qui est la plus belle ?" 

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d'amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n'a jamais été contée... jusqu'à présent.



Ce tome intermédiaire nous permet de découvrir Levana princesse.
La jeune femme a déjà un côté aigri par la vie, du à un accident de son enfance. Elle va devenir de plus en plus amère suite aux événements .
Peu à peu , on la voit perdre le peu d'humanité qu'elle possède. Par contre, on se rend compte qu'elle a le sens de la politique, du complot aussi.

Ce récit est très intéressant et nous permet de mieux appréhender Levana. On se dit que dans un autre contexte, en étant entourée elle ne serait pas devenue ce qu'elle est.
Ce tome permet aussi de connaitre  l'histoire de Winter qui sera l'héroïne du prochain tome.

Un petit tome tout aussi bien que les précédents , c'est très agréable de découvrir la face cachée du méchant.



jeudi 17 septembre 2015

Gamin Eva Giraud


Merci aux éditions Cogito de cette belle découverte.

Gaspard a la vingtaine, il est étudiant et depuis quelques mois, il est sdf. Judith est une femme froide qui ne sourit jamais sincèrement et ne supporte pas les gens. Le hasard les amène pourtant à se rencontrer, à s’apprivoiser, et de nouveau à apprivoiser la vie.


Un petit roman (106 pages) tout doux, simple et beau.

Judith, femme aux airs revêches, froide va accueillir Gaspard le SDF.
Gaspard , jeune homme triste.
Ensemble, ils vont apprendre de nouveau à aimer la vie.

Chacun apporte à l'autre une renaissance. Dans ma tête quand je pense à eux , à leur relation, je vois le printemps qui reconquière peu à peu l'espace en effaçant la grisaille de l'hiver. C'est ce que font Gaspard et Judith l'un pour l'autre. Ils apportent de la vie , de la couleur dans l'existence de l'autre  : surtout Gaspard pour Judith. Il en retire aussi beaucoup de chaleur pour rebondir dans sa vie.

Une petite lecture  d'un peu plus d'une centaine de pages très douce, très belle, on va de la grisaille à la lumière . Le tout dépeint avec une magnifique plume . Eva Giraud nous envoûte.






Incandescent Colleen Hoover


Lecture commune avec le blog New Adult

Depuis le départ de Julia, Lake et Will poursuivent leurs études tout en veillant à l’éducation de leurs frères respectifs. Une vie de famille rapiécée, chaotique et mouvementée, qui ne laisse que peu d’espace à leur couple.
Alors qu’ils projettent de remédier à cela le temps d’un week-end, le passé de Will resurgit de manière inattendue, mettant en péril leur fragile équilibre…
Lorsque vous n’avez plus qu’une personne sur qui compter, la confiance peut-elle survivre à la trahison ?


Un second tome en deux parties, la première est très belle : au bout d'une vingtaine de passage j'avais déjà les larmes aux yeux. La deuxième partie est magnifique, toute en émotions, je l'ai lu les yeux rougis tout du long.
Colleen Hoover a encore une fois su me faire ressentir de belles choses. L'émotion est là, derrière chaque mot. Elle nous ensorcelle avec Will et Lake, leur histoire, leurs déboires, le tout avec une plume magnifique, poétique. Elle sait choisir les mots qui nous touchent.

L'histoire de Will et Lake dans ce tome est à la fois banale, dure, originale : une romance avec des hauts et des bas dans un contexte particulier. Le talent de l'auteur en fait un récit magnifiquement beau, plein de sensibilité, d'émotions.

Je crois que je suis accroc à la plume de Colleen Hoover . A chaque roman , elle fait d'une simple histoire un récit qui nous émeut, nous touche.



mercredi 16 septembre 2015

Je t'aide à vider ta Pal (5)



Pour notre challenge mensuel , Cookies du blog Entre nous  a choisi dans ma Pal un livre que je dois lire avant le 15/09 . De même, j'ai choisi dans sa Pal un livre.

Ce mois ci : J'ai choisi pour Cookies  :


 Elle a choisi pour moi :


La Princesse au petit pois tome 3 Il était une fois Eloisa James


Lecture commune avec Cookies du blog Entre Nous.

Par une nuit d'orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ebloui, Quin ne peut s'empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s'embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé la femme de sa vie ? Mais n'est-il pas déjà fiancé ? A la soeur d'Olivia, très précisément ?

Un troisième tome avec lequel j'ai eu un peu de mal à renter dedans, il m'a fallu 1/4 du roman pour commencer à apprécier les personnages.
En plus de ce début difficile avec les personnages , j'ai eu aussi un peu mal à retrouver le style d'Eloïsa James. J'ai trouvé que le début du récit avait un ton badin "noble", c'était un peu alambiqué.

Passé une centaine de pages, l'histoire a un brin d'humour, de légèreté très agréable. Dans la dernière moitié, j'ai retrouvé toutes les qualités que j'apprécié chez l'auteur : romanesque , scènes cocasses, une pointe d'aventure et une fin émouvante. La fin relève tout ça mais je reste déçue par ce tome par rapport aux deux précédents.

Un troisième tome que j'ai trouvé un peu en dessous des deux précédents, il est tout de même bien. Il m'a fallu un certain avant d'apprécier ce récit.

A dans un  mois pour le prochain tome .

La chronique de Cookies.

mardi 15 septembre 2015

De mères en filles tome 3 Anaïs Dominique Drouin


Merci aux éditions Hugo Roman de cette découverte.

Le destin de quatre générations de femmes artistes.  Une saga romanesque en 4 tomes sur tout le XXe siècle. <br /> Alice, Ariane (fille d'Alice) puis Anaïs et Ava vivent passion, amour et déchirements, tout en parvenant à faire évoluer leur art. 

Montréal, 1951. Anaïs a dix ans. Après un début de vie difficile, la fille adoptive d'Ariane Calvino reprend tout juste pied quand elle est confrontée à la mort de Marcel, un homme qu'elle adore et considère comme son père. Pour s'évader de son chagrin, elle trouve refuge dans une passion intense pour l'art dramatique. La scène et le cinéma mettent un baume sur ses plaies. Devenir quelqu'un d'autre qu'elle-même la comble... Dotée d'un talent d'exception, l'enfant vedette connaît un succès considérable qui lui redonne confiance. Mais un drame fera de nouveau basculer sa vie. Bouleversée, par l'agression dont elle a été victime, elle tentera l'impossible pour échapper aux séquelles du traumatisme. 

Émotivement fragilisée, elle connaît des hauts, mais surtout des bas. Elle n'a pas dix-huit ans lorsqu'elle quitte ses proches pour s'exiler en secret à Toronto avec son amoureux. Longtemps, elle ne donne aucune nouvelle à sa famille. Nourrissant ses rêves de réussir comme comédienne, elle vivote, consomme et fuit ses responsabilités. Elle devra traverser plusieurs années éprouvantes avant de rentrer au bercail et de renouer avec le succès. 



Un troisième tome dans la continuité des deux premiers , on traverse le XX° siècle avec ces femmes de la même famille et de génération différente : ici Anaïs.
On découvre l'évolution technique dans les milieux artistiques, ici le théâtre,  la télévision et le cinéma et leur place de plus en plus importante. Et à côté, on a la vie d'Anaïs : son enfance, sa vie de jeune femme , ses aspirations à devenir actrice ou comédienne.

Une vie difficile, pour cette orpheline, élevé par sa tante.
Tout au long du récit, on est touché par ce que traverse  la jeune fille, le lourd secret qu'elle porte, les difficultés à concrétiser son rêve, de nouveau un secret.
L'histoire d'Anaïs est difficile , triste , peu de moments de joie au final.
Pour les deux tomes précédents , l'auteur nous décrivait aussi des destins difficiles . Je trouve qu'avec Anaïs, sa vie , l'auteur nous propose dans ce troisième volet une histoire encore plus dure : rien ou presque lui est épargné.

Un récit d'une vie difficile, semée d'embûches, une quête vers le bonheur, l'amour.

Tous nos jours parfaits Jennifer Niven


Merci aux éditions Gallimard jeunesse de cette découverte.

Quand Violet Markey et Thedore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. L'excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d'accablement dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa soeur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante, l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.


Un roman triste, dur, fort.
Deux personnages qui se cherchent et essaient d'affronter la vie et de reprendre pied, chacun pour des raisons différentes et de façons différentes. Ce but va les réunir.

Théodore est à l'écoute de Violet. Il va l'aider à digérer la perte de sa sœur.
Un roman plein de réalisme, cette façon très proche de la réalité sans romanesque de décrire les choses  accentue le sentiment de malaise à la lecture de ce roman. Ce récit nous déprime, nous rend triste, pessimiste, une petite pointe d'espoir transperce tout de même dans cette ambiance morose, triste.

La narration est faite de l'alternance des points de vue de Violet et Théodore. On ressent très bien l'évolution des deux personnages, leur façon d'appréhender les choses chacun à sa façon.

L'auteur touche à des thèmes forts de la vie, de la période de l’adolescence : le mal-être , la perte, la recherche de soi, l'amour , l'amitié, la reconstruction ...

Un roman fort, réaliste , bouleversant, dur.



lundi 14 septembre 2015

Rock Stage Dive tome 1 Kylie Scott


Lu dans le cadre du challenge de Cookies du blog Entre Nous  : Une lettre, un auteur.

Après une nuit bien arrosée à Las Vegas pour ses vingt et un ans, Evelyn se réveille avec un terrible mal de tête et un bel inconnu à côté d’elle, sans aucun souvenir de la veille. Lorsqu’elle se rend compte qu’elle a une bague au doigt et le prénom David tatoué sur la fesse, elle ne tarde pas à comprendre qu’ils se sont mariés durant la nuit… Et elle n’est pas au bout de ses surprises en découvrant des hordes de paparazzis devant chez elle : David est en fait le guitariste de Stage Dive. Mais peut-elle vraiment envisager une relation avec une rock star ?


Un côté déjà vu, lu dans cette histoire, une belle histoire tout de même.

On s'attache facilement à Evie : jeune femme timide qui a eu envie d'un moment de folie. Elle se retrouve alors au lit avec un inconnu et ne se souvient de rien. Commence une jolie romance avec ses hauts et ses bas.

David m'a autant plu qu'énervé. Il a les pieds sur terre pour un rock star mais comme beaucoup d'homme (en littérature) il devient un crétin face aux difficultés.

On découvre une jolie romance faite de beaucoup d'inconnues. Nos deux tourtereaux ne se connaissent pas et connaître la vie , le passé de l'autre n'est pas toujours aisé . Ces "non-dits" entraînent de la tension et rendent la romance addictive.

Une jolie romance assez classique, très bien écrite avec de beaux moments d'émotions et de tendresse.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (165)


Cette semaine , j'ai fini :


Le mystère sera levé tout à l'heure à 14 h. Une belle romance.

Puis , j'ai lu : Dans le cadre de mes prévisions
Pour le marathon Dystopie/ SF


Levana un excellent tome intermédiaire.
Le Labyrinthe une très bonne lecture.
Les Fragmentés un excellent roman du genre.

J'ai lu aussi :
pour mes sp


Zone tome 2 un tome tout aussi bien que le premier sinon plus.
Anaïs un très bon troisième tome.
Gamin une très belle histoire magnifiquement écrite.

Et j'ai lu en plus :

Emma Wilde un excellent tome d'introduction.
Long Night un excellent roman érotique , une très belle histoire.

Ma lecture en cours :


Soit 2638 pages.

4318/8000 pages
Mes prévisions : l'ordre est aléatoire.



Et vous que lisez-vous ?

dimanche 13 septembre 2015

Sur le blog cette semaine (22)


Rendez-vous du dimanche, récapitulatif des articles parus cette semaine, sur le blog.
Sur une idée des blogs Les lectures de Lily et Sariahlit.

Cliquez sur les images pour aller à la page de l’article.



Mon C'est Lundi. Que lisez-vous ? :



Ma chronique de Fixed on you tome 1 de Laurelin Paige :



Ma chronique de Roi de Pique de Kat Spears :



Ma chronique de Plus tard ce sera mieux de Louise Oppelin :



Ma chronique sur Si c'est un homme de Primo Levi lu par Raphaël Enthoven :





Ma chronique de Publicité pour adultes tome 1 épisode 3 Sara Greem :



Ma chronique de Zone Chroniques d'un dernier jour tome 1 de Steeve Hourdé :



Ma chronique de Hate List de Jennifer Brown :



Mon IMM :

Coçloriage issu du Livre des Merveilles Hachette (il est aussi dans psychédélique) 

Les nouveautés de ma Pal (163)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :