samedi 6 juillet 2013

Les nouveautés de ma Pal (52)

Et déjà la 52 ième édition , l'anniversaire du blog arrive à grands pas . Que ça passe vite !

Cette semaine , j'ai reçu :




Et vous qu'avez vous reçu?

vendredi 5 juillet 2013

Diable rouge Joe R Lansdale


Merci à  MyBoox pour cette découverte.

Hap et léonard sont "grosso modo" des détectives privés comme ils le disent eux mêmes . Ils doivent enquêter sur le meurtre d'un jeune homme et sa petite amie alors que la police a classé l'enquête. Ils vont découvrir une signature bizarre sur le lieu du crime un diable rouge. Et très vite , ils vont se rendre compte que ce symbole est présent sur d'autres scènes de crimes.

Tous les ingrédients du polar sont réunis ici : de l'action , des rebondissements et du sang et une pointe d'horreur.

J'ai eu un peu de mal au départ à rentrer dans l'histoire . Nos deux protagonistes ont un langage très coloré . De plus l'histoire débute vraiment au bout d'une quarantaine de pages. Mais après cela , j'ai lu ce roman très vite malgré quelques petites longueurs par ci par là.

Je ne connaissais pas du tout l'auteur et donc aussi nos deux héros à qui Joe R Lansdale a consacré plusieurs romans. Mais ça n' a pas été gênant pour ma lecture.

Un roman plein de rebondissement , l'enquête prend une tournure particulière dans les milieux pseudo-vampiriques et pour finalement aller dans une toute autre direction. L'auteur fait entretenir le suspense , c'est très agréable. J'ai été très surprise par l'identité du tueur , je n'ai rien deviné avant les révélations finales .

Une très bonne lecture , un roman pour tout ceux qui aime ce genre : plein d'actions , et quelques  scènes plus gores .


jeudi 4 juillet 2013

L'étrange secret de Finley Jayne Kady Cross


Finley est engagé par Lady Morton comme dame de compagnie pour sa fille Phoebe . Cette dernière doit épouser Lord Vincent qui aime construire des automates.
Cette nouvelle précède le tome 1 mais il n'y a aucune obligation de la lire avant.

Finley a un côté sombre en elle. Elle est dotée d'une force très supérieure à la moyenne surtout pour une jeune femme aussi frêle.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Finley qui ne se laisse pas démonter et protège les gens qui l'entourent lors d'une injustice.
L'univers créé par Kady Cross est très intéressant: une nouvelle Steampuck . On découvre un monde avec des automates très perfectionnés qui sont capables de faire certains tâches domestiques très précises .
Ça m'a rappelé le roman Chroniques de Kronos de Marie Ruikoski.
Il y a aussi un côté Docteur Jekyll et Mr Hide ou  Frankenstein auquel l'auteur fait référence ici.

Cette nouvelle a su attiser ma curiosité pour le roman.
La plume de l'auteur est fluide et  nous entraîne dans son monde sans problème .

Je vous la conseille pour vous permettre de voir si vous êtes tentés par la suite des aventures de Finley.

mercredi 3 juillet 2013

Les Somnambules Ophélie Pemmarty




Merci aux éditions Valentina et Adeline Dias de ce partenariat.


Quentin, 17 ans , vient de découvrir son homosexualité qu'il assume . Enzo est nouveau dans le lycée de Quentin. C'est un jeune homme beau mais distant qui intimide Quentin. Tous deux se retrouvent à devoir faire un atelier ensemble. Débutent des moments difficiles entre les deux garçons .

Quentin est un jeune homme enjoué , positif . Enzo lui est plus distant , un peu imbu de lui même . Il a aussi un côté mystérieux mais ses quelques sourires font fondre Quentin.
La mère de Quentin est un personnage qui sait amener son fils à réfléchir et prendre ses décisions . Elle est très positive , c'est un élément bienveillant dans le roman.

Le roman est écrit à la première personne : on est dans la tête de Quentin. Par moments , il nous interpelle en nous disant "je vous l'avez déjà dit " ; " vous voyez , je suis encore entrain de délirer".
J'ai adoré ces moments où il s'adresse à nous , on a vraiment l'impression d'être avec de lui , de vivre ses émotions.

Ce roman est écrit tout en douceur , tendresse , amitié. Les événements se passent naturellement. La plume de l'auteur nous fait vivre des moments très forts en émotion avec nos deux héros .

Une très belle histoire , émouvante où nos deux jeunes hommes découvrent les premiers émois du grand amour. Tout est décrit ici avec beaucoup de facilité , de merveilleux . On vit à plein avec eux cette histoire.
Peut-être un peu fleur bleue , mais ici les difficultés sont aplanies par la force  de cet amour. Je pense que le but de l’auteur est de nous montrer comment les choses se passent aussi naturellement entre deux personnes du même sexe que dans un couple hétéro . C'est l'amour qui compte.

Vous l'aurez compris , un roman qui m'a conquise à 100% , une plume exceptionnelle toute en émotions .
Je vous le conseille , une magnifique découverte qui m'a émue , attendrie.




mardi 2 juillet 2013

Bilan juin 2013

Ce mois ci , côté romans , j'ai lu :



Et quelques nouvelles :



De très belles découvertes , deux déceptions L'autre rive et Attachement .
Un gros coup cœur pour les Somnambules (mon avis arrive demain) et un coup de cœur  pour A l'ombre de l'oubli .

Et vous quel est votre bilan?

lundi 1 juillet 2013

Mes lectures de la semaine passée (51)

Cette semaine , j'ai fini :


Mon avis est ici . Pour les amateurs de frissons , je vous le conseille .

J'ai dévoré ensuite ,  j'ai adoré ma lecture :


Mon avis arrive mercredi.

J'ai lu ensuite :


Mon avis arrive dans la semaine.

J'ai quelques nouvelles par la suite :



 et j'ai commencé :

et vous qu'avez vous lu cette semaine?

dimanche 30 juin 2013

Derrière la porte Nicolas Villeneuve


Merci à l'auteur Nicolas Villeneuve pour cette lecture.

Sarah vient d'acheter une maison restée à l'abandon . cette maison faite ressentir d'étranges choses à tout ceux qui y pénètrent .

Toutes les personnes rentrant dans cette maison ont d'étranges réactions :  hallucinations ou elle vous attire sans que vous sachiez pourquoi.
Un roman où l'angoisse monte petit à petit puis exponentiellement.

Ce roman m'a fait penser à La maison du diable Amityville de Jay Anson en légèrement moins angoissant mais que légèrement : j'ai eu pas mal de frissons.
L'angoisse monte avec le paranormal qui devient de plus en plus présent au fil des pages. On ne peut qu'être angoissé par cette maison.

La plume de l'auteur est fluide et nous entraîne avec beaucoup d'aisance dans la montée vers la peur.

Il y  a pas mal de temps que je n’avais pas lu un livre de ce genre et j'ai beaucoup apprécié ma lecture.
Nicolas Villeneuve sait nous faire frémir sans pourtant aller trop loin dans l'horreur. Enfin presque car à la fin : beurk , c'est vraiment angoissant .

La fin nous donne peu de réponses mais laisse la porte ouverte à notre imagination et à une suite éventuelle.

A tous les amateurs de genre , je vous le conseille . Vous allez frissonner.