mardi 10 décembre 2013

Chair à canon Jean-Michel Calvez


Merci aux éditions Lune écarlate de cette belle découverte .

Des soldats russes sont en mission en Afghanistan . Ils décident de s'arrêter chez l'habitant mais là les choses tournent mal .

Une nouvelle , quelques pages , mais quelles pages , largement suffisantes pour nous montrer toutes les horreurs liées à la guerre .
L'auteur nous décrit comment dans un climat de suspicion , l'alcool aidant , les choses peuvent en quelques secondes déraper.

Un récit, dur , sanglant, dramatique et la pointe de fantastique fait encore monter d'un cran l'horreur .

Une nouvelle très réaliste, bien construite, un récit dérangeant , très efficace pour nous faire découvrir les horreurs de la guerre . Ici rien de romantique ou soft , on est dans la dureté , l'horreur .

10 commentaires:

  1. Ils me l'ont aussi donné et.., ta chronique le fait froid dans le dos!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une nouvelle dure ; rien n'épargné au lecteur .

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'étais comme toi , maintenant c'est un genre que j'apprécie de plus en plus .

      Supprimer
  3. C'est une nouvelle qui a l'air pas mal, je note, merci.

    RépondreSupprimer
  4. j'aime bcp ce genre de récit, suis contente d'avpoir lu ton billet car je n'en ai pas entendu parlé. merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te la faire découvrir .
      Biz

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!