mardi 23 juin 2015

Incubes Acte II Anthony Holay


Merci à l'auteur de cette lecture.

Acte 1 :
 Un couple, qui vient tout juste de perdre leur enfant, décide d’aller passer une semaine isolé du monde dans un charmant chalet de montagne. Tandis que la femme fait difficilement son deuil, l’homme aperçoit des silhouettes étranges et inquiétantes qui rôdent autour de la maison en pleine nuit…
 
Acte 2 :
 David, et sa femme Anna, profitent d’un beau week-end d’été pour emmener voir les cascades à leur tout jeune bébé Juliette. En chemin, ils s’arrêtent sur une aire de repos pour se désaltérer. Malheureusement pour eux, quelque chose de profondément mauvais se cache en ces lieux ; quelque chose qui enlèvera Anna et Juliette et les entraînera au sein même de la montagne. En s’engageant dans une poursuite effrénée pour tenter de sauver sa famille, David ne se doute alors pas du lourd secret qu’il s'apprête à déterrer…

 

Le roman présenté ici  a les deux parties Acte I et Acte II d'Incubes.
Ma chronique porte sur la partie II. J'ai relu la première, je l'ai déjà chroniqué donc je ne le refais pas ici.  Pour lire ma chronique sur Acte I , c'est ici .


Dans cette seconde partie, on suit David avec sa femme et sa fille. Ils ont décidé  de prendre quelques jours de vacances .

Très vite, dès les premières lignes, on ressent une certaine angoisse amplifiée par la narration. On est dans la tête de David.
L'horreur, l'angoisse montent peu à peu au fil des pages. On se sent oppressé par l'ambiance du récit se demandant ce qui va arriver, ne sachant que croire.

Cette deuxième partie est à la fois semblable et différente de la première. Les événements sont différents et encore plus mystérieux. La saison est différente ici l'été, la canicule; dans acte I c'était en hiver avec de la neige. Ce point rend le côté oppressant différent moins clos ici mais nous met toujours aussi mal à l'aise.
De plus, j'ai trouvé David encore plus perdu devant ce qui lui arrive que le personnage de la première partie. Il est encore plus effrayé mais aussi plus déterminé. Il est très actif, il essaie de faire quelque chose face à l'imaginable. C'est la grande force de cette deuxième partie.

Une deuxième partie, tout aussi puissante dans l'angoisse que l'on ressent, dans l'horreur qui nous est décrite.
La fin me laisse un sentiment de peur, de renouvellement à l'infini de cette histoire très angoissant.

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais absolument pas, mais ton avis très intense me tente particulièrement !

    RépondreSupprimer
  2. Déjà la couverture est tentante et son titre accrocheur, pourquoi pas !!!

    RépondreSupprimer
  3. toujours intéressant d'avoir une telle atmosphère

    RépondreSupprimer
  4. Cet acte II est une belle réussite, je trouve !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!