samedi 16 mai 2015

La Sirène Camilla Läckberg


Première lecture du mois pour mon défi, je vide ma vielle Pal.

Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les 
recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrik 
Hedström et ses collègues s'avèrent vaines. Impossible de dire 
s'il est mort, s'il a été enlevé ou s'il s'est volontairement 
volatilisé. Trois mois plus tard, son corps est retrouvé figé 
dans la glace. L'affaire se complique lorsque la police 
découvre que l'une des proches connaissances de la victime, 
l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace 
depuis plus d'un an. Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais 
son amie Erica, qui l'a aidé à faire ses premiers pas en 
littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à 
Patrik, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de 
mener l'enquête de son côté. A la veille du lancement de La 
Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une 
nouvelle missive. Quelqu'un le déteste profondément et 
semble déterminé à mettre ses menaces à exécution.



Quel bonheur de retrouver la plume de Camilla Läckberg, ses personnages , son univers fait d'enquêtes qui se recoupent avec des événements du passé.

Dans ce volet, l'auteur nous a encore une fois concocté  une énigme complexe où le passé rentre en collision avec le présent. Comme à son habitude, on a des passages en italique sur la vie d'un des personnages plusieurs années auparavant. Ces morceaux donnent des indices sur l'enquête en cours. Camilla Läckberg  nous les donne avec parcimonie  tout en gardant le suspense jusqu'à la fin.
Elle nous met en haleine et nous tient jusqu'à la dernière ligne de l'enquête. Je n'ai vu venir l'explication des événements que dans les toutes dernières pages et encore juste une sorte de pressentiment sans vraiment être sûr.

On retrouve Erica, Patrick et les autres avec beaucoup de bonheur. Erica est toujours aussi curieuse, déterminée, malgré sa grossesse de jumeaux , il faut qu'elle enquête. Elle voit les choses différemment de Patrick , son mari et policier. Ils sont tous deux complémentaires.

La toute fin de cet opus nous laisse sur beaucoup d'interrogations sur les personnages principaux. J'ai hâte de découvrir le tome suivant " Le gardien de phare".

Un policier très bien mené, une enquête complexe avec sa dose d'angoisse, de suspense mêlée à la vie de cette petite bourgade suédoise.
Un roman toujours aussi bien écrit , passionnant, haletant. C'est un réel bonheur à chaque livre de l'auteur de découvrir ce qu'elle nous a concocté.


                                                         Défi "Je vide ma vieille Pal"

vendredi 15 mai 2015

Sonate pour elle tome 1 Appassionato Anne Angelin


Merci aux éditions Cyplog de cette belle découverte.

Trentenaire active, parfois immature, souvent impulsive et résolument française, Isabeau est infirmière en oncologie à St-Thomas à Londres. Cela n a pas toujours été ainsi. Quelques années plus tôt, elle vivait à Paris et pensait avoir trouvé le bonheur. Jusqu au jour où... Depuis, atteinte de névrose post-traumatique, elle fuit toute relation sentimentale avec un homme. Issu de l aristocratie anglaise, Clarence dirige la société familiale depuis le décès de son père. Divorcé d une femme infidèle qu il a profondément aimée, il assume son célibat. Musicien de grand talent, il compose à ses heures perdues. Ils viennent de deux milieux différents et ne se connaissent pas. Tout les sépare. Pourtant... Un pari va tout changer. Un simple pari lancé un soir dans un pub. Ce qui ne devait être qu un jeu anodin, un moment éphémère, va devenir le prélude d une grande passion.



En découvrant le prologue et les premières pages de ce roman, je me suis dit : on part dans une romance assez classique  avec les démons du passé d'Isabeau. Très vite , je me suis aperçue que oui les fantômes du passé seraient là bien plus présents que souvent. Il y a aussi bien plus derrière ce roman : le démarrage de la relation d'Isabeau et Clarence se fait tout en douceur sur la longueur (le roman se déroule sur environ deux ans). On découvre une "vraie" histoire entre deux êtres.

Un point m'a un peu chiffonné au départ. On pressent que le passé d'Isabeau est lourd, très lourd et pourtant j'ai trouvé qu'elle se jette facilement dans les bras de Clarence. J'ai fini par comprendre que c'est voulu : l'auteur veut nous faire découvrir deux faces d'Isabeau.  Une Isabeau enjouée, dévergondé qui aime la vie et l'autre tourmentée où les souffrances du passé sont là à fleur de peau. Elle est un paradoxe dû à sa névrose-post traumatique.
Clarence, lui est un personnage très posé. Il a ce flegme britannique qui accepte les choses sans trop sourcilier. Il va évoluer sous l'influence d'Isabeau la française.A côté du tourbillon qu'est parfois Isabeau , c'est détonnant.
Ce roman est un tome 1, donc beaucoup de choses restent à découvrir.
Un point qui change des romances "classiques" : le récit prend son temps, les choses se font naturellement sur la longueur et non dans la précipitation.

Le final est dur, fort en émotions. On traverse le désert avec Isabeau et c'est poignant.
L'auteur sait nous toucher par le désespoir de son héroïne mais aussi sa force.

La plume de l'auteur est très agréable. Elle nous entraîne dans son univers sans aucune difficulté. Elle sait nous proposer des moments forts alternant avec d'autres plus doux, plus passionnels. Sa romance est écrite comme un récit de vie, rien n'est précipité, ni les difficultés , ni les conclusions. J'ai beaucoup appréciée ce point. J'ai hâte de pouvoir découvrir la suite et de retrouver Isabeau.


jeudi 14 mai 2015

Nous les menteurs E. Lockhart


Merci aux éditions Gallimard Jeunesse de cette belle découverte.


Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. Un accident. Un secret. La vérité. À partir de 13 ans.



C'est le genre de roman dont il faut absolument l'avoir lu en entier pour l'apprécier pleinement sans avoir omis une ligne. On comprend à la fin toute la portée, la profondeur du récit et on se dit waouh quel roman !

Ce roman est un récit fort, dur, sombre. Et pourtant à le lire au départ, je n'aurai pas du tout pensé que j'en ressortirai aussi chamboulée, touchée par l'histoire de Cadence.

L'histoire nous décrit les vacances en famille de quatre jeunes ados qui se retrouvent tous les étés sur l'île de leur grand-père. Mais l'été 15, Cadence a un accident.
C'est le récit de la lutte de Cadence pour retrouver une vie normale.

La plume de l'auteur est direct, télégraphique, rythmée, à la première personnage. La lecture en est donc très prenante. Le rythme du récit fait très bien ressortir le mal-être de Cadence face à ses terribles migraines. Il nous touche peu à peu, l'émotion monte petit à petit, crescendo, jusqu'au final. Et quelle fin , j'ai fini les larmes aux yeux.

Vous l'avez compris, une magnifique histoire dont il ne faut pas rater une seule ligne et surtout aller au bout de sa lecture pour en comprendre et en ressentir toute la portée, toute l'émotion que ce roman véhicule. La fin nous submerge par ses révélations, l'émotion est à sa comble.





mercredi 13 mai 2015

La Sélection Tome 4 L'Héritière Kiera Cass


Lecture commune avec Cookies du blog Entre nous , Lily de Plaisir de lire  et Dizouille.

Une nouvelle sélection commence.Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá... Le livre IV de la série best-seller international.


Un tome 4 non prévu et il m'a étonné n'ayant pas lu la quatrième de couverture. Du coup, je ne savais pas que cette suite se passait une vingtaine d'années après l'Elue et concernée Eadlyn. Le titre aurait dû me mettre la puce à l'oreille.
 Les premières lignes, pages m'ont légèrement déstabilisées. En plus, on découvre  Eadlyn jeune fille pourrie gâtée, égoïste, froide qui n'arrête pas de répéter qu'elle est une des femmes les plus puissantes du monde.
Il est difficile au départ de l'apprécier. Heureusement les événements, la Sélection vont la faire évoluer. Elle va apprendre sur les autres mais aussi sur elle-même.

