vendredi 12 juin 2015

Prélude Madrugada Christine Béchar





Merci à l'auteur de cette belle lecture.

Ariane sort de terminale et ne sait que faire à la rentrée. Le baccalauréat en poche, elle décide de passer l’été à Séville où elle compte gagner un peu d’argent. Serveuse dans un café, elle rencontre Philippe, un jeune homme des plus étranges… Mot de l’auteur : « Prélude » se déroule 23 ans avant « À l’aube du jour », d’où son titre. C’est l’histoire de la rencontre des parents de certains protagonistes de la saga. Raison de plus pour la lire en premier lieu, me direz-vous. Il n’en est rien. Croyez-en l’auteur, si vous avez dans votre bibliothèque la trilogie, lisez la nouvelle après le second tome. Dans la mesure où elle répond à des questions que se posent Lilly et Damien sur la relation que leurs parents entretenaient, vous la percevrez différemment si vous avez lu « La légende ». J’imagine que bon nombre d’entre vous saisiront l’occasion pour goûter à Madrugada, j’espère que vous vous laisserez emporter et que ce prélude vous donnera envie d’en lire plus. Mes remerciements vont à Didier Hallépée, organisateur du Prix Fondcombe, ainsi que du concours de nouvelles, car sans lui, jamais ce texte n’aurait été écrit. Très bonne lecture !



J'ai adoré retrouver l'univers de Madrugada créé par Christine à travers cette petite nouvelle.
Petite oui, j'aurai aimé en avoir plus. En tout cas , c'est une excellente mise en bouche à la saga.

Découvrir Ariane, la mère de Lily est un vrai bonus : dans la saga on se pose beaucoup de questions sur sa vie avant la naissance de Lily.
On la découvre ici à 18 ans , jeune femme déçue par sa vie, qui doit renoncer à ses rêves suite à une blessure, en colère après ses parents.

Sa rencontre avec Philippe, va l'amener à apprendre à se connaître, à savoir qui elle est vraiment.

On retrouve Philippe, jeune homme ici. J'ai beaucoup aimé l'approche de l'auteur de ce personnage : on ressent les prémices de ce qu'il va devenir 20 ans plus tard aussi bien du côté de son caractère, que de son avenir . C'est très réussi.

Une nouvelle d'une trentaine de pages, fort agréable à lire , j'ai adoré retrouver l'univers de Madrugada. C'est court, j'aurai aimé un peu plus sur la nouvelle vie qui s'ouvre à Ariane à la fin de cette nouvelle. On en a un aperçu dans la trilogie mais le lire de son point de vue pourquoi pas !
Comme on dit, il faut aussi laisser une part à l'imagination du lecteur.


Ma chronique du tome 1 Madrugada A l'aube du jour
Ma chronique du tome 2 Madrugada  La légende
Ma chronique du tome 3 Madrugada La prophétie


6 commentaires:

  1. Pour ce qui est de la longueur, j'ai dû me freiner. Je l'ai écrite dans le cadre du concours de Fondcombe. Il y avait prescription au niveau du nombre de signes, largement dépassé :-). Mais qui sait, peut-être ce prélude sera-t-il le prologue d'un 4ème tome qui nous en apprenda plus sur les jeunes années d'Ariane et Philippe. Ce n'est pas une promesse, mais tout est possible. Très bonne lecture.

    NB : La nouvelle peut être téléchagée gratuitement sur plusieurs plateformes dont Kobo. Amazon n'a pas encore aligné son prix. N'hésitez pas à demander à ce qu'ils le fassent, j'ai les poings liés.

    RépondreSupprimer
  2. J'en ai beaucoup entendu parler mais ton avis est encore plus tentateur je trouve :-D

    RépondreSupprimer
  3. Quel bonheur de se replonger dans l'univers de Madrugada qui donne envie de relire la Trilogie

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas du tout Madrugada mais tu me tentes vraiment, je le rajoute à ma wish :)

    RépondreSupprimer
  5. Je connais ni l'auteur, ni la saga... Je sais pas si elle me plairait, mais je reste ouverte et curieuse!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!