samedi 13 juin 2015

The Book of Ivy Amy Engel


Lu dans le cadre de notre challenge avec Cookies "Je t'aide à vider ta Pal"


Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d'Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d'amour torturée.


Une dystopie originale, un monde où les jeunes hommes et jeunes femmes n'ont pas le choix et doivent épouser leurs adversaires d'antan pour préserver la paix.

Un roman avec une belle réflexion sur la liberté, les choix de tout un chacun.

Dans ce monde, Ivy est tiraillée par ce que sa famille veut d'elle, ce qu'elle ressent, pressent de la vie, de la vérité et ce qu'elle découvre à travers son mari Bishop.

J'ai adoré le personnage d'Ivy : elle est "brave" comme dit Bishop. Elle réfléchit, analyse,  remet en question ce qu'on lui a appris.
Bishop est beaucoup plus mystérieux , on ressent un peu les mêmes traits de caractère derrière la façade, derrière ce qu'il laisse paraître.

Un excellent roman du genre, j'ai juste un petit bémol. Le sous-titre "Née pour trahir et faite pour tuer", je le trouve trop directif, froid. Je n'ai à aucun moment ressentir ça pour Ivy. Ivy est loin d'être aussi déterminée.

Un récit très très bien écrit, construit, l'auteur sait nous faire ressentir les émotions d'Ivy, ses doutes, ses certitudes.



vendredi 12 juin 2015

Un site nommé Désir Lou Borgia







Merci à l'auteur de cette lecture et aux éditions La Musardine.

Vous ne savez rien du désir si vous n’avez pas lu ce roman.
« Un site nommé Désir… » C’est le nom que Lou a donné au site qu’elle a créé avec Adèle – DJ dans une boîte de filles – et Victoire – qui rêve de gloire sur les podiums –,afin de parler librement de sexe entre jeunes.
Elles adoreraient pouvoir en vivre, mais pour cela il faut intéresser les publicitaires…
Côté cœur, il y a l’amoureux que Lou a quitté et qui continue à la harceler. Mais aussi Miss Mojito, une jolie Cubaine qui brûle de lui faire découvrir les plaisirs entre filles. Et, surtout, le mystérieux internaute qui reproche à Lou de ne rien connaître au désir et qui lui lance un défi : remettre au goût du jour le concept de flirt. Le programme ? Flirter à mort sans jamais coucher. Jouer avec le désir par tous les bouts, en s’interdisant d’aller jusqu’à l’orgasme. Et ne pas tomber amoureux…
À 26 ans, Lou a une imagination débordante et elle fantasme plus vite que son ombre. Quoi de plus excitant pour elle qu’un garçon qui joue à l’Homme Fatal, celui qu’on n’a pas le droit d’aimer ?

Lou Borgia ressemble à son personnage, avec quelques années (et quelques kilos) en plus. Elle aime écrire. Elle est Gémeaux et se reconnaît dans toutes les qualités qu’on attribue à ce signe (aussi dans les défauts, mais elle assume). 
Elle aime les films noirs, les romans roses, les légumes verts et pratique au quotidien la magie rouge et l’ironie.


J'étais très curieuse de découvrir ce roman au titre original.
L'originalité est présente dans ce roman :_L'auteur a donné son nom à son héroïne, elle fait des références à la maison d'éditions et le thème principale un blog sur la sexualité.

Le style de l'auteur est vif, addictif. C'est écrit en toute simplicité et avec beaucoup d'humour.
Le thème du sexe sous toutes ses coutures est bien présenté.

Mais voilà, cette simplicité est aussi ce qui m'a le plus dérangé  dans cette lecture. J'ai trouvé que les choses, les personnages, leurs sentiments tout était survolés. Du coup, j'ai ressenti un manque d'émotions,de profondeur à la lecture de ce roman.
Les événements , le ressenti des personnages m'a fait plus pensé à un jeu léger, plein d'humour.

 Ceux qui me suivent régulièrement le savent , je lis souvent des romans érotiques, BDSM  et du coup vu le titre accrocheur, je m'attendais à tout autre chose.
Il devrait plaire au plus grand nombre par sa simplicité, légèreté. Pour moi, ce sont ces points qui m'ont le plus gênés dans ma lecture. J'ai eu l'impression tout au long de ma lecture que l'on survolait les choses. L'intrigue n'est pas très poussée dans la première moitié du roman. La deuxième partie est plus travaillée mais la fin va trop vite.

Un roman original dans son style, sa forme, son histoire, plein d'humour mais j'aurai aimé que l'intrigue, les personnages, leurs émotions soient plus développés.

Prélude Madrugada Christine Béchar





Merci à l'auteur de cette belle lecture.

Ariane sort de terminale et ne sait que faire à la rentrée. Le baccalauréat en poche, elle décide de passer l’été à Séville où elle compte gagner un peu d’argent. Serveuse dans un café, elle rencontre Philippe, un jeune homme des plus étranges… Mot de l’auteur : « Prélude » se déroule 23 ans avant « À l’aube du jour », d’où son titre. C’est l’histoire de la rencontre des parents de certains protagonistes de la saga. Raison de plus pour la lire en premier lieu, me direz-vous. Il n’en est rien. Croyez-en l’auteur, si vous avez dans votre bibliothèque la trilogie, lisez la nouvelle après le second tome. Dans la mesure où elle répond à des questions que se posent Lilly et Damien sur la relation que leurs parents entretenaient, vous la percevrez différemment si vous avez lu « La légende ». J’imagine que bon nombre d’entre vous saisiront l’occasion pour goûter à Madrugada, j’espère que vous vous laisserez emporter et que ce prélude vous donnera envie d’en lire plus. Mes remerciements vont à Didier Hallépée, organisateur du Prix Fondcombe, ainsi que du concours de nouvelles, car sans lui, jamais ce texte n’aurait été écrit. Très bonne lecture !



J'ai adoré retrouver l'univers de Madrugada créé par Christine à travers cette petite nouvelle.
Petite oui, j'aurai aimé en avoir plus. En tout cas , c'est une excellente mise en bouche à la saga.

Découvrir Ariane, la mère de Lily est un vrai bonus : dans la saga on se pose beaucoup de questions sur sa vie avant la naissance de Lily.
On la découvre ici à 18 ans , jeune femme déçue par sa vie, qui doit renoncer à ses rêves suite à une blessure, en colère après ses parents.

Sa rencontre avec Philippe, va l'amener à apprendre à se connaître, à savoir qui elle est vraiment.

On retrouve Philippe, jeune homme ici. J'ai beaucoup aimé l'approche de l'auteur de ce personnage : on ressent les prémices de ce qu'il va devenir 20 ans plus tard aussi bien du côté de son caractère, que de son avenir . C'est très réussi.

Une nouvelle d'une trentaine de pages, fort agréable à lire , j'ai adoré retrouver l'univers de Madrugada. C'est court, j'aurai aimé un peu plus sur la nouvelle vie qui s'ouvre à Ariane à la fin de cette nouvelle. On en a un aperçu dans la trilogie mais le lire de son point de vue pourquoi pas !
Comme on dit, il faut aussi laisser une part à l'imagination du lecteur.


Ma chronique du tome 1 Madrugada A l'aube du jour
Ma chronique du tome 2 Madrugada  La légende
Ma chronique du tome 3 Madrugada La prophétie


jeudi 11 juin 2015

Légendes du Manoir Emma Caval



Merci aux éditions Hugo Roman et à la collection blanche de cette belle lecture.

C'est par choix et par amour que Pauline a accepté d'être la soumise de Julien : une relation hors norme dans laquelle elle puise les émotions intenses qui la comblent. Mais l'aventure prend une dimension bien différente lorsque son compagnon lui ordonne de partir pour un mois à San Francisco avec Pierre, son mentor, laissant derrière elle leur bébé âgé de quelques mois. Comment dépasser sa culpabilité de jeune mère ? Se montrera-t-elle à la hauteur des exigences de Pierre, un maître bien plus sévère que Julien ? Elle entreprend alors un voyage qui l'emmènera plus loin qu'elle ne l'imaginait, au devant de nouvelles épreuves redoutables et torrides. Un voyage qui lui fera aussi remonter le temps, jusqu'à vingt-cinq ans plus tôt, aux sources du lien sombre et puissant qui unit Pierre et Julien dans leur goût du plaisir et de la douleur. Un roman ensorcelant rythmé par des scènes extrêmement bien écrites et des études psychologiques passionnantes de l'héroïne et des protagonistes du roman. Un roman sans doute destiné à s'inscrire dans la lignée des textes références du genre.


Un second tome, j'ai presque envie de dire écrit à trois voix même si on est dans la tête de Pauline. En effet, dans ce récit, on a à travers le séjour à San Francisco de Pauline l'histoire de Pierre et aussi celle de Julien combinées à l'histoire de Pauline.

J'ai adoré apprendre comment Pierre est devenu ce qu'il est aujourd'hui un Maître, un Mentor et comment Julien a vécu ses deux ans de soumis auprès de lui. Et en parallèle, on a le récit de comment Pauline reprend le dessus après son mal-être post-partum.
Ces trois histoires nous permettent de découvrir le milieu du BDSM décrit par l'auteur sous toutes ses formes . On découvre cet univers avec beaucoup d'érotisme mais aussi de sensualité et parfois des scènes un peu dures.
Et surtout, on voit l'évolution des trois personnages au fil des expériences, des années. On appréhende de façon différente le personnage de Julien par rapport au premier tome Le Manoir ainsi que celui de Pierre et l'histoire familiale des Andringer.
Le personnage de Pierre est très travaillé, un homme plein de sagesse grâce à une grande expérience. On découvre un mentor exigeant, strict, dur mais aussi doux , qui s'est faire la part des choses.

Un tome intense en émotions, on comprend les liens forts qui existent entre Pierre et Julien, leur relation est plus complexe que ce qu'elle paraît dans le précédent tome.

Un second volet où j'ai adoré découvrir les parcours (le passé) de Pierre et Julien tout en continuant à suivre l'évolution de Pauline et la fin de son initiation.
Un roman fort, complexe dans les relations qu'entretiennent les personnages entre eux : Pierre et Julien bien sûr mais aussi Steve , Milo, Eric ... avec les deux précédents , le tout en faisant ressentir une multitude d'émotions.


Le vide de nos cœurs Jasmine Warga


Lecture commune avec Lily et Cookies.

À 16 ans, Aysel n'a qu'une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l'évitent, et son père responsable de l'accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n'est pas sûre d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c'est FrozenRobot, alias Roman, victime d'une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu'il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n'est pas du genre facile à persuader...



A ne pas lire si vous êtes déprimé .

Un roman , dur, sombre, bouleversant, troublant.

Roman et Ayzel sont au fond du puits. Le désespoir est là , leurs cœurs sont vides : vides de sensations positives, vides d'espoir. Pour des jeunes de 17 , 18 ans cette sensation est difficile à accepter.

Un récit qui nous prend les tripes, on le lit les yeux rougis.
Deux jeunes , deux désespoirs, beaucoup de détresse dans ce roman.
Je n'en dirais pas plus . Il est difficile de ne pas spolier avec un tel roman.

Ce roman est très particulier, surtout pour un Young Adult tant il est sombre, tant il y a de noirceur surtout au début du récit. J'ai eu du mal à renter dans l’histoire. Puis peu à peu les choses s’allègent un petit peu . Et en devenant moins grave , le récit part une tournure un peu évidente sans vraiment de surprise.

Le thème le suicide des adolescents et ici le pourquoi nous amène à réfléchir à l'image que parfois sans le vouloir qu'on peut renvoyer de la société.

J'ai bien aimé mais c'est loin d'être un coup de coeur comme pour beaucoup.

La chronique de Cookies.

La chronique de Lily.





mercredi 10 juin 2015

Théo à la recherche de Pégase Merry Daurey



Merci à l'auteur de cette belle lecture.

Après cette mauvaise journée, c'est sûr, l'univers est contre Théo ! Les injustices dont il est la victime l'ont plongé dans une très grande tristesse. Mais soudain, en pleine nuit, une lueur l'appelle et lui promet d'extraordinaires aventures... Intelligent et courageux, Théo n'hésite pas à relever le défi !



Un très joli conte .

J'ai été émue par la dédicace "A Théo et sa maman" , sachant que je les connais. Du coup, ma lecture a commencé avec beaucoup d'émotions. Et le début, de ce petit roman jeunesse est dur pour notre héros Théo. Heureusement , on rentre très vite dans le merveilleux et j'ai découvert un magnifique conte.

La plume de Merry m'a surprise ayant lu une nouvelle de l'auteur dans un autre registre.  Son style est aussi très bien adapté au public choisi : des phrases simples, directes.

Du côté de l'histoire, on est touché par le désarroi de ce petit garçon au début du récit puis par sa gentillesse, sa perspicacité.

Un très bel écrit jeunesse avec un côté merveilleux comme on les aime dans ce genre. La lecture est ponctuée à chaque chapitre de petits Pégases, c'est très agréable.
Merry si un jour et je te le souhaite, il est publié en papier, je trouverai vraiment génial qu'il soit illustré. Le récit s'y prête très bien.



Coeur criminel tome 3 Obsession Angie l Deryckere



Merci aux éditions Sharon Kena de cette belle lecture.

Alors que tout semble aller mieux pour les deux agents de la criminelle, de drôles de circonstances amèneront Holly a faire face à son lourd passé. 

Une mise en danger viendra mettre un terme aux questions que Duncan se pose sur les personnes qui faisaient partie de la vie de son équipière. Il mènera sa propre enquête et, entre doutes et trahisons, l’agent Léon trouvera enfin le responsable de ses tourments. Mais trouvera-t-il la force de rester concentré dans sa tâche pendant que sa douce Holly sera entre les mains de personnes mal intentionnées ?


Un troisième tome intense en événements, rebondissements et émotions.

J'ai trouvé dans ce volet , le petit plus qui m'avait manqué dans les deux précédents. Ici, l'intrigue s'étoffe, tourne autour de la romance  et le suspense  prend une grande place (ce qui n'était pas le cas dans les deux premiers). Ce dernier devient même de plus en plus intense passé le premier tiers du récit et il augmente crescendo jusqu'au final . Et quel final, une fin dure, qui prend les tripes devant tant de détresse et de folie.

On découvre un peu mieux Holly, ses forces, ses faiblesses. Ducan est son soutien, il est plus impliqué sentimentalement.

Un excellent troisième tome. L'auteur ici nous fait vivre les émotions des deux personnages principaux de façon intense. L'intrigue s'amplifie et la tension monte au fil des pages.


mardi 9 juin 2015

Le royaume de Messidor Tome 1 Derrière le Livre Eunice D.M.


Merci à l'auteur de cette découverte.



Un voyage en Écosse qui tourne au cauchemar. Un étrange livre.
Un majestueux aigle noir.
Et deux adolescents à la vie tout à fait normale.

D’un côté, Thomas qui vit en France et, de l’autre, Anaël qui réside au royaume de Messidor. Leur rencontre était improbable, mais le destin en a décidé autrement ! 


Un roman fantasy jeunesse écrit avec une plume fluide, des phrases souvent courtes qui donnent du rythme au récit.
L'univers est original : à la fois moderne et moyen-âgeux. C'est très réussi.

La première partie est dans la description de l'univers. Elle est parsemée de scènes épiques comme les rencontres entre les personnages. Ces dernières sont écrites avec une pointe d'humour très agréable.
De plus, le récit contient des apartés des pensées de Thomas. Ce point renforce le côté léger et le soupçon d'humour.

La second partie est dans l'action, les rebondissements et l'approfondissement de l'univers. On rencontre de multiples créatures. C'est la quête des trois personnages principaux.

Tout au long de leurs aventures, nos trois héros sont confrontés à des objets, des créatures magiques et souvent l'auteur accompagne ces rencontres de récits de légendes. Ceci rend l'histoire et le monde créé très complet.

(Pour l'anecdote, il y a beaucoup de petites et grosses bêtes qui piquent : serpents , araignées et autres créatures avec un dard , je n'aime pas beaucoup ces bestioles. Eh ben , j'ai été servie lol )

Une bonne lecture du genre, elle devrait plaire aux plus jeunes comme aux autres.
Le récit est trépidant passé le premier quart, on n'a pas le temps de s’ennuyer.

lundi 8 juin 2015

C'est Lundi. Que lisez-vous? (151)


Cette semaine, j'ai fini :


Une bonne lecture assez sombre.

Puis, j'ai lu :


Le royaume de Messidor , un bon roman fantasy jeunesse.
Coeur criminle tome 3 un troisième tome excellent.
The Book of Ivy une très bonne lecture du genre.
Deux mois sans elle un excellent second tome.

J'ai lu aussi  :


Un site nommé désir , un bon roman , une histoire trop survolée.
Théo à la recherche de Pégase un très joli conte jeunesse.
Légendes du Manoir un excellent second tome.

Ma lecture en cours :


Soit 2341 pages.

Mes prévisions : l'ordre est aléatoire .


dimanche 7 juin 2015

Sur le blog cette semaine (8)


Récapitulatif des articles parus cette semaine sur le blog. (Sur une idée de Les Lectures de lIly et Sariahlit)

Mon C'est Lundi, Que lisez-vous ?


Mon bilan du mois de mai :


Ma chronique de L'année Solitaire de Alice Oseman :


Ma chronique de La Chorale du Diable de Martin Michaud :


Ma chronique de Le Manoir D'Emma Cavalier :


Ma chronique de Wild seasons tome 2 de Christina Lauren :


Ma chronique de New Victoria tome 2 Rébellion Lia Habel


Ma chronique de Backstage tome 2 Enlève-moi de Tracy Wolff :


Ma chronique de Psi-Changeling tome 6 Marques de feu de Nalini Singh :


Mon IMM :




Coloriage issu du magazine ColoriMga n°1

Les nouveautés de ma Pal (149)


Cette semaine, ont rejoints ma Pal :