A côté gravite un bon nombre de personnages : bien sûr Maxon, América mais je les ai trouvés fades, sans leur caractère des précédents tomes. Il y a aussi Ahren le jumeau d'Eadlyn, il est sa voix de la raison, sa conscience. Je l'ai beaucoup aimé. D'autres personnages m'ont énormément plu : Erik , Kile et Henri.

Passée la surprise du thème de l'intrigue et du caractère d'Eadlyn, j'ai retrouvé avec beaucoup de bonheur l'univers et la plume de Kiera Cass. Elle nous a concocté dans ce tome à la fois quelque chose de différent et de ressemblant aux précédents. On a ici le point de vue de la monarchie sur la Sélection, un peu comme l'envers du décor et dans un contexte différent.
On découvre comment la monarchie peut formater les gens par un manque de liberté, par les contraintes qu'elle apporte. Peu à peu, étant dans la tête d'Eadlyn, on lui pardonne son égoïsme. On la voit aller vers les autres. C'est très agréable.

Au final, ce tome m'a tout autant ravie que les précédents en étant un brin différent des autres ce qui m'a dérouté au début de ma lecture. Et comme mon amie Dizouille, je suis frustrée par cette fin. Je me suis doutée que j'aurai ce sentiment au fur et mesure de l'avancement de ma lecture : les pages défilant sans ce que à quoi j'espérai n'arrive. C'est frustrant de ne pas savoir comment Eadlyn va se sortir de tout ça!


Les chroniques de Cookies et de Lily.


mardi 12 mai 2015

Vitaltest tome 1 Sans repères Clara Suchère


Merci à Yucca éditions de cette belle découverte.


2167.  Milly, Lauryn, Julien ont quinze ans. L’âge où ils doivent subir leur Vitaltest, un lâchage initiatique dans un lieu inconnu. Ils n’ont pour tout bagage et toute arme que leurs vêtements et le cristal représentant l’élément sur lequel ils détiennent un pouvoir tout neuf.



Un roman écrit par une très jeune auteur , 14 ans , très prometteuse.

Le récit est à trois voix : on suit Lauryn, Julien et Milly. Tous les trois sont amis et ont 15 ans. Ils vont passer leur vitaltest et découvrir avec quel élément ils ont une affinité.
Trois personnages avec chacun ses caractéristiques, Lauryn est l’impulsive, Julien est plus posé, Milly plus timide réfléchie . On a donc des points de vue différents de leur aventure.

Le vitaltest est un rite initiatique. Il a pour but d'apprendre aux jeunes à se débrouiller, s'entraider sans adulte.
Le premier test est la découverte de quel  élément, ils détiennent un pouvoir: soit l'Eau, la Terre, le Feu ou l'Air et aussi  pour apprendre aux jeunes de 15 ans à vivre dans des conditions précaires dans un milieu inconnu. Ce premier tome recouvre la premier semaine du vitaltest qui se déroule sur un mois.

J'ai adoré le début avec la cérémonie, la découverte de leur élément et l'initiation à sa maîtrise. Après le Lâchage, on rentre dans l'intrigue à proprement dite. J'ai ressenti quelques longueurs par ci par là et un manque d'actions. Il y en a avec des rebondissements, c'est surtout les bases d'une vie en communauté , de l'univers qui se met en place.
On voit les personnalités de chacun se révéler, les rivalités se développer mais aussi de l'entraide. Nos jeunes héros apprennent à vivre en groupe sans ce que ce soit l'anarchie.

Ce roman est un Young adult. Il se lit très vite. La plume de l'auteur est fluide, très agréable.

La fin remet certains points en questions mais ce n'est pas une surprise pour moi. Je me suis posée la question tout au long de ma lecture sans savoir si c'était normal ou pas.

Un très bon premier tome qui pose les bases de l'univers, des personnages attachants. Je suis curieuse au vue de la fin de découvrir la suite et de savoir comment va continuer le vitaltest.



Shooting Mona Roman K


Merci aux éditions Dominique Leroy de cette découverte.

Lasse des petits boulots qui rapportent peu, Mona s'inscrit dans une agence afin de poser pour des photographes, en lingerie ou nue. Elle ne se dérobe cependant pas lorsqu'on lui propose de réaliser quelques extras.
« Thérésa avait aussi précisé : — Surtout n’hésite pas à augmenter tes tarifs si on te demande de faire des trucs particuliers. Je lui avais répondu : — Quels genres de trucs particuliers ? Et elle avait écrit : — Tu le découvriras bien assez tôt.
Je le découvris avec le septième photographe. »

Mona s'engage alors dans une spirale. On lui en demande davantage ; elle accepte d'autant plus facilement que cette situation lui plaît.


Mona est une jeune femme libérée, pas farouche du tout. A travers son travail pour des photographies sexy, elle va tester toutes ses limites.

Un récit très lubrique, salace, à la limite de l’érotisme avec une tendance pornographique, l'érotisme est développé à son maximum. Les situations sont osées, une sexualité débridée , plurielles.

L'auteur nous livre à travers son héroïne un roman décomplexé avec des situations des plus improbables ou plus fantasmagoriques. Roma K a beaucoup d'imagination : aucun tabou, aucun complexe.

Un récit plus proche du porno que de l'érotisme, une héroïne décomplexée, avide de nouvelles sensations, de jeux troublants. Un récit avec un petit côté dérangeant très bien fait.


lundi 11 mai 2015

Je t'aide à vider ta Pal (1)


Rendez-vous mensuel mis en place avec Cookies du blog Entre nous.

Le principe , nous choisissons un livre dans la Pal de l'autre. Nous avons un mois à la publication de cette article pour chroniquer le livre choisi par notre binôme.

Ma sœurette Cookies a choisi dans ma Pal :



J'ai choisi dans sa Pal  :


C'est Lundi. Que lisez-vous? (147)


Cette semaine , j'ai fini :

Un excellent policier de Camilla Läckberg

Puis, j'ai lu : (la sortie du tome 4 de La sélection m'a fait modifiée ma programmation , je n'ai pas pu résister. De plus, c'est une LC avec Cookies, Lily et Dizouille)



Vitaltest une très bonne dystopie.
Shooting Mona un récit très érotique sans inhibition .
Sonate pour elle : une romance dure, tourmentée.
L'Héritière un tome qui m'a beaucoup étonné, une belle lecture .

Ma lecture en cours :



Soit 2057 pages .

Mes prévisions pour la semaine : l'ordre est aléatoire .


Et vous que lisez-vous?

dimanche 10 mai 2015

Sur le blog cette semaine (4)



Rendez-vous inspiré des blogs Les lectures de Lily et Sariahlit.

Cet article est un récapitulatif des articles parus cette semaine sur le blog .

Mon C'est lundi. Que lisez-vous?


Ma chronique de Des Cœurs à l'unisson de Lily Dufresne :


Ma chronique de After saison 5 Anna Todd :


Ma chronique de Maybe Someday de Colleen Hoover :


Ma chronique de Coeur criminel tome 1 Affectation d'Angie L Deryckere :


Ma chronique de Chasseuse de cristaux tome 1 Vestiges de Neige de Julie Derussy :


Ma chronique de Sous Influence Twisted tome 1 A Meredith Walters :


Ma chronique de Cœur criminel tome 2 Complications Angie L Deryckere  :


Mon IMM :



Les nouveautés de ma Pal (145)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :