samedi 22 août 2015

U4 Stéphane Vincent Villeminot




Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s'organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s'il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s'écroulera, à l'exception d'un seul : un rendez-vous fixé à Paris...


Que dire de ce tome ! Je l'ai adoré.
Il est poignant par la détresse, le mal-être que l'on ressent à travers Stéphane.
Il est complet sur le développement des mesures prises pour trouver des solutions , pour lutter contre le virus.

La première moitié est sur Stéphane, sans un autre expert. J'ai trouvé cette partie très prenante. Stéphane nous touche par ses convictions, son malaise qui grandit peu à peu quand la situation se dégrade. Elle est touchante.
Dans le deuxième partie, on retrouve Yannis. C'est à la fois très ressemblant et très différent : très ressemblant dans les faits  mais différent dans l’approche de l'auteur et par le point de vue, le ressenti de Stéphane. On a aussi de nouvelles scènes décrites et qui nous permettent de garder tout notre intérêt à l'histoire.
La fin est encore plus poignante, que dans le tome de Yannis.

Ce tome m'a énormément plu. La plume de Vincent Villeminot m'a touchée. L'histoire est la même que pour Yannis , tout en étant différente : leur parcours de départ, leur ressenti, leur façon d'appréhender les choses.. Mon regard sur Yannis a changé aussi.

Un pari réussi pour ce concept original : deux (4) personnages, deux auteurs, le même univers , deux (4) histoires avec une partie commune vue par un personnage différent donne une ambiance différente. C'est vraiment très agréable de découvrir cet univers de deux (4) points de vue.

Il me reste encore à découvrir les deux autres tomes sur Kori et Jules que l'on entrevoit dans la fin des tomes sur Stéphane et Yannis. J'ai hâte !


vendredi 21 août 2015

Pas sans lui Katie McGarry




Je m’appelle Rachel. On a une belle maison, de l’argent, mes parents m’aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j’étouffe d’être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu’un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit. J’aurais dû me douter que, la nuit, on rencontre forcément le garçon qu’il ne faut pas…
Je m’appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n’ont jamais eu de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d’espoir. Même l’amour m’a tourné le dos. Mais une chose de m’a jamais, jamais trahi : ma caisse, même quand je la lance à  200 à l’heure. Alors, je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’apporterait un jour les pires ennuis: une fille qui n’aurait jamais dû se trouver sur ma route…


Autant le deuxième tome m'a paru un peu fade par rapport au premier opus autant dans celui, j'ai retrouvé ce qui m'avait tant plu dans l'histoire de Echo et Noah.

Isaiah et Rachel sont deux personnages attachants avec leur passé, leur présent difficiles.
Rachel vient d'une famille riche mais rien n'est rose derrière la façade de famille privilégiée. Rachel est surprotégée, doit jouer un rôle, elle étouffe.
Isaiah est passé de foyer d'accueil en foyer d'accueil. Il essaie de rester fort, de ne pas plonger dans la délinquance.

On retrouve dans ce tome, beaucoup Noah et aussi Echo et un peu Beth. Noah est vraiment l'archétype d'une jeune homme prêt à tout pour ses proches, généreux. Sa relation avec Isaiah est fraternelle et plus encore. C'est quelque chose de très beau et touchant.

Isaiah et Rachel sont antipodes l'un de l'autre à priori. Ils ont des points communs : l'amour des vielles voitures, de la mécanique, le besoin d'être regardé sans attente particulière, sans jugement. Ils nous touchent.

La fin du roman est bouleversante. Les larmes n'étaient pas loin.

Un excellent troisième tome, il m'a réconcilié avec l'auteur et la saga.

Reset Reboot tome 2 Tintera



Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est devenue une Reboot, un robot guerrier. Mais sa rencontre avec Callum, un Reboot 22, lui redonne peu à peu des sensations et des émotions humaines.
Après avoir été formés par la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation), les deux soldats ont réussi à s'échapper et tentent d'atteindre une réserve où les Reboots pourraient vivre librement. Mais la réserve n'a rien de l'Eldorado tant espéré. Micah 163, le chef sanguinaire qui la dirige, a un projet bien plus sombre : anéantir les humains. Pendant des années, il a formé une armée de Reboots et il est maintenant prêt à attaquer. Si l'instinct de Wren la pousse à prendre la fuite une nouvelle fois, Callum ne peut se résoudre à abandonner sa famille humaine aux mains de ces assassins. La rébellion est en marche !


Un second tome, toujours aussi bien écrit.
La plume de l'auteur nous emporte aux environs d'Ausrin auprès de Wren et Callum deux reboot (humains qui ont ressuscité ).

Un tome , tout en action, rebondissements, une ébauche de romance : on n'a pas le temps de s'ennuyer.
Callum et Wreb sont au camp de Reboot rebelles. Ce n'est pas aussi idyllique qu'imaginé : entre les attaques de la SHER et la façon de voir les choses du chef de camp Micah. Nos deux personnages sont étonnés, déstabilisés par ce qu'ils découvrent.
Wren se retrouve à devoir prendre des décisions pour son groupe. Callum lui apporte son soutien et aussi l'aide à réfléchir, à prendre les bonnes décisions.
Le Callum que l'on découvre ici, prend en assurance, en charisme. On ressent beaucoup d'humanité en lui. Il est le point d'ancrage entre les reboots et les humains.

Un tome montrant le sens du bien et du mal et surtout que quelque soit le clan, il y a partout des bons et des moins bons.
Un excellent tome 2, porteur d'un beau message sur la différence.



jeudi 20 août 2015

U4 Yannis Florence Hinckel


Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite s?ur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout? peut-être qu'il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d'assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger... Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s'accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris...


Avant de commencer la chronique de ce roman, je voudrais vous parler du concept : 4 personnages, 4 auteurs, 4 histoires à lire dans l'ordre de votre choix, 1 univers commun..

J'étais assez septique mais aussi curieuse de ce concept : développer 4 personnages dans le même univers  se rendant au même endroit dans le même but et découvrir le point de vue de chacun des personnages. Ayant lu , ce tome, je comprends mieux l’intérêt , le moment où les 4 personnages se rencontrent arrive tard et on apprend peu de choses sur la façon dont ils ont survécu jusque là surtout pour Jules et Kori. Par contre pour Stéphane qui arrive au milieu du récit de Yannis, je me suis dit que l’intérêt était moindre mais avec sa part de mystère et ce que l'on découvre d'elle à la fin, je suis maintenant curieuse de lire son tome.


Revenons à ce tome, consacré à Yannis.
J'ai accroché rapidement avec lui. C'est un personnage avec une belle intégrité, déterminé , qui doute, qui vit avec son chagrin, qui nous émeut avec sa belle affection pour son chien Happy. Happy fait ressortir l'amour, l'amitié en ces temps troubles. Il apporte un peu de douceur à cet univers apocalyptique.

Du côté de l'histoire, les 2/3 du roman sont un road-trip apocalyptique assez angoissant. Ce sentiment de malaise est accentué par le style de l'auteur : des phrases assez courtes, directes.
Le début du roman est troublant par ce qu'il fait émerger : des patrouilles (gang) qui veulent faire la loi, pas d'entraide. Au milieu du récit, on découvre un système plus organisé mais qui donne sur un sentiment de soumission.
Un beau passage , plus paisible, nous permet de souffler à l'approche de Paris, il m'a beaucoup plu : un intermède court mais le bienvenu dans ce récit.
La fin est peut-être un peu moins angoissante mais dérive vers des questions sur l'homme, la politique qui sont elles aussi troublantes.

Un roman très complet avec un fin ouverte et fermée à la fois: fermée par les réponses que trouvent Yannis et les autres mais aussi ouvertes sur l'avenir de ce monde. Il m'a tout de même manque un peu de développement sur l'univers dans lequel nos personnages évoluent, ce qui me laisse sur ma faim. Peut-être dans les autres tomes , j'aurai quelques réponses.


mercredi 19 août 2015

Callie & Kayden Tome Rédemption Jessica Sorensen


Pour échapper à leur environnement et à leurs ennuis familiaux, Callie et ses amis Seth et Luke décident d’aller passer Noël en Californie. Ils emmènent Kayden avec eux. Ce sera l’occasion pour Callie de renouer des liens avec Kayden dont il s’est volontairement éloigné depuis qu’il a été hospitalisé. Entre confessions à cœur ouvert et étreintes passionnées, Callie et Kayden en arrivent à une conclusion : pour se libérer de leurs souffrances, il est temps pour chacun de faire éclater la vérité, de mettre leur passé de côté pour, enfin, pouvoir s’aimer…

Un second tome tout aussi poignant, bouleversant que le premier, peut-être plus.

Callie et Kayden doivent faire face à leur passé, à leurs souffrances. Ils doivent choisir entre souffrir encore et encore ou essayer d'aller de l'avant. Ils sont fragiles et forts à la fois : leur force leur vient à deux.

Une très belle histoire, Callie et Kayden ont des vécus très douloureux, difficiles à supporter. L'auteur sait nous faire ressentir leurs souffrances , leurs doutes. Elle nous fait apprécier la façon dont ils remontent la pente , deviennent plus forts peu à peu, tout doucement . Elle ne va pas trop vite et c'est très appréciable.

Un roman plein de belles émotions , bouleversant.


Après l'orage Suzanne Roy


Merci aux éditions Milady Romance de cette lecture.

En quelques heures, la vie de Charlotte a basculé.
Alors qu’elle est sur le point d’annoncer à son fiancé qu’elle est enceinte, il se tue dans un accident de moto. Elle est désormais seule avec ses interrogations, le vide immense qu’Alex laisse derrière lui, et cette décision impossible à prendre – garder ou non l’enfant.
Dans la tourmente, Charlotte fait de son mieux pour accueillir la famille endeuillée d’Alex : sa mère et son frère, tout juste débarqués d’Angleterre. Très vite, Brenda et Carl gagnent la confiance de la jeune femme, et lorsqu’ils apprennent ce qu’elle essayait désespérément de leur cacher, ils se montrent d’un soutien inébranlable. Charlotte acceptera-t-elle cette nouvelle chance de bonheur qui s’offre à elle ?

Un roman sombre, triste. Il se lit la boule au ventre.

La vie de Charlotte bascule avec la mort d'Alex. Sa rencontre avec la famille de ce dernier va lui apporter un peu de réconfort mais aussi beaucoup de peine.

Très peu de moments gais dans ce roman, peu de lumière, le roman est morose, déprimant parfois.

De plus , un point m'a chiffonné tout au long de ma lecture. J'ai eu du mal à me dire que tout soit simple dans les intentions de Carl et Brenda vis à vis de Charlotte qu'il n'y ai pas de contre partie.Ce sentiment fait qu'un doute persiste tout au long du roman et renforce le sentiment de malaise que l'on ressent.

L'histoire se termine sur un beau concept que l'on devrait toujours appliquer.

Le roman est fort, sombre aussi, peu de lueur désespoir au fil du récit : un peu au milieu.
Je reste sur un sentiment de morosité après cette lecture. Pourtant , la lecture est aussi très belle par ailleurs par ce que nous fait ressentir l'auteur. C'est le paradoxe de ce roman, j'ai ressenti plein de choses , un très bon point pour ce roman mais un petit bémol , pour l'histoire que je n'ai pas trouvé tout à fait crédible.



mardi 18 août 2015

Paparazzis et quiproquos Les frères Gamble tome 2 J. Lynn


Chad Gamble est la mascotte de son équipe de base-ball, les Nationals. Ses exploits l’ont rendu aussi célèbre sur le terrain que dans le lit de ces dames… jusqu’au jour où il tombe sous le charme de la flamboyante Bridget. Quand des paparazzis font circuler une photo compromettante, Chad reçoit un ultimatum : s’il ne se rachète pas, il peut dire adieu à son contrat juteux. Il a un mois pour convaincre le monde entier que Bridget n’est pas seulement une toquade. Et si ces deux-là se prenaient au jeu ?


Ce second tome est consacré à Chad, le frère star du Baseball.
Comme pour Chad dans le premier opus, le début du roman semble un peu superficiel. Mais très vite,la rencontre de Chad avec Bridget nous permet de découvrir le vrai Chad , celui qui se cache derrière sa désastreuse image publique.

Ce tome est  frais, léger à l'image du premier. Il est aussi à mon sens plus profond sur la fin.
J'ai bien souri, ri dans celui ci aussi.

La romance est due à un quiproquo. Elle se présente comme un jeu, une mise en scène  dont les deux acteurs Chad et Brigdet ont conscience.

Une jolie romance, légère, la lecture idéale en cette période estivale.

Publicité pour Adultes épisode 1 tome 2 Sara Greem


Merci aux éditions Artalys de cette lecture.

Ian Riley a réussi à s’intégrer dans l’agence de Publicité Russell & Buzz, en adoptant les coutumes de ses collègues. Les soirées arrosées, enfumées et agrémentées de sexe se déroulent d’une manière effrénée. Bien que la belle Terry refuse de se laisser piéger, considérant ce comportement comme décadent, Ian nourrit l’espoir de la conquérir.
Tous les personnages jouent le paradis pour tous.
Pour autant, rien ne va.


Dans ce second tome, on retrouve tous les ingrédients du premier : débauche, cocktail d'excès en tout genre.

Ian est toujours face à sa dualité. Il accepte de plus en plus son côté fêtard, débauché tout en étant tout autre avec Terry.

