mardi 3 novembre 2015

La doublure Maude Okyo




Un corps de rêve, un visage banal…
Lou est devenue doublure : vous ne connaissez pas ses yeux, mais vous avez sûrement vu ses fesses quelque part. Prêtant ses courbes parfaites aux actrices qui n'osent se dévêtir, elle joue, dans les bras d'un inconnu ou d'un comédien célèbre, des scènes d'un érotisme torride.

Mais que se passerait-il si, face à la caméra, elle rencontrait l'homme qui lui donne envie de ne pas simuler ?


Lou est doublure de cinéma dans des scènes érotiques.

Une petite nouvelle sensuelle et pourtant quasi peu d'actes , beaucoup de simulation, c'est tout l'art de l'auteur. Elle donne à son récit beaucoup de volupté, de sensualité. C'est très bien fait.
On découvre aussi ici l'envers des scènes cinématographiques et le milieu du doublage. C'est très intéressant.

La plume de l'auteur est simple, douce et poétique avec une pointe d'humour. Son héroïne Lou parle de son métier avec un regard extérieur qui donne un ton de légèreté.

Une nouvelle de quelques pages toute en sensualité, très douce.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!