samedi 25 juillet 2015

Hors Jeu Amélie C Astier et Mary Matthews


Merci aux éditions Milady Romance de cette magnifique lecture.

Lorsqu’on est footballeur professionnel, ce n’est pas évident de protéger sa vie privée, et encore moins d’assumer son homosexualité au grand jour.
Ça, Wade Perkins l’a bien compris. Capitaine de l’équipe de Manchester, il se fait passer pour un coureur de jupons depuis des années, et ça lui a bien servi – c’est un excellent joueur, et il a la cote auprès des supporters. L’impossibilité de vivre une vraie histoire d’amour ? Il fait avec. En tout cas, c’était ce qu’il croyait, avant l’arrivée dans son équipe de Nikki, une nouvelle recrue. Entre lui et Wade, c’est l’attraction immédiate, mais quel genre de relation les deux hommes pourront-ils nouer sans que cela ne détruise leur carrière et leur vie... ?


Wade et Nikki : deux homos qui se cachent mais leur rencontre bouleverse cette face cachée. Comment l'amour peut-être plus fort que l'image de soi, de celle que l'on veut donner, que l'on renvoie dans un milieu si masculin que le foot. Difficile de sortir du placard et de vivre au grand jour face aux regards des autres, de sa famille, de son entourage ...
Nikki semble le plus fragile et pourtant il montre une grande détermination. Wade semble être le plus fort, il montre une grande dualité face aux événements. Arriveront-ils à être heureux ?

Un magnifique roman M/M, une très belle romance et surtout un sujet traité avec beaucoup de soins , d'humilité et de réalisme.

J'ai adoré ma lecture pour la romance bien sûr mais aussi et surtout pour la façon des auteurs de traiter le sujet de l'homosexualité, dans le sport en plus ! Elles prennent en compte toutes les facettes du problème : les préjugés , l'amour , l'image de soi , l'image que les autres ont d'une personne (d'un personnage publique)...

La plume des auteurs est tonique, vive, pleine de testostérone. J'ai ressenti un côté masculin fort dans ce roman par rapport aux autres romances M/M que j'ai lu.

Vraiment un sublime roman du genre à découvrir, il va plus loin qu'une simple romance M/M. Il nous amène à réfléchir à soi , sur soi, à l'image que l'on renvoie , l'image que les autres veulent  de nous ...




vendredi 24 juillet 2015

Callie & Kayden tome 1 Jessica Sorensen



En entrant à l’université, loin de sa ville natale et de sa famille, Callie découvre une autre vie. Elle se lie d’amitié avec Seth, un jeune étudiant homo, à qui elle confie son lourd secret et ses fantômes du passé. Le jour de la rentrée, elle tombe nez-à-nez avec Kayden, qui fréquentait le même lycée qu’elle. Kayden n’a pas oublié que, malgré sa fragilité, Callie lui a sauvé la vie quelques mois plus tôt, et se retrouve irrémédiablement attiré par elle. Kayden et son meilleur ami Luke passent du temps avec Callie et Seth : le quatuor s’entend bien, et les liens entre Callie et Kayden se resserrent de plus en plus. Mais Callie a très peur et reste traumatisée par le viol qu’elle a subi quelques années auparavant. Seth l’aide à dépasser ses peurs et à profiter de la vie et, surtout, à se laisser aller : il est temps pour elle d’être heureuse. Peu à peu, Callie accepte son attirance pour Kayden, et tous deux s’avouent leur amour réciproque.


J'ai du mal à parler de ce roman. La fin est une torture. Je l'ai fini avec un énorme poids sur l'estomac. Cette fin est dure, bouleversante.
Le reste du roman est aussi difficile. Callie & Kayden ont chacun un lourd passé à porter au quotidien et même à vivre au jour le jour.
J'ai très vite deviné le secret de Callie. Ça ne m'a pas empêché d'apprécier le récit et toutes les émotions qu'il en ressort.

Un petit bémol, ce roman est classé NA et je l'ai ressenti plus comme un YA. On a deux jeunes adultes mais ils sont très jeunes et du coup ce roman est pour moi assez jeunesse.
De plus, je l'ai lu juste après Dangerous perfection  qui lui est bien plus NA même si les deux héroïnes ont le même âge. Ma lecture précédente a influencé mon ressenti sur celui ci. (c'est pour ça que je lis rarement à la suite des romans du même genre)
Du coup, j'ai sûrement moins accroché à Callie & Kayden que je l’aurai fait si j'avais lu un autre livre avant celui ci.
J'ai beaucoup apprécié cette lecture et surtout la fin mais le début m'a paru un peu trop jeunesse. Il est difficile de passer derrière un auteur comme Abi Glines.

La plume de Jessica Sorensen est tout aussi agréable et belle que dans Ella & Micha.

Une très belle lecture qui aurait être plus que ça si je l'avais lu à un autre monent. J'ai hâte de lire le tome 2 et connaître la suite du récit de Callie 1 Kayden. je devrais le lire pour le prochain marathon NA du 14 août au 17 août.




Dangerous perfection Abbi Glines


Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S'ensuit une nuit passionnée, une nuit qu'ils avaient prévue sans lendemain.
Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s'engager dans une relation. Pourtant, face à l'ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances…


Un roman fort, touchant, bouleversant, déprimant aussi.
Tout au long de ma lecture, j'ai eu un sentiment de malaise de nœud à l'estomac.

Della est un personnage atypique : une jeune femme esseulée, détruite, fragile mais qui a la volonté de faire face au lourd fardeau qu'elle traîne derrière elle.

Woods est un personnage plus simple si je peux dire. Il a aussi des choses à gérer. Ces dernières sont plus un obstacle, une épreuve de plus pour Della que de "réelles" casseroles chez Woods.

Abbi Glines a encore une fois frappé avec un roman intense en émotions, dur et tellement beau à la fois. J'ai hâte de continuer à découvrir les autres romans de l'auteur et la suite de l'histoire de Drew et Woods.


jeudi 23 juillet 2015

Prêts à tout Katie McGarry


Cheveux noirs, ongles vernis noirs, piercing et fringues de skateuse, Beth a enterré depuis belle lurette la petite fille blonde et heureuse qu’elle était avant que son père s’en aille et que sa mère sombre dans l’alcool. Elle traîne, vit au jour le jour, prend soin de sa mère et adopte une attitude dure pour se protéger des sentiments… Comme ce jour où le beau Ryan essaie de l’aborder, dans un café. Elle le déteste tout de suite : elle n’a rien, il a tout ; pourquoi s’intéresserait-il à elle ?


Une belle lecture mais un tome en dessous du premier Hors Limites. Je n'ai pas retrouvé la force des émotions du premier opus.

Dans ce second tome, la deuxième partie est touchante. La première se lit bien mais je lui ai rien trouvé d'exceptionnel. De plus, tout au long de ma lecture, j'ai eu impression de déjà vu, déjà lu (j'ai vérifié deux fois que je ne l'avais pas déjà lu : eh bien non). Cette impression vient sûrement du fait que ce début de roman n'est pas très original.

Du côté des personnages, j'ai un sentiment mitigé vis à vis de Ryan : à certains moments j'ai bien accroché avec lui, à d'autre pas du tout. J'ai apprécié ses moments de doutes, de réflexion sur son avenir, de remise en question. A contrario, parfois, je l'ai trouvé très passif : il subissait les événements même avec Beth.
Beth est assez différente de l'image que je m'étais faite d'elle dans Hors Limites. J'ai apprécié ce que j'ai découvert : une jeune femme entière envers sa mère, plus indécise pour elle-même, une jeune femme qui a énormément souffert. Elle garde tout de même la volonté de vivre quelque chose de différent.

Une bonne lecture, en dessous de ce à quoi je m'attendais après avoir été emporté par l'histoire de Noah et Echo dans Hors Limites.
J'ai trouvé la première partie du roman trop simple avec un manque d'émotions. La deuxième moitié rattrape la précédente sans arriver au niveau du premier opus. En plus, une impression de déjà vu ne m'a pas quittée tout au long de ma lecture. Du coup, j'ai eu un peu de mal à complètement accrocher à ce roman.


mercredi 22 juillet 2015

Maeline Cécile Delacour-Maitrinal


Merci à l'auteur et aux éditions Cogito de cette belle découverte.

