samedi 23 mai 2015

Orgie en mer Erika Sauw






Merci aux éditions Artalys de cette lecture.

Franck est un homme d’affaires en vacances sur la Côte d’Azur, fortuné comme il se doit, séducteur et ne dédaignant pas la compagnie des femmes. Il rencontre Amélie, une très belle demoiselle, dévergondée au comportement provocateur. Elle se donne immédiatement à lui. Il lui propose alors de participer à une partie fine qu’un milliardaire, Jérôme Guyot, organisera sur son yacht le lendemain, dans le plus grand secret. Fasciné par elle, il fait l’impasse sur le mystère qui entoure cette femme.



Un récit romantique, érotique.

La plume d'Erika est Sauw est toujours aussi agréable : on rentre sans peine dans son univers. Elle possède en plus une pointe d'humour bien à elle.

Amélie, une beauté a coupé le souffle va subjuguer Franck. Elle n'a pas froid aux yeux, elle est directe et aime le sexe.
Franck est un homme d'affaires aimant les femmes et un brin romantique.

Ayant lu La planète des femmes auparavant, ce récit en est le préquel, je n'ai pas été étonnée par la tournure de l'histoire. Pour avoir la surprise d'une partie de la chute de cette nouvelle, je vous conseille de lire cette dernière avant La planète des femmes. Par contre, j'ai été agréablement surprise par les décisions que prennent Amélie et Franck à la fin de cette nouvelle.

Le récit mêle la romance érotique avec de l'action et des rebondissements.

J'ai beaucoup apprécié retrouver cet univers original. J'ai eu beaucoup de plaisir à lire Orgie en mer où l'on retrouve le côté féministe développé dans la Planète des femmes.
Un récit mêlant romantisme, érotisme , science fiction et un brin d'humour très agréable à découvrir.

Ronde comme la Lune Mireille Disdero


Merci à l'auteur de cette belle lecture.

Saskia est gourmande. Gourmande de tout : de livres, de films, d'amitié et, bien sûr, de... nourriture. Et ça se voit, car elle est plutôt enrobée.
Saskia déteste son apparence, mais elle s'est fait une raison, malgré les moqueries et le mépris des garçons qu'elle s'efforce d'ignorer. Sa gourmandise est plus forte qu'elle.
Alors quand Erik, un copain du lycée, semble s'intéresser à elle, Saskia se sent perdue.
Se peut-il que quelqu'un soit attiré par elle ?
Et comment l'accepter, alors qu'elle-même a tant de mal à s'aimer ?



Un roman touchant aux problèmes de l'adolescence écrit à la première personne. Cette narration augmente notre empathie pour Saskia.
Au delà des problèmes de poids, l'auteur nous montre toute la méchanceté de certains à cet âge difficile pour les personnes "hors normes". Elle touche aussi à des sujets comme les premiers émois amoureux, l'amitié, le harcèlement, le regard des autres, l'acceptation de soi, sa place , la difficulté des adultes à aider.

C'est écrit avec beaucoup de douceur et de délicatesse, de véracité. L'auteur aborde ces thèmes en nous nous faisant sentir proche de Saskia et bien ressentir son mal-être.

Un roman où l'émotion monte peu à peu. La fin nous donne une belle leçon de vie (tout en douceur comme sait si bien le faire l'auteur) sur notre regard parfois obscurci par les apparences sans prendre le temps de connaître la personne en face.


vendredi 22 mai 2015

Trois (ou quatre) amies Laurence Schaack et Françoise de Guibert


Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Pour Sol, Sand, Mar et Angela, la parenthèse enchantée de l'été est finie. Chacune rentre chez elle... et retrouve un quotidien familial complètement bouleversé. Angela doit brusquement déménager avec son nouveau beau-père et ses fils, Sol découvre que sa mère est gravement malade, Mar apprend que ses parents se séparent et Sand commence l'année dans un nouvel internat, loin de chez elle et... sans Internet. Alors que leur petit monde s'écroule, leur amitié leur donnera-t-elle la force d'aller de l'avant?


Trois (ou quatre) amies est un roman à la narration moderne et un petit côté plus classique . Le récit est un échange de mails, tchat entre quatre jeunes filles ainsi que les pages du journal d'Ange.
Ce style est légèrement déroutant au départ, j'ai très vite fini par apprécier. Il donne un rythme au roman , de l'énergie. Je pense qu'une autre narration aurait rendu ce roman assez plat.

Du côté de l’histoire, pas de vraie intrigue, des questions d'ado mais tout de même des fils rouges : la maladie de la mère de Sand , l'amourette de Mar et le mystère autour du meilleur ami d'Ange.

C'est un roman jeunesse, j'ai eu un peu de mal au départ mais très vite je me suis prise au jeu de ces échanges débridés entre nos quatre jeunes filles. C'est léger tout en touchant des sujets de l'adolescence et des sujets plus difficiles .

Les quatre filles sont différentes et portent chacune un petit quelque chose à l'histoire : Sand plein de joie de vivre qui cache ses émotions,Sol la rebelle la mauvaise élève, Mar l'amoureuse, Ange la bonne élève, toujours de bons conseils.

Une lecture originale, on est vite pris par les petites histoires de nos quatre protagonistes . On ne s'ennuie pas , c'est rythmé. Une lecture bien sympathique.


jeudi 21 mai 2015

Avant Pandémia . Le grand voyage Franck Thilliez


Cette nouvelle est le préquel au roman Pandémia qui sort le 4 juin. (elle est gratuite en numérique).

La croisière de douze jours s'annonce idyllique et les vacances de rêve. 

Gilda et son fils sont émerveillés par la visite du paquebot sur lequel ils viennent d'embarquer. Ils partagent leur modeste cabine avec deux autres personnes, à l'entrepont du bateau. Le départ est à peine perturbé par un incident étrange : la porte des toilettes, près de leur cabine, est bloquée de l'intérieur. Lorsque le personnel navigant parvient à l'ouvrir, s'en échappe un oiseau affolé. 

Mais quand le paquebot s'arrête en pleine nuit, que les portes étanches se ferment et que le personnel se refuse à toute explication, l'inquiétude laisse progressivement place à la panique... Que se passe-t-il exactement ? 



Une petite nouvelle qui fait froid dans le dos : un acte terroriste sur un paquebot, un virus qui se propage !

Franck Thilliez fait monter la tension crescendo et joue sur nos peurs : l'isolement , la maladie, le terrorisme ..
Un récit sous haute tension réaliste.

Un préquel au nouveau roman de l'auteur qui sort le 4 Juin Pandémia qui nous donne un avant gout de ce qui nous attend, j'ai hâte de le découvrir.
Les 10 premiers chapitres de Pandémia sont déjà disponibles en téléchargement gratuit sur le site de l'éditeur Fleuve éditions.

Une Ère nouvelle tome 1 Les Quatre éléments Chris Red


Merci à l'auteur de cette découverte.

24 juin 2016. Une Apocalypse a frappé la Terre. Le monde tel que nous le connaissons a été détruit. Cependant, l'humanité n'a pas été anéantie dans son intégralité. Natan parcourt la planète, accompagné de son oncle Yizrah, à la recherche de son frère, Eyal, qu'il a perdu ce fameux jour. Leur quête va les emmener à découvrir un nouveau monde, à rencontrer des gens de différents horizons et à vivre des aventures plus trépidantes que leur ancienne vie ne pouvait prétendre à leur offrir. Ils vont découvrir que cette Apocalypse représente une seconde chance pour l'Humanité. 

Le récit nous entraîne à suivre Natan et Yizrah dans un monde dévasté pour retrouver le frère de Natan. Ils vont rencontrer différents petites peuplades qui essaient de reconstruire une civilisation : chacune à sa manière.
La quête de Natan pour retrouver son frère devient vite une quête de soi, de maîtrise de ses facultés.

Après un début un peu laborieux (une cinquantaine de pages) où j'ai eu un peu de mal à renter dans l'histoire, ma lecture est devenue plus fluide, plus intéressante avec parfois quelques bas dus à des descriptions et un petit manque d'actions mais tout ceci restant intéressant.
Les descriptions apportent une belle réflexion sur la vie, sur l'Humanité, sur ce que nous faisons subir à notre planète..
Le roman est parsemé de références culturelles : Histoire, science ... très très bien documentées. Elles sont bien amenées et ne sont pas lourdes et apportent une touche un brin philosophique au roman très agréable. Mais elles renforcent aussi parfois le sentiment de longueur.
De l'action parsème tout ça et est très présente dans la troisième partie.
L'univers est riche, très bien construit. Il s'appuie sur des réminiscences de notre monde avec une évolution due à à l'époque post-apocalyptique.


Un roman avec une belle réflexion sur l'humanité , des personnages dont apprécient les valeurs et nous rendent curieux de la façon dont ils vont construire une nouvelle civilisation.
Dans ce monde post-apocalyptiques, les Hommes seront-ils capables de tire les leçons et les enseignements du passé ?

mercredi 20 mai 2015

Enfermés Marine Sheridan



Merci à l'auteur de cette magnifique lecture.

Ils sont jeunes, ne se connaissent pas et sont enfermés dans une maison isolée de tout sans aucune possibilité de fuite. Qui les y a enfermés ? Et surtout, pourquoi ? Une histoire où se mêlent mystère, suspense, amitié, amour, angoisse et terreur.



Un nouveau roman de Marine et je découvre une toute autre facette de son talent, de son imagination. Fini ici la jolie romance, on la découvre dans un autre genre : le thriller à suspense avec une pointe de romance toute de même !

Et quel thriller ! Quelle imagination ! Nos jeunes gens "Enfermés" vont subir des épreuves des plus inimaginables ou plus éprouvantes les unes que les autres.
Ce récit a un côté psychologique bien agréable . On est pris dans le roman malgré le sentiment d'horreur qui en ressort.
Marine sait nous imprégner de son univers et nous sentir proches de ses personnages.

L'intrigue est vraiment originale : un huit-clos, des épreuves sont plus tordues les unes que les autres et on accroche, on souffre, on sourit parfois et surtout on se demande comment tout ça peut finir.

La plume de Marine est fluide, simple, addictive.  Ce genre n'est pas son genre habituel : eh bien, pour une première essai c'est très réussi !

J'ai été surprise de découvrir Marine écrivant un thriller. Et , j'ai adoré ce que j'ai lu ici. Un récit très bien construit, les émotions sont fortes, éprouvantes pour nos nerfs.


Le Prince captif tome 1 L'esclave C.S. Pacat



Merci aux éditions Milady Romance de cette lecture.


Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave de plaisirs au prince d’un royaume ennemi.

Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.

Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...


Beaucoup de bruit autour de ce roman avant sa sortie le 29 mai, toute une mise en scène très bien faite. Du coup, j'attendais beaucoup de cette lecture, peut-être trop.
Je ne suis jamais arrivée à rentrer dans ce récit, je me suis ennuyée. Si je ne l'avais pas eu en service presse, je pense que j'aurai abandonné ma lecture.
Eh oui, c'est une déception.

Ce roman est classé Fantasy/Romance gay. Le côté fantasy oui, du côté romance , il n'y a rien. Je me faisais un plaisir de lire une romance M/M, c'est un genre que j'apprécie de plus en plus. Eh bien , je ne vous conseille pas de découvrir le genre avec ce récit. Ici, pas de romantisme.
Damen est un esclave, il subit des humiliations. Il se doit d'être soumis. Ces thèmes ne m'ont pas gênés mais j'ai trouvé que l'histoire tournait en rond.

Vous l'avez compris , j'ai trouvé l'histoire redondante et au final il ne se passe pas grand chose. Je me suis ennuyée .
Vu l'enthousiasme de la plupart des chroniques , je me dis que je suis complètement passée à côté ou qu'il n'est vraiment pas pour moi. Ne vous arrêtez pas à ma chronique, beaucoup l'ont apprécié.



KGI tome 6 Sans pitié Maya Banks


Merci aux éditions Milady Romance de cette belle lecture.

P.J. et Cole, tireurs d’élite au sein du KGI, sont rivaux, et un peu plus. Un soir, ils cèdent à l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Mais ils n’ont pas le temps de réfléchir à leur relation : dès le lendemain, le KGI envoie P.J. dans une mission qui tourne au cauchemar. Survivant de justesse à une expérience traumatisante, la tireuse d’élite quitte le groupe et disparaît pour s’engager sur la voie de la vengeance. Elle ignore que Cole est prêt à la suivre où qu’elle aille, même dans les plus ténèbres les plus profondes. Même au péril de sa vie.



Un tome différent des précédents par l'horreur des événements en direct ! et par les deux personnages principaux : ils appartiennent tous deux au KGI, Cole et PJ. On les entrevoit seulement dans les opus précédents. Je ne pensais pas autant les apprécier ainsi que ce que l'on découvre sur eux dans ce tome.
J'ai beaucoup aimé la dualité du personnage de PJ : la femme fragilisée et le soldat en elle. Elle apparaît ici moins froide, moins distante que dans les volets précédents.
Le personnage de Cole est peu développé au final, j'aurai aimer en savoir plus.

Du côté de l'intrigue, on est dans un scénario très difficile psychologiquement et l'enquête tourne à la revanche personnelle. On découvre une autre facette de l'esprit d'équipe, de famille qu'est le KGI.
Les frères Kelly apparaissent très peu dans ce tome, ils m'ont manquée. Un chapitre est avec les femmes du clan : un passage très agréable à découvrir.
Le reste est centré sur PJ, sa vengeance, son mal-être et sa relation avec Cole.

Un tome bien plus sombre et dur que les précédents, l'auteur sait se renouveler à chaque nouvel opus dans l’approche de son couple phare mais aussi dans le côté suspense.
Encore un très bon tome pour cette saga.



mardi 19 mai 2015

Sortie de : Enfermés de Marine Sheridan


Thèmes : Thriller, Romance,Suspence
200 pages
éditions Erato
sortie : 1 juin 2015

résumé : Ils sont jeunes, ne se connaissent pas et sont enfermés dans une maison isolée de tout sans aucune possibilité de fuite. Qui les y a enfermés ? Et surtout, pourquoi ? Une histoire où se mêlent mystère, suspense, amitié, amour, angoisse et terreur.

Une fois n'est pas coutume, je vous présente une nouvelle sortie. C'est le nouveau roman de mon amie Marine Sheridan. 


Je l'ai lu ce weekend , je n'ai qu'une chose à dire Waouh , Marine tu m'as épatée. Ma chronique sera publiée demain !


Endless Love tome 3 Satisfaction Cécilia Tan


Merci aux éditions Hugo Roman de cette lecture.

Troisième et dernier volet de la trilogie Endless Love, Satisfaction nous entraîne dans l'affrontement amoureux entre Karina et James. L'énigmatique James a finalement réussi à pousser Karina à s'enfuir car elle ne supportait plus le secret qui entoure l'homme auquel elle s'était librement donnée. Pour le retrouver et lui prouver la force de son amour, Karina n'avait pas hésité à franchir l'Atlantique et à intégrer une société secrète basée sur le conditionnement sexuel. James ne veut pas renoncer à Karina et fera tout ce qu'il faut pour la garder. Il est prêt à partager ses secrets les plus sombres, mais Karina est-elle prête à les entendre ? Lorsqu'il la retrouve à New York, James lui propose non seulement de tout lui dire, mais il la veut à côté de lui... sur scène pour sa dernière apparition musicale. Karina entre ainsi complètement dans sa vie. En travaillant ensemble, ils regagnent la confiance et l'amour qu'ils avaient perdus. Mais le monde de James est plein de pièges. L'amour de Karina et James sera-t-il suffisamment solide pour résister aux nombreux obstacles jetés leur chemin ?



 J'ai commencé ce troisième tome très enthousiaste, heureuse de retrouver James, Karina et de comprendre enfin qui est réellement James. Très vite, ce bel enthousiaste est retombé. En effet, ce tome m'a un peu déçu . Il est en dessous de mes attentes : une bonne lecture mais pas plus.

James et Karina décident de repartir sur de bonnes bases et instaurer une relation de confiance. J'ai trouvé que Karina revenait trop vite vers James, acceptant que James s'explique en prenant son temps. Les explications vont venir au compte goutte pour le coup. James se dévoile peu à peu et toujours à l’initiative de Karina ou des événements .
De plus , James et Karina continuent à se vouvoyer d'un bout à l'autre du roman : difficile dans ce cas de penser qu'une vraie relation de confiance se met en place. On ressent une distance entre eux.

C'est un roman érotique et toutes les confessions se font autour ou pendant le sexe : ils sont bavards dans leurs moments intimes. Ce point m'a fait bien sourire, il n'aide pas non plus à sentir qu'une alchimie s'installent entre eux.  Eh oui, c'est ce point qui m'a déçu, on ne retrouve pas la magie, l'étincelle du premier tome autour de notre couple.

Du côté de l'intrigue et des révélations sur le passé de James, elle est bien menée et pimentée grâce à Ferrara. On découvre cette jeune femme jalouse, possessive, prête à tout pour reconquérir James et surtout pour ses propres intérêts .


Un troisième en dessous de mes attentes, je n'ai pas retrouvé ce qui m'a fait vibrer pour James et Karina dans le premier tome ici.
C'est tout de même une bonne lecture , découvrir le mystérieux James est très intéressant. Les rebondissements sont bien présents grâce à Ferrara, c'est le point fort de cet opus.


lundi 18 mai 2015

C'est Lundi. Que lisez-vous? (148)


Cette semaine , j'ai fini :

De nouveau un très bon tome pour cette saga.

Puis, j'ai lu :


Endless love tome 3 , un tome en dessous des autres.
Prince captif une déception.
Une Ère nouvelle un roman Fantastique, Science fiction avec un message écologique, une bonne lecture.
Trois(ou quatre) amies une bonne lecture jeunesse, prenante.

J'ai lu aussi :


Visuel indisponible , une superbe lecture , plus d'infos demain.
Avant Pandemia une courte nouvelle, angoissante en préquel de Pandemia (elle est gratuite au téléchargement)
Ronde comme la lune , un roman jeunesse touchant avec beaucoup de simplicité et sensibilité les problèmes de l’adolescence.
Le point d'interrogation , le livre pour le challenge de Cookies Une lettre, un auteur : une excellente lecture, le titre  sera révélé le 25 mai.

J'ai lu aussi :

Le Manoir un roman sur le SM très bien écrit , âmes sensibles s'abstenir.
Orgie en mer, un récit féministe et érotique.

Ma lecture en cours :


Je l'ai tout juste commencer : 3-4 pages pour me remettre dans le bain de cette saga.
Soit  2902 pages.


Mes prévisions : l'ordre est aléatoire.




Et vous que lisez-vous?

dimanche 17 mai 2015

Sur le blog cette semaine (5)


Rendez-vous inspiré d'une idée des Blogs Les lectures de Lily et Sariahlit.

Récapitulatif des articles parus cette semaine sur le blog :

Mon C'est Lundi. Que lisez-vous?


Notre Je t'aide à vider ta Pal avec Cookies :


Ma chronique de Shooting Mona de Roman K :


Ma chronique de Vitaltest tome 1 Sans repères Clara Suchère :


Ma chronique de L'héritière tome 4 de la Sélection Kiera Cass :


Ma chronique de Nous les Menteurs de E Lockhart :


Ma chronique de Appassionato tome 1 Sonate pour Elle d'Anne Angelin :


Ma chronique de La sirène de Camilla Läckberg :


Mon IMM :



Coloriage issu de 100 coloriages sur L'Inde Hachette.

Les nouveautés de ma Pal (146)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :
Le roman dont le visuel n'est pas disponible est un nouveau roman par encore paru : Plus d'infos le 19 mai sur le blog.