Leur relation est à la fois douce et brutale : - douce car Terry adoucit par son caractère les choses ; brutale par le comportement de Ian lors de leurs ébats.

Du côté de l'agence de pub, les choses prennent une tournure inattendue. On découvre l'envers des employés.

Un deuxième tome avec beaucoup de débauche mais l'intrigue prend en profondeur. Les nouveaux éléments rencontrés dans ce volet nous rendent curieux  d' Ian, de sa relation avec Terry et aussi du côté de son travail.
Je suis curieuse de connaître la suite des événements.

lundi 17 août 2015

Cress Les chroniques Lunaires Tome 3 Marissa Meyer


Lu dans le cadre du challenge Une lettre, un auteur.

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l'enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher... 


Un troisième tome intense en aventures pour nos personnages rencontrés dans les tomes précédents : Cinder, Scarlet, Loup , Thorne, Iko et Cress.

L'univers créé par l'auteur s'étoffe ici. On en apprend plus sur la politique Terrienne, Lunaire, sur l'épidémie de létumose, sur les pouvoirs des lunaires ...

Les 2/3 du roman est dans la conception d'un plan pour le jour J et empêché la reine Levana de parvenir à ses fins. On n'a pas le temps de s'ennuyer car le tout  se déroule avec de nombreux événements, d'aventures, mésaventures pour nos héros. Les pages défilent très vite et on n'a pas le temps de voir passer ce pavé de 670 pages.

J'ai adoré retrouver Cinder (que l'on voit peu dans le second tome), la voir évoluer, prendre confiance  en elle, en ce qu'elle est et ce qu'elle peut faire. Elle garde son côté attentive aux autres qui la rend touchante.
Cress, elle apporte à ce tome un côté enfantin , frais, geek à ce tome très agréable en plus de son aventure satellitaire-saharienne .

Dans ce volet , on a beaucoup de réponses mais de nouvelles questions arrivent sur le sort de certains personnages , sur qui est la Princesse Winter et surtout quel sera son rôle. Et aussi sur quelles seront les représailles mises en œuvres par Levana.

Une saga toujours aussi plaisante, passionnante, très bien écrite avec ce qu'il faut d'aventures ,de suspens .
Si vous aimez les dystopies, les réécritures de conte, ne ratez pas cette saga.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (161)


Je n'avais pas de lecture en cours.

Cette semaine , il y avait deux marathons , le marathon dystopie et le marathon New adult qui se termine ce soir.

Pour le Marathon Dystopie, j'ai lu :

U4 Yannis un très bon roman post apocalyptique .
U4 Stéphane un excellent tome de cette saga originale.
Reset un second tome tout aussi bien que le premier.
Atlantia un très bel univers .

Pour le Marathon New adult :


Pas sans lui un troisième tome où j'ai retrouvé ce qui m'a tant plu dans le premier.
Simple Perfection un tome très tortueux, excellent.
Callie & Kayden un second tome à l'image du premier plein d'émotions.

Ma lecture en cours :


Soit  2484 pages.

6779/8000 pages


Mes prévisions pour la semaine : l'ordre est aléatoire.


Charley tome 4 est une LC avec Belinda et Cookies.

Et vous que lisez-vous ?

dimanche 16 août 2015

Sur le blog cette semaine (18)


Rendez-vous du dimanche, récapitulatif des articles parus cette semaine, sur le blog.
Sur une idée des blogs Les lectures de Lily et Sariahlit.

Cliquez sur les images pour aller à la page de l’article.



Mon C'est Lundi. Que lisez-vous ? :



Ma chronique de Akio tome 1 Les révoltés d'Alssia de Maïté Minot :



Ma chronique de A ma merci des Rois de Penny Watson Webb :



Ma chronique de Valentine ou Les Elfes du petit bois de RosaBonnet :



Ma chronique de La seule façon de te parler de Cathy Ytak :



Ma chronique de Geek Girl tome 1.5 Etre ou ne pas être d'Holly Smale  :



Ma chronique d'un magnifique roman Seconde Chance Débris d'une vie Christine Béchar :



Ma chronique de Ange Gardien de Cécile Delacour-Maitrinal :



Ma chronique sur le tome 2.5 L'armée de la reine Les chroniques lunaires de Marrisa Meyer :



Ma chronique de Il était une fois tome 2 La Belle et la Bête d'Eloïsa James :



Le nouveau challenge Je t'aide à vider ta Pal :



Mon IMM :


Coloriage issu du Livre des Merveilles Hachette.

Les nouveautés de ma Pal (159)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :