mardi 24 janvier 2017

Il suffit d'une nuit tome 2 Frédérique Arnould


Merci aux éditions L'Ivre Book de cette belle lecture.

Théa, Julien et Bastien forment désormais une belle famille. La jeune femme a tout pour être heureuse, mais le destin en a décidé autrement. 


Un second tome tout aussi plein d'émotion que le premier.

Dans cet opus, l'auteur n'épargne rien à ses deux personnages principaux : Julien et Théa.  Ils vont devoir faire face à biens des épreuves : des moments durs, difficiles à surmonter.

Julien et Théa sont tous deux têtus et ont peur.  On a donc un récit plein de rebondissements, de désaccords. L'auteur nous explique les deux points de vue et on comprend parfaitement ce que chacun ressent et on comprend qu'il leur est difficile parfois de ne pas faire mal à l'autre en pensant le protéger.

Tous ces ingrédients font de ce récit une histoire bouleversante. On lit ce tome un nœud au ventre du début à la fin. L'auteur garde l'incertitude sur le dénouement jusqu'au bout.

La plume de Frédérique Arnould est belle, pleine de sensibilité qui ressort à travers les sentiments de Théa et Julien.

Un excellent second tome, une histoire difficile pleine d'émotion à découvrir.


Ce que tient ta main droite t'appartient Pascal Manoukian


Merci à LP conseils et aux éditions Don Quichotte de cette belle découverte.

« Si ce soir-là Charlotte n était pas sortie dîner entre filles, si ce jour-là Karim n était pas allé à la mosquée, jamais elle n aurait déchiré sa robe, jamais il ne serait parti en Syrie. Ils promèneraient leur fille dans les allées du parc. Il lui achèterait des livres qu elle laisserait traîner sur la table de nuit. Chaque jour elle serait plus belle. Chaque jour ils seraient plus amoureux. Ils boiraient du Sancerre au bonheur de leurs 30 ans, danseraient sur Christine and the Queens. La vie ne tient parfois qu à un bas filé... »

Le miracle n arrivera pas : cette nuit-là, Karim perd tout. Son désir de vengeance va le mener jusqu aux ruines d Alep, au c ur de la machine à embrigader de Daech. Là où se cachent les monstres, mais aussi les centaines d égarés qui ont fait le mauvais choix pour de mauvaises raisons. Là où il faudra lutter pour ne pas ressembler aux bourreaux.
Un voyage réaliste au pays mal connu de l embrigadement et de toutes
les violences.


Un roman dur, terrifiant de vérité, une histoire d'actualités.

C'est le premier roman de l'auteur que je lis  et la première chose qui m'a sauté aux yeux dès les premières lignes est le style de l'auteur. Pascal Manoukian a une plume addictive, pleine d'émotions. Il traite ce sujet difficile avec beaucoup de sensibilité et d'humanité. Je ne m'attendais pas à ressentir autant de choses à la lecture de ce roman.
Pascal Manoukian sait traiter d'un sujet difficile, d'actualités en nous touchant, en nous faisant comprendre comment il peut être facile de tomber du "côté obscur" et difficile d'en sortir.

Karim, musulman non pratiquant voit sa vie bouleversée : son amie Charlotte enceinte est tuée lors d'un attentat perpétué par Aurélien, converti à l'Islam.
Karim et Aurélien ont grandi dans le même quartier, fréquenté les mêmes écoles. Comment ont-ils pu prendre deux chemins totalement différents ? Telle est la question que se pose Karim. Il veut comprendre et se venger.
A travers la démarche de vengeance de Karim, on découvre le côté terrifiant de l'embrigadement, cette manière simple et efficace de recruter.
Tout au long de son parcours, Karim se pose beaucoup de questions : il se demande comment lui arrive à voir au delà de cet endoctrinement.
On ressent toute l’ambiguïté de celui qui saute le pas  et croit à un rêve et celui qui réfléchit plus loin et ne voit pas comment se sortir ce mauvais pas.