« Le cri d’une chouette résonna dans le silence de la forêt sombre. Dans l’aube grise, une silhouette, couchée au pied d’un arbre, sur la mousse, frémit. Vêtue d’une lourde cape noire, le visage entièrement caché par l’ample capuche, la jeune fille se réveilla. Elle était en guenilles brûlées et ne se souvenait que de son nom : Maeline. »

A 16 ans, Maeline découvre qu'elle possède des pouvoirs magiques, dans un monde déchiré par la lutte entre les sorciers Lumineux et Obscurs.

Elle décide alors de rejoindre la cité magique de Bedkon et entame un long périple semé d’embûches pendant lequel elle n’aura de cesse de combattre ses pulsions.

Bientôt, elle devra subir l'oracle de la Divinouria, qui lui dira si elle Lumière ou Obscure. 

Car de son orientation dépend l'avenir du monde tout entier.


Maëline (Vivian), un récit sous fond de légendes celtiques.

L'auteur nous propose un univers riche en magie, créatures...
Maëline, 16 ans, se découvre des pouvoirs et aussi un penchant à la colère. Va-t-elle basculer du côté Obscure ou du côté de la Lumière?

Un récit fantasy riche en aventures, rebondissements, en personnages, des personnages très différents les uns des autres qui apportent chacun leur pierre au récit (à l'édifice). Ils sont importants pour comprendre l'évolution de Maëline, de ses pouvoirs, de ses envies , de son destin.
Deux univers s'affrontent, lequel Maëline va-t-elle choisir ?

La plume de l'auteur est très addictive : les pages se tournent toutes seules et à grande vitesse. Le récit est donc prenant. On n'a pas le temps de s'ennuyer . Les aventures de Maëline sont palpitantes.
On s'attache vite à notre héroïne. Elle a un côté perdue attendrissant et aussi par son manque de confiance. Au fil des pages, elle prend de l'assurance tout en gardant des doutes sur elle-même.

Un très beau récit du genre, à découvrir pour les jeunes et les moins jeunes.

mardi 21 juillet 2015

#Scandale Sarah Ockler


Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

Le soir du bal d'automne, Lucy se retrouve au bras de Cole, le petit-copain de sa meilleure amie, cette dernière étant malade. Emportée par l'euphorie et son amour secret pour le jeune homme, Lucy finit par commettre l'irréparable : l'embrasser. Mais bientôt, une photo de son baiser avec Cole est postée sur son propre compte Facebook, ainsi qu'une série de photos présentant ses amis dans des situations compromettantes. En quelques heures, le lycée entier la déteste et pour elle, l'enfer commence...


Un sujet très actuel : les réseaux sociaux et leurs dérives.
Lucy est une jeune fille effacée, elle se retrouve suite à la fête du lycée au milieu d'un scandale : des photos compromettantes ont été publiées sur son mur via son téléphone qui a disparu.

J'étais très intriguée par ce roman et avais très envie de le découvrir.
Je ressors mitigée et même un peu déçue de ma lecture.
J'ai eu beaucoup de mal à m'imprégner de l'atmosphère du roman et à ressentir quelque chose pour Lucy. Je l'ai trouvé assez passive . Elle essaie de se défendre et pourtant j'ai trouvé qu'elle manquait de vigueur. J'ai pas eu l'impression qu'elle ne croyait pas pouvoir faire ressortir la vérité et partait vaincue d'avance alors qu'elle dit le contraire.

En plus, le sujet est traité en restant assez à la surface. On survole les choses. Il m'a manqué un peu plus de détresse du côté de Lucy.
Je m'attendais un roman assez dramatique , ce n'a pas été le cas. Ce sentiment est dû au point précédente et au fait que la soeur de Lucy, Jayla apporte un côté chick lit au récit. Du coup, j'ai eu l'impression d'un ton léger alors que le sujet est grave. Ce côté chick lit est aussi présent avec d'autres personnages qui du coup donnent un côté peu crédible au récit : comme la principale du lycée.

J'ai bien aimé le personnage de Lady Blalbla, sa façon de gérer le scandale et d'aider Lucy.

Un sujet difficile, actuel, traité très simplement , un peu trop pour moi.
Il m'a manqué un peu plus d'émotions .


lundi 20 juillet 2015

Les Idoles du stade tome 6 Le tour de chauffe Jaci Burton


Merci aux éditions Milady Romance de cette belle lecture.

Lu dans le cadre du jeu de Cookies Une lettre, un auteur.

Gray Preston vit de sa passion, la course automobile. Pour réaliser son rêve, il a coupé les ponts avec sa famille, une riche dynastie de sénateurs. Mais lorsque la popularité du coureur atteint des sommets, le père de Gray, en lice pour la vice-présidence, voit en son fils un moyen d'augmenter sa popularité. Il envoie donc son assistante, la jeune Evelyn, travailler avec le pilote afin de conquérir de nouveaux électeurs. Même si politique et sport automobile sont aux antipodes, Gray et Evelyn devront apprendre à oeuvrer en étroite collaboration...


Un tome avec un nouveau personnage Gray, pilote de course. Dans ce volet, on ne voit pas la famille Riley (juste trois lignes sur Alicia et Garrett). L'esprit de famille, la complicité du clan Riley m'a manqué.

Ce tome mêle la romance , la politique et la course automobile. La romance domine mais est bien entourée par les deux autres thèmes qui sont tout de même peu approfondis. J'ai un peu le même sentiment avec la romance.Elle est très belle. Les choses vont très vite entre Gray et Evelyn et pendant les 3/4 du roman les choses sont assez faciles. Il m'a manqué un peu de piment dans cette partie.
Le dernier quart est plus intense, intéressant. Des difficultés apparaissent, Gray et Evelyn doivent les gérer.
Ce final m'a énormément plu. Le reste ne m'a pas déplu mais rien de bien transcendant.

J'ai passé un bon moment livresque avec ce roman. Il m'a manqué un peu plus de fougue, de piments, de déconvenues du côté de la relation entre nos deux tourtereaux. Du côté sexe, la fougue est là !
Vous l'avez compris , un tome qui m'a moins porté que les précédents. Il est bien , c'est une agréable lecture sans prise de tête. Il m'a juste manqué un peu plus de piments et l'esprit de famille du clan Riley.





C'est Lundi . Que lisez-vous? (157)


Cette semaine , j'ai fini :

Un tome un peu en dessous du premier.

Puis, j'ai lu pour le Marathon New Adult :

Deux superbes lectures.

J'ai lu ensuite :


Le roman mystère sera dévoilé cet après-midi.
#Scandale un peu mitigée  pour cette lecture.
Maëline un très bon roman fantasy.

Ma lecture en cours :

un magnifique roman M/M, un sujet très bien traité.

Soit 2286 pages.

Cette semaine , je participe à deux marathons .

Le premier marathon consiste avec le groupe Marathons Lecture à lire 3000 pages dans la semaine. Plus d'infos ici.


Et avec le groupe A vos Pals au deuxième marathon mensuel , celui est à thème . Le thème est les auteurs français.


Je lirai donc en priorité des auteurs français.
Avant de commencer le marathon A vos Pals , je lirai Wonder qui est une LC pour le 27/07.

Voici donc mes lectures prévues : l'ordre est aléatoire.



Ce qui fait un total de 2620 pages , il me manque donc un roman d'environ 400 pages. (Je n'ai pas compté les 51 pages restantes de Hors jeu dans ce total). Je pense que je lirais le tome 3 de Démonica de Larissa Ione mais rien n'est sûr . Je verrais en temps voulu.

Et vous que lisez-vous?

dimanche 19 juillet 2015

Sur le blog cette semaine (14)



Rendez-vous du dimanche, récapitulatif des articles parus cette semaine, sur le blog.
Sur une idée des blogs Les lectures de Lily et Sariahlit.

Cliquez sur les images pour aller à la page de l’article.

Mon C'est Lundi. Que lisez-vous ?



Ma chronique de Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique d'Amélie Dubois :


Le challenge It's over :



Ma chronique de Feed tome 3 Révoltez-vous de Mira Grant :



Bilan Marathon New Adult :



Ma chronique de Fight For Love tome 5 Ripped de Katy Evans :



Mon article sur notre challenge "Je t'aide à vider ta Pal" avec Cookies :



Ma chronique de Une croisière amoureuse et libertine de Lily Dufresne :



Ma chronique de Les Yeux Bandés de Clarissa Rivière :



Ma chronique de Time Riders  tome 9 Le piège infini d'Alex Scarrow :



Le groupe Marathon Thriller/policier Dystopie :



Mon IMM de la semaine :



Les nouveautés de ma Pal (155)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :