mardi 2 décembre 2014

Nymphes Ne leur succombez jamais Sari Luhtanen et Mikko Oikkonen


Lu et chroniqué pour Place to be.
Merci à eux et aux éditions Presse de la cité de cette lecture.

Didi découvre qu'elle est une nymphe, le soir où elle perd sa virginité. Elle doit se "nourrir" d'un humain à chaque pleine lune.

Un roman rythmé par des chapitres courts et heureusement parce que du côté de l'histoire, ce livre a pas mal de longueurs. On a aussi beaucoup de personnages. Dans le début du roman, je me suis souvent perdue au milieu des différents protagonistes.
De plus, les auteurs nous détaillent le passé des personnages secondaires en oubliant un peu l'héroïne. Ces passages donnent des longueurs au récit .

Du côté de l'histoire, c'est un peu pareil. J'ai eu l'impression que les auteurs se centraient plus sur les intrigues secondaires que sur celle concernant Didi.
Didi est une jeune fille de 16 ans, immature. Elle met beaucoup de temps à accepter sa nature . Du coup, j'ai trouvé que dans la première partie du livre, on tourne en rond à ressasser toujours les mêmes choses.
La deuxième partie est plus intéressante, les choses s’accélèrent mais il y a toujours un certain déséquilibre personnages secondaires/héroïne; intrigue secondaire/ intrigue principale autour de la légende, de la prophétie concernant Didi  : un peu moins marqué cependant.

L'univers autour des nymphes, des satyres est intéressant , original mais au final on apprend peu de choses sur ce monde.

En résumé, un roman qui se lit assez vite grâce à des chapitres courts malgré les longueurs autour de la vie et le passé des personnages secondaires. Une intrigue principale avançant guère pendant la majeur partie du roman. Les choses s'accélèrent un peu sur la fin mais au final on a appris peu de choses sur Didi et l'univers dans lequel elle évolue.



17 commentaires:

  1. ah ben il me tentait par sa couverture, mais du coup je le rajoute pas à ma liste, si l'occasion ce présente je verrai...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un peu ennuyée avec ce roman surtout la première partie.

      Supprimer
  2. La couverture est trop belle! Je crois que je vais le garder de côté, si je le trouve pas trop cher ou quoi, je me laisserai tenter :;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu pas mal de chroniques de personne qui ont été déçu, j'hésite à le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ton hésitation. Je ne pense pas lire la suite.

      Supprimer
  4. Malgré tout je ne peux pas m'empêcher d'être attirée par ce livre. Vilaine couverture tentatrice!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , comme pour beaucoup c'est la couverture qui nous tente au départ.

      Supprimer
  5. J'avais croiser sa couverture à mon espace culturel de Leclerc et j'avais hésité à le prendre. Tu m'a aidé a faire mon choix. Merci pour cet avis

    RépondreSupprimer
  6. C'est dommage puisque la couverture et le thème me plaisaient vraiment beaucoup!
    Comment s'appelle réellement l’héroïne ?
    Du coup je pensais le demander à Noel... Mais ça m'a un peu refroidie!
    Combien de page fait-il ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’héroïne s'appelle Didi , le livre fait 472 pages.

      Supprimer
    2. Ah mais je pensais que c'était son surnom! C'est marrant!

      Supprimer
  7. Je garde ta chronique au chaud et je reviens juste après ma lecture. Je l'ai reçu aussi :)

    RépondreSupprimer
  8. Voilà je l'ai terminé et ... j'ai détesté Didi! En fait, même si le résumé parle d'elle, je trouve que l'histoire est plus concentrée sur les autres personnages et heureusement car j'ai eu bcp de mal avec cette Didi! En fait, pour moi elle ne sert pas à grand chose enfin si: juste à m'énerver hihi! Bisou

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!