De tout ce questionnement et de la plume de l'auteur ressort beaucoup d'émotions, de colère rien d'excessif, juste ce qu'il faut pour nous montrer combien les choses ne sont pas simples.

Un excellent roman d'actualité écrit avec beaucoup de talent, de réalisme sur ce mal d'aujourd'hui dont les racines sont profondes et que quelque part l’histoire ne fait que se répéter.


lundi 23 janvier 2017

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (235)


Cette semaine, j'ai fini :


Ma chronique demain.

Puis, j'ai lu :


Ma lecture en cours :


J'écoute :


Mes prévisions, l'ordre est aléatoire.


Et vous, que lisez-vous ?

samedi 21 janvier 2017

La belle histoire d'une jeune femme qui avait le canon d'un fusil dans la bouche Denis Faïck


Merci aux éditions Librinova de cette lecture.

Une jeune femme est assise dans les toilettes d'une gare. Elle a placé le canon d'un fusil dans sa bouche. Le doigt sur la détente, elle est prête à faire feu. Elle entend les bruits aux alentours et, soudain, des moments de sa vie défilent, de son enfance à cet instant. Elle laisse alors ces morceaux de vie revenir. Joies, désespoirs, rencontres insolites, amours et bouleversements se succèdent jusqu'à l'instant ultime.

Le récit d'une histoire dure, cruelle, poignante.

Josiane se retrouve dans les toilettes avec le canon d'un fusil dans la bouche. Elle se repasse sa vie.

On découvre un personnage blessé par la vie, une enfant mal-aimée, non désirée, qui recherche l'attention et l'amour de ses parents et des autres sans succès.
La lecture de ce roman fait ressortir un grand mal-être. On est touché par ce que ressent Josiane.

Ce roman narre une histoire très dure, cruelle avec parfois quelques éclaircies à travers l'amitié que peut trouver Josiane auprès de Martin, Germain et d'autres.

La plume de l'auteur est frénétique et pleine de poésie. Elle est aussi embrouillée entre le passé et le présent, il est parfois difficile de s'y retrouver.
L'écriture fait ressortir une certaine précipitation, nervosité qui rend le récit touchant mais rend la lecture un peu hachée. J'ai eu du mal avec le style de l'auteur.

Un récit où le sentiment de mal-être est quasi omniprésent, on ne peut qu'être troublé par ce qu'a vécu Josiane.
L'histoire est touchante mais le style de l'auteur frénétique m'a beaucoup gênée pour apprécier complètement ce roman.


vendredi 20 janvier 2017

Kelly McDade tome 1 L'appât Sylvie G


Kelly McDade, une adolescente de 17 ans, prévoyait une rentrée scolaire excitante. Mais son année sera bien différente de celle qu'elle avait imaginée. En tentant de comprendre ce qui se cache derrière l'étrange métamorphose de son amie Jasmine, elle se retrouvera impliquée dans une enquête criminelle et devra faire face à des cyberprédateurs. Heureusement, elle sera secondée par un bel enquêteur


Un excellent thriller jeunesse.

Kelly McDade, fille de la célèbre enquêtrice est en dernière année au lycée. Elle est intriguée par l'attitude de son amie Jasmine au retour des vacances d'été.
Commence un périple, une enquête nous entraînant dans le milieu de la cybercriminalité.

J'ai été très étonnée dès le début et tout au long de ma lecture, de la qualité de ce thriller classé jeunesse. L'auteur ne laisse rien au hasard. Pour un roman jeunesse, rien n'est survolé, tout les éléments nécessaires sont extrêmement bien développés.
Le style de l'auteur est adapté au public visé. Le roman se lit très facilement et très vite.
Je pense que les jeunes lecteurs, du coup, se sentiront encore plus concernés par cette histoire et apprécieront énormément celle ci. Ils auront aucun mal à s'identifier à Kelly ou Dereck.

Kelly est une jeune fille, curieuse, loyale envers ses amis, qui s'inquiètent pour eux.
Dereck est un jeune homme droit, déterminé.
Et, il y a Alex et son humour qui allège souvent l'atmosphère.

Autour de l'enquête; l'auteur nous propose les prémices d'une romance: simple et belle. On est touché par la douceur de Dereck, son côté protecteur envers Kelly.

L'intrigue est assez simple et très bien gérée par l'auteur. Elle nous montre les différentes étapes, la manière dont les cybercriminels s'y prennent pour embobiner des jeunes. C'est très bien fait.

Un excellent thriller, policier jeunesse aux personnages attachants. J'ai hâte de découvrir le second opus de cette série : "GHB".



jeudi 19 janvier 2017

Championne Héroïne malgré moi Lehan Jaïs


Merci aux éditions La Condamine de cette belle découverte.

Je hais ce monde. La dictature était déjà en place lorsque je suis née, et les choses ne sont pas près de changer. Tout ce que je souhaite, c'est qu'on me laisse courir... Si seulement on pouvait me laisser vivre tranquille... 

Dans un futur proche, la société française est dirigée par des clans qui luttent pour le pouvoir. Gaëlle, elle, est une lycéenne ordinaire, bien loin des puissants de ce monde... Ordinaire ? Pas totalement, car elle court vite. Très vite. Comme une championne. Suffisamment vite pour attirer l'attention des autorités. Suffisamment vite pour devenir le symbole de la rébellion... 

Une dystopie sombre.

Gaëlle est nouvelle au lycée dans cette France où il faut se faire discret et entrer dans le rang . Mais voilà, elle adore courir et elle est excellente : elle va se faire remarquer par son professeur et surtout le Club d'athlétisme .

J'ai trouvé très originale d'être en France dans un futur où seuls les riches et les hommes de pouvoir gouvernent et sont tyranniques envers les autres classes et se battent entre eux pour le pouvoir. Souvent, les dystopies sont sur le sol américain, le fait que celle ci soit située en France, fait je pense que l'on se sent encore plus concerné et qu'on se dit et pourquoi ça ne pourrait pas arriver : bien des choses font penser à notre présent.

Le début du roman est un  peu lent, il nous permet de bien connaître Gaëlle et de découvrir sa personnalité.  Gaëlle a une belle force de caractère, elle n'aime pas l'injustice et a du mal à réfreiner son écœurement face à des actes gratuits.
Puis, les événements se précipitent. Gaëlle est prise malgré elle dans un engrenage qui l'amène à prendre position.

A côté de Gaëlle, deux autres personnages Gabriel et Thomas entourent Gaëlle ainsi que sa mère.
Thomas, le discret est en fait quelqu'un de surprenant, tout comme la mère de Gaëlle.

Contrairement aux autres dystopies que j'ai pu lire, rien n'est réglé à la fin de ce tome. On reste dans un récit sombre d'un bout à l'autre de l'histoire ce qui donne à ce roman une belle profondeur et le rend encore plus sombre et touchante.

Une dystopie intense, on frémit devant tant de cruauté. Une dystopie qui amène à réfléchir sur un avenir semblant improbable et pourtant !

mercredi 18 janvier 2017

Black Sky tome 4 Twiny B


Merci aux éditions Nisha de cette belle découverte.

Blaire Bishop, fraîchement diplômée en journalisme, revient dans son village natal le temps d’un été. Elle n’y a pas mis les pieds depuis bien trop longtemps, préférant fuir à la suite d’un drame familial. Un an. Triste anniversaire de la disparition de sa sœur jumelle dans un mystérieux accident de voiture. Blaire ne tarde pas à dénicher des secrets dans leur chambre d’enfant, tous plus étonnants les uns que les autres. Pourquoi Blake enregistrait-elle des vidéos étranges sur son ordinateur ? Quelle est donc cette « liste » qu’elle s’efforçait de suivre ? Que cachait-elle avec l’aide de son petit ami ? Blaire ne sait plus à qui se fier. Peut-être à cet inconnu avec qui elle correspond par mail ? Ou à Gary, le médecin du village terriblement sexy


Une très belle fin, pleine de romantisme et d'émotion.

On retrouve Blaire complètement perdue après ses découvertes de précédent tome.

Elle m'a un peu énervée à ne pas vouloir accepter : bon c'est un roman, il faut bien un peu de suspense 😉.

Le reste est magnifique, beaucoup de romantisme, des révélations pour Blaire (qui n'en sont pas pour le lecteur quand on a bien suivi 😊) et un trop plein d'émotion.

Une jolie saga qui se termine avec un magnifique final : Blaire a fait le tour de ses découvertes sur sa sœur et à gagner pour elle-même énormément de choses.



Reckless and the Real tome 2 Something Real Lexi Ryan


Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.


Dernier volume du triptyque : Something Real, (Tome 2 ) – est l'épilogue de l'histoire d'amour de Liz et Sam et après Something Wild (T. 0,5 : Prequel) et Something Dangerous (Tome 1), le dernier titre de la série Reckless&Real de Lexi Ryan. Ce nouveau volet autour de la ville de New Hope, met en scène des personnages complexes et passionnés et dépeint, au terme de nombreux rebondissements, une réalité peu reluisante de la société politique contemporaine. 

Il est la dernière chose dont elle ait besoin, mais la seule chose qu'elle désire vraiment. 

Dans Something REAL, tout a volé en éclats. L'anonymat, – jusqu'ici préservé par le site de rencontre – une fois levé lors de cette fameuse nuit, des scandales éclatent dans la petite ville de New Hope, éclaboussant couples, familles, amis, politiques et notables locaux. Le couple formé par Liz et Sam résistera t-il à ces révélations ? 

Liz et Sam devront-ils sacrifier leur amour ?


Le préquel et le tome 1 étaient frustrants à souhait pour Sam et Liz, celui ci est démoniaque.

Lexi Ryan nous propose dans ce second opus, un récit sombre, plein d'émotion, de rivalités où la politique et ses manigances ont une grande place. L'image publique de chacun est importante.

L'auteur est démoniaque : tout au long du récit on se demande comment tout ça va finir. Plus l'histoire avance, plus le pauvre Sam s'enlise dans les problèmes. Un imbroglio d'événements du passé ressortent et détruisent l'espoir, le fait diminuer comme peau de chagrin quant à une solution raisonnable sans casse.  Ce tome est une vraie torture.

Du côté du suspens, on pressent des choses sans jamais arriver à tout mettre bout à bout jusqu'au final.

Lexi Ryan joue avec ses lecteurs et fait souffrir ses personnages jusqu'au bout pour notre plus grande frustration et plaisir.

Lexi Ryan nous livre ici avec Reckless and The Real une excellente saga, frustrante à souhait. Je suis très curieuse de découvrir ce qu'elle nous prépare dans une nouvelle série consacrée à deux personnages rencontrés ici.


mardi 17 janvier 2017

Les Délices de la Duchesse Charles Delygne


Merci aux éditions L'ivre Book, de cette belle découverte.

Nouvellement Duchesse, elle est fraîche et gracieuse... mais bien solitaire depuis que son mari l’a délaissée pour partir à la guerre. Quand le meilleur ami de celui-ci survient, le fringant Marquis de Ligne, Marie se sent tentée de succomber à son charme. La jolie Duchesse, d’apparence si sage, pourrait bien se laisser séduire par le fougueux Marquis. 
Un récit brûlant de désir et de volupté, au cours duquel Marie se révèle à elle-même et s’abandonne à toutes les folies, au rythme effréné du galop des hussards.


Un récit érotique plein de sensualité et de volupté et aussi surprenant par son contexte et les réactions des différents personnages.

Marie découvre que son mari a été nommé Duc : la nouvelle lui parvient par l'aide de camp du Duc, le Marquis de la Ligne. Celui découvre les lectures troublantes de la belle Duchesse et décide de l'initier. Ainsi commence un récit plein de sensualité et de surprises.

L'auteur a su nous décrire cette histoire avec beaucoup de poésie, en utilisant un côté amour bourgeois et aussi beaucoup de galanterie, de pudeur et de luxure. Le tout sans nous choquer et plutôt en nous faisant pressentir les événements et réactions des uns des autres, le plus naturellement.
Ce récit enflamme nos sens. Tout comme Marie, on est surpris par ce qui arrive et surtout par ses propres réactions alors qu'elle nous est présentée comme une jeune femme effacé et épouse respectable.

Un excellent récit érotique, plein de surprises et de sensualités.


Pour une meilleure vie tome 2 Frédérique Arnould


Merci à l'auteur de cette belle lecture.

La mission d’Émie a échoué, elle se retrouve maintenant seule aux mains de la République et ignore ce que sont devenus ses compagnons, son fiancé : Henri. Démunie, démoralisée, Boris va tout faire pour la mettre hors d’état de nuire. Mais Émie, plus forte que les manigances de son beau-père, saura remonter la pente pour ouvrir la porte à ses semblables vers la liberté.

Un second tome sombre, dur, émouvant.

On retrouve Emie là où on l'a laissée à la fin du premier tome.
C'est une Emie différente ici, moins combative, elle a vécu et vit des moments très difficiles. Elle passe de moments d'apathie, de désespoir et à d'autres on retrouve notre Emie déterminée à se battre pour un monde meilleur.
L'auteur ne lui épargne rien dans ce tome.

L'intrigue avance pas à pas . Le récit est plein de rebondissements et d'émotion. On lit ce récit un nœud au ventre en se demandant comment tout ça va finir. De plus, l'auteur nous réserve des surprises et une en particulier très étonnante. J'ai apprécié cette surprise.
J'aime aussi beaucoup dans cette saga, le mélange du côté rudimentaire des conditions de vie avec un côté moderne dû à des idées de génies, des techniques ingénieuses découvertes pour déjouer les plans de l'ennemi. C'est un contraste très bien fait, l'auteur réussit à le faire passer sans aucune difficulté.

Un second tome plein de rebondissement et surtout d'émotion. Si vous voulez lire une dystopie à l'univers original, je vous conseille cette saga.

Ma chronique du tome 1.


lundi 16 janvier 2017

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (234)


Cette semaine, j'ai fini :


Ma chronique ici 

Puis, j'ai lu :


Love Business tome 6, ma chronique ici 


J'ai fini d'écouter et écouter :


Un avion sans elle, ma chronique ici 
La petite Galette, ma chronique ici
Le lapin qui voulait devenir Très Très Grand, ma chronique ici 

Il faut que je m'arme de courage, j'ai 7 chroniques à taper et pas beaucoup de motivation, j'ai plus envie de lire lol.

Ma lecture en cours :


J'écoute :


Mes prévisions, l'ordre est aléatoire :


Et vous, que lisez-vous?

samedi 14 janvier 2017

Le Lapin qui voulait devenir Très Très Grand (suivi du Renard arc-en-ciel) Patric Rochedy


Merci aux éditions Le jardin des mots de cette découverte.

Le premier lapin du monde ressemblait à un chat bleu !
Et surtout, se croyant l'animal le plus intelligent du monde, il se présente à l'élection du roi des animaux.
Vous connaissez la suite... le lion est élu.
Le Lapin Bleu, se sentant victime d'une injustice terrible, va voir Dieu... Ce dernier lui offre la possibilité de devenir le plus grand des lapins du monde... Saura t'il saisir sa chance ?


Deux histoires sur le pourquoi du physique et de la couleur deux animaux.

Le Lapin est le seul à être bleu, les autres animaux sont tous gris. Ce dernier est pourtant jaloux que le Lion soit élu Roi des animaux.
Ce récit est une aventure, la quête du Lapin a relevé le défi donné par Dieu pour pouvoir exhausser son vœu. Le Lapin a un caractère fier, imbu de lui-même.

Ma préférence va à la deuxième histoire avec le Renard et l'oiseau multicolore. Elle ressemble un peu à une fable et pour certains passages elle m'a fait penser à la fable "Le Corbeau et le Renard".

Ces deux histoires font passer un joli message : "il ne sert à rien d'envier les autres, il faut apprendre à se contenter de ce que l'on a.

Les illustrations ont des couleurs chaudes, des dessins et très explicites.

Du côté de l'écoute, j'ai trouvé un peu dommage que le conteur ne fait participer son public qu'au début, il aurait pu à mon goût le faire plus souvent pour relancer l'intérêt de son public.

Deux jolies histoires avec un joli message.


La petite Galette Philippe Campiche


Merci aux éditions Le jardin des mots de cette jolie écoute et lecture.

Une galette très leste et pas gaga roule, roule, roule pour échapper aux gourmands qui veulent la dévorer.
Et elle tombe sur plus malin qu'elle, et se fait rouler...


Un petit album bien sympathique et drôle.

Le livre peut être lu sans le CD, il serait dommage de ne pas profiter de cette écoute pleine d'humour, d'ironie et de partage.. Philippe Campiche fait participer les enfants à la narration de son histoire.

L'histoire est entraînante, musicale avec des expressions qui reviennent : "Rouli, roula ... la galette a roulé"
Les plus jeunes apprécieront énormément ce récit par la répétition de la structure de histoire qui leur permet d'anticiper et donc de rester concentrés sur l'écoute.

En ce mois de janvier, ce petit album et son CD sont une histoire idéale à lire,écouter avec les enfants : une dizaine de minutes. De plus, l'album est joliment illustré.


vendredi 13 janvier 2017

Un avion sans elle Michel Bussi


Merci aux éditions Audiolib de cette belle découverte.

Lyse-Rose ou Émilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapée d'un crash d'avion, une fillette de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée « Libellule ». Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, la jeune femme va dénouer les fils de sa propre histoire jusqu'à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ? Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?


Deuxième roman de l'auteur que je lis (écoute) et j'ai retrouvé ici cette particularité qu'à l'auteur de faire d'un thriller un roman touchant.

Du côté de l'écoute : 

 Au départ, j'ai eu un peu de mal à me plonger dans l'écoute. En effet, j'ai déjà écouté des audiolivres lus par François Hatt, j'étais un peu perdue mon cerveau faisant un transfert vers la dernière histoire que j'ai écouté lu par François Hatt. Très vite, je me suis recentrée et rentrée dans l'histoire emportée par le rythme donné par la lecture et par cette histoire incroyable sortie de l'imagination de l'auteur.


Du côté de l'histoire :

On a une alternance passé/présent avec aussi l'alternance des personnages : Marc pour le présent, Crédule pour le passé en schématisant.
Crédule Granduc est un détective chargé depuis 18 ans de découvrir l'identité de Lily, la seule rescapé du crash du Mont Terrible.

Le début du roman est prenant et déroutant : comment est-il possible de ne pas savoir qui est Lily ! Pourquoi cet acharnement des deux familles? Une histoire terrible pour ces deux familles, une réponse d'un juge dont personne n'accepte la décision. Avec tous ces éléments, l'auteur nous entraîne dans un récit de rancœur, de déception, d'interrogation  où les différents personnages vont agir pour leur intérêt sans penser à Lily et de manière inattendue.
Plus on approche du dénouement et de la découverte de l'identité de Lily, plus Michel Bussi rend son roman poignant. On est comme Marc perdu mais aussi déterminé à savoir et pour Lily : pour pouvoir enfin oublier le passé, avancer et penser à l'avenir.

Michel Bussi nous livre ici un grand thriller avec un côté fort, touchant, poignant. Il nous fait vibrer au fil des aléas de l'enquête et nous émeut avec la solution.

jeudi 12 janvier 2017

Love Business tome 6 Angel Arekin


Merci à Nisha éditions de cette lecture.

Béni Mordret a tout pour plaire : elle est belle, jeune, riche et surtout, ambitieuse.
Malgré des relations tendues avec sa richissime famille, cette carriériste a su gravir un à un tous les échelons. Malheureusement, Béni se voit dans l'obligation de retourner à la villa Mordret. Plutôt mourir que de se rendre seule au mariage de sa sœur cadette !
Grâce à l'intervention de Merryn, sa secrétaire, Béni rencontre Jelan, un escort rebelle... tout à fait charmant. Contre une jolie somme d'argent, le jeune homme a pour mission de séduire la haute société le temps d'un week-end. Entre hypocrisie et mépris le plus total, le secret du faux couple sera-t-il percé à jour ? Jelan parviendra-t-il à apprivoiser la jolie Béni ? Car entre eux, peu sûr que le contact reste strictement professionnel...



Un dernier tome explosif.

Après la fin du précédent opus, celui nous promettait un grand final. Il est au-dessus de mes espérances.
On ressent de la folie, de la rage dans ce tome avec un côté poignant fort.

Angel Arekin nous propose un récit plein d'étincelles, de révélations inattendues et touchantes. Il y a aussi un côté défi qui donne un côté fou à ce tome. On n'a pas un instant de répit avec Béni et Jealn, se demandant comment ils vont pouvoir s'en sortir étant aussi têtus l'un que l'autre.

On ressent une certaine rage à vouloir faire plier l'autre sans plier soi-même : aucun des deux ne veut lâcher du lest.

Un final explosif pour une saga jouant sur la corde chaud-froid en permanence. Un excellent tome de fin.


Sur ton chemin tome 1 Mikky Sophie



Merci aux éditions Nisha de cette découverte.

Jade, jeune étudiante en médecine, n’a qu’un seul objectif : rendre fiers ses parents. Léo, baroudeur sans attache, n’a aucun objectif si ce n’est de ne jamais s’en fixer. La routine : se lever, prendre une douche, se doper à la caféine. L’imprévisible : se lever sans savoir où on est, ni avec qui. Mais lorsque les chemins de ces deux individus se croisent, les certitudes s’effondrent. La folie mystérieuse de Léo sera-t-elle trop excentrique pour la sérieuse et prévisible Jade ? Rien n’est moins sûr ! Méfiez-vous des apparences !


Les prémices d'une romance à l'atmosphère un brin horrifique.

Jade est étudiante en médecine. Elle rencontre Kat qui est tout l'opposé d'elle-même. Kat est complètement extraverti alors que Jade est introverti, solitaire. Il y a aussi ici et qui donne au récit cette ambiance bien particulière la rencontre de Jade avec l'Homme des Bois, le Yéti, l'Homme des cavernes. Cet homme semble bourru, on dirait un ermite sorti de sa cabane. Il effraie Jade.

Cet étrange personnage et les réactions de Jade donnent au récit une atmosphère bien particulière sombre avec un côté horrifique sans l'être vraiment, c'est troublant et original pour ce genre littéraire.
L'auteur réussit à nous mettre dans une ambiance limite flippante sans que l'on est peur. On est plutôt intrigué, enchanté.
J'ai hâte de découvrir la suite et voir comment l'auteur va pouvoir retourner la situation ou rester sur cette lancée.

La plume de l'auteur est fluide, entraînante.

Un tome qui pose les prémices d'une romance commençant avec des bases originales grâce à un des ses personnages : l'Homme des Bois.


mercredi 11 janvier 2017

Wonderland Jennifer Hillier


Merci aux éditions Hugo Thriller de cette belle découverte.

Vanessa Castro pensait avoir fait le choix de la tranquillité en rejoignant les forces de police de Seaside, sur la côte ouest des États-Unis. 
Mais quand des employés du parc d'attraction qui fait la fierté de la ville, Wonderland, disparaissent les uns après les autres, elle comprend que le parc est loin d'avoir livré tous ses secrets. 
Et qu'elle a peut-être jeté sa propre famille dans un piège diabolique. Car à Wonderland, les attractions peuvent être véritablement mortelles.


Un excellent thriller, une enquête aux mille embranchements : difficile pour Vanessa Casto, nouvelle inspectrice arrivée à Seaside de démêler tout ça.

Un récit riche en rebondissements.
L'auteur nous montre l'envers du décor d'un parc d'attractions dans une petite ville qui dépend de Wonderland pour vivre. On découvre ici les nombreux enjeux politiques et passes-droits dont bénéficient le parc qui est le point d'ancrage de cette petite ville.

La couverture est en adéquation avec l'atmosphère du roman : sombre, un brin effrayant sur fond de jeux du parc, parc des horreurs.

J'ai adoré ce roman. L'auteur nous propose une enquête trépidante, aux mille visages. Elle nous fait soupçonner tout et tout le monde ou presque. Lorsqu'on croit enfin avoir trouvé le coupable, un nouvel élément survient et remet tout en cause. On ne voit rien venir et pourtant tout se tient.

Le personnage de Vanessa est très bien travaillé. On découvre une femme avec ses failles mais aussi sa détermination à passer outre les passes-droits de Wonderland.

Un excellent thriller trépidant à l'énigme complexe : une toile d'araignée dont il faut défaire un à un chacun brin pour découvrir enfin le coupable.

mardi 10 janvier 2017

Si loin des siens Tamara McKinley



Merci à LP conseils et aux éditions de L'Archipel de cette belle lecture.

Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d’infirmière à l’hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l’Angleterre, afin de se rapprocher de Jack, son mari, grièvement blessé au front. Elle a dû se séparer d’Alice, sa fillette de 5 ans, envoyée au Canada pour fuir l’Europe en guerre.
À Cliffehaven, Polly emménage à la Pension du Bord de Mer, tenue par les époux Reilly. Là, elle y fait la connaissance de Danuta, une jeune Polonaise qui a perdu toute sa famille au début de la guerre.
Les deux femmes se serrent les coudes. En effet, bien que Polly soit une soignante qualifiée, l’infirmière en chef de l’hôpital refuse de lui accorder sa confiance et la traite comme une bonne à tout faire.
Au moment où Polly commence à se résoudre que Jack ne survivra peut-être pas à ses blessures, un télégramme parvient à la Pension. Un U-boat allemand a torpillé le bateau dans lequel se trouvait Alice…


Un roman fort sur cette période difficile : les bombardements allemands en Angleterre pendant la seconde guerre mondiale.

On suit dans ce récit le destin de plusieurs femmes et en particulier celui de Polly. Il y a aussi Danuta, Lissy et Peggy.
Au début, j'ai eu un peu de mal à suivre. En effet, on saute d'un personnage à l'autre, il faut un temps d'adaptation pour comprendre de qui on parle. Quand enfin tout le monde est réuni à la pension du Bord de mer, plus de souci, les personnages sont bien mis en place.

Ce récit est l'histoire de destins différents à travers lesquels on entrevoit ce qu'a été cette guerre pour les femmes restées en arrière et vivant sous les bombardements.

L'auteur n'épargne rien à son personnage principal Polly : un mari grièvement blessé, sa petite fille dont elle doit se séparer et bien d'autres épreuves.
Polly est un personnage simple, attachant, courageuse. Elle trouve la force au plus profond d’elle-même d'avancer pour les siens.

J'ai aussi beaucoup apprécié Danuta qui au premier abord semble froide. On découvre une personne qui a beaucoup souffert pour survivre et reste modeste.
Peggy, elle, apporte un côté maternel au récit très agréable.

Ce roman fait partie d'une saga "La pension en Bord de mer", je n'ai pas lu le volet précédent et ça ne gêne en rien la lecture. Chaque opus est consacré à un personnage différent.

Un roman qui démontre beaucoup d'humanité, d'entraide pendant cette période difficile avec tout de même parfois des instants de bonheur. Un récit touchant. on ressent de l'empathie pour Polly, on vit les épreuves avec elle.